Mercredi 29 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Inclusion digitale : Le deuxième ‘’Orange Digital Center’’ d’Afrique et du Moyen-Orient ouvre ses portes à Dakar

Single Post
Inclusion digitale : Le deuxième ‘’Orange Digital Center’’ d’Afrique et du Moyen-Orient ouvre ses portes à Dakar

Après la Tunisie, le Sénégal accueille le deuxième ‘’Orange Digital Center’’ d’Afrique et du Moyen-Orient. Il s’agit, d’un nouveau concept, tiers-lieu solidaire entièrement dédié au développement du numérique et à l’innovation, conçu et réalisé par Orange qui a ouvert ses portes à Dakar. La cérémonie officielle d’inauguration a eu lieu, ce jeudi 24 octobre 2019, en présence du Directeur de cabinet de Mme le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Mor Ndiaye Mbaye, de la directrice Rse, Diversité, partenariats et Solidarité et présidente déléguée de la Fondation Orange, Mme Christine Albanel, par ailleurs, ancienne ministre, et du Directeur général du groupe Sonatel, Sékou Dramé, entre autres.

Un centre de formation gratuit à 100%

D’une superficie de 2 000 mètres carrés sur six étages, ‘’Orange Digital Center’’ de Dakar est le premier de l’Afrique de l’Ouest. Fonctionnant en réseau, ce lieu permet «un échange d’expériences et d’expertises d’un pays à l’autre, et offre une approche simple et inclusive pour encourager l’innovation, l’entreprenariat et soutenir le tissu numérique local».

En effet, ce premier centre dédié au développement du numérique en Afrique de l’Ouest regroupe en un seul lieu, un ensemble de programmes «totalement gratuits». Il s’agit, d’un espace de formation au codage pour les jeunes, d’un espace d’accompagnement des Start-up, d’un espace d’innovation, d’un Fab Lab solidaire, d’un espace de bricolage et de prototypage en accès libre, d’un espace dédié à Sonatel academy.

Il vise principalement à développer les compétences nécessaires dans la communauté pour utiliser les outils du numérique et les concepts associés de manière créative afin de faciliter l’innovation et l’esprit d’entreprise». ‘’Orange Digital Center’’ va de la formation au codage, au financement en passant par le prototypage et l’accompagnement des Start-up.

Ces espaces sont ouverts aux jeunes à travers la formation et l’accompagnement, aux enfants par l’ancrage à la culture numérique, aux femmes et jeunes filles pour l’autonomisation et le renforcement des compétences.

Le Fab Lab solidaire, dédié à tout le monde, est un espace de bricolage à accès libre. Il est doté d’outils et de machines pour la fabrication et la collaboration numériques.

Ainsi, le groupe Sonatel concrétise son ambition à promouvoir la formation au numérique et à encourager l’innovation et l’entrepreneuriat.

«En tant que premier contributeur de l’écosystème numérique au Sénégal, Sonatel soutient l’émergence d’un écosystème créatif, prospère qui donne aux acteurs du numérique la possibilité d’imaginer des moyens de créer et de prospérer. Ces nouveaux espaces dédiés aussi bien aux étudiants, aux jeunes diplômés ou non diplômés, aux jeunes en reconversion professionnelle ainsi qu’aux entrepreneurs, reflètent l’ambition de promouvoir une économie numérique forte et innovante pour le développement socio-économique du pays», a laissé entendre Sékou Dramé, Dg de Sonatel. Qui signale qu’a ce jour, Sonatel academy a formé 333 entrepreneurs avec un taux d’insertion de 85%.

«Faire du numérique une chance pour tous»

Christine Albanel, pour sa part, a noté que la mission de la Fondation Orange, dans les pays où elle intervient, est de «faire du numérique une chance pour tous». Et L’Orange Digital Center de Dakar illustre son ambition de placer «l’inclusion numérique au coeur de l’engagement sociétal de Orange».

Pour elle, le Fab Lab solidaire et l’école du code, qui participent aux programmes de la Fondation et de la Rse (Responsabilité sociétale d’entreprise) sur l’inclusion, vont permettre à de «nombreux jeunes de développer de nouvelles compétences digitales et de s’inscrire dans un parcours professionnalisant».

Le principe des ‘’Orange Digital Center’’ est de «réunir ainsi dans un même espace plusieurs programmes stratégiques, à savoir : école du code, Fab lab solidaire, Orange Fab et Orange digital ventures Africa, le fonds d’investissement du groupe. Et l’ensemble des programmes dispensés sont gratuits, allant de la formation des jeunes au numérique jusqu’à l’accélération de Start-up en passant par l’accompagnement de porteurs de projets et l’investissement dans ces derniers».

Après Sénégal, le groupe prévoit d’ouvrir d’autres ‘’Orange Digital Centers" d’ici la fin de l’année, notamment en Jordanie, en Côte d’Ivoire et au Cameroun. Et dès 2020 au Maroc et en Egypte. A terme, des structures similaires seront déployées dans tous les pays où Orange opère en Afrique et Moyen-Orient, mais également en Europe.


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2019 (21:29 PM)
    Orange dal do sene morome ligue des champions contre navetane
    • Auteur

      Orange Les Truand

      En Octobre, 2019 (22:23 PM)
      quand on fais un chiffre d’affaire de plus de 1000 milliards de fcfa grâce au lobysme c’est le minimum a faire ! on est plus en 1950 ce genre d’entreprise ne fais rien pour le développement de notre pays mis à par nous exploiter ! tchiim bande de bouffon ! un jours vous serez dehors !
  2. Auteur

    Fille En Jaune

    En Octobre, 2019 (21:54 PM)
    kou sole lou jaune bi saff na d
    Auteur

    En Octobre, 2019 (03:42 AM)
    Tant que les entreprises francaises controlent nos ressources, il faut toujours s'attendre a des razzias, a l'appauvrissement de la population.

    Ils coutent trop chers.

    Auteur

    En Octobre, 2019 (06:13 AM)
    C'est en diversifiant que le client et l'etat en general peuvent echapper au razzia.

    Il faut accepter des investisseurs de differentes nationalites, sinon les Francais vont nous maintenir dans la pauvrete.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (06:36 AM)
    C'est pas son role en tant que fournisseur d'acces,içi il ne cherche qu'à divertir les decideurs sur les vrais objetifs et les vrais défits qui sont la generalisation de l'acces au reseau internet devenue un service universel indispensable dans tous les aspects de la vie d'aujourd'hui et de la numerisation de l'economie senegalaise ne peut plus attendre Içi il a galvaudé le numerique comme un outils d 'epanouissement alors qu'il est un espace cyber transversal oû le temps l'espace sont transcendés et la dématérialisation des travaux et des actes du quotidient possible; l'economie ,l'enseignement,le transport par la reduction des deplacements etc y gagneraient.Le retard de la numerisation de l'economie senegalaise est pratiquement due au fait que l'acteur principal a élitisé l'acces avec des prix hors de portée avec une qualitée de service mediocre debits minables trop de latence pendant presque deux decennies et aujourd'hui il persiste dans cette voie avec des artifices et les autoritées ne disent rien
    Auteur

    En Octobre, 2019 (07:16 AM)
    Les universitees et les écoles sont là pour ça mais içi au senegal le numerique semble etre le propieté de quelqu'un.Ailleurs on généralise "no child left behind"on convoque les parents pour les demander pourquoi ils n'ont pas acces à l'internet içi les écoles et autres ne sont pas connectés tout ça à cause de quelqu'un qui cherche FORTUNE
    Auteur

    Sd

    En Octobre, 2019 (10:02 AM)
    Bonjour je voudrais savoir comment on fait pour intégré l'ecole
    Auteur

    En Octobre, 2019 (12:26 PM)
    Aux yeux de certains Sénégalais tout est "noir " dans leur pays. La même infrastructure réalisée dans un autre pays, particulièrement au Rwanda, serait saluée par eux comme une réussite pour ce pays. Le Sénégal progresse beaucoup plus que certains ne veulent pas admettre.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email