Dimanche 26 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

DIASPORA UE/US : Le PrP exige la « libération immédiate et sans condition de Déthié Fall et de tous les otages politiques »

Single Post
Prp de la Diaspora exige la libération de Dethié Fall
Les membres du Parti républicain pour le progrès (PrP) basés en Europe et en Amérique se font entendre après l’interpellation de leur leader Déthié Fall, vendredi dernier lors de la mobilisation de Yewwi Askan wi à Dakar. 

Dans un communiqué de presse dont copie est reçue à Seneweb, « Le PRP DIASPORA UE/US attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les graves dérives totalitaires du pouvoir de Macky Sall ». «Est-ce possible de parler de démocratie, quand on se montre encore incapable d’organiser des élections crédibles ? Pire encore quand l'expression libre du peuple constitue un droit bafoué et quand la loi électorale ne s’applique, dans toute sa rigueur, que pour l’opposition, mais également quand le droit de manifester est converti en crime de lèse-majesté avec l’arrestation honteuse de notre leader le Président Dethie Fall ». 

Pour ces Sénégalais de la diaspora, « C’est oublier que le sort d’une marmite sur la braise, longtemps restée hermétiquement fermée, est de voir le couvercle sauter, ce qui s’accompagne d’éclaboussures qui font mal. Autrement dit, un peuple tourmenté, éprouvé et amer finit par se livrer à toutes les formes d’expression de son mécontentement. Et les coups de force apparaissent bien souvent comme la solution ultime. Par conséquent le PRP DIASPORA UE/US exige la libération immédiate et sans condition du Président Déthié Fall et de tous les otages politiques ». Par ailleurs, le PRP Diaspora UE/US s’incline devant la mémoire des compatriotes tombés sous les balles du régime de Macky Sall, prie pour le repos éternel de leur âme, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ». 

Pour rappel, Déthié Fall, député à l’Assemblée nationale et leader du Prp et plénipotentiaire de la coalition Yewwi Askan wi, est arrêté depuis vendredi 17 juin lors de la manif qui a vu également les arrestations du maire de Guédiawaye Ahmed Aidara, de la députée Mame Diarra Fam, de Guy Marius Sagna, de Diawara de Pastef Thiès, entre autres.


9 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 5 jours (11:26 AM)
    Allez vous faire foutre
    Top Banner
  2. Auteur

    il y a 5 jours (11:31 AM)
    Bof
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 5 jours (11:37 AM)
    Et le peuple n'acceptera pas de coup d'état militaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 5 jours (12:46 PM)
    Nous avons une POLICE et une GENDARMERIE POLITIQUES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Hi Hi

    il y a 5 jours (13:03 PM)
    Hi hi, vous exigez la libération faute quoi vous ferez quoi? PFFF
    Top Banner
    Auteur

    Alboury Diop

    il y a 5 jours (13:34 PM)
    Ce gendarme aux ordres est bien identifiable pour l'avenir. Certes, il ne pourra pas dire autre chose que j'ai obéi absurdement à un régime finissant. Dans ce pays , il faut des reformes en profondeur de nos institutions, de comprendre que la justice s'est complètement déshabillée devant le pouvoir absolu et sans aucune raison . Devant l’obsession du pouvoir, qui rend fou et aveugle, ce président a de la peine à interpréter normalement la constitution qui a été proposée et soumise aux votes des Sénégalais, et que nous aurons la fierté de citer " Nul ne peut faire deux mandats consécutivement." Nous espérons que cette phrase est bien claire, et en dehors du droit, c'est du français. Présentement, le pays à trop régressé sous Macky Sall avec la théorie de la soustraction pour le choix de ses candidats, le parrainage, la non affectation d'une personne indépendante à la tête du Ministère de l’intérieur pour jouer l’équilibre , l'impartialité, le conseil constitutionnel avec des magistrats et non des constitutionnalistes. Ce pays doit être retapé, refondé, afin de restaurer la confiance autour d'un pouvoir finissant qui a de la peine à se tenir debout. La violation des libertés est devenue banale dans ce pays sous Sall, l'arrestation des leaders de l'opposition est une honte pour un pays qui a toujours voté et membre du parlement français. Mais, devant l'ivresse et la délice du pouvoir , nos présidents peuvent se transformer en rapace pour toujours faire mal grâce à la complicité d'une administration complice, d'une justice qui renie le droit, d'un parlement aphone et partial, avec des députés à même d'ignorer leurs missions régaliennes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    il y a 5 jours (13:39 PM)
    estce que ce parti a des militants  réelllement ? peut etre les membres de sa famille qui sont à lexterieur.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 5 jours (13:56 PM)
    Talal leen ko ,tellement de présidents insignifiants 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 5 jours (15:36 PM)
    Le PRP exige ! Ah que certains sont ridicules dans ce pays ! Des opposants haineux qui veulent bruler le pays doivent moisir en prison. Messieurs les exilés volontaires en occident , occupez vous de vos petits boulots car la récréation est finie au Sénégal . N'est ce pas l'opposition qui a dit vouloir imposer un rapport de force alors pourquoi pleurnicher quand on lui applique la force de la Loi?
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email