Jeudi 23 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

DEMBA KANDJI : «L'indépendance effective de la justice doit être accompagnée de moyens»

Single Post
DEMBA KANDJI : «L'indépendance effective de la justice doit être accompagnée de moyens»

«Notre indépendance fonctionnelle est déjà garantie par les textes. Ça, les magistrats en ont conscience depuis la constitution et la loi organique. Mais pour que cette indépendance soit réellement effective, il faut qu'elle soit accompagnée de moyens », a déclaré Demba Kandji, Premier président de la Cour d'appel de Dakar. Il s'exprimait ce mercredi lors de la cérémonie de remise de matériel aux juridictions.

«  Un juge qui n'a pas de papier n'est pas un juge indépendant. Un juge qui n'a pas de machine pour matérialiser sa décision n'est pas un juge indépendant », a ajouté Demba Kandji en présence de la secrétaire générale du ministère de la Justice, du Procureur général près la Cour d'appel, de l'Inspecteur général de l'administration de la Justice, des Directeurs à l'administration centrale, des Chefs de juridiction et de parquet. Le matériel est constitué d’équipements informatiques (326 ordinateurs fixes, 487 photocopieuses, 167 imprimantes, 19 scanners et 165 onduleurs etc.), de mobiliers de bureau et de trois bus d'une capacité de 40 places. Le tout est estimé à environ 500 millions de francs.

Demba Kandji n’a pas manqué d'exprimer sa satisfaction. «Les débuts de Me Malick Sall à la tête de la chancellerie sont prometteurs et ça je le dis au nom de mes collègues de la magistrature. Parce que ce lot de matériel que vous allez nous remettre aujourd'hui ne concerne pas seulement les juridictions de Dakar et les différents services de Dakar. Mais, c'est destiné à être déployé sur l'ensemble du territoire national », a-t-il salué. « Avec toute la magistrature, je m'accorde la permission de Monsieur le premier président de la Cour suprême et du procureur général, je voudrais vous dire merci. Merci parce que nos juridictions ont un souci », a-t-il ajouté.

Le Premier président de la Cour d'appel a estimé que le ministre de la Justice, Garde des sceaux a conscience de l'importance de l'indépendance « pour nous et a commencé à y veiller à travers les moyens budgétaires et à travers les moyens matériels ». « Vous nous avez parlé de 300 ordinateurs, de 487 photocopieurs et plus de 100 imprimantes. Je voudrais vous en remercier et vous dire certainement que c'est un début et que nous attendons encore d'autres actes, d'autres gestes pour vraiment rendre notre travail en juridiction plus ou moins facile », a souligné M. Kandji qui a invité ses collègues à veiller au bon suivi du matériel, à son utilisation optimale.  

Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    En Décembre, 2019 (15:12 PM)
    Si on idéalise l'indépendance finalement personne ne sera indépendant. Parce que même quand tout est réuni on peut vous objecter que l'air respiré n'est pas de vous...
  2. Auteur

    En Décembre, 2019 (15:15 PM)
    voici le magistrat le plus corrompu du pays.
    Auteur

    Wade Avait Raison Sur Eux !!!!

    En Décembre, 2019 (15:43 PM)
    Lors de la 53e réunion annuelle de l’Union internationale des magistrats de Novembre 2010, devant des juges venus du monde entier

    Wade avait parfaitement caricaturé nos juges et magistrats en disant ceci :



    « On pense généralement l’indépendance de la justice par rapport à l’exécutif, alors qu’il y a beaucoup d’autres contraintes. La question de l’indépendance des magistrats ne se pose pas car, psychologiquement, le magistrat ne veut pas être indépendant. C’est comme des esclaves. On les libère, ils font 200 mètres et ils reviennent pour dire : « je ne sais pas où aller », a déclaré le président Wade lors de cette cérémonie.

    «Qu’est-ce que vous voulez ? Si les magistrats ne veulent pas se libérer, qu’est-ce j’y peux? S’ils ne veulent pas se libérer des contraintes économiques de l’exécutif, on n’y peut rien ».

    Nous avons malheureusement de vieux juges et magistrats corrompus qui ne veulent pas aller en retraite, qui s'accrochent à leur poste comme des sangsues, qui acceptent qu'on les rappelle de la retraite pour faire les sales besognes du pouvoir et qui bloquent la carrière de jeunes magistrats intègres. Il faut se débarrasser de ces juges et magistrats corrompus qui gangrènent et nuisent notre justice pour espérer avoir une justice à la hauteur. La justice sénégalaise est malade à cause de ces juges et magistrats qui ne sont intéressés que par l'argent, l'argent et encore l'argent et les privilèges du pouvoir. Macky et Cie leur font faire tout ce qu'ils veulent.

    Honte à vous !!!!
    Auteur

    Lambda

    En Décembre, 2019 (16:01 PM)
    Yaura jamais d'indépendance effective de la police
    Auteur

    En Décembre, 2019 (17:09 PM)
    Mandi peut-il vous dire combien il gagne ???? Il fait du cinéma !
    Auteur

    En Décembre, 2019 (17:12 PM)
    Une imprimante ne saurait sortir une décision juste si elle-même ne l'est pas. Pauvre Demba Kandji
    Auteur

    En Décembre, 2019 (17:17 PM)
    Kandji peut-il nous dire combien il gagne? C'est de la comédie !
    Auteur

    En Décembre, 2019 (17:21 PM)
    Je voudrais savoir si l'indépendance du magistrat est liée au manque de papiers ,de machines ou d'état d'esprit. Du temps de père Keba ,de Ousmane Ngoundiame ,de Bassirou Diouf (que DIEU aie pitié de leur âme) ils n'avaient pas besoin de cette dotation pour dire la vérité et rien que la vérité. Avec tout ce que l'État

    vous renumere vous ne pouvez pas en retour vous payer par conscience professionnelle des rames de papiers pour la bonne marche de votrectravail
    Auteur

    En Décembre, 2019 (17:34 PM)
    Pour emboîter le pas de mon prédécesseur,Avec tous les millions qui vous sont payés régulièrement tous les mois

    vous ne pouvez pas en retour dégager un tout petit budget pour vous payer papier eut machine au lieu de tout attendre de l'État. Si l'indépendance de la magistrature est liée à cette bureautique on peut comprendre pourquoi il y a les longues détentions. Maintenant que vous êtes bien dotés nous osons espérer d'une part que les dossiers seront traités avec diligence et que d'autre part le droit sera bien dit et sans pressions
    Auteur

    En Décembre, 2019 (17:46 PM)
    Ah bon! Je ne savais qu’il te fallait papier et siège avec dossier flexible pour être en diapason avec ta conscience. Tu es plus que ridicule. This declaration is even more suspicious than your decision on Khalifa. Monsieur, sous l’arbre à palabre, assis sur des racines inconfortable, tes ancêtres ont eu à prendre des décisions plus courageuse et juste que toi qui va jusqu’en Europe pour une simple visite médicale. Tu n’as pas honte?!
    Auteur

    En Décembre, 2019 (00:09 AM)
    Monsieur Kandji, l'indépendance ça ne se décrète pas. C'est une question de disposition d'esprit, une question de niveau de culture, une question de dignité. Si BAMBA avait attendu les moyens, il ne serait pas citer aujourd'hui. De quoi avez vous peur pour prendre vos responsabilités. Nous ne vous donnerons rien de plus. Assumez et l'exécutif vous respectera!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email