Jeudi 06 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Le calvaire de Fabien Azoulay, un Français condamné à 16 ans de prison en Turquie

Single Post
Français détenu en prison en Turquie
Les proches et avocats de Fabien Azoulay, un Français condamné à 16 ans de prison par la justice turque pour détention de stupéfiants, se disent inquiets pour la sécurité du détenu et exigent son transfert en France.
"Il a été victime de violences aggravées commises par un codétenu, qui lui a infligé des brûlures en raison de son homosexualité et de son appartenance à la religion juive", ont indiqué lundi dans un communiqué ses avocats, évoquant pour la première fois publiquement le cas de ce Français de 43 ans, détenu depuis quatre ans en Turquie.

“Je prie et je pleure chaque jour”
“Je prie et je pleure chaque jour pour qu’un miracle se produise. Je ne me vois pas rester ici pendant 16 ans et 8 mois”, confie-t-il dans les lettres envoyées à sa famille, relayées par France 24. Il lance un appel au secours à l’État français pour purger sa peine dans son pays.

Juif et homosexuel
Homosexuel et de confession juive, Fabien Azoulay se dit “quotidiennement harcelé, maltraité et menacé”, relate France24. “Ses conditions de détention relèvent d’une atteinte à la dignité humaine”, dénonce Sophie Wiesenfeld, docteure en droit et présidente du Comité de soutien de Fabien Azoulay, contactée par France 24.

Condamné pour une fiole de GBL
Lors d'un court voyage en 2017 à Istanbul pour réaliser des implants capillaires, Fabien Azoulay avait été arrêté pour avoir acheté sur internet une fiole de GBL, un solvant utilisé comme stimulant. "C'est un détergent pour les jantes de voiture, qui avait été interdit en Turquie six mois plus tôt, ce qu'ignorait mon client. Il s'est fait livrer ce flacon à son hôtel en toute bonne foi", a déclaré à l'AFP son avocate, Carole-Olivia Montenot.

16 ans de prison pour “importation de stupéfiants”
Le Français, qui possède également la nationalité américaine, a été incarcéré puis jugé en février 2018 et reconnu coupable à l'issue d'une audience de 15 minutes, "d'importation de stupéfiants", selon ses avocats. Il a été condamné à 20 ans de réclusion, ramenée à 16 ans et 8 mois par le juge.

Deux ans plus tard, aucune avancée
Une fois sa peine confirmée en appel, une demande de transfert en France a été déposée en mai 2019 par ses avocats. Mais selon Me Montenot, deux ans plus tard, le 12 mars dernier, le Quai d'Orsay n'avait toujours pas reçu le dossier d'Ankara.

Ébouillanté par un codétenu
Selon Me Montenot, son client a été ébouillanté en 2018 par un codétenu "en raison de son appartenance religieuse". Dans la première prison où il était détenu, à Istanbul, "des croix gammées ont été dessinées par ses voisins de cellule sous les matelas qu'ils doivent soulever chaque matin", pour inspection, ajoute-t-elle.

La France se dit “pleinement mobilisée”
Interrogé par l'AFP, le ministère français des Affaires étrangères se dit "pleinement mobilisé sur la situation de M. Fabien Azoulay" et aussi "être en contacts réguliers avec les autorités turques pour s'enquérir de sa situation et de l'évolution de sa demande de transfèrement en France".

“On ne peut plus déprimé”
Fabien Azoulay a été récemment transféré dans une prison de Giresun, sur les bords de la mer noire, à 800 km d'Istanbul. "Il est on ne peut plus déprimé, il se fait le plus discret possible, la vie carcérale en Turquie est très difficile", a confié à l'AFP son frère, Xavier Azoulay, qui crie à "l'erreur judiciaire", et réclame son transfert le plus rapidement possible en France.

Victime des tensions franco-turques?
Les autorités turques n'ont pas répondu aux sollicitations de l'AFP sur cette affaire. Selon Sophie Wiesenfeld, Fabien Azoulay est une victime collatérale des tensions entre la France et la Turquie. “Nous ne méconnaissons pas ce qui fait que les relations sont distendues entre la France et la Turquie mais il n’est pas admissible que Fabien Azoulay en fasse les frais”, souligne-t-il, relayée par France 24. 


3 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2021 (11:35 AM)
    Aha ! Mille Nationalites pour surfer dans l univers ou quoi ? Les lois malheureusement pour toi sont specifiques aa un pays. Quant au transfert en France, on a vu les vendeurs d enfants Francais incarceres au Tchad. La France avait exige du Tchad qu ils soient incarceres en France. Eh bien des qu ils avaient mis les pieds en France, hop, liberes et libre comme des oiseaux.
    Top Banner
  2. Auteur

    Droit De L'homme

    En Avril, 2021 (08:52 AM)
    Au nom des droits de l'homme, il doit être renvoyé dans son pays pour purger sa peine , auprès des siens.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2021 (09:21 AM)
    Parlé nous de senegal non sans fous le reste
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email