Mercredi 17 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

Epinglée par L’Armp sur 400 millions Cfa: La mairie de Touba reconnait sa faute

Single Post
Epinglée par L’Armp sur 400 millions Cfa: La mairie de Touba reconnait sa faute
Le présumé détournement portant sur 465,261 millions de Fcfa à la mairie de Touba s’est révélé faux, selon l’équipe municipale qui a tenu un point de presse, ce dimanche, pour livrer sa part de vérité. Cependant, elle avoue tout de même avoir commis «une erreur» dans l’élaboration d’un marché portant sur des travaux d’installation de feux tricolores, d’achat de corbillards, de lutte contre l’insécurité, etc. 

«L’Agence de régulation des marchés publics (Armp) n’a pas parlé de détournement, mais plutôt de non-respect des codes régissant les passations de marchés publics. Il n’a pas été question de détournement comme certains l’ont interprété, mais plutôt de rejet d’un marché qui n’a pas respecté la procédure normale», a précisé Badara Niang, coordonnateur de la cellule de passation des marchés publics de la commune de Touba mosquée. 

«A notre niveau, nous n’avions pas compris que ce projet avait atteint le seuil de 300 millions de francs Cfa régi par lesdits codes», a-t-il notamment ajouté. A l’en croire, cette somme était inscrite dans l’exécution du budget 2019 de la mairie. 

«On avait l’ambition de construire deux postes de santé dans les localités qui en ont besoin, l’achat de corbillards, des électropompes, d’installation de feux tricolores pour les préparatifs du grand Magal Touba 2019. C’était dans le cadre de la lutte contre les pénuries d’eau, les inondations et l’insécurité», dit Niang.

Non sans souligner qu’il n’a jamais été dans les intentions de la municipalité de frauder. Ce marché rentre dans le cadre de la correction de l’irrégularité dénoncée pour remettre en selle le projet. 

«Les feux tricolores sont d’une importance capitale dans une ville où la circulation automobile est assez dense», s’explique-t-il. «Le marché public est régi par des codes stricts qui déterminent les montants devant être soumis à l’appréciation de l’Armp. Ce qui veut dire que nous n’avions pas le droit de lancer ce projet sans saisir l’Armp qui, à son tour, renvoie le dossier devant la Dcmp, un organe de contrôle basé à Thiès. Lequel organe supervise tout ce que nous faisons au niveau de nos communes», ajoute le coordonnateur de la cellule de passation des marchés publics de la commune de Touba-Mosquée.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email