Dimanche 28 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

La Guinée en émoi après la mort de M’mah Sylla

Single Post
La Guinée en émoi après la mort de M’mah Sylla
La Guinée est en émoi depuis samedi après la mort d'une jeune femme des suites d'un viol collectif présumé par des médecins dans une clinique privée de Conakry, une affaire ayant abouti à l'inculpation puis à l'arrestation de trois personnes.

Une délégation gouvernementale de haut niveau s’est rendue au domicile de la défunte pour présenter les condoléances d’usage et rassurer la famille que justice sera rendue à M’mah Sylla, décédée samedi à Tunis où elle avait été évacuée pour des soins suite à un viol collectif dont elle avait été victime dans une clinique de Conakry.

Une quatrième personne soupçonnée d’être impliquée dans cette affaire en fuite est activement recherchée. « Nous sommes venus pour apporter notre compassion à la famille, leur apporter notre solidarité, leur dire que cde deuil là est le deuil de tout le monde et nous comprenons l’émotion de tous, mais, nous vous prions de laisser la justice faire son travail », a déclaré Fatoumata Yarie Soumah, la ministre guinéenne de la Justice.

« En tant qu'humain, on est choqué, en tant que médecin, on est révolté »

Au cabinet du ministère de la Santé, une réunion a été tenue autour du ministre Mamadou Péthé Diallo avec un seul point à l’ordre du jour : l’affaire M’mah Sylla. « Notre conversation a tourné autour de savoir si le cadre légal et réglementaire qui gouverne la profession de la pratique privée de la médecine est bien existant et s’il est bien appliqué », a-t-il détaillé.

Le conseil de l’ordre des médecins, sous le choc, s’est déjà constitué partie civile dans cette affaire qui défraie la chronique dans la cité. Il a d’ores et déjà annoncé des sanctions : « Nous avons décidé, quelle que soit l’issue du procès, de les radier de façon définitive sur le tableau de l’ordre des médecins avec interdiction d’exercer la profession médicale en république de Guinée », selon le professeur Hassane Bah. « En tant qu'humain, on est choqué, en tant que médecin, on est révolté », rajoute-t-il.

Si nous voulons vraiment, ici en Guinée, combattre le viol, il faut condamner les gens à de lourdes peines, selon en tout cas ce que dit le Code pénal.
Claire Fages

À l’initiative du président guinéen, la journée de vendredi prochain sera consacrée à des prières pour le repos de l’âme de la regrettée M’mah Sylla.

L'association Femmes, développement et droits humains conseille les victimes de viols et de violences sexuelles en Guinée, elle mène aussi des opérations de prévention. Sa présidente, Mossa Yero Bah, déplore que l'impunité soit trop souvent la règle contre les auteurs de ces crimes et que les femmes ignorent les recours dont elles disposent.


7 Commentaires

  1. Auteur

    Sonko BÉlier Du Village

    il y a 4 jours (18:15 PM)
    Sonko a vraiment créé des émules à l'international . Ils vont dire que c'est un complot de Macky ! 
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (19:41 PM)
      Que Dieu preserve le senegal des ambitions de ce Monsieur Sonko.
      il me rappelle un peu Guillaume SORO pret à bruler son pays pour assouvir ses désirs 🦷
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Défenseur

    il y a 4 jours (18:16 PM)
    En tout cas son père et sa mère sont les seules perdants malgré nos chocs. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (20:59 PM)
    des médecins violeurs dans leur clinique en plus...Catastrophique.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jaxle

    il y a 4 jours (21:00 PM)
    Vous êtes pathétiques, vous les répondeurs automatiques de l'APR. Vous osez venir parler de politique ici, alors qu'une jeune fille a été sauvagement violée, puis assassinée, c'est le mot. Vous n'avez pas de cœur. Tout ce qui vous interresse, c'est  d'essayer de préserver le pouvoir de votre jumbori national. Shame on you
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (22:28 PM)
      Est-ce que c'est vrai que la case "père" est vide dans l'acte de naissance de Sonko ?
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (21:32 PM)
    En Guinée maintenant ce sont les médecins qui tuent les gens ? Décidément rien ne nous sera épargné. Tout ceci c est le résultat de la malgouvernance en Afrique. Il y´a des bandits à cols blancs qui confisque le pouvoir à travers des démocraties AL CAPONE et les peuples souffrent décennies après décennies, et voilà plus de soixante ans que cela dure. Vraiment ASSSSEZ ! Plutot une Dictature qui aime son peuple et travaille pour lui que ces salauds qu on voit partout en Afrique.
    Auteur

    il y a 4 jours (23:49 PM)
    medecine africaine
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    il y a 3 jours (07:27 AM)
    Bien dit prédécesseur!

     
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email