Jeudi 05 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Robert Bourgi: " Ali Bongo est un cancer qu'il faut extirper..."

Single Post
Robert Bourgi: " Ali Bongo est un cancer qu'il faut extirper..."


Article_similaires

27 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (10:31 AM)
    N'ecoutez pas ce mec. il est sous l'ordre des colon francais.

    IL faut que tous les Presidents Africain interdisent ce gordiguene de BOURGI de rentrer dans leur pays. l'enemie numero 1 des africain c'est lui ROBERT BOURG
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (13:26 PM)
      bien dit mon frère. malheureusement nos chefs d' eta sont en majorité des goorjigeen aussi, et sont au service de la france.
    • Auteur

      Ndiakhoum

      En Septembre, 2016 (07:14 AM)
      le cancer a extirper c'est bien ce bourgi !
      on l'entend dans tous les mauvais coups !
      je l'ai souvent écouté, mais je le trouve limité !
      sa réputation (surfaite) semble emaner des coups tordus auxquels il participe !
      si ce libano français nous laissait en paix, quel havre !
    • Auteur

      Ndiakhoum

      En Septembre, 2016 (07:14 AM)
      le cancer a extirper c'est bien ce bourgi !
      on l'entend dans tous les mauvais coups !
      je l'ai souvent écouté, mais je le trouve limité !
      sa réputation (surfaite) semble emaner des coups tordus auxquels il participe !
      si ce libano français nous laissait en paix, quel havre !
    • Auteur

      Ndiakhoum

      En Septembre, 2016 (07:15 AM)
      le cancer a extirper c'est bien ce bourgi !
      on l'entend dans tous les mauvais coups !
      je l'ai souvent écouté, mais je le trouve limité !
      sa réputation (surfaite) semble emaner des coups tordus auxquels il participe !
      si ce libano français nous laissait en paix, quel havre !
    • Auteur

      Ndiakhoum

      En Septembre, 2016 (07:15 AM)
      le cancer a extirper c'est bien ce bourgi !
      on l'entend dans tous les mauvais coups !
      je l'ai souvent écouté, mais je le trouve limité !
      sa réputation (surfaite) semble emaner des coups tordus auxquels il participe !
      si ce libano français nous laissait en paix, quel havre !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (10:39 AM)
    cela veut dire que Ali bongo est le mieux indiqué pour diriger le Gabon. Quand un suppôt de Satan, un tison d'enfer comme lui attaque quelqu'un, cela veut dire que la France le cornaque.

    Il parle exactement comme Laurent Fabius quand il poussait à ll'attaque contre bachar el assad: "bachar ne merite pas de vivre.", disait-il. on sait maintenant pourquoi.

    je souhaite à ce menteur de Bourgi de perdre l'usage de la parole, ainsi il pourra voir ce que sa langue bifide a fait de mal en Afrique
    • Auteur

      Tontu

      En Septembre, 2016 (12:01 PM)
      toi tu perdras l'usage de la bite et tu verras que ta compagne ira voir ailleurs, vite fait, espèce de connard
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (10:48 AM)
    POUR plus de transparence le président avait demander au directeur de l'ANAT de L'ASEPEX PNDL ADL ADM Du PORT de L'OFNAC du ministre de la péché et de l'Economie maritime .de recruter des archiviste

    apres ce Communiqué Conseil des Ministres du mercredi 20 Janvier 2016



    Rappelant l’importance primordiale qu’il accorde à la bonne conservation des archives et documents administratifs, le Président de la République invite le Gouvernement à veiller, dans les ministères et structures publiques, au traitement et au reversement réguliers des archives conformément aux lois et règlements en vigueur. Dans ce cadre, le Chef de l’Etat demande au Premier Ministre de renforcer les moyens logistiques, humains et financiers de l’Ecole des Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (EBAD), et de la Direction des Archives Nationales. Il l’invite également à lui proposer, dans les meilleurs délais, un Programme de Modernisation de la Gestion des Archives qui intègre la réalisation, à court terme, d’un Centre National des Archives, au Pôle urbain de Diamniadio.



    jusqua present rien mais le heuresement le PR a dit qu il a pris note
    Auteur

    Anonyme Le Niorois

    En Septembre, 2016 (11:38 AM)
    le véritable cancer pour l'Afrique c'est Monsieur Bourgi :sunugaal: 
    Auteur

    @2

    En Septembre, 2016 (11:51 AM)
    ce type est le Djibo Ka de l'hexagone...il est sénégalais ce Bourgi.....



    Comment une être doté de neurones peut écrire

    "Ali bongo est le mieux indiqué pour diriger le Gabon"

    sachant que le siège de l'opposant a été BOMBARDE - Ping et Bongo sont 2 étrons.(la peste ou le choléra)



    @2/En rédigeant cette phrase d'esclave de ta haine tu n'aspires pas à l'épanouissement du peuple gabonais.. : ton seul souci la France,la France,la France...

    Oublie Hollande il a d'autres chats à fouetter : la crise économique,la crise sécuritaire,les prochaines élections en France....



    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (00:46 AM)
      il vaut mieux avoir une tête bien faite qu'une tête bien pleine.
      avoir lu des tonnes de livres n’empêche pas d’être un parfait abruti.
      entre la peste bongo et le choléra ping, il faut bien choisir un.
      pensez vous vraiment que les gentils sont du coté de ping et les méchants du coté de bongo? jean ping a accusé les ouest-africains d'avoir soutenu bongo, ses partisans ont pillé et brûlé les commerces des mauritaniens mais aussi les établissements des haoussa musulmans considérés comme des soutiens de bongo.
      si vous connaissiez quelque chose au maintien de l'ordre, vous sauriez que la riposte des forces de l'ordre a été mesurée et réfléchie, sinon il y aurait eu plus de morts.
      si vous vous fiez aveuglément à rfi ou france 24, vous vous gourez. ces média dépendent du quai d'orsay et ne sont que la voie de la diplomatie française en afrique.
      la peste bongo est en ce moment le mieux indiqué pour diriger le gabon pour les raisons qui suivent:
      1/ il veut en finir avec le règne de son père où toute la classe politique recevait des mallettes d'argent. il n'en a pas distribué et cela a fait monter la colère.
      2/ il veut donner une place prépondérante à la langue anglaise afin de créer un nouveau citoyen à l'image de ceux des pays anglophones qui décollent alors que l’afrique francophone touche le fond.
      3/ il veut envoyer à la retraite les dinosaures politiques qui ont accompagné son père et rajeunir la classe politique plus ambitieuse et moins liée à des situations de rente.
      4/il a exigé un redressement fiscal à total et cela fait grincer des dents à paris.
      comment comprendre que le ps français déclare ping vainqueur 24h avant la proclamation officielle
      tout simplement parce qu'il est leur "homme", avec lui, tous leurs avantages seront garantis,
      en 2010 en rci, laurent gbagbo demandait un nouveau comptage des voix, jean ping, alors président de la commission de l'ua s'y était opposé, de même que la france.
      c'est ce même jean ping qui le demande pour lui aujourd'hui de même que la france.
      est ce que monsieur bourgi oserait traiter bouteflika, hassan ii, sassou nguesso, le roi de jordanie, la famille saoud de cancer?
      non bien sûr tant que la france ne lui donnera pas le feu vert.
      le simple fait que la france s'implique ainsi de meme que son factoton bourgi devrait inciter à des questionnements. elle ne suit que ses intérêts, ce qui est normal. a nous de chercher à préserver les nôtres.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (04:01 AM)
      vous avez raison monsieur. ce jean ping est pire que bongo c'est parcequ'ali bongo n'est plus pret à se courber devant eux.
    Auteur

    Petrotim

    En Septembre, 2016 (11:53 AM)
    Oubliez Bongo occupez vous de votre pétrole,de l'OFNAC

    Allez gueuler dans la rue au lieu de pianoter derrières de ordis ...

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (12:19 PM)
    Le cancer est plutôt à chercher ailleurs. Suivez mon regard
    Auteur

    Yusufa

    En Septembre, 2016 (12:24 PM)
    Ce connard nous a éclairé les lanternes, donc Ali Bongo non seulement a gagné les élections et que c'est lui qui est doit diriger le Gabon. Sa collaboration avec la Turquie n'a pas plu à la France et qu'il a commencé à tourner le dos aux français. De ce fait, ils sont frustrés. Cet interview a était fait avant les élections, comment il a su qu'il y'aurait une instabilité post électorale.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (13:06 PM)
    non c est INSUPORTABLE d écouter ce monsieur il parle de l afrique noir comme d un nid d enfants mentalement déficients....

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (13:09 PM)
    La Françafrique en action!
    Auteur

    Kontaan

    En Septembre, 2016 (13:10 PM)
    très content de vos commentaires.signe que les esprits en afrique commencent peut etre a se delier
    Auteur

    Teignokhor

    En Septembre, 2016 (13:26 PM)
    monsieur bourgi, tu finiras par nous rendre sympathique ali bongo ondimba; car toi on te connais, porteur de valise de la francafrique. ton candidat ping aussi n'est pas une bonne affaire pour le gabon.on a le choix entre 100 pour 100 africain et 50 pour 100 chinois: il n y a pas photo.
    Auteur

    @14

    En Septembre, 2016 (13:35 PM)
    '' il n y a pas photo. "

    Non un des 2 va assombrir la pellicule-résultat des courses : les dents & les yeux...



    pour s'abaisser à ton raisonnement de cafard...

    la connerie haineuse est l'attitude la plus facile à pratiquer, de tonnes d'immondices racistes sur cette planète : pauvre hère !!
    • Auteur

      @mboot

      En Septembre, 2016 (13:58 PM)
      ne te fache pas mon frère, regarde ali avec tes propres yeux pas avec ceux de ce fils de foccart.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (14:40 PM)
    C est bien ce salaud de Bourgi qui est le Cancer de l Afrique. S il attaque Ali, c est que chez Aly il y a quelque chose de bien.En tout cas Aly est mieux que ce Ping qui n a rien foutu quand il etait a l UA. Et du reste il s adresse trop a la France fans cette histoire. Je ne serais pas etonne qu il vende ce qui reste du Gabon a Bollore et Compagnies.
    Auteur

    Lougatois

    En Septembre, 2016 (15:24 PM)
    Aujourdhui que le prix du baril de petrole ne vaut plus rien , les Bongo deviennent des pestiferes , alors que la france a pompe a satiete le petrole gabonais au detriment des populations. POURQUOI la France n'a pas demande le decompte des voix a Idriss Deby ou a Paul Biya du cameroun
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (15:49 PM)
    Lol "France "afrique " et le bal est dirigé par un syrien / libanais

    Maître corbeau prenez garde de ne jamais perdre votre fromage en 2016 tout le monde regarde et ecoute meme ceux que vous pensez être des IGNARDS

    Ps: humilité c est pas dans dictionnaire bourgi..

    Peace :sunugaal: 
    Auteur

    Leuk

    En Septembre, 2016 (16:17 PM)
    Il ressemble à Lord Varys ou Peter Baelish. Les amateurs de Game of Thrones comprendront...
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (17:36 PM)
    Bourgi sonnant et trébuchant



    Blessé d’avoir été mis hors circuit par Sarkozy à la demande de Juppé, l’ancien «Monsieur Afrique» de l’Elysée se lâche.



    Robert Bourgi ne dit jamais rien gratuitement. En ouvrant grand les portes de l’arrière-boutique de la Françafrique, cet avocat franco-libanais sait pertinemment qu’il vient de brûler ses vaisseaux. «Il perd sur tous les tableaux, s’inquiète l’un de ses amis. Plus aucun chef d’Etat africain ne va vouloir le recevoir et il risque une mise en examen pour son rôle dans les détournements de fonds.» Lui qui a vécu en Côte-d’Ivoire, où il a fréquenté aussi bien Félix Houphouët-Boigny que Laurent Gbagbo, pourrait faire sien ce dicton local : «Cabri mort ne craint pas le couteau.»







    Humiliation. Blessé, à tout le moins, Robert Bourgi l’est profondément. De ces blessures d’amour propre qui font le plus mal. «Il est humilié, car il a été répudié», dit l’un de ses proches, en évoquant l’attitude de l’exécutif à son encontre. En tirant à vue sur Jacques Chirac et Dominique de Villepin dans le Journal du dimanche, l’avocat vise en réalité d’autres cibles. En premier lieu, le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, qui avant de prendre la direction du Quai d’Orsay a exigé et obtenu que le sulfureux intermédiaire soit mis hors circuit. Son prédécesseur, Bernard Kouchner, s’y était essayé. En vain : Bourgi était alors protégé par le puissant secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant.



    En mai, c’est Alain Juppé lui-même qui a biffé le nom de Robert Bourgi sur la liste des invités à la cérémonie d’investiture à Yamoussoukro du président ivoirien, Alassane Ouattara. «Ce dernier était prêt à le recevoir, à la demande de Claude Guéant, mais Juppé a mis son veto», confirme un proche du chef de l’Etat ivoirien. Pour Robert Bourgi, ce fut peut-être l’humiliation de trop. Alors il se venge et dégoupille sa bombinette en révélant au JDD qu’Omar Bongo, le défunt président du Gabon, a payé «entre 1981 et 1992» le loyer du Club 89, dirigé alors par Juppé et installé sur la prestigieuse avenue Montaigne, à Paris. «Les espèces du président gabonais ont fait vivre les permanents pendant des années», lâche Bourgi. S’il chute et se retrouve face aux juges, autant ne pas tomber seul.



    Ce message subliminal, l’Elysée et la Place Beauvau l’ont probablement reçu cinq sur cinq. Car au-delà de Juppé, c’est bien le tandem Sarkozy-Guéant qui a déçu Robert Bourgi. «Il est marginalisé depuis des mois à Paris, dit un bon connaisseur des réseaux déclinants de la Françafrique. Du coup, il disparaît des écrans radars du village franco-africain, et il en est mortifié.»







    Repentance. Sur le continent, Robert Bourgi est en train de perdre pied. Ses proches le lâchent. En Côte-d’Ivoire, Laurent Gbagbo est tombé. Au Gabon, le successeur d’Omar Bongo, son fils Ali, «le reçoit pour éviter d’avoir des problèmes avec lui», dit un initié. L’été dernier, Robert Bourgi, qui est né et a grandi au Sénégal, s’est même brouillé à mort avec le fils du président Abdoulaye Wade, Karim, assurant que ce dernier lui avait téléphoné nuitamment pour demander - sans succès - l’intervention de l’armée française à Dakar, en proie à des émeutes. Robert Bourgi, qui se targue de travailler bénévolement pour défendre les intérêts de la France, tout en étant payé par les dirigeants africains (Libération du 10 juillet 2009), n’a plus la cote. Au chômage technique, il a, semble-t-il, décidé de procéder à une sortie de scène fracassante, qu’il présente comme un acte de repentance.



    Jusqu’où ira-t-il dans ses confessions ? Pour l’heure, Robert Bourgi a «blanchi» Nicolas Sarkozy, citant dans le JDD les propos que lui aurait tenus, en 2005, le futur président : «Il m’a demandé de travailler pour lui, mais sans le système de financement par valises.» Une version que contredit l’ancien Monsieur Afrique de Chirac, Michel de Bonnecorse : dans le livre de Pierre Péan (1), il affirme que Bourgi aurait rallié le panache de Sarkozy avec l’argent prévu pour financer non seulement la candidature à la présidentielle du ministre de l’Intérieur, mais aussi celle de Villepin. «Qui peut croire sérieusement que ce système s’est arrêté net avec le nouveau président ? dit l’ami de Bourgi. Sarkozy l’a coopté en toute connaissance de cause.»







    Missi dominici. En 2007, le nouveau président lui remettait la Légion d’honneur, évoquant alors «un grand serviteur» de la France, avant de lancer : «Je sais, cher Robert, pouvoir continuer à compter sur ta participation à la politique étrangère de la France, avec efficacité et discrétion.» Il se trompait sur un point : la discrétion. Robert Bourgi a, certes, continué à jouer les missi dominici entre les dirigeants de l’ancien «pré carré» francophone, rendant quantité de services de part et d’autre de la Méditerranée. Il a su aussi se rendre utile dans le registre de la «diplomatie parallèle», rencontrant les nouveaux hommes forts de Madagascar et de Mauritanie, alors que la France condamnait officiellement leurs coups d’Etat. Mais il a jeté par-dessus bord le conseil de son mentor, Jacques Foccart, l’ex-monsieur Afrique de De Gaulle et de Chirac : «Si tu ne veux pas attraper un coup de soleil, reste à l’ombre.» En 2008, il raconte avec gourmandise comment Bongo a obtenu la tête de Jean-Marie Bockel, le secrétariat d’Etat à la Coopération qui voulait signer «l’acte de décès de la Françafrique». En 2009, il explique au Monde rouler pour le fils d’Omar Bongo, Ali, à la présidentielle. L’Elysée lui demande de faire profil bas. Mais Bourgi ne veut plus rester dans l’ombre.



    Avec l’arrivée de Juppé au Quai d’Orsay, il a revécu le traumatisme subi sous Chirac, quand il s’était senti méprisé, lui qui avait porté tant de valises et rendu tant de services. Cette fois, le trublion a refusé de rentrer dans sa boîte. «Sarkozy et Guéant ont commis une grave erreur : ils ont délaissé Bourgi, dit un proche. Il est devenu excessivement dangereux.»

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (17:56 PM)
    Je ne le lui souhaite pas, mais avec tant d ennemis n´a t il pas peur qu´il lui "arrive" quelque chose ? Il pourrait la fermer pour passer un reste de vie tranquille. Qu´il ferme sa bouche sur les problèmes de chez nous, surtout. Au fait, c est un fils de Karim Bourgi ou c est seulement le meme nom de famille ?
    Auteur

    Simplement

    En Septembre, 2016 (19:06 PM)
    IL a seulement dit la verité en anticipant les evenements... c' est à nos dirigeants d’être pro actif.

    Ils sont prets à sacrifier leur peuple pour uniquement des ambitions personnelles... C'est triste
    Auteur

    Hahahahahahaha

    En Septembre, 2016 (20:23 PM)
    ree baa taasss.. bongo douu deemmm. il connait ce qui l'attend comme ses confreres presidents.



    beugnnn douu reee diamaaaa
    Auteur

    Asss

    En Septembre, 2016 (20:34 PM)
    Robert BOURGI est un vrai cancer pour l'Afrique,jamais il ne parlera d'un president libanais comme ça.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (22:39 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (02:44 AM)
    Putain mais c'est qui ce MEC vraiment j'ai arrêté de regarder quand il a parlé de Mobutu. Putain c'est direct un maçon, un illu voir un satané.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (03:02 AM)
    FU. CK you Robert. Il ne defend plus les interets de la France et vous voulez l eliminer. C la France qui est Un cancer pour l Afrique. I hate you french people.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (08:34 AM)
    si ce salaud de Bourgi critique ce connard de Ali bongo c'est par ce que ce dernier ne fait plus les affaires de la France, de plu les européens sont sur le point de le lâcher au profit du Ping le chinois leur nouveau futur marionnette, en contestant les résultats des élections présidentielles. Bongo n'est pas ma tasse de thé mais vu la situation actuelle, vu le comportement des européens nous africains devon valider sa victoire





    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (08:50 AM)
      euh....américains ,francais ,union européenne , nation unis ont tous demandé un re comptage des urnes
      sinon pour le reste apparement vous n avez n y famille ou amis au gabon pour savoir ce qui s y passe , pour rapl un peu plus de 34% de la population y vit sous le seuil de la pauvreté donc...en plus du reste ,49 ans de pouvoir bongo, chinois ou pas les gabonais ont dit stopp et certain sont morts pour cela alors un peu de respect pour la voix du peuple gabonais merci.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (08:57 AM)
    le pire c'est que ce sont les non gabonais comme l es Ouest af et l'es camerounais qui pensent savoir mieux que ns gabonais ce qui se passe ici pauvres minables

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email