Mardi 31 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Sport

Le Japon et le CIO d'accord pour reporter les Jeux olympiques de Tokyo

Single Post
Le Cio reporte les jeux Olympiques jusqu'en 2021
Les Jeux olympiques de Tokyo prévus cet été vont être reportés en 2021 à la suite d’un accord en ce sens trouvé par le Japon et le Comité international olympique (CIO), qui étaient soumis à une pression mondiale de plus en plus forte, de la part de pays, de fédérations et d’athlètes, pour prendre une telle décision face à la pandémie de coronavirus.


C’est la première fois dans l’histoire de l’olympisme moderne que des Jeux sont reportés, même si trois éditions ont été annulées en raison des guerres mondiales (1916, 1940 et 1944).

Après un entretien téléphonique avec le président du CIO Thomas Bach, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré que les JO de Tokyo prévus du 24 juillet au 9 août se dérouleraient au cours de l’été 2021 au plus tard, comme une preuve de la victoire sur le coronavirus.

“Nous avons demandé au président Bach d’envisager un report d’environ un an pour permettre aux athlètes de s’exprimer dans les meilleures conditions et de faire de cet événement un événement sûr pour les spectateurs”, a dit Shinzo Abe.

“Le président Bach s’est dit d’accord à 100%.”

Dans un communiqué publié ultérieurement, le CIO a dit que les Jeux devaient être reportés mais pas plus tard que l’été 2021.

Le CIO et le Japon étaient la cible de critiques de plus en plus nombreuses en raison de leur refus persistant, depuis des semaines, de reporter les Jeux de Tokyo alors que de nombreuses autres compétitions d’envergure, comme l’Euro de football ou encore le tournoi de tennis de Roland-Garros, l’ont été et que beaucoup d’athlètes, soumis à des mesures de confinement dans leurs pays, ne peuvent plus s’entraîner normalement

Le Canada et l’Australie avaient déjà fait savoir qu’ils n’enverraient pas de délégations si les Jeux étaient maintenus cet été. Les Etats-Unis s’étaient dits favorables à un report et la Nouvelle-Zélande avait réclamé une décision rapide.

Avant l’annonce de la décision, Tony Estanguet, membre du CIO et président du comité d’organisation des JO de Paris 2024, avait jugé mardi au micro de franceinfo le report “plus que probable”.

Cette décision devrait soulager de nombreux athlètes alors que le coronavirus apparu en décembre en Chine s’est répandu à travers le monde, a contaminé environ 380.000 personnes et fait plus de 16.500 morts.

“Pour être honnête, je suis sous le choc et un peu perdue. Mais les objectifs n’ont pas disparu, ils sont juste déplacés”, a dit l’Australienne Cate Campbell, double championne olympique de natation.

Ce report est un casse-tête logistique pour le Japon, qui a déjà investi plus de 12 milliards de dollars dans l’organisation de l’événement, mais un sondage a montré qu’environ 70% des Japonais étaient favorables à un report.

Il va aussi perturber les plans des équipementiers, des sponsors et des annonceurs pour lesquels les enjeux financiers sont considérables.

La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a déclaré que l’appellation officielle de ces Jeux resterait “Tokyo 2020”.

version française Jean-Philippe Lefief et Bertrand Boucey, édité par

liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email