Lundi 17 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Après le 5-0 à l'aller, Anderlecht se rend au Parc la peur au ventre

Single Post
Après le 5-0 à l'aller, Anderlecht se rend au Parc la peur au ventre

Puni il y a deux semaines (0-5), Anderlecht se rend au Parc des Princes avec l'espoir d'éviter une nouvelle claque. Et pourquoi pas même créer l'exploit.

 Anderlecht n'a pas envie de tendre l'autre joue. Mais difficile de ne pas y penser. Après avoir subi la plus grosse défaite de son histoire en Ligue des champions (0-5), chez lui qui plus est, le club belge est encore traumatisé au moment de retrouver le PSG au Parc des Princes. Après le lendemain du festival de Zlatan Ibrahimovic et compagnie au stade Constant Vanden Stock, l'entraîneur John Van den Brom avait déclaré "qu'Anderlecht n'a rien à faire en Ligue des champions. Nous n'avons tout simplement pas le niveau". L'attitude de l'attaquant serbe Mitrovic qui s'était précipité à la mi-temps sur Ibra pour lui demander son maillot, avait aussi été pointée du doigt et avait fait couler beaucoup d'encre dans la presse locale. Au moment des retrouvailles, le Racing s'est donc fixé un double objectif : éviter une nouvelle gifle et montrer un autre visage.

S'il reste prudent, le discours de Van den Brom a changé après deux semaines et deux victoires poussives en championnat. "Après nos résultats dans les trois premiers matches et ces trois défaites, il est clair qu'on peut penser que c'est impossible d'aller en 8e de finale. Mais il n'y a rien d'impossible dans le foot. On va essayer de faire du mieux possible", promet le technicien dont la place sur le banc des Mauves est menacée. Et si possible prendre des points : "on n'est pas venu pour faire un voyage à vide. Nous sommes Anderlecht, on est un groupe et on va essayer de réagir et de prendre notre revanche sur le match aller. C'est très important de montrer qu'on a fait ce qu'on pouvait pour prendre des points ici." Et cette fois, Anderlecht n'a pas l'intention de montrer un trop grand respect vis-à-vis des Parisiens. "Si on veut éviter une nouvelle déroute, il va falloir mettre un peu le pied mardi", a prévenu le défenseur central Chancel Mbemba.

PSG - Anderlecht : Après le 5-0 à l\'aller, Anderlecht se rend au Parc la peur au ventre - Football - Ligue des champions

 Blanc : "Anderlecht viendra avec un esprit de revanche"

Pour éviter de prendre une nouvelle valise, et espérer mieux, "il faudra surtout bien défendre", affirme Van den Brom qui a revu la composition de sa défense depuis la déroute face au PSG. Insuffisant, le Néerlandais Bram Nuytinck a été poussé sur le banc, l'arrière-gauche français N'Sakala est monté d'un cran pour évoluer en milieu de terrain tandis que les Belges Anthony Vanden Borre et Olivier Deschacht ont retrouvé leur place au sein d'un quatuor défensif Van Den Borre-Mbemba-Kouyaté-Deschacht qui n'a pas concédé de but lors des deux derniers matches de Pro League. "Quand il faut reconstruire une équipe, ce que je tente de faire, il faut partir de la défense. Celle-ci m'a donné satisfaction ces derniers jours", a déclaré l'entraîneur qui a aussi évincé de son équipe les (très) jeunes milieux de terrain Praet et Tielemans au profit notamment de l'expérimenté Néerlandais Demy de Zeeuw.

Tout cela sera-t-il suffisant pour éviter de sombrer à nouveau face au PSG ? "Les chiffres ne vont pas dans notre sens", sait Van den Brom. Sur ses cinq derniers matches de Ligue des champions, Anderlecht a encaissé 15 buts. Cette saison, le RSC est aussi l'une des deux seules équipes à ne pas être parvenue à marquer. Mais que les Belges ne s'y trompent pas, le PSG est lui aussi sur ses gardes. "Après avoir pris cinq buts, cette équipe viendra avec un esprit de revanche en essayant de jouer son propre jeu et de nous mettre en difficulté", a déjà prévenu Laurent Blanc qui se souvient du premier match de son équipe dans cette campagne européenne : "On avait souffert à l'Olympiakos (1-4). Il faut faire attention au relâchement, individuel et collectif. C'est là le danger". Il y a tout de même un mince espoir pour Anderlecht. Une fois, une équipe qui affichait zéro point au compteur après trois matches est malgré tout parvenue à se qualifier : Newcastle en 2002-2003. L'espoir fait vivre.

liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email