Mardi 19 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Trafic de passeports diplomatiques impliquant des députés : L’Assemblée nationale sort enfin du bois !

Single Post
Trafic de passeports diplomatiques impliquant des députés : L’Assemblée nationale sort enfin du bois !
Son silence commençait à devenir trop bruyant, après la malaisante affaire de trafic de passeports diplomatiques impliquant des députés. L’Assemblée nationale sort enfin du bois. Et c’est pour redorer son blason… du moins ce qui peut encore l’être.

Dans un communiqué de presse signé par sa Direction de la communication, l’Hémicycle revient en détail sur cette affaire qui écorne davantage son image, après la rocambolesque histoire de faux-billets qui avait emporté le député Seydina Fall alias «Bougazelli» en 2019.

Pour rassurer l'opinion, le parlement déclare : «L’affaire des passeports diplomatiques impliquant des députés sera traitée conformément aux lois et règlements en vigueur, en jugulant la part de l’émotion». «

Dès que la nouvelle a été annoncée concernant les députés Boubacar Biaye et Mamadou Sall, le président de l’Assemblée nationale a pris l’initiative de convoquer, le mardi 7 septembre 2021, les deux mis en cause. En présence du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, le président de l’Assemblée nationale a reçu le député Boubacar Biaye pour l’entendre sur le dossier évoqué dans la presse», renseigne le parlementaire.

Le député Mamadou Sall, qui se trouvait à Salémata, dans la région de Kédougou, a, lui, été «reçu le lendemain, jour de son retour à Dakar, par le président de l’Assemblée nationale, en présence du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar».

Auparavant, indique le communiqué, «le jour même où la nouvelle a été annoncée concernant les députés cités dans cette affaire de passeports diplomatiques, le président de l’Assemblée nationale a demandé, sans attendre, à Madame la Secrétaire générale de l’institution d’ouvrir un dossier sur la question, en attendant de plus amples informations».

«La levée de l’Immunité parlementaire obéit à une procédure définie»

A ceux qui pointent un deux poids, deux mesures flagrant de l’Assemblée qui semble traîner les pieds dans cette affaire, le parlementaire répond : «La levée de l’immunité parlementaire obéit à une procédure définie, avec précision, par la loi organique tenant lieu de règlement intérieur de l’Assemblée nationale.»

Ainsi, signale-t-on, «le président de l’Assemblée nationale et le Bureau de l’institution engagent une procédure de levée de l’immunité parlementaire d’un député, en application des dispositions du règlement intérieur, dispositions qui prévoient la saisine du président de l’institution par une lettre du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, transmettant une demande du procureur général près la Cour d’appel de Dakar, lui-même saisi par le procureur de la République. Évidemment, le traitement d’une affaire commence par des enquêtes».

C’est juste après cette phase d’enquête que le procureur de la République décide ou ne décide pas, lorsqu’il s’agit de députés, de demander la levée de l’Immunité parlementaire, selon cette procédure, indique la représentation parlementaire.

«Il serait incongru que le président de l’Assemblée nationale se livre à des déclarations à l’emporte-pièce»

Par conséquent, signale le service de communication qui dédouane Moustapha Niasse, «il serait incongru que le président de l’Assemblée nationale se livre à des déclarations à l’emporte-pièce, avant la réunion dubBureau, dans le cadre des procédures prévues par la loi. L’approche du président de l’Assemblée nationale n’a pas varié, par rapport aux dossiers précédents, concernant des députés, en 2020 notamment».

«Le président de l’Assemblée nationale n’ayant pas encore reçu une lettre du garde des Sceaux, Ministre de la Justice, sur ce dossier, il convient de laisser à la justice, le déroulement de ses procédures, conformément à la loi. Il est normal que le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar, après les deux rencontres et les auditions des deux députés concernés, communique au nom de ce groupe», renseigne le communiqué.

La patate chaude renvoyée au ministère de la Justice

La note envoyée à la presse indique également que «les deux députés, à l’occasion de leur rencontre avec le président de l’institution, en présence du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, ont accepté, sans hésiter, de répondre à toute convocation des services chargés de la phase de l’enquête préalable, sans attendre la levée de leur immunité parlementaire, lorsque cette mesure sera demandée par le garde des Sceaux, Ministre de la Justice».

Ils sont prêts à «répondre à toute convocation, dans le traitement de ce dossier. L’Assemblée nationale remplira toutes ses missions, en la matière, en temps opportun, lorsque toutes les conditions prévues par la loi seront réunies».

L’Assemblée nationale se dit disposée à procéder à la levée de l’immunité parlementaire des députés. «Dans trois semaines, la Session ordinaire unique 2021-2022 sera ouverte. Si, entre-temps, le garde des Sceaux, Ministre de la Justice, saisit le président de l’Assemblée nationale, pour la levée de l’immunité parlementaire des députés, le Bureau se réunira immédiatement et la procédure appropriée sera engagée», jure-t-elle.


26 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2021 (18:41 PM)
    Quelle honte!! Des trafiquants au coeur d'un système de fraude impliquant une institution honorable qui attendent que le juge veuille bien demander la levée de leur immunité pour laver leur honneur sali. Qui leur fera encore confiance ? peuvent-ils continuer à exercer leur mandat tant que cette affaire ne sera pas tirée au clair? quel message aux voyous ? faire de la politique est décidemment la meilleure protection contre la l'ordre et la justice. 
    Top Banner
    • Auteur

      Oussama

      En Septembre, 2021 (19:28 PM)
      Les medias cherchent encore et encore a faire le buzz , mais faut il signifier que les fauteurs sont dans les deux camps , savez vous combiens de Pastefiens et de pds ont fais des magouilles beaucoup beaucoup
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2021 (20:11 PM)
      Shut da fuck'n up that's the procedure ok. At least they're not calling for insurrection like Pedophile Ousmane Sonko did where we witnessed 14 of our youths dead thanks to Ousmane Sonko. All you fuck'n Pastefians need to chill and understand that no mother fucker is above the Law of our Land including the mother fucker Ousmane Sonko. 
       
       
      Wasalaam. 
       
       
       
    {comment_ads} Top Banner
  2. Auteur

    En Septembre, 2021 (18:43 PM)
    Assez curieusement le ministere de la justice est tres lente pour demander la levee de l'immunite des deputes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Guilmil

    En Septembre, 2021 (19:11 PM)
    Si c'était des opposants ils allaient lever leur immunité en quelle heure. Mais il y'a pas de justice au Sénégal. Le pays n'ira jamais dans la bonne direction avec ces corrompus.  
    {comment_ads}
    • Auteur

      Laye

      En Septembre, 2021 (02:40 AM)
      le cas de Sonko et adji Sar est un cas de flagrant délit qui n’a pas besoin dé lever l’immunité 
      si c’est le cas d’un citoyen lambda , il va directement en prison et après on mène les procédures judiciaires 
      salut seule la vérité est révolutionnaire 
       
    {comment_ads}
    Auteur

    Honte

    En Septembre, 2021 (19:18 PM)
    Quelle honte ! Je suis déçu. Sils etaient des opposants la messe serait dite depuis. #sauvonsnotrechersenegal
    {comment_ads}
    Auteur

    Yatch

    En Septembre, 2021 (19:18 PM)
    Coumba am Ndeye & Coumba amoul Ndeye. Ça devient flagrant maintenant.
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2021 (19:22 PM)
    Le peuple est présent a surveiller ce régime de trafiquants 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (19:25 PM)
    une institution honorable  (18:41 PM)

    arretez d'etre des larves, des serfs, des griots...ces gus sont des citoyens ELUS...ils chient, pissent, volent, violent, etc !!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (19:27 PM)
    Ils prennent du temps pour permettre.aux.députés de détruire toutes les niches de preuves de nature a jouer.en leur defaveur.C une entreprise concertée impliquant au premier chef le ministère de la justice et le groupe parlementaire benno book yaakar. C tout l'intérêt de cette rencontre intervenue entre le pdt de l'assemblée nationale,le pdt du groupe parlementaire benno book yakaar et les deux députés mis en cause
    {comment_ads}
    Auteur

    Lull

    En Septembre, 2021 (19:35 PM)
    Oui pour la dissolution de l assemblée dans les plus bref délai si c était dans un pays normal les seraient déjà devant les portes de l assemblée jour et nuit 
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2021 (20:06 PM)
    Ne sont déçus que les utopiques qui espèrent toujours quelque chose de ces dirigeants, version 2012.

    Chaque fois qu'on se dit qu'on a touché le fond, on se rend compte qu'il y'a double fond comme chez les trafiquants. 

    Le pire est toujours devant nous. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (20:19 PM)
    Belle expression....."double fond"....tu devrais la déposer "APR DF - APR double fond"...

    Quand je verrai un faux gars, je l'appelerai "double fond"....Mbow est un double fond...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (20:39 PM)
    Vous faites la honte du Sénégal. Ça fait longtemps que vous ne representez plus le peuple mais vous êtes des députés du maquis. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (21:06 PM)
    si ces putins de députés ne sont pas sanctionnés, le peuple doit prendre ses responsabilités
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2021 (21:28 PM)
      Et lancer une pétition pour la dissolution de l'assemblée et l'organisation d'élections anticipées. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Les Autres

    En Septembre, 2021 (21:19 PM)
    Loool ou sont les autres députés 
    {comment_ads}
    Auteur

    Saer

    En Septembre, 2021 (21:37 PM)
    C'est l'assemblée en question qui doit être dissoute 
    {comment_ads}
    Auteur

    Iba

    En Septembre, 2021 (21:57 PM)
    Assemblee non credible. Pas la peine de ns faire des communiques. A la poubelle.

    on vs avec l argent des senegalais , vs etes bien traites et vous vois fouttez de nos gueules.

    assemblee de dealers de toute sorte.
    {comment_ads}
    Auteur

    Daly Gaye

    En Septembre, 2021 (23:08 PM)
    Fichiez ( fait chier ) .

    y en a marre de ces voyous impunis .
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2021 (23:43 PM)
    Franchement, il valait mieux la fermer que de dire ces âneries 😒

    Ministre, procureur, juge sont soudainement devenus lents ou amnésiques pour ne pas dire...

    Bref! Franchement avec tout ce qu'on entend et voit, ce régime rate tous les bonnes occasions pour redorer leur blason en agissant juste et bien. Surtout la justice. Finalement, on pourrait croire que la justice a 2 vitesses est devenue la règle de ce pouvoir. Oh pourtant que j'aime cette branche pour me convaincre que malgré tout je suis en sécurité dans mon pays car elle est juste et bien!

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Lemzo

    En Septembre, 2021 (00:32 AM)
    Ce communiqué montre bien qu'il y'a un problème entre Macky Sall et Moustapha Niasse. Ce dernier ne veut pas porter le poids de la protection des députés impliqués et veut montrer que c'est le pouvoir de Macky Sall qui les protège à travers le Ministre de la Justice et du Procureur de Macky, Mr Bassirou Gueye. Ahah 🤗
    {comment_ads}
    Auteur

    Lemzo

    En Septembre, 2021 (00:37 AM)
    Ne t'en fais pas, on sait, Macky ne sanctionnera jamais un foutanké et y'en a un 3 dans le groupe de députés concernés 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (01:33 AM)
    El la ministre des affaires Etrangères  Aminata Tall Sall,,celle qui parlait du Sénégal comme la "vitrine de la démocratie" en AFrique,; Elle parlait aussi "des forces occultes tapies à l'ombre" lors de la vague de Mars 2021?Est-lle au courant des trafics de passeports diplomatiques???? on attend sa déclaration de démission
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2021 (01:37 AM)
    Quand il s'est agi de lever l'huminite  parlementaire des députés de l'opposition (khalife Sall et Ousmane Sonko) il y a eu une procédure fast track de saisine de l'assemblée nationale d'une rapidité sans précédent. Voici pourquoi on parle de justice à deux vitesse dans ce pays.  Il devait y avoir une loi automatique de levée de cette immunité parlementaire des députés par le bureau de l'assemblée dans attendre d'être saisie par le ministre de la justice qui est lui même un politicien du même camp. dans tous les pays démocratiques au monde la procédure serait fast track ou bien ces députés auraient démissionné de leur propre gré pour éviter tout cet embroglio justice et éhonté. voilà le Sénégal et ceux qui les représentent. Aucune dignité aucun sens de prendre la responsabilité de démissionner et d'aller devant les courts de justice et de droit.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (05:46 AM)
    Avec l'assemblée nationale qui trafique des passeports diplomatiques et les marabouts qui reçoivent leurs quotas de passeports diplomatiques et les revendent par leurs progénitures ou hommes de compagnies et les passeports diplomatiques attribués au non-ayants droit ce pays est foutu  ce régime il est temps de quitter !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2021 (05:59 AM)
    Ils avaient pas ce langage avec Sonko
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar Ndaw

    En Septembre, 2021 (09:08 AM)
    un trafiquant reste un trafiquant 

    un voleur reste un voleur 

    un baiseur reste un baiseur

    un politichien reste un politichien 

    bouléne gnou doule lo ndey....... 

    allez vous entre tuer et foutez nous la paix.

     

     
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2021 (13:52 PM)
    Quel honte il faut dissoudre cette assemble de merde et pourquoi on donne des passeports diplomatique  a des depites je dit bien depites ils ne font rien au senegal a plus forte raison a l etrange
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email