Mercredi 21 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Thierno Bocoum : "La liberté d’expression fortement menacée dans les réseaux sociaux "

Single Post
Thierno Bocoum : "La liberté d’expression fortement menacée dans les réseaux sociaux "
Quand dans notre pays, de plus en plus, des commentateurs sont obligés de s’aplatir pour ne pas subir insultes et menaces, des journalistes n’osent plus faire correctement leur travail, des lanceurs d’alertes sont confinés à des sujets et à des arguments sous peine d’être traités de corrompus, des leaders d’opinion titubent sur les plateaux par peur de révéler leurs propres convictions. 

Et quand, surtout, ceux-là abdiquent parce que laissés à eux-mêmes sans protection et craignant même pour leur propre vie, il y a de quoi alerter. 

Insulter, calomnier, menacer n’est plus du domaine de la liberté d’expression mais bien du domaine délictueux.

S’aplatir, surfer sur la vague, se résigner n’est plus du domaine du choix mais de celui de la contrainte. 

Les victimes des réseaux sociaux se comptent par milliers dans notre pays et elles ne sont pas moins touchées que celles de la vie réelle confrontées à leur voisinage et à leur environnement social.

Liberté ne signifie pas libertinage.

Ceux qui n’ont pas une capacité de résilience leur permettant de multiplier par zéro les attaques virtuelles et de rester scotchés à leurs rôles respectifs doivent être protégés. 

La dignité humaine est sacrée. Son respect et sa protection sont une obligation légale. 

L'article 7 de la Constitution sénégalaise dispose : « La personne humaine est sacrée. Elle est inviolable. L’Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger. »

Nous ne sommes pas forcément toujours d’accord avec les opinions des uns et des autres mais nous devons nous battre pour qu’ils puissent avoir leur propre opinion ainsi que ceux qui leur répondent, dans le respect strict de la liberté d’expression et de la dignité humaine.

Thierno Bocoum
Président du mouvement AGIR


14 Commentaires

  1. Auteur

    Baay Bara

    il y a 2 semaines (06:30 AM)
    Saa Waay, il faut citer nommément les pastefiens qui sont pires que l’APR et Macky. C’est eux qui insultent tout le monde et se targuent d’être patriotes. Dommage que l’Etat fuit ses responsabilités sur ce plan là aussi car comme tu dis les sénégalais doivent être protégés. Merci mais sois plus courageux et assumes en parlant des mercenaires virtuels.
  2. Auteur

    Passant

    il y a 2 semaines (07:14 AM)
    Tous ces gens la sont des ennemis de sonko encagoulés .....(pions de idy dans l'opposition )

    NB:vous voulez prévaloir votre liberté d'expression sur du mensonge ,du faux ....vous êtes en retard parce que, vous devriez savoir que c'est le système "de défendre l'indéfendable "que les sénégalais ne veulent plus
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (07:27 AM)
    La liberté, c'est laisser les gens dire ce qu ils pensent. Je vois qu il y a des gens qui veulent toujours rester dans la pauvreté, ou ils sont financés par le pouvoir. Il faut un changement radical et virer ces voleurs.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    il y a 2 semaines (08:01 AM)
    J'entends liberté ? Vous utilisez le mot " liberté " sans réellement connaître son sens!

    Quand on donne de la liberté aux gens mal éduquées,de parents irresponsables,qui ont failli a l'éducation de leurs enfants, ça devient de la merde!!!

    Les parents ont même peur de leurs propres enfants !!! Ces enfants qui insultent des gens qui leur ont fait venir au monde,c'est ça la liberté ?

    Ce que je peux rassurer les sénégalais, c'est que ce pays ne sera jamais dirigé par un clan de gens indisciplinées. Tout ça c'est du bruit,les électeurs observent ils décideront. Tous ceux qui s'agitent ne votent pas. Quand les gens issues de l'éducation de pagaille grandissent, c'est le résultat.

    C'est sera pire,le malheur est profond car c'est le tour des enfants issus de parents irresponsables
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (08:30 AM)
    Après l'accusation de viol avorté contre Sonko, l'accusation avortée de forces occultes et terrorisme, après la création impuissante de leurs faux comptes pour insulter le peuple Macky Sall et Idrissa Seck veulent parler de dictature intellectuelle et pensée unique en taxant à tort les soit disant insulteurs du web. Si les défenseurs de la démocratie du Sénégal le peuple du web n'était pas pour alerter votre sale complot contre Ousmane Sonko allait passer. Heureusement que le peuple maitrise les choses et ne laisse plus ces faux politiciens imposer leur pensée unique en mentant, calomniant et volant Le peuple a la parole actuellement. politicien bou fi féne rék wala sossal nite wala sathie peuple bi wakh la daganye féne dangaye soss dangaye sathie. Mou fin!! Voler, mentir, calomnier ba kagne, heureusement que le peuple est là en bon veilleur. Lamagie du clic
    Auteur

    il y a 2 semaines (08:52 AM)
    Tous ce qui défendent la vérité sont considérés actuellement comme membre du Pastef.Les membres de Pastef peuvent être fiers d'être du coté de la vérité.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Walla Bok

      il y a 2 semaines (09:44 AM)
      kel verite que sonko da sell moy kou sel le menteur il a menti a ses femmes et sur son marabout c pa vrai il na demande okun avis de marabout pr aller diap nekh avc adji donc vs la ferme wa pastef ay nafekh nguen
    {comment_ads}
    Auteur

    Moi

    il y a 2 semaines (08:55 AM)
    Saway nak il dit la vérité;;;;;;;;;;;;;;il y a trop de dérives dans les réseaux sociaux;;;;;;;;;;;;;;;;;;



    Insultes you doul Diekh et personne n'ose le dire mais Sénégal mo nekh:::::::::::::::::::::



    La loi du plus impoli:::::::::::::::
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (09:19 AM)
    Françoise Héléne Gaye bou rewmi bou Idrissa Seck kéne dakou ko saga. Elle a créé beaucoup de faux comptes rien que pour saga. En complicité d'Adji war soeur de Demba war le compte Nafi santana si faux compte yi la bok Adji war, Françoise Hélène Gaye avec leurs faux comptes insultent sur tout ce qui bouge. Ay saga you bone sakh
    {comment_ads}
    Auteur

    Zag

    il y a 2 semaines (09:59 AM)
    Il faut aller au bout Thierno ce message est destiné à ces incultes et indisciplinés militants de sonko. Il veulent installer la pensée unique dans ce pays avec leur leader qui pour le moment cette situation arrange mais qui va lui revenir en pleine gueule
    Auteur

    Bocoume

    il y a 2 semaines (10:36 AM)
    Soit courageux
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:43 AM)
    Fini le temps de la manipulation du peuple par les politiciens. Le peuple est en veille. Tout politicien menteur sera démasqué via les réseaux sociaux
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:47 AM)
    Ce n'est pas que Pastef, tout sénégalais épris de justice donne son avis! Heureusement démocratie lougnou wakh! Néki fi di féne rék depuis plus de 60 ans guéne fok ni dafaye continuer
    {comment_ads}
    Auteur

    Mor

    il y a 2 semaines (12:58 PM)
    Thierno, si tu t'aplatis à cause de pauvres cafards, c'est que tu ne défends pas le pays et que tu es mu par des intérêts personnels. Il faut faire à tous ceux (pouvoir come sonkistes) qui veulent ramener l'époque lugubre de la pensée unique.
    Auteur

    il y a 2 semaines (13:29 PM)
    Thierno bayil leyam leyam bi appelle chat par chat mouss par mouss mdr
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email