Samedi 17 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Spéculation Foncière à OUAKAM : l’usurpation d’héritage fait des ravages dans le village Lébou

Single Post
Spéculation Foncière à OUAKAM : l’usurpation d’héritage fait des ravages dans le village Lébou

La boulimie foncière est sur le point de provoquer une houleuse bataille au niveau des terrains de Ouakam sis au Monument de la renaissance africaine. Selon des informations qui nous sont parvenues, la frustration serait née d’un partage de terres effectué de manière inéquitable. Plusieurs terrains qui étaient destinés aux jeunes du village ont, par ces entrefaites, été octroyés à des tiers sous l’œil et à la barbe des récipiendaires légitimes.Afin de décanter la situation, une réunion spontanée s’est tenue à la mosquée du Quartier Gouye Sor, face de la brigade de gendarmerie. Elle a été convoquée, par le nommé Babacar Diagne dit Pape Babou, pour que la lumière soit faite sur quelques sept (7) hectares qui doivent faire l’objet d’un partage.

Dans le but de lever toute équivoque, ce fut ensuite au tour de Baida Diagne d’énumérer les vingt-cinq (25) parcelles que la commission a octroyé aux jeunes du village. Le pot aux roses sera soulevé par Tidiane Ndiaye qui était le conseil juridique de la commission. En effet, ce dernier a répondu au Sieur Diagne que cinquante-quatre (54) parcelles ont ensuite été octroyées aux jeunes. Mais au moment de l’attribution, le nommé Alioune Gueye dit "LIL", qui était chargé de remettre les bons de validations à leur propriétaire s’est taillé la part du lion. En effet, l’homme a offert deux (2) terrains à ses fils qui sont à l’étranger ainsi qu’à ses filles actuellement à Dakar. 

Son ancienne épouse, ainsi que son frère «Djibou», ont également eu leur part des largesses du Sieur Gueye, nous confie une source qui requiert l’anonymat. Face à cette situation, les jeunes du quartier se disent déterminés à reprendre ce qui leur revient de droit, exigeant un état des lieux de tous les terrains qui sont distribués dans leur quartier. Tous les noms des responsables chargés de piloter la distribution de ces terres ont été transmis à notre rédaction. Une plainte est d'ailleurs sur le point d’être déposée sur la table du procureur de la République afin que justice soit rendue.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email