Jeudi 30 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

"5 minutes de plaisir valent-elles deux ans de prison ?" : La question d’un juge à un accusé

Single Post
"5 minutes de plaisir valent-elles deux ans de prison ?" : La question d’un juge à un accusé
Depuis 2022, Abdoulaye Diouf qui avait 22 ans à l'époque croupit en prison à l'attente d'un jugement devant la chambre criminelle de Mbour.

Ce jeune chauffeur accusé de pédophilie et de détournement de mineur a eu beaucoup de chance en bénéficiant d'une liberté provisoire, en attendant la décision de la chambre criminelle qui sera donnée le 20 juin prochain.

Les faits ? En 2022, Sokhna Nd. avait déposé une plainte contre Abdoulaye Diouf. Elle lui reproche d'entretenir une relation amoureuse avec sa sœur de 15 ans. Pis, l'accusé avait entretenu à trois reprises des rapports sexuels avec la jeune Ndèye Nd. Ils s'envoyaient mutuellement des vidéos à caractère pornographique.

Le juge Maguette Diop de lui demander : "5 minutes de plaisir pour deux ans de prison, est-ce que ça en vaut la peine ?"

L'accusé de répondre par le négatif tout en précisant que Ndèye Nd. lui avait assuré être âgée de 18 ans.

D'ailleurs lors de son audition Ndèye Nd. avait aussi soutenu devant les enquêteurs et devant le juge d’instruction qu'elle avait caché son âge à son petit ami.

L'accusé a aussi soutenu n'avoir jamais forcé sa copine à entretenir une relation sexuelle. Que cette dernière qui n'avait aucune difficulté à se donner à lui l'a fait sans aucune pression ou menace.

Le juge Maguette Diop de le sermonner en lui balançant : "Vous êtes sortis ensemble, mais tu ne t'es pas juste limité à sortir avec elle. Si c'était juste une relation amoureuse, tu ne serais pas aujourd'hui devant cette barre. Si tu aimes une fille, il faut aller demander sa main. Si la famille refuse, va chercher ailleurs. Qu'on ne t'y reprenne plus jamais. Il faut être responsable dans la vie".

Le procureur a invité le tribunal a acquitté l'accusé du chef de pédophilie et qu'il soit condamné pour 2 ans des délits de détournement de mineur.

"Sokhna avait appelé Abdoulaye Diouf pour lui dire de laisser sa sœur parce qu'elle était mineure. Il s'est entêté à continuer la relation. La matérialité et l'imputabilité sont établies, car Abdoulaye Diouf a résisté", a assuré le procureur.

L'avocat de l'accusé, Me Moise Ndior a défendu son client en se basant sur le fait que la partie civile a reconnu entretenir une relation amoureuse avec l'accusé.

Et qu'elle avait soutenu devant le juge d’instruction que Abdoulaye Diouf ignorait qu'elle était mineure, car elle lui faisait croire qu'elle avait 18 ans.

Fort de tout cela, il a demandé l'acquittement de son client et sollicité une liberté provisoire pour son client. Le tribunal qui va donner sa décision le 20 juin prochain a accordé une liberté provisoire à A. Diouf.


6 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (15:09 PM)
    Sonko diomaye tu connai bien lentreprise excellec electrification rural.les dirigeant en tete un ivoirien truand mechant malfaiteur refuse toujour de payer les salaire du moi davril et des frais de perdiom et congés quils doit à leur employés.des parren sont malade et celui qui doit les soigner et nourrir travail labas.quoi qui leur arrive sera la responsabilité de excellec.et on est en location et risque d'être jetter dans la rue avec nos parent malade et petit fille
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (15:17 PM)
      Objection mr le Juge ! Avis personnel.. Est ce que y' avait même plaisir en éjaculation précoce en tonnes de péchés ? 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (15:34 PM)
    Et pour Sonko, concernant adji sarr, lui au bout de combien de mn il a jouet ? Damay l'athlétisme rék nak 😁 son excellence M. Le 1er Ministre  
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (16:47 PM)
    Le juge a outrepassé ses fonctions. Il ne le droit de dire que l'accusé aurait dû aller demander la main de la fille au lieu d'entretenir une relation sexuelle avec elle. Ce n'est pas son problème nous ne sommes pas dans un jugement sous le code de la charia 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (17:42 PM)
      C'est pourtant ce qu'il avait de mieux à faire.
      Dès le début, il fallait trouver un arrangement et éviter d'aller au tribunal.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (16:49 PM)
    Ces juges la aussi ils se prennent pour qui pour donner des leçons de morale !
    {comment_ads}
    Auteur

    Babs

    il y a 2 semaines (17:47 PM)
    Quand on est devant des jeunes qui font des betises il faut les conscientiser.

    Quand on est devant des jeunes trop serieux il faut les aider à atre free.

    Equilibre dafa bakh si leppp
    Auteur

    il y a 2 semaines (19:11 PM)
    Et que disent les "moussés calabanté" ?
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email