Vendredi 01 Mars, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Magal : l’ Etat s’engage à lever les contraintes sur l’électricité, l’eau et la santé

Single Post
Magal : l’ Etat s’engage à lever les contraintes sur l’électricité, l’eau et la santé

L’Etat du Sénégal s’est engagé à faire mieux que par le passé pour que l’édition 2013 bis du Magal de Touba soit "une exception" sur le plan de l’organisation, a assuré mercredi le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, annonçant la mobilisation des services concernés pour lever les "points d’achoppement" sur l’énergie, l’eau et la santé.

 

‘’Pour l’essentiel, les 90 points soulignés par le Comité d’organisation ont eu des solutions, mais nous avons eu quelques points d’achoppement au niveau des secteurs de l’énergie, de l’eau et un peu dans le domaine sanitaire’’, a-t-il déclaré.

 

M. Diallo s'exprimait au sortir d’une réunion d’évaluation sur les préparatifs du Magal de Touba. Ce pèlerinage est prévu dans la dernière décade du mois de décembre prochain. 

 

Cette rencontre tenue dans les locaux du ministère de l’Intérieur a réuni plusieurs chefs de services, les autorités administratives de la région de Diourbel et des membres du Comité d’organisation du Magal dont son président Serigne Bassirou Abdoul Khadre Mbacké, entre autres participants.

 

‘’Je vais remonter les informations au niveau des autorités supérieures pour que tous ces points qui n’ont pas encore trouvé de solutions puissent être pris en compte. Nous allons voir si tout cela nécessite l’arbitrage du Premier ministre’’, a dit Abdoulaye Daouda Diallo.

 

Auparavant le gouverneur de la région de Diourbel, Mamadou Moustapha Ndao, a fait un compte rendu élargi du Comité régional de développement préparatoire et exposé les besoins exprimés sur 98 points auxquels plusieurs chefs de services ont donné des assurances.

 

Sur le plan sécuritaire, la Directrice générale de la police nationale, Anna Sémou Diouf, a indiqué que des opérations de sécurisations sont prévues dans la ville de Touba et ses environs sept jours avant le Magal et cinq jours après l’évènement religieux.

 

La gendarmerie et le Groupement national des sapeurs pompiers ont promis de maintenir le dispositif de l’année dernière tout en procédant à une correction de certaines défaillances constatées lors de l’édition passée. 

 

Dans le domaine de l’électrification, la SENELEC compte renforcer son dispositif à Touba avec l’installation de sept nouveaux postes électriques pour améliorer la qualité des services. "Un nombre insuffisant", selon le coordonnateur du Comité d’organisation du Magal, Serigne Ousmane Mbacké.

 

‘’L’électricité constitue l’un des soucis majeurs pour Touba, même en dehors du Magal. Actuellement, les besoins exprimés correspondraient à l’installation d’une trentaine de postes de courants et la SENELEC nous en propose sept seulement’’, a dit M. Mbacké qui parlait au nom de Serigne Bassirou Abdoul Khadre.

 

En ce qui concerne les besoins en eau, les assurances des responsables n’ont pas fait dissiper les préoccupations des membres du Comité d’organisation. 

 

‘’Nous allons mettre en état 18 des 23 forages de Touba, mettre à disposition 120 camions citernes et placer 30 bâches à eau’’, ont annoncé les différents chefs de services dans le domaine de l’Hydraulique, au moment où le comité d’organisation réclame ‘’100 bâches à eau’’.

 

‘’Nous allons nous occuper de tout cela, même si cela nécessite l’arbitrage des autorités pour des instructions soient données dans ce sens’’, a dit le ministre de l'Intérieur.

 

‘’Ce que nous avons reçu comme directives est de tout faire pour que le Magal de cette année soit une exception en termes d’organisation et en terme de réussite’’, a-t-il signalé.

 

Selon le ministre, les services étatiques ne sont pas loin ‘’d’atteindre un niveau de satisfaction de 100% de nos préparatifs. Il reste encore des points sur lesquels il est possible de trouver des solutions. 

 

‘’Cela va nécessiter des réaménagements et des efforts supplémentaires’’, a-t-il souligné. 

 

Les transports routiers et ferroviaires, la circulation, l’entretien des routes, l’assainissement, l’approvisionnement en camions de vidange, l’installation de toilettes mobile, l’application des mesures d’hygiène, figurent parmi la centaine de points inscrits dans les doléances du comité d’organisation du Grand Magal.



4 Commentaires

  1. Auteur

    Akassa

    En Novembre, 2013 (23:04 PM)
     :love:  :up:  ILA Touba Kawcara Fall  :-D  :love: 
  2. Auteur

    Bob

    En Novembre, 2013 (23:16 PM)


    ET POUR LE RESTE DU PAYS VOUS ALLEZ FAIRE QUOI ???????????.............................







    Le SENEGAL ne se limite pas à TOUBA
    {comment_ads}
    Auteur

    Longoba

    En Novembre, 2013 (06:48 AM)
    les économistes proposent de transformer la pluie de milliards qui tombe sur Touba en ce laps de temps en fonds d'investissements pour rendre les populations de Touba et ses environs moins pauvres et moins enclins à braver la mort pour s'enrichir. L'opulence insolente pour un petit groupe et la misère crasse pour le reste. Je ne vois vraiment pas comment le Magal participe au développement du pays si ce n'est en augmentant les risques sanitaires et la survenue de maladies dues aux excès auxquels se livrent certains devant la profusion de mets. Un jour, les gens réfléchiront sur la question et verront qu'ils ont tardé à le faire. Ce sera le jour où les gens étudieront, auront un niveau intellectuel moyen et se poseront des questions sur l'utilité de certaines pratiques. La pauvreté et l'ignorance gênent la pensée positive très souvent.
    {comment_ads}
    Auteur

    @longoba Mandoul

    En Novembre, 2013 (14:21 PM)
    HEY yaw ak economistes yi ak wa banque mondiale ak wa fmi sène yoon nékoul si MAGALOU SERIGNE TOUBA GI. C'est vous qui etes à l'origine de tous cette misère dans le monde. Jamais les mourides n'ont sollicité de fonds venant de ces institutions.Jamais les mourides n'ont tendu la main à aucun d'entre vous pour faire le magal.Alors ce n'est pas un economiste frustré et haineux qui va nous dire comment dépenser cette manne. Yébbolèn niou.Lingène wara wakh dolène ka wakh mouk nafèkh you bone yi. Comme vous dites l'ignorance et la haine gênent la pensée positive très souvent .
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email