Jeudi 23 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Les riverains de Mbeubeuss demandent la fermeture de la décharge

Single Post
Les riverains de Mbeubeuss demandent la fermeture de la décharge

Ils se sont rassemblés ce samedi après-midi 14 décembre aux alentours du gigantesque dépôt d’ordures. La fermeture du site est un serpent de mer. Cette décharge ouverte depuis 1968 n’a cessé de s’agrandir, pour mesurer aujourd’hui 114 hectares, près de 200 terrains de football. Une bombe écologique.
Des familles, des jeunes sur une scène montée en contrebas de la décharge. Fandabo Mandiang habite juste à côté de la montagne de déchets :

« Je m’adresse au président Macky Sall : lui qui est dans son palais et qui respire du bon air. Nous ici on n’arrive pas à vivre ! Tous les bébés qui naissent sont asthmatiques. Dieu ne nous a pas encore ôté la vie mais on meurt à petit feu. Je regrette d’être venue habiter à côté de la décharge ! Je n’attends qu’une chose : que quelqu’un rachète ma maison, je la brade. »

« Dafa Doy, ça suffit ! », le slogan de Mamadou Fall, coordonnateur du collectif des riverains. « Nous ne pouvons plus vivre avec cette décharge ! », enrage-t-il.

À quelques mètres, des fumées s’échappent des tas d’ordures. Devant, le ballet des camions bennes toute la journée, l’État avait bien envisagé la fermeture de la décharge. Trop compliqué, Mbeubeuss restera ouverte. « On va implanter un centre de tri et un centre de compostage. L'idée est d'arrêter l'avancement de la décharge et que cette décharge réponde aux normes environnementales et internationales », explique El Hadj Mamadou Dieng de l’Unité de coordination pour la gestion des déchets du Sénégal.

Le calendrier des travaux à Mbeubeuss n’a pas encore été précisé. Les riverains affirment qu’ils resteront mobilisés jusqu’à la fermeture totale du site.  

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    En Décembre, 2019 (09:55 AM)
    En 1968 il n'y avait rien làbas. Les gens sont venus ils ont vu ils choisi d'y habiter malgré tout. C'est pareil avec la cohabitation des usines des casernes prisons aéoroports grands axes routiers avec des maisons. Pourquoi l'etat laissent des promoteurs aménagés ces zones et les vendre. Il y a quelques semaines à darou salam vers tivaouane peulh des odeurs d'ordures brulées nous ont trouvé làbas. J'y suis resté quelques 2h mais c'était incommodant. La parente qui y habite souffre de problèmes respiratoires.

    L'explosion démographique allait impliquer forcément la croissance de mbëbbës. Et ça nos gouvernants le savaient même si ceux qui ont fait le choix d'y habiter ne sont pas exempts de reproches.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (19:11 PM)
      ah oui. le sénégal est un pays charmant. vous venez cohabiter avec les ordures et vous demandez à ces dernières de vider les lieux ...
  2. Auteur

    Yaafi

    En Décembre, 2019 (13:16 PM)
    Fermer mbebeuss n’est pas la solution parce que les autres localités n’accepteront pas qu on L ‘installe chez eux

    Mbeubeuss a été créé sur un espace où personne n’habitait

    ce sont Les populations qui sont venues habiter à côté de mbebeuss

    A mon avis ,il faut ouvrir un centre de tri Et un centre de compostage afin de mettre la décharge aux normes environnementales et internationales

    Cela. Pourrait même créer beaucoup d’emplois

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email