Jeudi 01 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Les paroles profondes du patriarche de Ndengler : "Ce que je leur ai dit…"

Single Post
Les paroles profondes du patriarche de Ndengler : "Ce que je leur ai dit…"
Le vieux Abdoulaye Dionne, ancien chef du village de Ndengler, a certainement son avenir derrière lui. Mais, il reste la figure de proue de la résistance que des populations de sa localité opposent à Babacar Ngom et la Sédima. Le vieil homme, qui s'est exprimé sur les derniers développements ce dimanche, a craché ses vérités.

"Je le leur ai dit hier. Babacar Ngom ne peut pas me forcer à recruter mon enfant dans sa société. Donc Babacar Ngom ne doit pas nous imposer à ce qu'il entre dans nos terres. Ce sont des terres que nous détenons de nos ancêtres, personne ne nous amènera à mettre une croix dessus. Il veulent nous faire déménager. Mais nous ne le ferons pas. C'est Babacar Ngom qui nous a trouvés ici, sur nos terres. S'il devait y avoir déménagement, c'est lui qui doit partir. Qu'il s'en aille et nous laisse nos terres.

Nous avons entendu que Babacar Ngom nous a prêté des terres. Nous aurons honte d'accepter une telle chose. Nous ne perdrons jamais notre dignité en acceptant cela. Au contraire, c'est nous qui devions lui en prêter. Maintenant, si c'est Macky Sall lui-même qui lui donne nos terres, c'est son affaire. Nous, nous garderons notre dignité. S'il veut, qu'il lui donne nos terres, puisque Babacar Ngom représente plus à ses yeux, que nous populations.

Nous irons dans nos champs, advienne que pourra.

Pourtant, quand Me Oumar Youm faisait son meeting à côté, tout le monde y avait assisté. Seuls les vieux étaient restés au village pour s'occuper du bétail. Ce jour-là, Oumar Youm avait dit qu'il faut "laisser les paysans avec leurs terres". Ces propos m'ont tellement plus ce jour là que je n'ai pas diné. Mais aujourd'hui ils ont oublié cela. Ils veulent nous prendre nos terres de force.

La dernière fois, quand nous sommes allés sur les terres, nous avons vu que les machines poursuivaient les travaux. Ce qui ne devait pas être le cas. Il tracent des voies et abiment les champs. Ils nous font subir cela parce que nous sommes démunis. C'est de l'esclavage pur et simple. Car nous, nous ne comptons que sur l'agriculture. Si Macky lui donne nos terres c'est son problème. Mais il sera plus facile que Macky lui donne notre foncier que Babacar Ngom nous prête des lopins de terre. Nous ne l'accepterons pas. Passé ce lundi, nous allons tous nous mobiliser. Nous irons dans nos champs. Advienne que pourra."

liiiiiiiaffaire_de_malade

40 Commentaires

  1. Auteur

    Honte Sur Ce Gouvernement !

    En Juillet, 2020 (12:11 PM)
    Prêter à des gens des terres qui leur appartiennent , voilà donc la solution imbécile de Ali Ndiouth-Ndiaath et Abou-Krim Fééff_ko_Farigne   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   ??????
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (12:20 PM)
      ce qui me choque aussi c’est d’entendre ces vieux dire qu’ils ont voté pour macky malgré les conditions terribles dans lesquelles ils vivent, malgré tous les scandales de ce regime.
      au senegal chacun se fout royalement des mefaits de clan au pourvoir jusqu’à ce que l’ont en soit victime.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (12:26 PM)
      il faut raisonner en terme de priorité :
      1. rendre la terre à la population
      2. ensuite négocier
      c'est la seule voie du salut
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (14:00 PM)
      souf day am papier pabi thi bopam moy beug soff je suis sur que les 100 ha
      douniouthi def dara
    • Auteur

      Dieu Vous Garde Patriarche

      En Juillet, 2020 (14:24 PM)
      très haut et profond respect à ce patriarche, plus longue vie et santé. formidable terme ce mot patriarche qui symbolise toute une histoire pour cette terre et d'autres, volées aux peuples paysans démunies sans aucune assistante agricole de leur État défaillant depuis l'indépendance. toujours la houe et la daba, sans semences et engrais de qualité, financements détournés par des commissionnaires.
    • Auteur

      Ba Poulo

      En Juillet, 2020 (17:32 PM)
      mon père ton combat est noble, et je te soutient à 100%. j'ai honte d'avoir contribuer à réélire ce gouvernement.
  2. Auteur

    En Juillet, 2020 (12:20 PM)
    Attention, cette affaire devient très sérieuse car après ce village les autres villages environnants subiront le même sort. Etça risque de faire tâche d'huile pour toutle Sénégal. Rendez les terres à ceux qui les cultivaient.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:16 PM)
      ahahahah tache d'huile sur un barigo d'huile senegal dou touss dou touss bala nga ko kham nga mettre ton nez dehors il n ya que des senegalais ignorants nio fier du senegal. dou papa ndiaye d
    Auteur

    Ali

    En Juillet, 2020 (12:26 PM)
    Où étiez-vous depuis le temps ? Vous entendez que Mr Ngom aménage les sols avec son argent afin qu'ils soient exploitables et là vous sortez pour vous dire que ça vous appartient.



    Où étiez-vous depuis le temps ? Vous entendez que Mr Ngom aménage les sols avec son argent afin qu'ils soient exploitables et là vous sortez pour vous dire que ça vous appartient.
    • Auteur

      Reply_authorll

      En Juillet, 2020 (12:50 PM)
      et pourtant les vieux t'ont dit maintes fois qu'il exploitent ces champs depuis belle lurette; donc ils n'ont pas attendu des supposé aménagement de mr ngom pour cultiver ces terres.
    Auteur

    Zape

    En Juillet, 2020 (12:32 PM)
    Rendez nous nos terres, il arrivera un moment au Sénégal où aucun investissement de grande ampleur ne pourra se faire. Si les gens habitent une contrée depuis belle lurette pensant que les terres leur appartiennent, c'est compliqué de gérer une situation pareille. Loin de moi l'idée de soutenir Babacar Ngom mais il faut néanmoins faire que les gens puissent trouver un terrain d'entente favorable à tous.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (12:32 PM)
    Avec tout ce qu'il a comme terre, ce Babacar Ngom nak peut leur retourner leur terre, ils n'ont que ça.

    Sur la route de Sangalkam, le Babacar a tellement de terre.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (17:15 PM)
      babacar ngom est un gourmand qui a corrompu les autorités qui le regardent arracher les terres des pauvres paysans
    Auteur

    Dr House

    En Juillet, 2020 (12:33 PM)
    Tous à Ndingler pour manifester!

    Ndingler lives matter!
    Auteur

    En Juillet, 2020 (12:39 PM)
    Babacar Ngom fait un forcing, TF en main. Mais il ne perd rien pour attendre. Tôt ou tard cette politique de razzia opérée sur toutes nos ressources prendra fin et les coupables seront sanctionnés.
    Auteur

    Senegal Sa Kanam

    En Juillet, 2020 (12:41 PM)
    Moi je pense que aucun sénégalais n'a le droit de obtenir des hectares de titre foncier ça devrait être des bay valable pour une durée bien déterminé .
    Auteur

    Weuz

    En Juillet, 2020 (12:43 PM)
    C'est très triste. J'en ai des larmes aux yeux enlisant les propos du vieux. Il faut que l'Etat rende à ces paysans leur terre sinon on risque d'avoir un massacre sur le site connaissant la fierté de ces villages et leur courage. L'Etat n'a qu'à trancher quitte à dédommager Babacar Ngom après ou négocier avec les populations en les respectant.

    Seul Macky peut trouver une solution sinon aucune autorité ne sera plus respectée dans la zone.
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    En Juillet, 2020 (12:55 PM)
    Enfin le Chef de l'état laisse la situation pourrir et s'envenimer. Hier un vigile de Babacar Ngom qui dégaine son pistolet face aux députés du peuple. Aujourd'hui des paysans déterminés à se rendre sur leurs terres, advienne que pourra. It's absolutely time for Macky to reconsider the situation et de trouver une solution definitive à ce conflit. Babacar Ngom n'a pas intérêt à mettre les populations contre lui. Imaginez les conséquences

    d' un boycott des produits de la SEDIMA par les populations. We do like Macky korr Premiere djeeke. Nous aimons Babacar Ngom aussi depuis que je l'ai entendu dire qu'il a passé une dizaine d'années dans un poulailler, avec les poules. Mon respect pour le capitaine d'industrie n'a fait qu'accroître quand il a dit qu'il était heureux de constater un jour que tout ce qu'il mangeait à sa table provenait de sa ferme. C'est cela la réussite. D'où en arabe le terme al falakhe pour désigner le paysan qui en effet a réussi car il produit tout ce qu'il consomme. D'où également khayyal falakhe dans l'appel du muezzin ou accourrez à la réussite car la prière est la réussite.

    J'interpelle le Chef de l'état, le Président Macky Sall Ngary gorko Torodo pour une solution définitive à ce problème.

    From New York
    Auteur

    Tourem

    En Juillet, 2020 (12:55 PM)
    Hypocrites,vous savez bien que Babacar ne peut se réveiller un jour et dire que ces terres lui appartiennent sans étayer ses dires.

    Arrêtez de porter préjudice aux autres pour font de leur mieux pour rendre le tissu économique solide.

    C'est pas parce que ces terres se trouvent dans la zone ou ils habitent que cela leur appartient,ou est l'état qui gère les terres dans tout le pays ? Toutes les terres du Senegal appartiennent à l'état qui peut les ceder
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (13:20 PM)
      non , les terres appartiennent à leurs propriétaires et non à l'etat.

      l'etat avec son mafioso en tête a déjà vendu ou offert des terres aux chinois

      la république du sénégal a changé de nom : republique bananiere en mains de maffieux !
    Auteur

    Ddr

    En Juillet, 2020 (13:06 PM)
    Ce vieux n'avait-il pas donné son accord pour exploiter provisoirement les terres octroyées par Monsieur Ngom à la population de Ndengler? Il avait donné son accord, lui et les notables du village au ministre de l'intérieur. Qu'est-ce qui s'est passé entre temps que ce vieux revient sur son engagement. C'est la question qu'il faut se poser. Nitt du joxé kaddoom ba paré di ko rooci. Gorgui loolu la def, avec son âge. A la place de Babacar Ngom, je leur laisserai cette terre afin que ces paysans, car ils ne seront jamais des agriculteurs, continuent de faire de la culture de l'arachide et de la houe entre août et septembre avec une saison de pluie non maîtrisée et venir après à Dakar vendre des gérté bu gnorr, des pacotilles ou bien que leur femme deviennent des femmes de ménage.dans les grandes villes du Sénégal. Ce monsieur de la Sedima est en train de faire du business. Il veut utiliser ces paysans comme des ouvriers agricoles en les retenant dans leur terroir avec les moyens nécessaires de vivre et de nourrir leur famille. Mais comme tout est politique au Sénégal, on essaye de casser ce capitaine d’industrie. Et pourtant des étrangers possèdent des centaines d'hectares dans ce pays et personne ne dit rien, surtout ceux qui qui combattent Monsieur Ngom aujourd'hui. N'est-ce pas ces gens, comme ceux de PASTEF avec Diomaye Faye qui parlent de préférence nationale? Mais quand on donne la possibilité aux nationaux de travailler, des compatriotes font tout pour les mettre en mal avec la population en les accusant de corrompus, d'être de mèche avec le pouvoir....
    • Auteur

      @ddr L'apéro

      En Juillet, 2020 (13:12 PM)
      ddr, mon cher frère même si tu es un apero, si je me rends compte que je me suis trompé dans une décision et que cette décsision risque de léser mes propres enfants, si je me confie à toi est-ce que tu avs me conseiller de revenir sur ma décision ou bien tu vas me dire de me laisser faire ???
      met ton côté militant apr de côté, penses à tes propres enfanst avant de me répondre. mon très cher frère
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (23:09 PM)
      babacar ngom est dans la spéculation foncière, pas dans l’agriculture !

      que veut cultiver babacar ngom sur ces terres ndingler? du maïs ?

      il n’est pas possible dans cette partie du sénégal ou la pluviométrie ne dépasse guère 500mm par an ? pour le mais on a besoin d’au moins 600mm par an. s’il pense à l’irrigation, le mais irrigue n’est pas rentable (à moins que le cout de l’électricité vous est subventionné, sans compter l’eau)

      ce que babacar ngom avec ces terres c’est ce que font tous ces affairistes qui tournent autour du pouvoir depuis l’avènement de wade : dans quelques années il va les lotisser et les morceler en parcelles de 150/300 m2 pour les vendre. pour rappel, sedima est dans l’immobilier aussi (d’après les déclarations du même bababar ngom).

      si babacar ngom voulait réellement investir dans l’agriculture pour produire localement la matière première dont sedima a besoin (le maïs), il sait dans quelle région du sénégal il doit chercher des terres : tambacounda, kédougou, kafrine, kaolack et kolda.

      ces terres de ndingler ne sont propices que pour le mil, le niébé et, peut-être, l’arachide. donc, sur le plan purement agricole, personne ne peut faire mieux de ces terres que ce qu’en font les paysans présentement (et les touristes qui viennent de partout pour admirer cette œuvre de la nature qu’est ce foret de baobabs). a moins qu’on veuille transformer tout le terroir sénégalais en un foret de de ciment et béton.
    Auteur

    Denzel

    En Juillet, 2020 (13:26 PM)
    Couper des boababs centenaire c'est çà que babacar appelle aménager!

    Creuser des tranchées de 2 mètres de profondeur pour empêcher aux vieux paysans d'acceder à leurs terres c'est ça aussi de l’aménagement ?

    (babacar) Je me réclame boy dakar, je suis ancien gérant de boite de nuit et vendeur d'alcool comme mon père, du jour au lendemain par simple signature d'un politicien que j'ai soutenu pour arriver au pouvoir, je deviens propriétaire (artificiel) d'un terrain de 300 hectares riche en platine et en hydrocarbures; La zone étant riche en ressource minières comme le sait macky sall ancien directeur des bases de données de PETROSEN, je lui demande d'octroyer dans la même zone 90 hectares à mon frère (Maissa Ngom) qui n'est pas agriculteur mais gérant d'une société d'informatique.

    Sans oublier que dans la même zone aly ngouille ndiaye, ancien ministre des mines à lui 310 hectares sous forme de bail.

    Macky a regardé la carte minière du Sénégal qu’il connait comme son petit doigt et a octroyé sur celle-ci des hectares de terres à ses amis et proches dans le but d'être indemniser au moment de l'expropriation ou d'avoir des parts dans l'explotation des ressources qui s’y trouvent. C'est ça le deal.

    Le problème de fond ce n'est pas l'homme qui a sectionné la partie supérieure de son doigt de la main gauche pour le donner en offrande au jinn (Babacar ngom), mais le problème c’est Macky qui ne veut pas rétrocéder les terres à qui de droit et remettre en cause les droits de ses amis sur les sous-sol de ses terres.

    • Auteur

      Macky Korr Marieme Faye

      En Juillet, 2020 (14:08 PM)
      j'ai posé cette question sur ce forum avant. si un jour des resources, or diamant ou autre minerai sont découvertes dans le sous-sol de ces terres, à qui appartiendraient ces resources ? d'autre part, en cas de décès du tenant du titre foncier, à qui reviendrait la terre ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:19 PM)
      ce monsieur ngom dont tu critiques emploie des milliers de sénégalais. il a travaillé dur avec sa famille. il est devenu riche c'est la loi du travailleur. essaie de travailler peut être tu pourras atteindre sa cheville.
    • Auteur

      @ 15:19 Pm)

      En Juillet, 2020 (17:21 PM)
      employer des sénégalais ne donne à personne le droit d’arracher les terres d’autres sénégalais. c’est quoi cette mentalité d’abruti? babacar ngom na qu’à venir t’arracher ton terrain et on verra si tu tiendras le même discours, salopard va!
    Auteur

    En Juillet, 2020 (13:39 PM)
    C'est malhonnête et hypocrite que de dire que Babacar peut exploiter les terres, alors que les villageois ne le peuvent pas: ce n est pas un argument raisonnable et valable. Si on avance cet argument bidon, n'importe quel personne qui de l'argent peut aller demander un titre foncier dans les terres d'un pauvre ou d'une personne pas forcément pauvre mais ayant moins de bien que l'autre.

    Que le président et les autorités coutumières et religieuses n'attendent pas qu'il y ait des morts pour se lever et essayer de trouver des solutions:

    -rendre les terres à leurs propriétaires au lieu de faire du forcing;

    -aller négocier avec eux sans intermédiaires;

    -ne pas y envoyer des forces de l'ordre qui vont dire à leurs grands-parents des termes que je n-aime pas car impolis comme "dégage";

    -arrêter définitivement de donner des terres avec des titres fonciers à des gens , alors que ces terres appartiennent depuis des siècles à des gens;

    -que Babacar Ngom alle trouver des terres dans son village d'origine.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (13:40 PM)
    C babacar ngom qui vend la farine ou je me trompe
    Auteur

    En Juillet, 2020 (13:43 PM)
    Ho Lé mains
    Auteur

    Manela

    En Juillet, 2020 (13:49 PM)
    Tous les pays qui ont développé leur agriculture ont accompagné leurs paysans, en les formant, en les subventionant, en les conseillant. Leur voler leur outil de travail n'est pas une solution. Le monsieur qui parle de les employer plus tard pour faire d'eux de pauvres salariés , ne favorise pas l'émergence tant vantée par le régime de monsieur Sall
    Auteur

    Js8ndengler

    En Juillet, 2020 (13:55 PM)
    Même si il faut revenir sur trois planches, il faut y aller travailler vos champs. Les champs vous appartiennent de facto. Dans un pays indépendant que de nom, les pratiques esclavagistes sont quasiment présent sur tous les arcanes de la gouvernance de Macky Sall. Il faut savoir raison gardé, aujourdhui la seule la solution de graduer les marches c'est de se battre. Toutes les options sont réunies, intellectuellement c'est une domination quelques soit les procédures suives par M Ngom. Sur le terrain religieux défendre son bien à tout pris, c'est un acte " Djihadisme" dans toute sa splendeur. Alors ne craignez rien, Dieu est avec vous. Restez souder, et ne bouger pas d'un iota dans votre positon.



    Dans cette magouille de forcing de M. Ngom, il y a toujours des hommes tapis dans l'ombre, qui veulent l



    L'exemple de SENEGINDIA est assez récent avec 1000 ha de terre arbitrairement attribué à SENEGINDIA. Avec la complicité des autorités d'alors,de Sadibou DIACK maire de Diokoul, de M. Madiop KA ancien préfet de kébémer, du Gouverneur de Louga, Alioune Badara Mbengue, du Commandant de la Brigade Gendarmerie de kébémer M. Baldé, de M. Souleymane Ndoye député incongru, et enfin de M. Daouda DIALLO ministre d'alors de l'intérieur, face donc à cette bande de voyous, malfrat,de criminels, de truand accablé par l'argent des indiens, Dieu est venu à la rescousse des paysans de Diokoul.



    Paysans de Ndengler! soyer unis dans la même direction, la seule solution qui reste pour les autorités c'est de saper la mobilisation et de vous divertir. restez concentrer. la lutte n'est que commencer. Que Dieu Veille sur vous.



    Quand à Babacar Ngom j'ai une seule chose à lui dire. M. Ngom vous avez un parcours riche en enseignements qui peut servir d'exemple à beaucoup de jeunes Sénégalais et africains. La première enseignement que je retiens en vous c'est le culte du travail, que vous aviez certainement puisez dans la triptyque de a voie du Mouridisme: bi khidmatin, aw bi houbin aw haadiyâti. Rien au monde M. Ngom ne doit pas te pousser à passer outre cette recommandation de Cheikh Ahmadou Bamba.



    " Face à un état de force, le devoir de tout homme est d'imposer sa valeur humaine"



    Auteur

    En Juillet, 2020 (13:59 PM)
    Gorgui nak yagui beug soff
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (14:54 PM)
      je ne suis pas dieu.
      mais je demande à quoi sert cette impolitesse en s'adressant ainsi à une personne âgée à qui on a volé les terres.
      vraiment, yallah maanaa settan déé
    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:08 PM)
    Babacar Ngom, un conseil : privilégiez le dialogue avec cette population. Tous ceux qui ont pris de force des terres d'autrui, légalement mais injustement ont mal fini.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:09 PM)
    Eden Rock: Un ancien ministre de Macky Sall voulait acheter un appartement à un million d'euros

    La très sourcée "Lettre quotidienne" rapportee dans sa publication parue ce week-end, qu’un ancien ministre du gouvernement de Macky Sall, qui a dirigé le département du budget, voulait acheter l’un des appartements Eden Rock qui seront mis en vente demain mardi, 21 juillet 2020.
    Auteur

    Ndengler

    En Juillet, 2020 (14:12 PM)
    Ce gouvernement est une vraie merde.

    Des ministres pourritures qui pillent et torturent les pauvres.

    Cependant nous sénégalais devons prendre nos responsabilités pour dégager leur papa voleur de Pdt avant 2024.

    Tous à Ndengler demain ils n'ont qu'à nous tuer on se battra jusqu'au bout.



    Dignité Dignité Dignité
    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:17 PM)
    maitre boucounta diallo tu fait partie dest gen con na éspoir et dautre come vous yermendé
    Auteur

    Tourem

    En Juillet, 2020 (14:21 PM)
    Ah.... nit kou nioul ak méchanceté légendaire bi nekk thi mome
    • Auteur

      Hahaha, Ta Pas Sciencé !

      En Juillet, 2020 (14:29 PM)
      ton papa est chinois j'imagine ? ta mère auvergnate pure souche ?
    Auteur

    Fiimooysenegal

    En Juillet, 2020 (14:34 PM)
    Au-delà de l'émotion qui s'exprime dans chacun d'entre être intérieur, revenons aux principes de la République ! Trouver une solution provisoire, quelle qu'elle soit, n'est pas une règle république ! Nous sommes-là dans la tradition bien sénégalaise sans que Babacar NGOM y soit un obligé ! Tous les droits d'une République nomale sont avec Babacar Ngom, quoi qu'on dise : il a un titre foncier en bonne et due forme quelle que soit sa valeur juridique, les limites administratives ambiguês du terrain... ! Babacar Ngom peut saisir la Cour Suprême pour lui demander de désigner à qui appartent le terrain de 225 ha dont il détient le titre privé: à lui, aux populations de Ndengler ou à celles de Djillah? Une fois tranché en sa faveur (certainement), il pourrait octroyer à qui il voudra quelques lopins de terre à cultiver provisoirement ou définitivement ! Sur ses terres ! Pourquoi le Ministre de l'Intérieur et son collègue de la Décentralisation ou des questions foncières ne réglet-ils pas administrativement le contentieux ? Pour des raisons électorallstes certainement ! Restons dans la République ou allons aux années 1960, avant la loi sur le dommaine national !
    Auteur

    Pikinois De Los Angeles

    En Juillet, 2020 (14:37 PM)
    Dommage de voir ce vieux se remettre à Dieu pour les terres de leurs ancêtres.... je suis aux états Unis depuis 40 ans, mais cela ne m’a pas surpris que Mr. Ngom agisse de cette sorte car son feu père Ablaye Ngom a été le premier vieux à ouvrir un bar dancing Ngalaar puis Madison a premier Pikine ou nous avions tous grandis.... le premier coup de feu à mes oreilles a été dégainé par son père, véritable XXXX, ivre à maintes reprises dans la rue.

    Lui et ses amis les chenilles étaient sympas mais le sang est dominant chez la personne . S’il tel son père, ces villageois auront du pain sur la planche.

    Toutefois Allah SWT est le seul Juge et Maître Absolu pour l’Eternite.

    May Allah Bless le Sénégal Peace & Prospérité for All...
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (17:24 PM)
      toi, tu connais bien la famille de babacar ngom. ceux qui le décrivent comme un saint n’ont rien compris.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:37 PM)
    Mr Ngom ayez de la grandeur . Même si vous parvenez à vos fins ni vous ni votre descendance n'en serait fier . Retirez vous avant de mettre toute votre famille dans la honte .
    Auteur

    Mandela

    En Juillet, 2020 (14:39 PM)
    MATEY...

    Qd Pr Madior Diouf, nous en avertissait, nous étions HILARES..

    Puis, nous y voilà !

    Pourtant, simple UTILITÉ PRIVÉE...

    EXPROPRIATION POUR CAUSE d'utilité privée, dep8 qd ce monstre existe-t-il ?
    Auteur

    Abdoul Fary

    En Juillet, 2020 (14:42 PM)
    Un vieux doit privilégier le dialogue. On l'a présenté avant comme chef de village maintenant on dit ancien chef de village. Parait il qu'il n'a jamais été chef de village. C'est un va t'en guerre. Prenez cette solution provisoire et continuez à négocier et peut etre vous pouvez tomber mieux
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (17:27 PM)
      il a juste dit qu'il a pris de l'âge et maintenant, il laisse son fils devenir chef de village
    Auteur

    Sgal

    En Juillet, 2020 (14:49 PM)
    Macky sall , babacar ngom . Faitent attention Tout ce adviendra à ces pauvres sera de vitre responsabilité et revril sera brutal pour vous deux et vos familles
    Auteur

    Atac

    En Juillet, 2020 (15:36 PM)
    Attention on n'a pas besoin d'un bain de sang. Babacar Ngom qui dit à qui veut l'entendre qu'il peut à tout moment prendre une retraite bine dorée ne doit pas retirer le pain de la bouche de ces pauvres paysans. L'Etat ne doit pas laisser faire. C'est un conflit entre la légalité et la légitimité. L'Etat doit trancher pour éviter un autre conflit à la Casamance
    Auteur

    En Juillet, 2020 (15:53 PM)
    c'est le Pastef qui est derrière cette fronde. C'est clair.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (18:58 PM)
      ce qui est derrière cette fronde c'est macky sall qui signe des décrets sans réfléchir aux conséquences !
    Auteur

    Peulh

    En Juillet, 2020 (16:21 PM)
    on ne force pas pour avoir une femme de meme on ne force pas pour avoir une terre

    sinon ce que tu semeras ne servira a rien

    babacar negocie seul a seul avec les populations et tu prend ce qu'elle te donne mais de grace ne force pas
    Auteur

    Yafi

    En Juillet, 2020 (16:37 PM)
    rendez a ces paysans leur terres

    pas d autre solution
    Auteur

    En Juillet, 2020 (17:18 PM)
    La corruption est un fait ordinaire au SENEGAL.....La population le sait plus que toute autre personne....elle est complice de ce qui se passe.....Elle s'est installée depuis WADE....sans aucune vergogne cette maladie....certains ont nié la définition officielle de la corruption.....tout le monde le sait....on a accepté....meme un homme de religion de TIVAOUNE a clairement défini une certaine pratique une forme de corruption......



    Le SENEGAL souffre de la mafia politico-religieuse qui s'est déclarèe officielle légale.....oui tout le monde sait que l'etat aide les familles religieuses à la fin du mois....le ravitaillement est assuré....tous les besoins de ces familles lors des ceremonies qu'elles organisent sont totalement satisfaits par l'etat...on a modernisé les villes religieuses.....une manière pour l'etat d'espèrer en retour leur silence face à ces scandales que l'on compte par centaines.....



    Les populations ne seront libres que quand elles comprendront que plus que l'etat et la politique les plus dangereux pour notre developpement sont nos rekligieux....eux ils vivent de la naissance jusqu'à la mort sans problèmes....sur le dos du contribuable qui peine à avoir les services élémentaires,....eau électricité....structures sanitaires etc....

    Savez-vous combien de surfaces ont été données gracieusement aux familles religieuses dans le OULADOU en CASAMANCE en général sans que les populations locales soient informées ou que l'on prennne la peine de leur demander leur avis?combien de préfets et sous prefets ont eu durant leur sejour dans certaines zones à satisfaire la requete de leur guide religieux?ils sont des centaines.....il n'est pas étonnant de trouver en pleine foret du fouladou des daraas de religieux venus s'installer avec force......REVEILLEZ-VOUS!!!!!
    Auteur

    Mollah Omar

    En Juillet, 2020 (17:59 PM)
    Seneweb sensure nos commentaires !!!

    Je réitère mes mon admiration pour ce Vieux .Continuez le combat !!!
    Auteur

    Ddr

    En Juillet, 2020 (18:28 PM)
    Na ñu dem rek, na ñu jàpp si bañ gi rek ils finiront par ne rien semer et donc ne rien cultiver cette année. Et après in verra qui viendra leur donner à manger.
    • Auteur

      Jetape

      En Juillet, 2020 (18:59 PM)
      toi le gentil musulman des nations-unies, tu n'iras pas leur donner à manger ???? avec tous tes millions ??????? nooooooooooon, khana sokhorowè nonou kay .............
    Auteur

    Vendre L’alcool Et La Bière Es

    En Juillet, 2020 (21:04 PM)
    Vendre l’alcool et la bière est thiossane héritier de la famille de Mr Ngom : Ngalaar, Madison Dagoudane tous ont été bars dancing de sa famille à Pikine chavanel.... Madison 2 a l’entrée de guediawaye from Canada college to sauvegarde..... BANDITS de Gd Chemins

    Les Archives de la police de Pikine des années 1960 à 2970 doivent avoir un tiroir familial cependant que ces vieux de Dingler cultivaient leurs terres.

    Le loup et l’agneau « 
    Auteur

    En Juillet, 2020 (11:31 AM)
    merci boucounta diallo en ca de besion toujour présant déyessane yagoré
    Auteur

    Tan

    En Juillet, 2020 (23:28 PM)
    Ce vieil homme est manipulé par un lobby politique.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email