Vendredi 18 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Kaolack : FRAPP exige la libération immédiate et sans condition de Kilifeu

Single Post
Kaolack : FRAPP exige la libération immédiate et sans condition de Kilifeu
Kilifeu de Y en a marre vient d'obtenir un retour de parquet au commissariat central de Kaolack. Son sort n'est pas encore fixé par les autorités compétentes, ce, après qu'il a été déféré ce jeudi 10 juin. Quoique les membres de FRAPP réclament sa libération immédiate et sans condition. 

"Le mercredi 09 juin 2021, le camarade Kilifeu de Y en a marre, participant à la marche nationale organisée à Kaolack par les prestataires et autres travailleurs de la Senelec en quête d'un recrutement, a été arrêté avec d'autres manifestants. A l'heure actuelle, tous les autres manifestants arrêtés avec Kilifeu ont été libérés hier tard dans la soirée et Kilifeu déféré au Parquet", a rappelé le mouvement dans un communiqué reçu. 

Non sans "dénoncer l'utilisation disproportionnée de la violence sur les manifestants pacifiques et le traitement sélectif du cas Kilifeu dont, selon eux, la seule explication est la panique d'un État oppresseur qui veut casser la fédération des luttes sociales portée par FRAPP et Y en a marre partout au Sénégal".

Par ailleurs, le FRAPP a exigé également la satisfaction des revendications des prestataires de la Senelec.


4 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (22:42 PM)
    Rêve toujours 
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (22:51 PM)
    et Zorro est venu, le Zorro qui FRAPP chaque jour Macky 
    {comment_ads}
    Auteur

    Femme

    il y a 1 semaine (00:33 AM)
    Guy Autoritaire,
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiago

    il y a 1 semaine (06:43 AM)
    One down, 9 to go. Ne vous arretez pas la. Si durant la manifestation d'aujourd'hui, ils sacgent et brulent des maisons, mettez les tous au gniouf: Thiat, Assane Diouf, Cledor Sene, Dame Mbodj, Guy Marius Sagnna, Karim Xrum Gueye, Ousmane Sonko et autres bordels. Ils nous font chier au finish. Dix personnes qui veulent semer la pagaille dans ce pays. C'est inadmissible. S'ils veulent acceder au pouvoir, je suis d'accord et je leurs concoit ce droit, mais dans les normes et l'art de la politique - mais certainement pas en tenant le peuple en otage. C'est la fin de la recreation.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email