Jeudi 06 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Communiqué relatif à la saisie de matériels médicaux à la Patte d’oie

Single Post
Communiqué relatif à la saisie de matériels médicaux à la Patte d’oie

La Douane a été informée par voie de Presse d’une importante saisie de produits pharmaceutiques effectuée le mardi 13 avril 2021, dans une maison sise à la Patte d’Oie, par les éléments de la Sureté urbaine.

Faisant suite aux interrogations multiples sur la présence d’un tel dépôt de produits pharmaceutiques au cœur de Dakar, l’Administration des Douanes a mené des enquêtes au niveau de ses services compétents en vue d’apporter son concours à la manifestation de la vérité.


Tout d’abord, les agents des Douanes qui se sont déportés sur les lieux ont pu constater que 90 % de la marchandise est constitué de dispositifs médicaux. Le reste étant composé pour l’essentiel de soluté glucosé soit 585 cartons sur un total de 5993.

La poursuite des investigations a révélé également que la société incriminée, en l’occurrence DAHAICO SARL, attributaire du code PPM 131911, est bien connue des services de la Douane mais aussi de la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM) qui lui a délivré plusieurs autorisations d’importation de dispositifs médicaux.


Il s’y ajoute que la vérification des opérations commerciales de ladite société a révélé que sur les trois dernières années, elle a importé des dispositifs et consommables médicaux sous le couvert de vingt-cinq (25) déclarations en douanes.

Il faut préciser qu’à l’état actuel de la règlementation, l’importation des matériels et dispositifs médicaux n’est en principe soumise à aucune autorisation préalable contrairement aux médicaments. Mais en cas de doute, la Douane demande toujours aux usagers de se rapprocher de la DPM pour disposer d’un document prouvant qu’elle est informée de l’importation et qu’elle peut effectuer tous les contrôles postérieurs.

Ce nest que l’importation des médicaments qui est soumise à la délivrance, par la Direction de la Pharmacie et du Médicament, d’une autorisation d’importation.


C’est pourquoi dans le processus de dédouanement, les autorisations d’importation de matériels médicaux qui n’ont pas un caractère obligatoire ne sont pas dématérialisées contrairement aux autorisations d’importation de médicaments qui sont des « documents pôles » directement routés à travers ORBUS.


A la lumière de ce qui précède, l’Administration des Douanes tient à préciser :

- que les importations effectuées par la société DAHAICO SARL, a travers les bureaux de Douanes compétents, portant sur des dispositifs médicaux ont été dument déclarés,


(factures, déclarations en douanes, documents de transport, adresse exacte du destinataire) autorisés par la DPM. Il n’a été relevé aucun délit de contrebande.


  • -  que pour les cartons de solutions glucosées, l’importateur n’a pas produit un document attestant de leur importation régulière. C’est pourquoi des investigations sont en courspour déterminer leur origine et tracer le circuit qui les a acheminés au dépôt en question. D’ailleurs pour cesdites solutions, 500 cartons ont été saisis le 24 mars 2021sur le même importateur et mis en dépôt d’office dans les locaux du Bureau des Douanes de Dakar Port Nord.

    -  Une réunion s’est tenue ce vendredi 16 avril 2021 entre le Service des Douanes et l’Ordre des Pharmaciens du Sénégal afin de mieux encadrer les importations régulières de produits pharmaceutiques et dispositifs médicaux. Il sera mis en place un cadre permanent d’échange entre les différents acteurs intervenants dans le processus afin de lever toutes les équivoques sur les procédures et la définition exacte des produits pharmaceutiques et autres dispositifs médicaux.

page2image26700480


22 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 3 semaines (15:36 PM)
    Finalement si j'ai bien compris, c'est pas aussi grave que ça paraissait
    • Auteur

      Toute Faute Santé Est Grave

      il y a 3 semaines (16:23 PM)
      en santé tout est grave. ne négligeons rien. nous savons que ceci n'est que la partie visible de l'iceberg, combien de containers sont passés sans soucis? et combien de malades morts sans autopties?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (16:44 PM)
      en chine c est le peloton d exécution quand tu fraudes dans d autres pays c est la prison plus amendé et au sénégal on dit c est pas grave
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (17:45 PM)
      jai l impression le commissaire sangare cherche à se venger des pharmaciens..rappellez vous de son problème avec la .rappelle vous de son problème avec la pharmacie c était à pâte d oie.et ce problème là aussi se passe à pâte d oie. est elle une coïncidence.on lui a filé une mauvaise information et on l a mis dans une situation qui au finish n aboutira à rien. maintenant établissons le lien entre la pharmacie où il avait son fameux couac.et le dépôt où ils ont fait la saisie. vive la douane sénégalaise et bravo..
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (22:07 PM)
      tous complices en intelligence. communiqué de la douane tardif et très obséquieux avocat presque envers cette société.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Xalasss

      il y a 3 semaines (22:55 PM)
      je me disais bien qu'un dispositif medical, tu vas en trouver partout dans dakar, ce n'est pas un medicament qui peut etre autorise que par la dpm, les flics se sont fait avoir malheureusement.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Omar Diallo

    il y a 3 semaines (15:39 PM)
    La corruption est le mal de tous les siècles qu'il faut rayer de la sphère sociale
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:48 PM)
    Cette affaire se dégonfle comme celle de l’avion marocain: soit, la main droite de l’état ne sait pas ce que fait la main, gauche, ou les caméras ont suffisamment excité certains hauts fonctionnaires pour qu's fassent des déclarations sans vérifications préalables!
    {comment_ads}
    Auteur

    Apache

    il y a 3 semaines (15:48 PM)
    C'est encore commissaire Sangaré buzz rèk. Ce commissaire devient un gros problème.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Riot

      il y a 3 semaines (15:54 PM)
      le commaissaire n’y ait pour rien il a fait son boulot , mais comme l’histoire de woury diallo l’état a fait un choix , calmer les badolas comme toi pour qu’ils se demandent pas sur les poisons qu’on nous vend dans les pharmacies ! Ça ne vous fait pas penser des dizaines de milliers de sénégalais d’hémodialyses chaque année ou des traitements qui ne fonctionnent pas a cause de c poubelles emballés contrefait en médicament ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Deugg La Vérité

    il y a 3 semaines (15:49 PM)
    C'est ce qu'on appelle se DEDOUANER



    Devant le scandale chacun sort son alibi
    • Auteur

      Si C'est Si Facile

      il y a 3 semaines (16:33 PM)
      bientôt la fin du chômage. il aura dans chaque quartier des dépots de médocs, parapharmacie des mini keur serigne bi.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:53 PM)
    Je continue á croire que cette affaire a été mise en épingle par l ex commissaire Sangharé dans l unique but de se venger sur les pharmaciens
    {comment_ads}
    • Auteur

      Mais

      il y a 3 semaines (15:56 PM)
      pauvre con on mérite d’être empoisonné par les chinois et les nouveaux chasseurs de primes pharmaciens ...vraiment sénégalais d’où nit
    {comment_ads}
    • Auteur

      Pays Pauvre, Pays Sans Rigueur

      il y a 3 semaines (17:30 PM)
      effet bateau le diola, effet surchage n+1 . a force de dire c'est pas grave, dimbaliko, on peut charger un petit poids de plus, une petite faute..on fini par une catastrophe. les pays développés sont rigoureux, ils ne torèrent rien.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:57 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (16:00 PM)
    L’Ordre des pharmaciens et la Douane ??
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Citoyen

    il y a 3 semaines (16:08 PM)
    Il est grand temps pour qu on respecte les citoyens

    Par des arguments fallacieux on emprisonne les citoyens pour se faire un nom

    La rivalité entre les corps de sécurité nous empêche de respirer



    Pourquoi une conférence de alors qu on a pas assez de preuves et pourquoi ne pas collaborer avec le service concerné en l occurrence la Douane. Ce commissaire ignore même la différence entre médicaments et dispositifs médicaux. Il ne sait même pas quels sont les docs exigibles pour une déclaration d importation d'un tel produit. Respectez les citoyens ,collaborer avec les services avant toute accusation, soyez humble
    Auteur

    il y a 3 semaines (16:27 PM)
    Il y a bien de faux medicaments au Senegal. Lors de mon sejour de quelques annees au pays j ai duu prendre mes medicaments contre le sucre aa la Pharmacie et une fois j ai senti du sucre dedans. De la Metphormine qui sent du sucre, j en ai jamais eu. Retourne en Europe, la visite de controle a revele un taux de sucre trop eleve chez moi. Le Docteur m avait demande si je ne prenais plus les medics ! Donc mon soupcon de faux medicament s est materialise. L Etat doit prendre des mesures draconniennes. Des gens meurent avec ces medicaments qui n en sont pas. La MAFIA Chinoise et Indienne s est installee chez nous. Et chez nous ils ont reussi aa recruter des complices. Il y a des gens chez nous qui, pour devenir riches ils sont prets aa deterrer des cadavres des cimetieres pour leur prelever des parties du corps, d autres qui vont sacrifier des enfants et je ne sais quoi. Ces gens laa, de faux medics sur la conscience ? Cela ne pese meme pas un milligramme de conscience. En Chine c est la peine de mort pour ce genre de crime.
    {comment_ads}
    Auteur

    Trumpiste

    il y a 3 semaines (16:42 PM)
    Comment aujourd'hui savoir si un médicament dûment acheté à la pharmacie est de bonne qualité ou non. Il y a des années on nous a tympanisé avec le Slogan Méfiez-vous des médicaments de la rue et aujourd'hui ce sont les pharmaciens eux mêmes qui se substituent aux délinquants et faussaires pour fourguer à ce pauvre peuple des médicaments douteux
    {comment_ads}
    Auteur

    Deukbi

    il y a 3 semaines (16:47 PM)
    Si jai bien saisi les 585 cartons retrouvé dans le dépôt n'ont pas été déclarés.

    C'est tout de même une fraude.

    La douane cherche t-il a protéger cette société dahiaco ?



    Interrogation ?????
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (17:33 PM)
    Pourquoi l'enquête ne remonte pas aux origines pour chercher les complicités au plus niveau
    Auteur

    il y a 3 semaines (18:46 PM)
    Cherchez bien, il doit y avoir un petit breton dans le coup......
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (19:01 PM)
    Da niou done niangal actions alors lol, sama gaayi naniou def ndankk ak médias yi. Il y a bien délit mais ct bien loin de ce qu'on pensait. Naniou andeu ak dalll
    {comment_ads}
    Auteur

    Quantbusiness

    il y a 3 semaines (19:21 PM)
    Il n'existe rien dans ce communique qui donne l'impression que l'entreprise en question est fautive. Il me semble que la douane n'a meme pas l'expertise technique qu'il faut pour apprecier ces produits en questions. Mieux, il me semble que la legislation est floue concernant ces marchandises car il n'existe point une regulation specifique . Je me pose beaucoup de questions concernant le detail et la description de ces produits. Est-ce qu'il existe un standard ou une norme qui sert de reference? Car avec une reference on peut faire une comparaison.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (19:55 PM)
    En tout cas connaissant les deux pharmaciens, je ne pense pas qu'ils soient complices de tels acts. Raison ils n'ont pas cherché a nier les faits et son sereins

    Senegal nak, la désinformation est tel que on croit aux mensonges et ne croit pas à la vérité.

    Libérer les waay

    Ce commissaire est aller très vite en appelant la presse sans pour autant boucler son enquête.
    Auteur

    il y a 3 semaines (20:00 PM)
    LE COMMISSAIRE SANGHARE ET LE DIRECTEUR DE LA PHARMACIE DOIVENT ÊTRE DÉMIS DE LEURS FONCTIONS.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (20:01 PM)
    LA MONTAGNE ACCOUCHÉ D UN KAGNA
    {comment_ads}
    Auteur

    Deukbi

    il y a 3 semaines (21:00 PM)
    Un produit tel quel soit destiné à usage dans un pays respectueux doit faire l'objet d'enquête avant d'entrer dans le territoire.

    Si la douane ne dispose pas dans sa base des références du produit.en principe ce produit ne devrait pas sortir jusqu'à ce que la dounae dispose d'éléments concordant concernant les dispositions à prendre sur la sécurité et les taxes y referant.



    585 cartons n'est pas a négliger .
    {comment_ads}
    Auteur

    Moi ,vrai Mouride ,je Dis :

    il y a 3 semaines (21:16 PM)
    En conclusion, nous pouvons dire que la montagne a accopuché d'une souri et que les mis en cause devraient être relâchés au plus vite ! Le président du syndicat des pharmaciens du Sénégal a cru lever un lièvre qui permettrait à ses pair d'avoir le monopole de l'importation des des produits ! S'il y avait un lieu, ou des lieux qui ne devraient pas existés dans un pays bien organisé, ce se'rait les pharmaciens clandestins de KEUR SERIGNE -BI ET DE TOUTE LA REGION DE DIOURBEL, TOUBA PRINCIPALEMENT !
    Auteur

    Xeme

    il y a 3 semaines (22:18 PM)
    En toute honnêteté, qu'est-ce qu'un utilisateur de faux médicaments, ou de médicaments contre faits, risque de plus qu'un utilisateur des vaccins de Macky Sall ?

    Wallahi, sauf à enfermer les sénégalais dans la prison du choix des mots, le consommateur de faux médicaments et l'utilisateur des vaccins de Macky Sall courent tous des risques. Et l'utilisateur des vaccins de Macky Sall court beaucoup plus de risques que le consommateur de faux médicaments.



    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email