Mardi 18 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Cheikh Diop, Cnts/FC: « Si la prière n’est permise dans l’entreprise ... »

Single Post
Cheikh Diop, Syndicaliste

L’affaire des deux pharmaciens licenciés à Guigon a été remise au goût du jour par la décision de l’Institut européen des affaires d’interdire la prière au sein de l’établissement. Des mesures qui ont soulevées moult supputations. Connu pour son franc-parler, Cheikh Diop n’a pas fait dans la langue de bois sur cette question.

Toutefois, le Secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Force du changement (Cnts/Fc) a précisé d’emblée : « un travailleur licencié, on le défend à tout prix. Mais, la prière sur le lieu de travail peut être acceptée à la condition qu’elle soit négociée dans le règlement intérieur. Le Code du travail n’a pas encore ce droit de prière sur les lieux du travail. Ce n’est pas permis de prier pendant les heures de travail par conséquent ce n’est pas un droit. Si la prière n’est permise dans l’entreprise le travailleur ne doit pas le faire ».

"Le droit de prière n’est pas reconnu par le Code du travail "

Même s’il soutient que « le droit de prière n’est pas reconnu par le Code du travail », le syndicaliste reconnaît que « nous sommes dans un pays musulman et c’est un sujet qui peut être sensible ». « Cependant, il faut dire les choses telles sont. Dans notre religion, on nous permet de rattraper les prières perdues pendant les moments occupés. C’est cela qui est juste.

De ce fait, si ce n’est pas autorisé dans une entreprise, je conseille aux travailleurs de faire ce que notre religion nous autorise », a-t-il affirmé. Par contre, Cheikh Diop de faire savoir que dans beaucoup d’entreprises au Sénégal, il est permis de prier. Une décision qu’il salue. Même si, dit-il, cette autorisation est encadrée. « On ne peut pas, compte tenu de la productivité, permettre à des travailleurs d’arrêter le travail, aller prier et passer tout le temps à compter », accepte le Sg de la Cnts/Fc.

"Ce que nous pouvons faire pour les travailleurs licenciés..."

Avant de poursuivre : « Nous ne sommes pas d’accord sur cela pour les entreprises qui l’autorisent mais pour celles qui ne l’autorisent pas, elles sont dans leur droit. Il faut que cela soit clair. C’est une position de principe ». Le syndicaliste a, par ailleurs, avancé : « Maintenant si les travailleurs sont licenciés pour cela nous pourrons nous engager pour discuter de leur licenciement pour négocier leur retour. Toutefois, il faut éclairer ce problème pour voir s’ils ont été licenciés réellement pour la prière ou pour autre chose parce que les responsables de la pharmacie Guigon ont démenti ».


liiiiiiiaffaire_de_malade

27 Commentaires

  1. Auteur

    Thierry

    En Août, 2019 (14:49 PM)
    NON, Monsieur. Nous ne sommes pas dans "un pays musulman" comme vous dites !!!!
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Août, 2019 (15:24 PM)
      mon problème c'est: est-on vraiment obligé de prier pendant les heures de travail? ne peut-on pas différer sa prière à la pause ou à la descente? ceux qui jouent aux "bons" musulmans en prétendant prier à l'heure, eux-mêmes, chez eux, prient-ils toujours à l'heure? j'ai plusieurs fois vu des chefs religieux être à des conférences malgré l'heure de prière! pourquoi fait-on le zelé uniquement lorsqu'on est employé par un toubab, pour montrer sa foi? c'est l'hypocrisie qui est en train de gangrener ce pays.
      on vous embauche, vous êtes payés, le ngor le plus élémentaire, c'est de ne pas amputer les heures de travail (payées) pour aller prier 5 voire 10 ou 20 minutes (avec les éventuels wird).
      là au moins, cheih diop a été honnête en reconnaissant qu'on n'a pas le droit de prier pendant les heures de service.
      a-t-on vu un enseignant suspendre son cours pour aller prier? a-t-on vu un ministre quitter la table du conseil des ministres pour aller prier? un avocat arrêter sa plaidoirie pour aller prier? un juge arrêter le procès pour aller prier? un policier quitter la circulation pour aller prier? un militaire en faction quitter son poste pour aller prier?
      non!
      dans les faits, les gens ne prient à l'heure que lorsqu'ils n'ont rien à faire.
      mais puisque l'entreprise appartient à un toubab, il faut faire dans la fumisterie et créer le buzz!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (16:10 PM)
      il est tristement constaté que la phobie de l'islam incite honteusement à des positions mensongeres incroyables. ou est la coherence dans la critique quand on est obligè de partir d'une construction personnelle de choses indefendables à critiquer. qui ici de nous musulmans a plaidè pour que les gens quittent leur poste à l'heure du travail pour aller prier ? qui ? ne savez vous pas que même l'islam est contre ? entre prier et manger , l'islam te demande de manger d'abord. entre travailler pour ta subsistance et prier , l'islam te demande de travailler d'abord. pour dire que la religion musulmane est une religion simple et comprehensif quant aux objectifs qu'il s'est fixè.
      maintenant à moi de vous demander pourquoi entretenir l'amalgame de faire croire que les gens veulent pouvoir quitter leur poste pour aller prier ? vous y gagnez quoi avec ce mensonge entretenu ? ne savez vous pas que par cette attitude vous nous confortez l'idee que les gens combatent l'islam sans veritablement d'arguments qui ne soient mensongers ou calomniateurs ?
      le probleme , le veritable c'est que la minoritè largement minoritaire cherche à imposer des discriminations en faveur de leur phobie contre la cohesion societale. et souvent ce sont des binationnaux islamophobes acculturès qui cherchent à imposer la haine. nous musulmans et chretiens senegalais sommes des freres qui s'acceptent dans le choix confessionnel. au point même que des images où un musulman prie dans le salon d'un chretien en temoignent. alors la question va etre de savoir si nous allons laisser la phobie et l'intollerance de certains extremistes nous diviser ? les quels extremistes sont athees , à la tête de l'eglise et musulmans arabisès. oui ils sont à la tete de l'eglise à vouloir imposer une vision europeenne dans notre pays contre l'islam qu'ils voient comme ennemi. ils sont athees et detestent la visiblitè du religieux. ils sont musulmans et pensent que seuls leur vision de la religion, que des extegristes nars leur ont inculquè , est la bonne à imputer par force. tous ont en commun l'intollerance de supporter exister la contradiction.
      ce sont donc nos ennemis communs que nous devons combattre pour preserver notre cohabitation religieuse d'antan.
      il est hors de question dans ce pays que l'on accepte de discrimination au nom de propriete privee. Ça ne sera jamais acceptè. et s'ils persistent on va devoir prendre l'exemple sur certaines façons de faire de daesh. oui la decapitation commence bien à etre envisageable pour regler definitivement le probleme.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (05:23 AM)
      le temps de priere ne peut en aucun cas impacter négativement le fonctionnement d'une officine. s c'est vraiment le motif du licenciement, l'employeur est très bizarre. allah est au dessus de tout. qu'ils s'en remettent à lui, la récompense est tout proche
  2. Auteur

    En Août, 2019 (14:55 PM)
    Les senegalais sont devenus des fanatiques religieux
    Auteur

    En Août, 2019 (14:56 PM)
    Le seul raisonnement juste et valable dans cette affaire.

    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (15:05 PM)
      si est prière est autorisée au sein de l'entreprise,
      faut pas en exclure ceux qui veulent réciter leur rosaire.
      ils ont aussi droit à exercer librement leur culte
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (15:28 PM)
      lisez et observez bien

      -si tu prends 5 mn pour aller aux toilettes --> ok
      -si tu prends 5 mn pour aller fumer --> ok
      -si tu prends 5 mn pour prendre de l'air --> ok
      -si tu prends 5 mn pour aller appeler au call --> ok
      -si tu prends 5 mn pour aller récupérer qlq choz --> ok
      -si tu prends 5 mn pour aller prendre un café --> ok
      -si tu prends 5 mn pour.... --> ok
      -si tu prends 5 mn pour aller aux prier --> non non


      c'est la le vrai problème dans un pays de 95% de musulman nous ne somme pas en france
      ici c'est le sénégal

      la loi actuelle nous a été imposée par les francs-maçons c'est pas adapté, les khalifs généraux doivent se prononcer
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (15:35 PM)
      arrêtez votre 95% de merde et respectez le code du travail.meme le bon dieu nous demande de travailler ensuite de prier, donc le travail est devant la prière, on est trop nafekh dans ce pays, maintenant c'est les imams qui font les lois, respectez le travail c'est mieux, aucun pays ne s'est développé avec la prière
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (17:33 PM)
      les khalifs généraux dont tu parles ne sont rien d'autre que des munafiqs, toutes tariqas confondues. ils préfèrent remplir leur besace avec le haram, entretenir les fausses adorations, les pèlerinages aux morts et autres rites innovés sans aucun fondement dans l'islam authentique du prophète saws et se taire sur les vrais problèmes de la religion: goors djiguènes de toutes sortes qui se défoulent pour défier la société et francs-maçons ou hommes d'églises qui essaient d'interdire la prière et le port vestimentaire de l'islam.
      détournez-vous de ces mares à boue qui vous promettent l'intercession et le paradis si vous voulez avancer dans le chemin de votre religion. ces gens vénérés par des idiots et des faibles d'esprit ne se sentent pas concernés par les vraies questions religieuses.
    Auteur

    En Août, 2019 (14:58 PM)
    Il faut prier a la maison et conserver son emploi. Ce n'est pas un peche. Yala rek mo kham. faites comme bamba
    • Auteur

      Pfff

      En Août, 2019 (15:30 PM)
      effectivement, ce mythe sur cheikh ahmadou bamba est un bon exemple.
      ne voulant pas porter du tort aux toubab en priant sur leur bateau, il aurait préféré prier sur la mer (encore qu'il ne me semble pas que la charia l'y ait obligé...)
      quand on est dans un lieu privé appartenant à autrui, on n'a pas à imposer son point de vue. on respecte les règles.
      je ne crois d'ailleurs pas que la charia, dans ce cas de figure, oblige le musulman à entrer en bras de fer.
      quand il y'a contrainte (ngante), le musulman peut différer sa prière.
      et l'interdiction de prier pendant le service est une contrainte car si on la brave, on peut être licencié et causer un préjudice à soi-même et à sa famille.
      donc la charia permet dans ce cas de figure de différer la prière. si on tient malgré tout à prier, il faut alors démissionner.
    Auteur

    En Août, 2019 (14:58 PM)
    Et la tolérance dans tout cela et si les gens n achètent plus chez eux liciencier des personnes seulement pour cela est dégoûtant et sans respect .ils n ont qu à retourner chez eux
    Auteur

    Comment

    En Août, 2019 (15:02 PM)
    Voilà quelqu'un qui ne sait rien de ce qu'il dit et qui devrait se taire. Dans tout travail, il y'a bien une pause. Et les vrais musulmans prient assidûment et ponctuellement. Le débat est ailleurs. L'intolérance appelle l'intolérance.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (15:33 PM)
      le problème; c'est que ces travailleurs veulent prier aux heures de travail, pas à la pause
    • Auteur

      Maximus

      En Août, 2019 (15:54 PM)
      cest toi qui ne connait rien du tout meme si a l heure de priere vous etiez entrain de lire le conran votre devoir est d arrete de faire la priere et continuer la lecture mais au lieu de travail c est tout autre chose
    Auteur

    En Août, 2019 (15:08 PM)
    Il est tristement constaté que la phobie de l'islam incite honteusement à des positions mensongeres incroyables. Ou est la coherence dans la ciritique quand on est obligè de partir d'une construction personnelle de chose indefendable à critiquer. Qui ici de nous musulmans a plaidè pour que les gens quittent leur poste à l'heure du travail pour aller prier ? Qui ? Ne savez vous pas que même l'islam est contre ? Entre prier et manger , l'islam te demande de manger d'abord. Entre travailler pour sa subsistance et prier , l'islam te demande de travailler d'abord. Pour dire que la religion musulmane est une religion simple et comprehensif quant aux objectifs qu'il s'est fixè.

    Maintenant à moi de vous demander pourquoi entretenir l'amalgame de faire croire que les gens veulent pouvoir quitter leur poste pour aller prier ? Vous y gagnez quoi avec ce mensonge entretenu ? Ne savez vous pas que par cette attitude vous nous confortez l'idee que les gens combatent l'islam sans veritablement d'arguments qui ne soient mensongers ou calomniateurs ?

    Le probleme , le veritable c'est que la minoritè largement minoritaire cherche à imposer des discriminations en faveur de leur phobie contre la cohesion societale. Et souvent ce sont des binationnaux islamophobes acculturès qui cherchent à imposer la haine. Nous musulmans et chretiens senegalais sommes des freres qui s'acceptent dans le choix confessionnel. Au point même que des images où le musulman prie dans le salon d'un chretien en temoignent. Alors la question va etre de savoir si nous allons laisser la phobie et l'intollerance de certains extremistes nous diviser ? Les quels extremistes sont athees , à la tête de l'eglise et musulmans arabisès. Oui ils sont à la tete de l'eglise à vouloir imposer une vision europeenne dans notre pays contre l'islm qu'ils voient comme ennemi. Ils sont athees et detestent la visiblitè du religieux. Ils sont musulmans et pensent que seuls leur vision de la religion que des extegristes nars leur ont inculquè est la bonne à imputer par force. Tous ont en commun l'intollerance de supporter exister la contradiction.

    Ce sont donc nos ennemis communs que nous devons combattre pour preserver notre cohabitation religieuse d'antan.

    Il eqt hors de question dans ce pays que l'on accepte de discrimination au nom de propriete privee. Ça ne sera jamais acceptè. Et s'ils persistent on va devoir prendre L'exemple sur certaines façons de faire de Daesh. Oui la decaoitation commence bien à ette envisageable pour regler definitivemebt le probleme.

    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (15:45 PM)
      il n'y a aucune phobie de l'islam. il y'a juste des réactions contre le suprématisme religieux musulman qui pense être au dessus de tout.
      lorsque touba interdit la vente de greffage, de khessal, de ballon etc violant ainsi le principe de la liberté du commerce, où étiez-vous? lorsque la construction d'église a été interdite à tivaoune, où étiez vous? lorsque des imams manifestaient pur interdire que des membres d'une secte (moon) entrent au sénégal, où étiez-vous?
      maintenant vous l'ouvrez parce que des musulmans ont voulu imposer leur dogme dans une entreprise privée, bafouant le règlement intérieur, suspendant le travail pour aller prier , au lieu de le faire aux heures de pause (oui, ces travailleurs voulaient bel et bien pouvoir suspendre le travail pour aller prier! personne ne leur a interdit de prier aux heures de pause)?
      té toubab yi rek la gnou yapp! dans les banques, une caissière oserait-elle suspendre son service pour aller prier ?
    Auteur

    Khalil

    En Août, 2019 (15:15 PM)
    Allez le renseignement français de Dakar plateau à vos clavier !!!!

    Allez le renseignement français de Dakar plateau à vos clavier !!!!

    Allez le renseignement français de Dakar plateau à vos clavier !!!!
    Auteur

    En Août, 2019 (15:22 PM)
    Lisez le Code du travail. Ce débat est stérile, c'est une affaire de positionnement religieux plus qu'autre chose.
    Auteur

    En Août, 2019 (15:30 PM)
    Cette mise au point est nécessaire ! mais il ne faut pas rajouter à la confusion ambiante.

    Le Sénégal n'est pas un pays musulman .... sinon c'est le droit musulman qui s'appliquerait et le Sénégal s'appellerait République islamique du Sénégal..et le droit du travail serait le droit musulman

    Or vous reconnaissait vous mêmes que la prière n'est pas reconnue par le droit du travail

    Par conséquent le Sénégal est bel et bien un pays laïc. L'islam et le catholicisme ne sont pas la religion de tout le monde; mais la laïcité est la religion de tout le monde.

    La langue de Molière est une langue très précise même si son honnêteté laisse parfois à désirer : le Sénégal est un pays à majorité musulmane; ça c'est un langage intelligible...il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Lorsque vous allez aux élections et qu'on vous déclare vainqueur, ça veut dire que vous avez la majorité pour former l'instance dirigeante.. en somme pour diriger. Mais en aucun cas cela signifie que les autres (puisque vous n'avez pas 100%) n'existent pas et qu'ils doivent être écrasés ou éliminés. Vous avez simplement le quitus pour gouverner. Et d'ailleurs la gouvernance que vous allez mettre en place est faite pour ceux qui n'ont pas voté pour vous , donc la minorité qui a été vaincu...Pourquoi ? Pour précisément éviter une partition de la nation...ceux qui ont voté pour vous sont acquis à votre cause, ceux qu'il faut convaincre ce sont les vaincus, les plus faibles, les plus vulnérables puisqu'ils n'ont pas la force du NOMBRE. c'est vers eux qu'il faut aller...c'est pour eux qu'il faut travailler.

    Au sénégal, il y encore et contrairement à ce qu'on? croit beaucoup de Sénégalais agnostiques; il y a encore des sénégalais athées, il y a encore des Sénégalais animistes qui pratiquent la religion des ancêtres; il y a des sénégalais qui ont d'autres religions...

    Ce qui est de plus en plus désolant c'est le caractère agressif de l'expression de l'islam au Sénégal : c'est envahissant; les télévisions sénégalaises sont prises d'assaut par des récitals de coran....même les écrans de veille des chaines de télé diffusent de la musique islamique, arabe. On construit des mosquées à tort et à travers au lieu de construire des bibliothèques, des librairies et des centres culturels, des musées pour que nos enfants s'instruisent pour affronter le monde. Le siècle prochain ne sera pas Musulman...ni autre religion d'ailleurs. Le prochain siècle sera celui de l'innovation, de la révolution technologique...nos enfants n'iront plus à l'école et parleront à leurs enseignants à travers un écran d'ordinateur. je sais bien que l'islam a la prétention d'être une religion qui a la science infuse dans tous les domaines de la vie sociale, ce qui non seulement n'est vrai pour aucune religion ni pour personne ...mais ne peut pas l'être....ça manque d'humilité à fond la caisse. A part le mystère de Dieu, tous les mystères existant dans les religions notamment monothéistes ont été introduit par l'homme à des fins de mystification.

    La seule chose qui est vrai c'est UN PEUPLE ... UN BUT .... UNE FOI en son pays, en son avenir, à son éternité.

    Il serait vraiment judicieux qu'on en finisse avec des comportement du genre dès qu'un sénégalais a un peu d'argent il pense à deux choses : prendre deux ou trois femmes ou faire construire une mosquée.....

    Bientôt on va réquisitionner les quelques stades de foot qui restent pour construire des mosquées....pour une population qui a une majorité ( 60%) de sa population qui a 18 ans, cela pose problème....Et à ce rythme, on risque d'avoir de plus en plus de jeunes qui vont traverser la méditerranée avec 90% des chances d'y laisser leur peau parce qu'ils n'auront plus où se rencontrer, pour se connaître et inventer le monde comme c'est permis à leur âge...ils vont apprendre dans l'antichambre des mosquées à planter des bombes parce qu'ils n'ont plus d'air pour respirer dans leur propre pays;

    Si en plus de cela, des gens investis de l'autorité publique s'amusent à faire des déclarations erronées en public sur la religion , on est mal barré. Regardez les fusillades et les tueries aux USA...La parole d'un homme investi d'un pouvoir publique et d'une autorité publique peut s'avérer meurtrier....Lorsqu'on dit qu'il y a des gens qui nous envahissent...qui nous infestent .... qu'il faut se défendre; ça se traduit par ils faut s'en débarrasser.
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Août, 2019 (15:51 PM)
      bravo! rien à dire.
      heureusement, la majorité des 95% de musulmans sénégalais ne sont musulmans que de "famille". ils sont beaucoup plus tolérants que ça, beaucoup étant en réalité plus proches de l'athéisme ou de l'animisme que l'islam.
      seule une minorité bruyante s'agite et brandit ce pourcentage pour justifier son intolérance.
    • Auteur

      Ok_yeah

      En Août, 2019 (18:43 PM)
      tout ceci n'est que le résultat d'un conflit entre deux perspectives que nous sénégalais, n'arrivons pas encore à concilier; la perspective religieuse et la perspective temporelle. penser que faire la volonté de dieu nous donne l'autorisation de faire du mal a ceux que nos considérons comme des "mécréants". comment peut-on penser que les autres même s'ils sont dans leur droit, doivent se conformer à une forme d'inégalité qui a pour substrat un semblant désir de suivre les prescriptions divines? cette interrogation ne cache pas une intention d'incriminer les employés ou leurs défenseurs ni de juger le propriétaire de la pharmacie.
      dans cette pharmacie, les employés font des heures supplémentaires, cela peut être considéré comme un acte de négociation qu'ils posent pour espérer bénéficier d'une bienveillance de l'employeur. l'existence de ce conflit que les avocats des employés ont implicitement abordé, émane peut-être de l'attitude de l’employeur qui au lieu de "payer" les heures supplémentaires gratuites effectuées par ses employés, a pris des mesures disciplinaires à leur encontre. sous un autre angle, le contexte social n'est pas pour favoriser un apaisement de la situation. cette soit-disant affaire qui a suscité l'indignation peut en fait être perçu comme un prétexte utilisé par une partie de la société qui, tout en affirmant son identité sociale et religieuse, "règle ses comptes" avec une identité qu'elle considère opposée à la sienne. le propriétaire de la pharmacie en paie les conséquences car un travail cognitif (effectué par le groupe social dénonciateur) qui a conduit à la conclusion que ses actes sont similaires à ceux de son groupe d'appartenance perçu comme une menace, n'arrange pas les choses.
      une refonte de certains dispositifs juridiques qui prennent en considération nos propres réalités sociales, culturelles, religieuses, pourrait peut-être nous permettre d'éviter ces genres de conflits qui sont extrapolés sur la sphère publique. il ne faut juste légiférer par mimétisme, il faut le faire en intégrant nos manières de faire, de vivre mais en tenant compte de la sensibilité sociale, culturelle, religieuse de chaque citoyen parce qu'en définitive, l'objectif est de favoriser l'harmonie de la société qui est diversement constituée.
    Auteur

    Brama

    En Août, 2019 (15:36 PM)
    Si le Code n'a pas reconnu le Droit de la Prière, il ne l'a pas interdit non plus!! Donc......au non de quoi peut-on licencier un travail pour ce motif? Autoriser ce licenciement sous entant que le "Code" interdit la Prière au lieu de travail!! Il faut faire très attention Monsieur le "syndicaliste", il ne faut pas cette décision fasse jurisprudence!!

    "Le droit de prière n’est pas reconnu par le Code du travail " mais le Droit de prier n'est pas non plus interdit par le code du travail.

    En outre en l'absence d'une loi les organisations peuvent sous réserve des dispositions du code du travail organiser les heures de travail en toute intelligence pour faire face à ce cas de figure!

    Je pense que l'administration du personnel de la structure en cause a manqué d'intelligence sociale!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (15:53 PM)
      par contre, le code du travail impose au travailleur de respecter le règlement intérieur et le pouvoir d'organisation et de direction de son patron. le même code lui impose de respecter les horaires de travail.
      ce qui signifie que le travailleur ne peut suspendre son travail pour une activité personnelle (aller prier).
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (19:10 PM)
      qu’une proposition de loi soit introduite pour modifier le code du travail et accorder le droit au culte sur le lieu de travail et encadrer ce droit.
      en principe, prier dans une pharmacie ou une école ne constitue ni nuisance particulière, ni dérangement inacceptable. a condition que l’on soit tolerant.
      j’ai travaillé au fmi pendant plus 20 ans. mes prières et mon port vestimentaire n’ont jamais dérangé qui que ce soit.
      soyons tolérant; c’est le maître mot de toute cohabitation.
    Auteur

    Lick1239

    En Août, 2019 (15:45 PM)
    Tout est dit "Dans notre religion, on nous permet de rattraper les prières perdues pendant les moments occupés. C’est cela qui est juste."

    Il faut arrêter de nous emmerder avec cette question le lieu de travail n'est pas fait pour prier même si c'est toléré au Sénégal. Même le fait de manger dans sa position de travail est interdit c'est pour cette raison que beaucoup d'entreprises ont installé des cafétérias pour permettre aux salariés de reprendre des forces et en plus manger est un besoin naturel et indispensable pour la santé du salarié.

    Je trouve que nous les musulmans du Sénégal nous nous croyons le plus souvent mieux que les autres et pourtant notre comportement vis à vis même de propre frères musulmans laisse à désirer. Cultivons la tolérance pour mieux vivre en communauté.

    Wassalam
    Auteur

    Alan

    En Août, 2019 (15:49 PM)


    tous ces problemes vienent de l' association des Imams ils sont tres nuls de petit con
    Auteur

    En Août, 2019 (15:59 PM)
    Entre ces travailleurs et l'entreprise, le plus intolérant n'est pas celui qu'on pense.

    Ce sont les travailleurs qui sont intolérants, eux qui veulent amputer les horaires de travail pour une activité personnelle (la prière) et ne veulent pas qu'on ampute un sou de leur salaire.

    La prière peut être rattrapée, mais les minutes perdues par l'entreprise, non! time es monning ! combien de fois je suis entré dans une boutique pour acheter et me suis rabattu sur une autre boutique parce que le premier boutiquier priait!
    Auteur

    Benewaye5

    En Août, 2019 (16:02 PM)
    Au d'aller reclamer votre votre due .... vous etes la a.........le ridicule ne tue pas les ...!
    Auteur

    En Août, 2019 (16:07 PM)
    Les travailleurs licenciés n'ont qu'à aller au tribunal du travail, ce porter-presse est payant en apparence
    Auteur

    En Août, 2019 (16:08 PM)
    Togn bakhoul, Yallah beugoul kouy togn, c'est clair ne peut pas prier pendant les heures de travail et dans l'enceinte de la structure lolou kay leerna. Ken waroul mboubo diine dji di togn

    Sénégal khamouniou kou togn kou fayou laniou kham.
    Auteur

    Jouli

    En Août, 2019 (16:20 PM)
    JE CROIS SINCÈREMENT QUE SI LES GARS SONT LICENCIES POUR LA PRIÈRE ET SI C'EST LA VRAI RAISON, ILS TROUVERONT DU TRAVAIL TRÈS RAPIDEMENT ET GUIGON SERA DANS LA MERDE MAIS S'IL Y A D'AUTRES MOTIFS AUTRE QUE LA PRIERE GUIGON AURA RAISON.





    WASALAM
    Auteur

    Taalibe

    En Août, 2019 (16:34 PM)
    Creez votre propre job et travaillez pour vous même, vous n'aurez plus besoin de demander de permission d' aller prier. Wa salam.
    Auteur

    Fall

    En Août, 2019 (16:37 PM)
    CES 2 LICENCIÉS ONT TOUT LE TEMPS DE PRIER MAINTENANT.
    Auteur

    En Août, 2019 (17:33 PM)
    Dans tout travail, on a le droit a une pause. De ce fait, l'employé a le droit et le loisir de faire ce que bon lui semble, y compris prier, durant ses heures de pause tant est aussi longtemps que ce qu'il fait n'est pas illegal et ne perturbe pas le bon fonctionnement des operations. La pause au travail est un droit universellement reconnu.
    Auteur

    Salze

    En Août, 2019 (18:16 PM)
    Bonjour Monsieur je suppose que vous connaissez bien le code du travail pour nous dire ceux qu'il autorise ou pas. Je conseil d'en faire de même avec le coran et les khadiss. Car si vous avez fait de même vous n' allez pas dire "Dans notre religion, on nous permet de rattraper les prières perdues pendant les moments occupés." Demandez "les moment occupés" accepté par la religion??? Vous allez rectifier vos dires. Je vous laisse avec votre conscience .....
    Auteur

    En Août, 2019 (18:50 PM)
    Mais bordel 5mn de prière, où va ce pays?
    Auteur

    Bizarre

    En Août, 2019 (19:03 PM)
    Il faut écrire un nouveau code de travail compatible avec nos religions. Baayileen diangalem toubaab yi tè top diangalem Yoonente bi PSL
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (20:02 PM)
      au lieu de tâcher à inciter les gens à travailler, on propose qu'on modifie le code du travail dans le sens de retarder le travail? et on s'étonne d'être toujours à la traîne?
    Auteur

    En Août, 2019 (20:16 PM)
    Ce gars là, quel genre de musulman fait-il? Ne sait-il pas que la prière est assujettie à des heures fixes que le musulman a l'obligation de respecter scrupuleusement, lui qui parle de différer la prière à d'autres heures? Allah dit ceci: "...car la Salat demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés". (Sourate 4, verset 103).



    Cheikh DIOP ignore-t-il que le droit d'Allah a la primauté sur celui des hommes? L'homme, cette créature, est-il quelque chose de plus qu'un simple sujet d'Allah. Et à ce titre, peut-il disposer d'un droit qui ne soit pas conforme au droit d'Allah. Son droit saurait-il violer ou outrepasser le droit d'Allah pour s'imposer aux autres? Non et non! C'est le droit d'Allah qui passe avant tout; Nul ne saurait disposer d'un droit qui ne respecte pas d'abord celui d'Allah, le Créateur des Cieux et de la Terre, le Tout Puissant seigneur de l'Univers.



    Aussi, si Allah fixe une heure pour faire la prière, personne, nul être ne saurait imposer une quelconque contrainte allant dans le sens contraire sans tomber de facto dans l’illégalité. Interdire, sous quelque prétexte, la prière à l'heure qu'Allah a fixée, c'est simplement aller dans le sens de la violation du décret d'Allah ayant institué l'obligation d'observer la prière, en son heure prescrite.



    Et aucun musulman n'a le droit d'accepter une telle sujétion et de concéder cela à un employeur qui après tout, n'est qu'un vil sujet d'Allah, une vile créature qui n'est pas celui qui pourvoit à tes besoins. Celui qui viendrait à enfreindre la loi d'Allah d'une telle façon en ayant interdit aux sujets d'Allah d'y observer la prière prescrite à l'heure prescrite, celui-là doit savoir que la terre entière appartient à Allah et c'est à Allah que l’obéissance totale et absolue est due.



    Aussi, chers frères et sœurs musulmans, n'acceptez point de vous faire asservir de cette manière par quelqu'un qui souhaite vous obliger à délaisser le droit d'Allah sur vous au profit de son droit qui le contrarie.



    Que les autorités religieuses prennent leur responsabilité pour obliger le gouvernement à élaborer très rapidement des projets de lois pour affirmer le droit inaliénable des musulmans du Sénégal à pouvoir s'acquitter librement et calmement de leur obligation de cinq prières en tous lieux de l'espace public ou privé et en toutes circonstances. Il s'agit d'un droit inaliénable. Que les députés du peuple, à majorité musulman, se démènent pour adopter cette loi à une écrasante majorité, pour montrer qu'ils sont musulmans avant d'être autre chose.



    Et que tous les musulmans du Sénégal, en attendant l'adoption des dispositions légales qui confirment leur droit absolu à la prière et confortent le peuple dans leur choix d'être majoritairement des musulmans professant librement et ouvertement leur droit de culte, que ce peuple croyant boycotte massivement la Pharmacie GUIGON et tous les instituts de ce pays qui osent les défier dans leur croyance.



    Que le peuple boycotte également ces faux dévots comme Ahmed Khalifa NIASSE qui, depuis longtemps, ont choisi de militer malicieusement dans le camp des fossoyeurs de l'islam de tous acabits.

    Auteur

    Kyn

    En Août, 2019 (23:39 PM)
    Que les musulmans n’achetent Plus dans cette pharmacie boycottons
    Auteur

    En Août, 2019 (15:19 PM)
    la pharmacie Guigon est installée depuis très longtemps et ce problème ne s'est jamais posé.

    Il a fallu que l'actuel directeur de l'exploitation(essayer de connaître sa religion) soit en fonction pour sortir cette note.

    Le titulaire de la pharmacie n'y est pour rien

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email