Mercredi 25 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Affaire Petro-Tim : Une spécialiste de la corruption fait de graves révélations

Single Post
Affaire Petro-Tim : Une spécialiste de la corruption fait de graves révélations
Alexandra Gilles, spécialiste de la corruption dans le secteur du pétrole, fait de nouvelles révélations sur le pétrole sénégalais, notamment l'affaire Petro-Tim qui éclabousse Aliou Sall.

«Le Sénégal a donné gratuitement deux de ses principaux blocs gaziers à Frank Timis qui les a vendus pour des milliards de dollars qui rempliront les poches de ses enfants et petits-enfants à vie», a-t-elle révélé dans les colonnes du journal Les Échos.

"Timis a acquis ces blocs alors que, comme Aliou Sall, il n’a aucune expérience en matière d’exploration de pétrole et de production en eau profonde", a ajouté Alexandra Gilles.

Qui précise que "Timis a gagné environ 900 millions de dollars, soit plus de 498?milliards Fcfa, dans les 5 ans suivant l’acquisition des blocs gaziers et pétroliers".

Aujourd’hui, mentionne-t-elle, Frank Timis peut espérer vivre avec au moins 12 millions de dollars supplémentaires, soit plus de 6?milliards F CFA.

Elle souligne également que Timis Corporation avait vendu 60% de ses actions à Kosmos en 2014 pour plus de 400 millions de dollars.

British Petroleum (BP) a rejoint le partenariat et a acquis 30% des parts des blocs. Ce qui a permis à Timis d’obtenir plus de 200 milliards dollars.

Selon l’experte en pétrole, BP a aussi versé à Timis au moins 12 millions de dollars de redevances sur une période de 40 ans.


35 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2020 (07:39 AM)
    Macky sall yaw yay domerame
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (15:55 PM)
      avec cela, on n'est pas content quand sonko dit que macky n'aime pas le senegal, mais il aime la turquie la chine, la france
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (16:05 PM)
      au moment des élections, on va encore laisser sonko de cote pour voter macky après c'est notre problème. nous avons la chance d'avoir sonko et on continue de voter pour un voleur nullard nommé macky.

      sonko est le seul candidat présidentiable a avoir condamné les propos de macron. pendant ce temps, macky ne dit rien.
  2. Auteur

    En Octobre, 2020 (07:53 AM)
    Après tout cela on veut nous faire croire qu’il n’y a rien de scandaleux dans ces opérations

    Je pense que toute la population sénégalaise de tous bords devrait se pencher sur ce deal et exigez à ce Aliou Sall de nous rendre compte au lieu de parler de politique ou de faits divers
    • Auteur

      Pabi Mognouko Tekk

      En Octobre, 2020 (09:06 AM)
      abdoulaye wade l'auteur de l'avènement de cette famille sortie des meandres de la misère sociale du sénégal ( gardiens d'école primaire à fatick et vendeuse de guerthe thiaff au portail de l'école primaire de fatick 1 - origine familiales ) aujourd'hui maître absolue et opaques de nos milliards, de nos ressources naturelles dont ils disposent comme ils veulent grâce à la complicité de la mystique soufi combinée aux propensions et a l'hyperreceptivite à la corruption des populations sénégalaises: entre temps farba ngom griot laudateur du pr ex cocceur des gares routires dans les aganames du fouta - prouve documents à l'appui une de ses nombreuses propriétés en prime zone ( almadie ouakam ): farba a déclaré avoir les mêmes pouvoirs de nomination ou deestitutoon de ministres que le president macky lui même. ce farba alors dans un sénégal d abus de pouvoir et fraude de toute sorte expl faux médecin aperistes mi du président expl aussi député aperistes ami de président trafiquant de faux billets faussaires bougazelli. alors vous croyez que farba à des problèmes pour avoir n importe quel document à souhait. farba est même en mesure d ordonner à macky le changement de la constitution.
      la vérité est celle ci. si wade n était pas arrivé au pouvoir en deux mille. il y aurait pas de macky sall apprenti de la politique politicienne pour être incarné ou parasite voire possède mystiquement et monte au pouvoir par taspoutine ngom
      alors si wade n était pas arrivé sur la trajectoire du sénégal en malediction aujourd'hui hui parlant de farba ngom on aurait plutot affaire à des arrières de loyer de sa chambre à guediaway ou pikine. cadre naturel de l ex cocceur des gares routières de agnams reconverti en griot laudateur des emigres poulars avant de profiter de la bamboula nocielle kleptocratique de la relève generationelle ratée de wade. qui a plutot forme des brigands rapaces vorace milliarivores des finances publiques du sénégal. qui du jour au lendemain se retrouve milliardaire à partir d un statut de locataire de chambre à dieupeul aliou sall ou de fumeur de camélia en détail au multimillionaire ( abou abel thiam ).
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (10:03 AM)
      lenne rek mo yakke sa texte moy gardien d'école et vendeuse de guerté thiaf. comme si ce sont des jobs minables, on a vu des fils de vendeuses de guerté qui sont devenus de grands chefs d'entreprise. au moins une chose est sûr leurs parents se sont tués pour que leurs fils reussissent. maintenant ce qu'ils sont devenus c'est autre chose, mais ces parents là sont des modéles
    • Auteur

      Lecture Une Aptitude

      En Octobre, 2020 (11:19 AM)
      tu as compris de travers : le message est qu'ils n'ont pas hérité - pour les fortunes qu'ils ont aujourd'hui sur leur génération sans avoir hésiter de parents fortunes : c'est un scandale parceque dans les grandes democracies leur fortune pour leur parcours est impossible.
      il faut savoir lire: tu as rate le point focal. reading requires skills: la lecture require des aptitudes: il ne s'agit pas seulement de déchiffrer un vocabulaire - mais analyser des idées leurs contrastes alignement et autres formes de séquences ponctuée par des conjonctions diverses selon le message que l'on veut faire passer:

      reading is a language skill more than a semantic ability
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (11:37 AM)
      ca se voit que vous (11h19) êtes plus intelligent que celui a qui vous répondez (10h03. il a complètement compris de travers.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (21:15 PM)
      toi qui connait la fortune de macky,on t'entends pour nous donner tes preuves.il faut donner les détails.si tu ne fais pas,tu es un grand menteur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (21:15 PM)
      toi qui connait la fortune de macky,on t'entends pour nous donner tes preuves.il faut donner les détails.si tu ne fais pas,tu es un grand menteur.
    Auteur

    Balance

    En Octobre, 2020 (07:58 AM)
    Deux choses interpellent à la lecture de cet article: la dame, elle est "spécialiste de la corruption" et en même temps "experte en pétrole". Et en quoi encore? Aka bari kham-kham!

    Wasalam!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (08:53 AM)
      alexandra gillies est une experte de la corruption dans le secteur pétrolier et l'auteure du livre crude intentions: how oil sector corruption contaminates the world .

      sinon aimez un peu votre pays et cessez d'être partisan. on parle de milliards qui devez revenir aux populations de ce pays et qui ne bénéficient qu'à une famille, étrangère en plus.
    • Auteur

      Thierou

      En Octobre, 2020 (08:57 AM)
      @balance,
      je suppose que pour être spécialiste de la corruption dans le pétrole, il faut d'abord bien connaître la corruption dans le monde des affaires (montages financiers avec toutes les entourloupes) et connaître les mécanismes normaux de transaction dans le pétrole (acquisition et session de droits d'exploration, d'exploitation, etc.). ceci sous-entend, naturellement, que l'on soit parfaitement au courant de qui se passe dans ce petit univers.
      donc, on peut parfaite comprendre qu'elle puisse se spécialiser dans un segment de la corruption.

      wa salaam.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2020 (07:59 AM)
    Juste triste
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (09:57 AM)
      la bonne attitude n'est ni d'être triste ni résigné mais révolté, enragé, en colère au point de se lever tous et de se battre pour récupérer son du ! etre passif comdamne à l'exploitation et à l'escalve. dieu ne descendra pas faire pour vous ce que vous pouvez faire pour vous memes. il y a pleins de moyens de mener ces combats mais encore faut il d'abord sortir de la peur, de la torpeur, de la lacheté, l'égoisme et du bayi nala ak yala ou yala baxna ! il y va de la survie du peuple africain et de sa descendance ! arretez de pleurnicher !
    Auteur

    Abdu

    En Octobre, 2020 (08:06 AM)
    Nagnu dém rek jusqu'à la preuve du contraire Aliou Sall daf niou fén. Mais lou way déf sa bop!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (08:26 AM)
      si vous vous posez encore des questions sur la culpabilité d'aliou sall, libre à vous, c'est votre probleme. non sénégal dou dem
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:06 AM)
    Donc Timis a niquet Aliou qui n'a pas d'expérience
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (10:32 AM)
      pas du tout, aliou reçoit sa part et 12 millions de dollars ils vont se le partager. on a beaucoup de montages actuellement en cours avec la famille faye sall dans les énergies , mines, foncier ... par exemple pour senelec, ils tirent toutes les ficelles.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:08 AM)
    Les sénégalais n'ont que ce qu'ils méritent car un peuple à 80% de lâches. Demain en 2024 ces sénégalais vont accepter la candidature de Macky et meme vont voter pour lui. Macky je d'applaudis, na méti bou bakh
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (08:17 AM)
      non, ils ne sont pas lâches. 72% des chefs de ménage dans ce pays, n'ont aucun niveau d'instruction ; c'est ça l'une des sources du problème sénégalais.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:20 AM)
    Rien de nouveau en réalité. ca tout le monde le sait. Même les souteneurs de Macky Sall.
    Auteur

    Anta

    En Octobre, 2020 (08:25 AM)
    Soooo sad! C'est vraiment triste pour le Sénégal!
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:26 AM)
    Alors ? On dement ? Pas d’insultes ?
    Auteur

    Zee

    En Octobre, 2020 (08:28 AM)
    Ce gars s'il est toujours en liberté; c'est parce que c'est le frère de Macky Sall ! ça je pense que la majeure partie des Sénégalais le savent.
    Auteur

    Abdoulaye

    En Octobre, 2020 (08:34 AM)
    Ce que cette dame raconte n'a aucune base scientifique. Comment elle peut utiliser le jargon "l'État a donné". Il existe quand même des mécanismes d'attribution. Les a t-on contourné ? Combien a été investi avant la découverte du pétrole ? Qui en est l'auteur ? Etc. Ne soyons pas émotifs et basons nous sur du solide.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:48 AM)
    Franck Timis n'est que pare-vent. Dagnou koy pathio
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:48 AM)
    Ablaye dès le début on t explique que Franck timis ne maître pas le pétrole rien que ça il ne devrait même pas approché nos autorités.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (21:24 PM)
      mais comment donc frank timis qui na pas la capacité de faire des recherches,a t'il pu découvrir du pétrole dans le bloc qui lui a été donné
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (21:24 PM)
      mais comment donc frank timis qui na pas la capacité de faire des recherches,a t'il pu découvrir du pétrole dans le bloc qui lui a été donné
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (21:24 PM)
      mais comment donc frank timis qui na pas la capacité de faire des recherches,a t'il pu découvrir du pétrole dans le bloc qui lui a été donné
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:49 AM)
    Bzh le résultat est l'exode des jeunes qvec son corollaire de morts.
    Auteur

    Wil

    En Octobre, 2020 (08:51 AM)
    Et Timis a rems combien a Alioune Sall ?

    Des centaines de milliards fcfa.



    L’argent du peuple

    Et barca barcax la conséquence
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:57 AM)
    Ils veulent detourner les mensonges de sonko
    • Auteur

      Mamadou Diédhiou

      En Octobre, 2020 (14:01 PM)
      dans ses mensonges, ousmane sonko avait dit que frank timis devrait payer des redevances au fisc sénégalais sur les ventes de ses actions, ce que l'apr a nié catégoriquement et c'était le député abdou mbow qui portait la réplique à sonko.
    Auteur

    Triste

    En Octobre, 2020 (09:21 AM)
    on découvre du pétrole au Sénégal et c'est Franck Timis qui est le principal bénéficiaire!!!
    Auteur

    En Octobre, 2020 (09:34 AM)
    Moi je n'ai vraimnet pas les mots. Je suis juste triste !!!
    Auteur

    En Octobre, 2020 (09:48 AM)
    cette famille sall a vendu le pays
    Auteur

    Back

    En Octobre, 2020 (09:55 AM)
    Maintenant, vous avez de quoi vous occupez au lieu de vous comporter de façon désagréable avec les présidents des autres pays.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2020 (10:11 AM)
    Cause a effet: Corruption du regime en place = Barca ou Barsaq

    Il y a vraiment trop de casseroles pour la famille et belle-famille de Macky Charlie Dessert

    Aujourd'hui devrait etre decrete un deuil national du fait de la disparition d'une centaine de jeunes pour la plupart Senegalais
    Auteur

    Lafricain

    En Octobre, 2020 (10:43 AM)
    Afrique mon Afrique.... Pourquoi tes enfants ne t'aiment pas.....

    On donne ceux qui nous appartient. Seulement l'Afrique est le jardin privé de présidents félons.

    Cette histoire dépasse l'entendement...... L'essentiel est de priver les africains de tout.....

    Il n'y a pas de fumée sans feu .....
    Auteur

    En Octobre, 2020 (10:44 AM)
    Bravo Seneweb, Macron en Une et la corruption sur levpetrole au Senegal noye dans les articles pour que ça ne soit pas vu.
    Auteur

    Pep

    En Octobre, 2020 (11:39 AM)
    Alors maintenant on parle plus de 10 000 milliards,c’est plutôt des millions de dollars.Et toujours c’est des blancs ou Toubab qui viennent nous raconter des conneries et nous sommes obligés de tout consommer because elle s’appelle gilles.Émancipez vous de l’esclavage mentale disait Bob Marley.Tant que vous ne comprenez pas qu’il existe des lobbyistes pour s’accaparer de notre pétrole et déstabiliser notre pays,ce serait dommage.Je vous prie de nous mettre sur la table un contrat pétrolier meilleur que celui du Sénégal dans les mêmes conditions .Emmener un contrat et faites la comparaison s’il vous plaît,tout le reste n’est que verbiage.Vive le Sénégal
    Auteur

    En Octobre, 2020 (12:18 PM)
    C deux toubabs.qui ont emis des accusations plus un ex ministre tas.ca fait.trop pour.ne pas y croire

    Auteur

    Fallaye

    En Octobre, 2020 (13:06 PM)
    Je n'arrive pas à comprendre qu'un homme qui dans l'un des pays les plus pauvres,s'octroie 8,7 milliards Cfa ,environ 18 millions d'€ par an ,en plus de son salaire,desquels il ne paie ni eau,ni électricité, ni carburant,ni location, ni frais de transport, ni frais médicaux, bref rien. puisse être aussi indgne,méchant et rester aussi insouciant de la misère de son peuple en continuant à enrichir sa famille et son clan sur nos maigres moyens.

    Je pense que le plus grand mal chez nos dirigeants,c'est le manque d'humanisme.

    De grandeur. De classe.Vrais badolos.

    "Kou souroul siseu biirou yaay,dara meunouleu soureul".
    Auteur

    Xeme

    En Octobre, 2020 (13:36 PM)
    Les fanatisés vont se terrer, parce que ce n'est pas un Sonko, ou un Xeme, qui l'a dit. Si c'était le cas, la suite de l'article serait rempli d'insulteurs de l'APR.

    Et puis, quelque fanatisé qu'on soit, il doit quand leur rester quelques bribes d'intelligence, ne serait-ce que l'instinct animal nécessaire pour vivre. Ils doivent quand même se rappeler que lorsque Frank Timis a été dépossédé d'un de ces blocs pour TOTAL, sur injonction de Macron, il avait porté plainte devant la cour arbitrale. Et puis rien. La presse de Macky Sall a beau être connue pour sa langue kilométrique, elle l'a sagement pliée pour se faire oublier. Aucun journal pour jaser sur la plainte de Frank Timis, encore moins sur sa suite. Et vous pensez que Frank Timis, face à l'hypothèse de gagner des milliards, encore, va tout simplement retiré sa plainte et se taire ? Quel manque d'intelligence.

    Je rappelle que la porte d'entrée, au Sénégal, de tous ces crimes a été Aliou Sall, avec son African Strategies Lamtoro. Son grand frère devenu président, il met en place une entreprise qui a pour raison sociale d'aider des investisseurs à s'implanter au Sénégal, à y faire des affaires, ou lui confier leur porte feuille pour qu'il fasse affaire pour eux. Dans le monde actuel des affaires, lorsqu'un frère d'un président se propose de faire ça, surtout que tous les affairistes et autres mafieux savent le service que Bolloré a rendu à son frère de président et ce qu'il en a gagné tout de suite, que pensez-vous qu'il va se passer ? Mais diable tous les dealers du monde s'appellent au téléphone pour se passer le mot. Une porte de deals s'ouvre au Sénégal, il faut faire vite. Et c'est ce que nous avons vécu. D'autant qu'au lieu de comprendre qu'ils sont victimes des mafieux, ils ont pensé pouvoir plier les sénégalais par les mensonges de leurs plumitifs, ceux de leurs ministres et PM, et la terreur de leur justice.

    Et aujourd'hui, le problème est là, sous nos yeux, Macky Sall comme Condé ont été piégé du piège qui oblige à vouloir rester éternel au pouvoir par ces mafieux. Ces derniers mettant la pression sur eux pour des signatures, dés leur arrivée au pouvoir, ils se sont retrouvés dans des scandales qui les poursuivront toute leur vie. Ils peuvent toujours enrichir des journalistes voir si cela y changera quelque chose. Dés qu'ils quitteront le pouvoir, ils répondront de leurs crimes financiers.

    NB: J'espère que Boune Abdallah Dionne appellera à une conférence de presse pour répondre à Alexandra Gilles, à défaut de la mettre en prison, suite à sa menace d'y mener toute personne qui parlera désormais de Petro-Tim. J'espère aussi que le procureur de l'APR prouvera à Alexandra qu'il y a plus de "trous que de fromage comme dans un gruyère".
    Auteur

    M

    En Octobre, 2020 (13:37 PM)
    Puisque vous aimez vous faire enc....continuez à montrer vos fesses. Ils continueront a vous le mettre profond même! Peuple de laches et de baadola
    Auteur

    En Octobre, 2020 (13:39 PM)
    Macky ne peut rien faire ce n est pas de sa faute c est son cerveau qui est bloqué.
    Auteur

    D

    En Octobre, 2020 (13:47 PM)
    Je me demande quesque quils font avec tous se argent la

    Aucun pitier pour le people

    Auteur

    Ddr

    En Octobre, 2020 (14:07 PM)
    Si cette Alexandra Gilles est une experte en corruption et connue et écoutée, on doit pouvoir avoir ses références sur le net. C'est seulement la presse sénégalaise qui parle de cette personne sur le net. Baayileen bu tubab waxé rek, gnou yakaar ni dëgg la. Tout ce qu'elle dit, OS et ses alliés l'ont déjà et sans preuves. Donc arrêtez!!!
    Auteur

    En Octobre, 2020 (19:27 PM)


    Auteur

    Alexandra Gillies

    Les sujets

    Corruption , licence et négociation

    Les parties prenantes

    Acteurs de la société civile , journalistes et médias , secteur privé

    Préceptes

    P2P3P11

    Quels sont les préceptes de la Charte des ressources naturelles?

    Partage social

    Selon une enquête de la BBC diffusée la semaine dernière, un récent accord pétrolier au Sénégal a été orné de drapeaux rouges qui signalaient un potentiel de controverse et une possible corruption. Le gouvernement sénégalais est allé de l'avant avec l'accord malgré les signes avant-coureurs, et d'éminentes compagnies pétrolières américaines et britanniques se sont également jointes par la suite. En conséquence, un homme d'affaires en proie à des questions d'éthique repartira avec des centaines de millions - voire des milliards - de dollars en échange d'avoir très peu fait, et le secteur pétrolier du pays est plongé dans la controverse. Que pouvons-nous apprendre de cette tournure malheureuse des événements?



    En 2011, le gouvernement sénégalais a accordé les droits d'exploration de deux blocs pétroliers offshore à une société appelée PetroTim. Lorsqu'un nouveau gouvernement sénégalais est arrivé au pouvoir en 2012, il a permis à PetroTim de conserver les droits sur les blocs. En 2014, PetroTim a transféré les droits à Timis Corporation, qui appartient à l'homme d'affaires controversé Frank Timis. La même année, la compagnie pétrolière américaine Kosmos a acquis 60% des blocs de Timis et a commencé à explorer le pétrole et le gaz. Kosmos a trouvé d'importantes réserves de gaz naturel et BP a ensuite rejoint le partenariat . Enfin, comme le rapporte la BBC, BP ??a racheté Timis Corporation en 2017 pour 250 millions de dollars et une part des redevances futures du champ gazier.



    Les transactions n'auraient pas dû se dérouler de cette manière. En 2017, mes collègues et moi avons examiné des dizaines d'affaires de corruption liées à l'octroi de licences pétrolières, gazières et minières dans le monde. En regardant ces scandales et mésaventures, nous avons demandé quels signes avant-coureurs auraient pu alerter les autorités ou les observateurs extérieurs que quelque chose de suspect se préparait. Nous avons trouvé 12 drapeaux rouges communs qui, lorsqu'ils sont observés, devraient susciter un examen et une inquiétude supplémentaires.







    Selon l'enquête de la BBC, l'attribution des licences à PetroTim, le transfert à Timis Corporation et les événements ultérieurs ont montré au moins sept de nos drapeaux rouges, et peut-être deux autres:



    Société non qualifiée : PetroTim n'avait aucune expérience de l'exploration et a été constituée quelques semaines après la signature du contrat, selon l'enquête.

    Acteur controversé: Après des décennies de travail dans le secteur extractif en Afrique de l'Ouest, Frank Timis laisse derrière lui un record de nombreuses controverses inquiétantes , mentant aux investisseurs et accusant de violations des droits humains .

    Relation d'affaires avec une personne politiquement exposée (PEP): au moment où Kosmos est arrivé sur les lieux, Timis Corporation avait embauché le frère du président sénégalais Macky Sall, élu en 2012.

    Paiements de l'entreprise à un PEP: Timis Corporation a employé le frère du président et lui a versé 25 000 $ par mois. La BBC a également signalé un paiement secret de Timis Corporation à une société offshore appartenant au frère du président, bien que la société et le frère nient que le paiement ait jamais existé.

    Conflit d'intérêts: Le président supervise les décisions qui profitent à une entreprise pour laquelle son frère travaille.

    Écart par rapport aux normes de l'industrie: en 2012, au plus fort du boom pétrolier, il est possible qu'un appel d'offres ouvert et bien géré ait pu attirer une entreprise capable d'explorer les blocs, et pourtant le gouvernement a choisi une entreprise non qualifiée à la place. La BBC a rapporté qu'une grande compagnie pétrolière était en effet intéressée à l'époque.

    Retournement d'actifs: la société gagnante, Timis Corporation, a vendu le bloc pour un gros bénéfice après avoir apporté des contributions limitées à son développement.

    Sur la base des conclusions de l'enquête de la BBC, il est possible que d'autres signaux d'alarme s'appliquent également:



    Propriétaires cachés? La BBC rapporte que de petites sociétés offshore détiennent des actions de Timis Corporation et que les propriétaires de ces sociétés sont inconnus.

    Intervention officielle dans le processus d'attribution? La BBC suggère que le président et son frère ont tenu une réunion pour discuter de l'accord, bien que le frère le nie.

    La présence de ces signaux d'alerte ne prouve pas qu'il y a eu corruption ou délit criminel, et de nombreuses parties ont nié les actes répréhensibles. Dans une déclaration à la BBC, Frank Timis et la Timis Corporation qualifient les accusations de «entièrement fausses» et déclarent que «le capital de pionnier, le dynamisme et l'expérience» de son entreprise ainsi que les relations avec l'industrie étaient essentiels pour libérer le potentiel du bloc. Le président sénégalais a contesté les allégations contre son frère, qui a également nié certains aspects de l'histoire et a déclaré qu'il intenterait une action en justice contre la BBC. BP « rejette touteimplication qu'elle a agi de manière inappropriée dans l'acquisition de nos intérêts au Sénégal »et a déclaré qu'elle« avait mené une diligence raisonnable approfondie et appropriée »avant d'acquérir la licence. La société a également rejeté les estimations de la BBC concernant les paiements de redevances à Timis.



    Compte tenu des signes avant-coureurs flagrants, il est important de se demander: pourquoi le gouvernement sénégalais a-t-il choisi PetroTim au départ? Pourquoi a-t-il alors laissé Timis Corporation acquérir les droits? Et pourquoi Kosmos et BP ont-ils choisi de s'associer à Timis Corporation? C'est à cause de ces deux décisions que Frank Timis quittera son aventure pétrolière au Sénégal les poches pleines.



    Considérer ces questions peut contenir quelques leçons.



    Premièrement, le défi ici semble être celui de normes faibles plutôt que de diligence raisonnable inadéquate. La plupart des drapeaux rouges étaient observables bien avant l'enquête de la BBC. Des entreprises avisées et expérimentées telles que Kosmos et BP les ont sûrement vues, et le gouvernement du Sénégal l'a probablement fait aussi. Le processus d'attribution du gouvernement n'a pas réussi à éliminer PetroTim en tant que candidat sous-optimal. Les décisions ultérieures prises par Kosmos et BP pour aller de l'avant avec les accords suggèrent qu'ils ont estimé que leurs risques juridiques étaient suffisamment faibles, par exemple en ce qui concerne le Foreign Corrupt Practices Act des États-Unis ou le UK Anti-Bribery Act. En effet, Kosmos a été ouvert sur l'identité de son nouveau partenaire dans le cadre de l' engagement fort de l'entreprise en faveur de la transparence.. Ce n'est donc pas que les systèmes de diligence raisonnable des parties n'ont pas réussi à révéler les signaux d'alarme; il est plus probable qu'ils ont noté et évalué les risques et ont décidé qu'ils valaient la peine d'être pris.



    Des résultats comme celui-ci suscitent la controverse et créent des conditions propices à la corruption. Pour les éviter, les entreprises doivent appliquer des normes plus élevées pour les types de partenaires et de contrats qu'elles acceptent. Il s'agit d'un point à retenir différent de celui souvent tiré de controverses comme celle-ci. Par exemple, de nombreux accords de règlement FCPA impliquent des entreprises promettant d'adopter des protocoles de diligence raisonnable toujours plus élaborés. Même si ces nouveaux systèmes améliorés exposent plus de saletés, ils n'empêcheront pas de futurs problèmes si les dirigeants approuvent de toute façon l'accord.



    Deuxièmement, une fois qu'un actif est «contaminé» par une controverse ou une corruption présumée, les options pour le remettre sur les rails sont limitées et insatisfaisantes. Si la Timis Corporation non qualifiée conservait le contrôle total sur la licence, les gisements de gaz seraient restés inactifs et ne produiraient aucun retour pour le pays. Si le gouvernement cherchait à révoquer sa licence, des années de différends et d'arbitrage auraient suivi. Au lieu de cela, les deux sociétés internationales se sont associées à Timis et ont finalement payé sa société afin de revendiquer pleinement les gisements de gaz. La Timis Corporation avait une réclamation légaleaux licences, il a donc négocié un salaire sain pour lui-même avant d'accepter de quitter. Mais ce jour de paie a généré un scandale et infligé un préjudice à la réputation de toutes les parties - et les torts pourraient continuer puisque BP paiera à Timis une part des redevances du champ pendant de nombreuses années à venir. S'il est bon que des entreprises compétentes gèrent désormais les actifs, elles n'auraient pas dû prendre un ensemble de transactions aussi problématique pour atteindre ce résultat.



    Le problème des actifs corrompus peut être complètement évité si les gouvernements accordent des licences à des parties qualifiées et appropriées pour commencer. La diffusion des rapports sur les bénéficiaires effectifs , la divulgation des contrats et d'autres formes de transparence peuvent contribuer à encourager ce comportement. Cependant, dans les cas où il est trop tard, nous avons besoin d'une méthode de gestion des actifs corrompus qui n'alimente pas le scandale et qui protège l'intérêt public du pays en question.



    La situation au Sénégal n'est pas l'exemple le plus dramatique ou inquiétant de ces défis. Au Nigéria, à la fin des années 1990, le ministre du pétrole a attribué le bloc pétrolier OPL 245 à une société du nom de Malabu dont il était lui-même en partie propriétaire. Shell et Eni ont par la suite cherché à acquérir les droits sur le bloc. Mais que faire de Malabu? En 2011, Shell et Eni ont versé 1,3 milliard de dollars sur un compte du gouvernement nigérian pour le bloc. Plusieurs comptes concluent que plus d'un milliard de dollars du paiement a fini par payer les propriétaires de Malabu, les représentants du gouvernement et d'autres parties privées. Fuites d'e-mails indiquent que le personnel de Shell et d'Eni a négocié directement avec les propriétaires de Malabu pour parvenir à l'accord. Encore une fois, la faiblesse de la diligence raisonnable de l'entreprise n'était pas le problème, car l'histoire de l'OPL 245 était bien connue de toutes les parties. Au contraire, les entreprises connaissaient les risques et ont choisi de s'engager de toute façon avec Malabu. Dans ce cas, le pari peut ne pas avoir porté ses fruits. Les procureurs italiens ont inculpé les deux sociétés et plusieurs hauts dirigeants d'accusations de corruption, et leur procès est en cours. Ils nient les actes répréhensibles. D'autres cas, notamment ceux du Libéria et de la RDC , illustrent davantage les problèmes qui se posent lorsque des entreprises internationales s'engagent avec des acteurs problématiques à haut risque afin d'accéder aux opportunités du secteur extractif.



    L'enquête de la BBC sur le cas du Sénégal sonne une fois de plus l'alarme. À moins que les gouvernements et les entreprises n'adoptent des normes plus strictes pour le type d'accord qu'ils entreprendront et que nous nous attaquons au défi des actifs corrompus, la richesse en ressources naturelles des pays en développement continuera de se retrouver dans les mauvaises poches.
    Auteur

    Maliki

    En Octobre, 2020 (04:59 AM)
    Mais on va laisser comme sa comme si de rien netait.
    Auteur

    Cela Ne Peut Arriver Qu'aux Ne

    En Octobre, 2020 (15:17 PM)
    On attend alors une plainte dAliou Sall et de son ami Franck Timis contre cette journaliste ! Le Sénégal n'a encore rien gagné et Aliou Sall et son ami Franck ont encaissé des centaines de milliards. Dire que Aliou Sall a gagné va empoché 6000 MILLIARDS SANS EXPLIQUER comment peut ne pas être crédible à l'entendement du commun des Sénégalais. Il faudrait faire comprendre qu'Aliou Sall va encaisser tant ( 1$us et quelques centimes par baril produit pendant N années.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (21:25 PM)
      mais comment donc frank timis qui na pas la capacité de faire des recherches,a t'il pu découvrir du pétrole dans le bloc qui lui a été donné

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email