Jeudi 12 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Rupture d'antidiabétiques : Un vaste trafic à l'origine de la perturbation

Single Post
Rupture d'antidiabétiques : Un vaste trafic à l'origine de la perturbation

Depuis quelques semaines au Sénégal, les pharmacies connaissent de récurrentes ruptures de médicaments antidiabétiques. Paradoxe : selon de nombreux délégués médicaux, le pays est correctement approvisionné pour ce type de médicament. Le problème se situe ailleurs : l'appât du gain facile.

En effet, des commerçants peu scrupuleux ramassent en toute vitesse les stocks d'antidiabétiques pour aller les commercialiser dans les pays de la sous-région, au Mali, en Guinée, au Burkina Faso et au Niger.

Si ce commerce fait florès, c'est que deux facteurs sont réunis : les médicaments en question, qui y sont très demandés, coûtent cher dans ces pays et, surtout, l'État du Sénégal les subventionne pour faciliter l'accès aux soins aux malades pour lesquels ces produits sont prescrits à vie.

Les bénéfices peuvent représenter le double, voire le triple, des montants investis. Exemple : les Mixtard, qui sont vendus au Sénégal à 1000 francs Cfa l'unité (prix subventionnés), coûtent entre 2500 à 3500 au Mali et 2000 à 3000 en Guinée. Les mêmes marges affolantes sont obtenues pour les autres antidiabétiques comme les Insulatard et les Actrapid, disponibles dans les pharmacies au Sénégal pour 990 et 950 francs Cfa, respectivement.

Le mode opératoire des trafiquants est rodé. Ils se scindent en plusieurs groupes pour prendre d'assaut les pharmacies. Au niveau de chaque point, ils achètent à tour de bras les médicaments, gonflant certes les chiffres d'affaires des officines, mais grevant les finances publiques. Sans compter le préjudice causé aux malades sénégalais, qui sont ainsi exposés à des risques de pénurie.

"Mon établissement est resté longtemps confronté à une pénurie d'insuline, surtout les Mixtard, très prisés par les malades", s'alarme N. S., pharmacienne installée à la Sicap Liberté 6. Elle interpelle le ministère de la Santé sur ce trafic contrôlé, d'après les témoignages, par des étrangers.

En attendant une réaction de l'État, certains pharmaciens s'organisent comme ils peuvent. "J'ai convoqué tous mes agents de comptoir pour leur demander fermement de ne plus vendre plus de deux boîtes d'insuline à un même client", confie N. S.

Pharmacien établi à Sacré Cœur, Dr M. S., lui, "renvoie tout client suspect désirant acheter plus de deux boîtes d'insuline". Cependant, il regrette que l'Ordre national des pharmaciens "n'ait fait aucune note d'information pour sensibiliser les confrères sur la présence massive de ces drôles de clients étrangers qui achètent des médicaments antidiabétiques en grandes quantités dans nos officines".


Article_similaires

20 Commentaires

  1. Auteur

    Oops

    En Juin, 2017 (14:10 PM)
    Ce qui me fait mal dans ce pays, il y a énormément de magouilles. Tout est bluff pour réussir.



    Je plains l'avenir de ce pays :joyy: 
    • Auteur

      Verite

      En Juin, 2017 (15:29 PM)
      le sénégal est un pays de magouille et on mourra dans la gouille. toutes les couches sociales sont atteints par cette maladie dangereuse, que les mérites doivent faire leurs affaires. même pour aller faire son pèlerinage à la mecque ou même les pieds à la kaba on magouille.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2017 (03:53 AM)
      les escrocs pullulent sous toutes les latitudes! les États unis concentrent les escrocs , les assassins et les hommes les plus dangereux du monde. ils abritent la plus grande mafia! donc arrêtez de vous flageller !!
      c 'est pas une question de noir oú de jaune ou de blanc!
      c'est a l'etat de s'organiser avec ses services de police, de santé , de douanes etc!!
      organisation! transparence et répression !!!
  2. Auteur

    Front National Sénégal Sunugal

    En Juin, 2017 (14:28 PM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

    OUI L'ARGENT C'EST CE GRAND SATAN DANS LE

    DAMNÉE DE TOUT SON EMPIRE DU MAL é MORT

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 



    En effet, des commerçants peu scrupuleux ramassent

    en toute vitesse les stocks d'antidiabétiques pour aller

    les commercialiser dans les pays de la sous-région,

    au Mali, en Guinée, au Burkina Faso et au Niger.





     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: :emoshoot





    En effet, des commerçants peu scrupuleux ramassent

    en toute vitesse les stocks d'antidiabétiques pour aller

    les commercialiser dans les pays de la sous-région,

    au Mali, en Guinée, au Burkina Faso et au Niger.

    :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang: 



    CONSOMMATEURS FAISONS TOUS ATTENTION ICI



    Auteur

    Dutmosise

    En Juin, 2017 (14:32 PM)
    Que la police fasse une enquétte appronfodie sur cette affaire ces étrangers nous coutent tres chere les pharmaciens aussi doivent etre vigilant et connaitre les malades d,abitude ce sont les diabétiques qui habitent dans le quartier qui viennent acheter leurs médicaments chez eux sinon ils reclament une cartes d,identités avec l,ordenance pour preuve et vérification pour une prochaine fois.Au sénégal l,état fait tout son pouvoir pour aider les malades mais il y a des scrots qui ce sucre sur le dos de l,état et des malades ces gens doivent etre punient,il faut des cartes de séjours pour les étrangers qui vivent au sénégal wassalam
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (14:33 PM)
    Ce phénomène existe presque dans tous les hôpitaux du Sénégal, et ce depuis l'indépendance.. Les gérants des pharmacies dans les hôpitaux publics revendent les médicaments au baol baol qui à leur tour les écoulent à Keur serigne à Dakar. La zone de touba est bien connue pour ces magouilles. On comprends aisément pourquoi certains médecins et pharmaciens de ces hopitaux et dispensaires roulent en 4X4 alors que leur salaire ne le permet pas. L'administration senegalaise est malade de ses travailleurs, tout le monde vole....
    Auteur

    Seneralleur

    En Juin, 2017 (14:59 PM)


    Les complicités sont dans les pharmacies et chez certains médecins qui prescrivent à tour de bras ces médicaments à des faussaires. On ne peut pas vider une pharmacie sans ordonnance ou autre prescriptions d'un médecin. De toute façon, les mêmes pratiques sont organisées partout et dans d'autres secteurs pour se faire de l'argent facilement.

    Ce pays est infesté de requins et autres prédateurs prêts à tout pour gagner de l'argent et par tous les moyens.



    l'Etat aveugle ne s'occupe pas de ces "petits poissons", il compte dans ses rangs des gens beaucoup plus spécialisés et encore plus malfaisants.



    Voilà le Sénégal émergent !
    Auteur

    Grave

    En Juin, 2017 (16:56 PM)
    Je comprends maintenant pourquoi le médicament manque
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (17:16 PM)
    Gravissime: Dans ce pays à 95% de musulmans comme on se plait à le souligner sur tous les toits de marché, on se moque de Dieu dont on proclame le nom partout, à coups de hauts parleurs, de manifestations tapageuses et de comportements trompeurs. C'est pendant le ramadan par exemple qu'on augmente tout en lieu et place d'une solidarité agissante de bon croyant. Comme le disait un étranger de passage à Dakar, le senegalase muslim est vraiment à part. Et j'ajoute que l'Islam à la sénégalaise est une religion de calculateurs. La Korité c'est dimanche ou lundi :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2017 (21:32 PM)
      il faudra un jour situer les responsabilités. qui a formé ce type de sénégalais?
      n'est pas qu'ils sont le produit de l'islam dominant au sénégal , le confrérique qui se vante d'être majoritaire. un système ne vaut que par ses résultats. leur suspect est la laïcité. . cessons de pleurnicher et engageons la réflexion et trouvons des solutions avant qu'on arrive au pied du mur. on a rater deux belles occasions( le fameux discours de feu elh. abdou et le constat d'échec des confréries fait par feu srgne cheikh), il fallait rebondir sur ses constats et faire les états généraux de l'islam au sénégal.
      les calomnies et les 'tamanté deumeu ne font graver les problèmes.
      agissons en responsables, et mettons de côté les contrebandiers de l'islam
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (17:20 PM)
    Si cette information est connue cela veut dire qu'on sait où ce trafic est entretenu et par qui ? Seulement je ne suis pas sûr qu'il soit le fait que des étrangers. Il faut qu'on ait le culte de la dénonciation, car on sauve des vies. Il faut des caméras de surveillance dans les pharmacies ..
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (17:51 PM)
    Bonjour,



    Je propose comme solution que les vendeurs en pharmacie:



    - Exigent la presentation d'une carte de diabetique de la part de toute personne souhaitant acheter l'insuline.



    - Ne pas vendre plus de deux boites a une seule personne



    - Confectionner des cartes ou il sera repertorie tous les mois de l'annee et y aposer un cachet a chaque fois qu'u malade achete de l'insuline afin de pouvoir verifier la periodicite de ses achats d'insuline.



    -.....
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2017 (18:50 PM)
      je suis d'accord avec toi sauf sur la périodicité. etant moi meme diabétique, pour juguler le risque de pénurie, j'achète un stock d'au moins 3 flacons surtout quand je dois voyager. par ordonnance aussi c'est pas évident de courrir derrière un rv compliqué. par contre la présentation de la carte diabétique délivrée à abasse ndaw pour 1000frs peut suffir. dans tous les cas c'est un véritable calvaire que vit un diabétique quand on lui annonce 2fois un manque d'insuline
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (18:13 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (19:06 PM)
    les baols baols rek
    Auteur

    Moi

    En Juin, 2017 (20:35 PM)
    et la faute à qui monsieur ?

    ....

    la faute a l amateurisme caractérisé chronique et incurable des pharmaciens et ou de leurs vendeurs qui ne sont mus que par les rentrées d argent .

    l autre jour j étais outré d obtenir sans ordonnance des médicaments de liste .

    si les hommes sensé être de science sont cupides alors libre au autres de devenir criminels
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (20:42 PM)
    ces salauds , si jamais ils tombent dans les filets des douaniers aux frontieres, ils seront comme circoncis a nouveaux.L information doit etre portee aux gabelous.
    Auteur

    Abdoul

    En Juin, 2017 (20:51 PM)
    Il faut arrêter ces gens sans scrupule qui exposent nos malades. Il faut impérativement protéger les insulino dépendants. Ceci à tout prix. Toute personne désirant acheter ces produits doit produire une ordonnance en bonne et du forme avec le cachet du médecin attestant de la bonne foi de l'acheteur. Il faudra aussi renforcer la surveillance au niveau de nos frontières.











    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (20:55 PM)
    mais pourquoi diable seneweb efface la contribution des internautes sur ce sujet? Quel d'apporter une réponse aux questions posées pour trouver une solution à ce problème. FICHTRE
    Auteur

    Lougatois

    En Juin, 2017 (01:23 AM)
    Aujourdhui si les bonbonnes de gaz pillulent dans la sous region c'est parceque le Senegal avait subventionne a coup de milliards ces petites bouteilles qui avaient presque disparu du marche senegalais,Tous ces etrangers ici ,en achetent quand ils retournent chez eux

    Avec la corruption de l'epopee Wade ,beaucoup de gens dans la sous region se sont procures une carte d'identite senegalaise ,et beneficient ainsi de toutes les subventions, CMU,Cesarienne gratuite ,medicaments gratuits pour certaines maladies [ diabete ,dialyse,tuberculose,palu ] des subventions qui n'existent dans aucun de ces pays

    C'est pour cette raison qu,ils ne connaissent pas le nombre exact de la population senegalaise et ils se trompent toujours dans leurs previsions aussi leurs statistiques sont aux antipodes de la realite ,C'est ce qui a fait echouer le plan cesam de Wade et c'est ce qui fera echouer la CMU de MAKY SALL



    -
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2017 (11:52 AM)
      arretez d'accuser les étrangers... en général ceux sont les sénégalais qui sont a la tete de tous ses trafics.
      je ne suis pas sur que l'histoire des bonbonnes tiennent encore car l'etat du sénégal ne les subventionne presque plus.
      la magouille ce ne sont pas ceux qui achetent au niveau des pharmacies mais je pense que c'est plutot les pharmaciens qui participent a la fraude en vendant des grandes quantites pour l'appat du gain.
      on adore les deals dans ce pays, rien ne se passe normalement.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (04:02 AM)
    Ce la même chose pour le gaz butane et autres produits encore!!

    Les gambiens et autres guinéens consomment notre gaz subventionné !!

    La Gambie importe 3 fois ses besoins en tomates concentre et déverse son surplus sur le marché sénégalais!! Résultat : nos usine de tomates de la vallée sont fermées !

    Idem pour les piles, le sucre qui lutte difficilement !!
    Auteur

    Anonymagouille

    En Juin, 2017 (05:38 AM)
    Tant que l'argent du pays ne va pas là où il doit aller, on ne sortira pas de l'auberge. Tant qu'on verra le président de la république distribuer de l'argent liquide à gauche et à droite, le pays restera dans la pauvreté et les magouilles de ce genre prospéreront.
    Auteur

    Baatu Askanwi

    En Juin, 2017 (08:36 AM)
    PAsser de 4% à 15% des dépenses publiques en santé..c'est possible



    https://web.facebook.com/BaatuAskanwi/
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (10:13 AM)
    On reconnait au moins que l'Etat du Sénégal fait beaucoup d'effort pour soulager sa population.

    Mais les contrôles doivent se faire en permanence et les professionnels du médicament ont à jouer leur partition car les pharmaciens qui sont sur le terrain savent comment déceler ces genres de trafic ou l'empêcher;





Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email