Mercredi 27 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Plainte contre l'hôpital Lubke pour non assistance à personne en danger

Single Post
Plainte contre l'hôpital Lubke pour non assistance à personne en danger

Non assistance à personne en danger de mort et négligence criminelle, voilà ce que la famille de Élimane Ngom reproche à l'hôpital régional Heinrich Lubke de Diourbel, suite au décès, jeudi dernier, du jeune homme grièvement blessé par un ancien militaire et déficient mental, Jean Raphaël Badara Ndiaye.

Selon Lamine Ngom, le frère du défunt qui l'a conduit aux urgences, ni l'infirmier trouvé sur place encore moins les aides-soignants, n'ont daigné administrer ne serait-ce que les premiers sont à Élimane Ngom, qui décèdera deux jours après avoir été quasiment éconduit de l'hôpital où on lui aurait indiqué de transporter Élimane Ngom vers Touba.

Pour sa part, le directeur de l'hôpital régional, Heinrich Lubke de Diourbel, El Hadj Amadou Dieng, a naturellement balayé ces accusations en touche. D'après lui, la famille aurait volontairement décidé de laisser Élimane Ngom jusqu'à ce que rien ne puisse être fait pour lui.

Selon toujours Élimane Ngom, Me Assane Dioma Ndiaye serait déjà commis pour une action en justice contre l'hôpital régional Heinrich Lubke de Diourbel. Le dossier aurait déjà atterri devant le bureau du procureur de la république.

Abdou Diawara


liiiiiiiaffaire_de_malade

16 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (15:58 PM)
    Je préfère rester à l maison que d aller à cet hôpital. C est le cimetières garanti
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2016 (16:53 PM)
      dara dou ci moudji fallait faire justice sois mÊme bolen katone sen ndeye mou worlen ni sou malade bi dee gnou dee taxawaybi dou mel nonou fok nguuene di tegal sen ndeye ay deume lanou rek
  2. Auteur

    Baol Baol

    En Novembre, 2016 (16:00 PM)
    Si cette information est avérée, il s'agit là d'un acte d'une extrême gravité qui nécessite que le Directeur de l'hôpital soit relevé pour une sanction civile et condamné pour une sanction pénale. Au nom de la sacralité de la vie humaine, aucune négligence ne saurait être tolérée. Et ceci est malheureusement une pratique courante dans les structures sanitaires au Sénégal, où le personnel semble travailler plus à évacuer les malades qu'à prendre les diligences nécessaires pour leur apporter soins nécessaires. Voilà une bonne occasion pour le ministre de la santé de donner un exemple de rigueur et de probité morale et professionnelle.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2016 (02:37 AM)
      en tout cas, si tout le monde commence à porter plainte, les structures sanitaires respecteront les gens. il etait temps
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2016 (02:37 AM)
      en tout cas, si tout le monde commence à porter plainte, les structures sanitaires respecteront les gens. il etait temps
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2016 (02:37 AM)
      en tout cas, si tout le monde commence à porter plainte, les structures sanitaires respecteront les gens. il etait temps
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (16:33 PM)
    beaucoup de faits divers à diourbel et sa banlieue bambey...et ne parlons pas de la capitale touba. quel axe.
    Auteur

    Bily

    En Novembre, 2016 (16:33 PM)
    Hopitale bi gni fa nek gnep lagnou wara dakh dakh liguèyougnou ma propre soeur nonou lafa dèmèwone m'ha guagno fa etat senegal ware na kholate bou bakh hospital bou diourbel

    :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme Djifa44

    En Novembre, 2016 (16:39 PM)
    je ne pars pas vers mille chemin j'accuse le directeur de l'hopital d'homicide volontaire meurtre de premier degres il est le premier responsible de l'hopital il merite les assises tout malade qui vient a l'hopital merite les soins d'emblee après recourir aux frais de l'hopital faute d'assistance a une personne en danger de mort l'hopital doit dedommager la victime autour de 100million de frs la justice doit etre tres severe merci :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (16:53 PM)
    Merci wa seneweb pour oser donné cette information au monde  :jumpy2: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (16:58 PM)
    Il y a pire partout dans les hôpitaux,les dispensaires, n'en parlons pas!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (16:58 PM)
    mo li deh c pas une surprise c a croire si ils se sont pas passé le mot non senegal dou deme hopital c ta mort assuré le temps d'attente n'en parlons même pas
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (17:10 PM)
    A l’hôpital de Diourbel il faut s'attendre a tout.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (23:20 PM)
    Hôpital principal c est pire encore . Qd les français géraient cet hôpital c était de la vraie médecine . Des professionnels
    Auteur

    Moi

    En Novembre, 2016 (23:29 PM)
    Vous accepter un foutu HccL de Tanor Avec un budget colossal et vous porter plainte contre un hôpital abandonné à lui même par vos propres autorités ? C'est pathétique .

    En réalité est que le malade doit être accueilli par un médecin et non un infirmier . On parle bien d'un hôpital. Le déficit en personnel qualifié es criard au Sénégal. Vos autorités préfère recruter des infirmiers bon marché pour s'occuper de votre santé. Car ceci leur permet d'économiser le budget pour pouvoir payer ensuite leur perdium et voyages de luxe et évacuation sanitaires en Europe pour leurs familles.

    Attaquez vous a l état, oui portez plainte contre le état . Cet état qui ne est pas foutu de veiller à ce que un système de santé efficace pour vous .
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (00:22 AM)
    Cet hopital est un mouroir et l'autorite administrative locale, le gouverneur est au courant de tout et ne fait rien. un hopital où le vendredi est vide de sessens medecins qui partent tous en week end. Les consultations sont quasi inexistantes car les medecins orientent les patients dans les cliniques privees. Il faut que l'etat sevisse. C'est du n'importe quoi. Le Gouverneur n'a qu'à dementir.

    Quant aux chinois, ils corrompent toutes les autorites sauf quelques unes qui tentent de ne pas tomber dans le piege. Le gouverneur est un pourri. C'est triste dans un pays quiqui se dit emergent.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (08:34 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (09:39 AM)
    fermer l'hopital lubké c'est mieux tous des nunards
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (12:54 PM)


    Auteur

    Hopital De Merde

    En Novembre, 2016 (14:37 PM)
    Il m'est arrivé deme rabbattre vers Thiès vers une structure privée suite à un cas d'extrême urgence. Yavait pas de pédiatre pendant un week end et l'enfant souffrait énormément. C'est un hopital où règne la magouille, les infirmiers cet médecins coptent leurs épouses et amis. Vers la fin des années 90 le médecin chef avait en même tps sa structure privée à Touba et utilisaient les moyens techniques de cet hopital pour y mener ses khar matt.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email