Lundi 09 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Maladies chroniques : un pharmacien déplore l’existence de médicaments contrefaits

Single Post
Maladies chroniques : un pharmacien déplore l’existence de médicaments contrefaits

Dakar, 9 mars (APS) - Le vice-président du Syndicat des pharmaciens du Sénégal, le docteur Abou Bakry Sarr, a déploré, mercredi à Dakar, l’existence de médicaments contrefaits dans la prise en charge des maladies chroniques comme le cancer ou le diabète.

‘’Aujourd’hui au Sénégal, en Afrique et dans le monde, il y a des médicaments dans la prise en charge des maladies chroniques qui font l’objet de contrefaçon’’, a indiqué le docteur Sarr, en marge de la cérémonie d’ouverture de la 5-ème conférence régionale sur la lutte contre la contrefaçon des médicaments.

‘’Chez nous en Afrique, les médicaments qui font l’objet de contrefaçon ce sont les antiparasitaires’’, a-t-il expliqué, donnant entre autres exemples ‘’Vermox’’.

A cela s’ajoutent ‘’d’autres médicaments de grande consommation comme le paracétamol, le bactrienne qui est une association de molécules très dangereuses’’, a-t-il fait savoir.

‘’Ce qui est extrêmement grave. Imaginez un diabétique qui prend de l’insuline qui n’est pas de qualité, ou un malade qui soufre de la prostate. Imaginez les risques, que ça va poser !‘’, a souligné le pharmacien.

Citant des statistiques de l’OMS, il a indiqué que 200.000 personnes auraient pu être sauvées ou auraient survécu à leur maladie si elles avaient pris des médicaments de qualité mais aussi si on leur avait prescrit des médicamente de qualité.

‘’Selon l’OMS, le chiffre d’affaires de la contrefaçon tourne autour de 10% du chiffre du d’affaires de la production mondiale. En 2006, on était à 6%. Aujourd’hui on est à 10%, soit 45 à 50 millions d’euros’’, a encore dit le docteur Sarr.

Organisée par la plus grande firme pharmaceutique au monde, Pfizer, cette conférence est prévue pour deux jours. Elle regroupe le Sénégal, le Nigéria, le Cameroun, le Togo, le Ghana, le Burkina Faso et le Bénin.

Elle sera l’occasion pour les participants de discuter des risques que posent les médicaments contrefaits et de développer des plans d’actions communs pour lutter contre ce problème de santé publique.


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    [email protected]

    En Mars, 2011 (21:00 PM)
    la plupart de ces medicaments sont achemines à, touba les mauritaniens sont fortement impliques ,nous prions la douane d'etre beaucoup plus vigilant ceci permettra de sauver des vies humaines et dimunuer la perte de devises en faveur des contres bandiers

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email