Jeudi 12 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

La PNA réfléchit sur un nouveau système de distribution des médicaments

Single Post
La PNA réfléchit sur un nouveau système de distribution des médicaments

La Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) du Sénégal compte utiliser un nouveau système de distribution des médicaments expérimenté depuis 2013 par le projet Informed Push Model (IPM) pour faciliter l’accès aux médicaments des populations des coins les plus reculés du pays, a appris l’APS, mardi.

"Nous ne sommes pas encore à la finalité de ce système de distribution expérimental mais à terme il sera transféré à la PNA", a indiqué la directrice technique du projet Informed Push Model (IPM), le docteur Oumou Kalsoum Ndao. 

Elle s’adressait à des journalistes en marge de la cérémonie organisée par le projet IPM et la PNA pour accréditer la région médicale, des districts sanitaires et points de prestations des services, dans la vente de produits contraceptifs et de médicaments.

Le docteur Oumou Kalsoum Ndao a expliqué que le projet IPM de l’ONG Intrahealth, œuvre, dans la mise en place d’un système d’approvisionnement expérimental des postes de santé en produits contraceptifs et en médicaments.

"Son objectif est de rendre disponibles les produits contraceptifs dans les postes de santé ou de prestations sanitaires les plus reculés de la région et du Sénégal en utilisant des opérateurs privés dans la
distribution des médicaments", a indiqué Dr Ndao.

’’On a fait de ces derniers des relais dans les régions des pharmacies régionales d’approvisionnement (PRN) pour lutter contre les ruptures récurrentes de produits contraceptifs ou de médicaments ou de produits contraceptifs qui ont un peu plombé l’évolution taux de prévalence contraceptive dans toutes les régions’’, a-t-elle soutenu.

Grâce à cette approche du projet IPM, "les ruptures ont été bannies, il y a la disponibilité des médicaments mais également l’information pharmaceutique", a-t-elle ajouté, expliquant, que ces "résultats satisfaisants obtenus en peu de temps ont poussé le ministère de la Santé et de l’Action sociale a demander sa généralisation dans tout le pays depuis sa phase pilote".

"Aujourd’hui le projet est présent dans les 14 régions du Sénégal et 76 districts sanitaires", a indiqué sa directrice technique, précisant, que la finalité ne se sera atteinte qu’après la phase d’intégration de l’ensemble des produits pharmaceutiques des programmes et de l’ensemble des 118 médicaments génériques existants dans les postes de santé.

Mme Ndao a précisé que sur tout ce processus, la PNA est en train de nous suivre, pour se préparer au transfert de ce système dans le but d’améliorer la distribution et l’accès des médicaments dans les endroits les plus éloignés du pays.

AB/PON


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (13:54 PM)
    Des medecins chefs de dispensaires en connivence avec leurs pharmaciens qui vendent des medicaments. Quels sont ceux qui approvisionnent keur serigne bi?
    • Auteur

      Informervraie

      En Mars, 2016 (15:09 PM)
      tu as raison, keur serigne bii est approvisionné par les pharmaciens mêmes, ils sont les premiers à entretenir le marché paralléle qui est estimé à 20 milliards fcfa, donc vous voyez, imp , c'est la grande gueule, la pna est trop en avance dans ce systéme, les partenaires n'ont qu'à l'appuyer au lieu de financer des privés qui n'ont pas les moyens logistiques et financiers, c'est un deal des dirigeants de intrahelath pour se remplir les poches rek, on se connait dans ce systmé de santé remplis de gros caimans, mes amis medecins ne me démntiront pas, merci
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (20:48 PM)
    Nous avons jugé nécessaire d'apporter quelques éléments de réponses par rapport à ces deux réactions car le projet Informed Push Model (IPM) de l'ONG IntraHealth international n'a rien à voir avec ces personnes dont vous faites allusion. Par ailleurs, ce projet a permis après trois années de mise en oeuvre de rendre disponible les produits de la planification familiale dans 1375 Points de Prestation de Service (PPS) que compte notre pays dans les quatorze régions du Sénégal. Ce qui relevais de l'impossible il y' a de cela trois à quatre années auparavant. Ces résultats forts intéressant ont permis au ministère de la santé et de l'action social de notre pays de voir comment rendre disponible les autres médicaments des programmes prioritaires (Programme National de Lutte contre le Sida, Programme National de lutte contre la Tuberculose, les vaccins, Division Sida) et les Médicaments Essentiels et Génériques dans tous les PPS à travers le pays à l'image des produits de la planification familiale. Ainsi, la PNA et ces partenaires avec en toile de fond IntraHealth International sont en train d'étudier trois Scénarii (Scénario 1: La PNA seule assure la distribution jusqu'aux PPS; Scénario 2: Le projet IPM assure la distribution des produits à partir du district jusqu'aux PPS et Scénario 3: la PNA et le projet IPM assurent ensemble la distribution des produits de santé jusqu'aux PPS) qui à terme permettront au ministère de la santé et ses partenaires de retenir un scénario qui permettra de révolutionner et de moderniser la chaine d'approvisionnement des médicaments et produits de santé de notre pays.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email