Dimanche 25 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

L'IHU de Marseille de Didier Raoult visé par des "investigations" de l'ANSM pour ses études sur l'hydroxychloroquine

Single Post
CHRISTOPHE SIMON VIA AFP
Didier Raoult, directeur de l'IHU de Marseille, ici en août 2020
Les investigations portent notamment sur des essais sur deux mineurs, ce qui n'était pas prévu dans le protocole autorisé.

CORONAVIRUS - L'Agence du médicament (ANSM) a indiqué mardi 20 juillet à l'AFP mener des "investigations" concernant d'éventuels "manquements à la règlementation des essais cliniques" lors d'études sur le Covid-19 conduites à l'IHU de Marseille, dirigé par Didier Raoult, confirmant une information de l'Express.

"L'ANSM a récemment été alertée, dans le cadre de son dispositif pour les lanceurs d'alerte, sur de possibles manquements de l'IHU de Marseille à la règlementation des essais cliniques sur certaines études que l'Institut a conduit", a expliqué à l'AFP le gendarme des médicaments.

L'autorité sanitaire "mène actuellement les investigations et vérifications nécessaires" et "si les investigations mettent en évidence des manquements à la réglementation des essais cliniques" elle "prendra des mesures sanitaires pour garantir la sécurité des participants et, le cas échéant, saisira de nouveau la justice", a-t-elle assuré.

En France, toutes les études répondant à la définition des recherches impliquant des êtres humains, en particulier les essais cliniques de médicaments, doivent obtenir en amont l'autorisation de comité de protection des personnes, voire de l'ANSM elle-même.

Des mineurs inclus dans l'étude sans autorisation préalable

Au début de la pandémie de Covid, plusieurs scientifiques familiers des articles médicaux s'étaient alarmés des conditions de réalisation de deux études signées par le Pr Raoult, directeur de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, portant sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19.

La première, publiée le 20 mars 2020, avait bien été autorisée par l'ANSM, mais elle incluait deux mineurs et testait aussi un autre médicament, l'azithromycine, ce qui n'était pas prévu dans le protocole autorisé.

La seconde, publiée le 11 avril 2020, a été présentée par l'IHU comme une étude observationnelle n'ayant pas besoin des mêmes autorisations alors qu'il s'agissait bien, selon de nombreux spécialistes, d'une étude interventionnelle puisqu'elle portait sur l'administration d'un médicament dans un autre dosage et pour une autre indication que dans les pratiques médicales courantes - l'hydroxychloroquine étant commercialisée en France pour le traitement de maladies auto-immunes comme le lupus et la polyarthrite rhumatoïde.

Un premier classement sans suite en 2020

Un signalement de ces faits par "un professionnel de santé" a été classé sans suite en novembre 2020 par le parquet de Marseille qui a considéré les infractions dénoncées comme "insuffisamment caractérisées", selon son communiqué.

Or, de nouveaux éléments sont apparus depuis, tel qu'un correctif à la première étude, publié en janvier dans la revue International Journal of Antimicrobial Agents. Mais pour relancer l'enquête, il faudrait soit que le parquet se saisisse d'office soit que l'ANSM effectue un nouveau signalement, précise l'hebdomadaire, qui souligne que l'IHU "n'a pas donné suite" à ses questions.

"Ces manquements" aux règles encadrant la recherche médicale "apparaissent comme une pratique courante au sein de l'IHU, affirme L'Express qui cite de nombreuses études d'étudiants ou de chercheurs de l'institut ces dernières années qui se sont, selon lui, affranchies des règles encadrant les expériences impliquant des êtres humains, avant même l'épidémie de Covid.


12 Commentaires

  1. Auteur

    Hé!

    il y a 4 jours (23:22 PM)
    En tout cas, c'est le protocole du Pr Raoult qui est utilisé ici au Sénégal. Jusqu'ici, les résultats obtenus grâce à ce protocole sont beaucoup moins catastrophiques que ceux des Européens .
    Top Banner
    • Auteur

      Quantbusiness

      il y a 4 jours (07:26 AM)
      Est-ce que vous avez lu le texte? Ce n'est pas simplement le protocole des essais cliniques mais plutot certaines violations des regles qui regissent ce protocole. Tout ce qui touche aux criteres d'inclusions et d'exclusion par exemple qui peuvent influencer les resultats. C'est pareil avec les choix ou la selection de l'echantillon et dans ce cas les malades qui participent a cet essai clinique (you just cannot cherry pick). C'est encore pire si vous faites des essais sans un placebo qui est derterminant pour bien mesurer l'efficacite du traitement en question.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Nit

      il y a 3 jours (18:23 PM)
      Vous exagerez dans votre commentaire en insinuant une possible manipulation des données. Ce chercheur fait l'objet d'une chasse aux sorcières. Il faut savoir que dans ce milieu, une concurrence féroce fait rage...
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Dioufel

    il y a 4 jours (23:23 PM)
    Il est toujours resté droit des ses boîtes. Là logique c est lui reconnaissons le il a été courageux et très pragmatique que dieu veille sur lui
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (00:16 AM)
    C'est clair, les gars veulent sa peau
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (00:17 AM)
    Il paraît que Raoult est né à Dakar, voilà ce qui explique sa propension à faire le buzz, c'est un sénégalais. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Sotoko

      il y a 3 jours (13:40 PM)
      il est un un colon et les Senegalais sont toujour des colonises avec leur preoccupation avec ce francais
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    il y a 4 jours (00:36 AM)
    bav A et médecin? Thiey!
    Top Banner {comment_ads}
    Auteur

    Hf

    il y a 4 jours (00:38 AM)
    Professeur vous avez notre soutien., merci et du courage
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (00:43 AM)
    C'est vrai il est sénégalais c'est un sérère safene
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (03:04 AM)
    Sans lui le Covid 19 aurait été une hécatombe 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (06:54 AM)
    Raoult n'aura jamais la paix depuis qu'il a annoncé que le vaccin chinois est plus efficace et présente moins de risques à  long terme que les autres vaccins européens et américains. Raoult touche à beaucoup d'intérêts. C'est pourquoi les lobbies capitalistes lui faire la guerre.Et ce n'est que bis repetita puisque il avait été déjà traduit en justice pour avoir dit que la chloroquine et l'azotromicine étaient efficaces contre les cas graves de covid19 
    Top Banner
    Auteur

    il y a 4 jours (07:35 AM)
    Moi ex-coronisé on m'a soignè avec AZETHRO+Supplément vitamines+expectorant depuis lors je suis bien guéri. Une question : pratiquer la médecine c'est pour guérir les malades ou quoi ? Si ce docteur a préconisé l'azethro alors on devrait lui conférer une médaille et non lui coller un procès, car ttes les personnes qui ont été guéries de ce foutu virus l'ont été avec ke protocole cité plus haut. Cela a l'air d'un acharnement pour des raisons qu'il serait facile de connaître et qui vont à l'encontre de l'éthique de ceux qui ont prêté les serments de Gallien et .d'hippocrate . 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 jours (11:17 AM)
    test
    {comment_ads}
    Auteur

    Xaadim

    il y a 3 jours (16:50 PM)
    Le gars cherche à soigner des malades, bien que professeur, il dit être d'abord medecin. 

    Maintennt, il y'a des collegues - peut-être jaloux- qui lui reprochent de ne pas faire de la recherche dans les règles de l'art.... Notamment on lui reproche de ne pas avoir un groupe témoin c-à-d des malades qui recevraient  du placebo ( un semblant de médicament constitué d'un peu de sucre) et qui vont donc probablement mourrir et tout ça pour prouver que son protocole marche.  

    Il a toujours répondu qu'il ne le fera pas, qu'il est medecin et que son premier devoir est de soigner et non d'essayer de faire de la recherche sur quelqu'un qui souffre d'une maladie qui peut l'emporter à tout moment. Tout le monde peut être d'accord ou pas. Mais moi je n'aimerais pas être du groupe témoin (  recevoir un placebo) et mourrir à la fin de l'expérience.... Car c'est sûr, le groupe témoin va entièrement disparaître, puisqu'il ne recoit pas le protocole de Didier ( les médicaments qu'il propose et qui ont donné des résultats incontestables). À chacun d'apprécier, mais  laissons le soigner. 

     

     
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email