Dimanche 08 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Dépôts clandestins de médicaments à Touba: une aubaine pour les petites bourses, un business pour pharmaciens

Single Post
Dépôts clandestins de médicaments à Touba: une aubaine pour les petites bourses, un business pour pharmaciens

C’est un problème de santé publique qu’évoquent dans leurs colonnes, ce mardi, nos confrères du quotidien EnQuête qui s’intéressent à la floraison, à côté des pharmacies légales, des dépôts clandestins de médicaments, de produits contrefaits et de leur commercialisation dans la cité religieuse de Touba.

Des médicaments bon marché, souvent cédés à crédit

« Un tour à la gare routière, au marché ‘Occas’, devant les structures sanitaires et les différents édifices publics donne une idée de leur implantation tous azimuts. Ces dépôts, à première vue, rien ne les distingue des pharmacies classiques », fait d'emblée constater le journal qui établit une similitude dans le fonctionnement, avec les pharmacies classiques.


Une anomalie en apparence, les dépôts clandestins constituent pour les patients et leurs proches une aubaine, une alternative face à la cherté des médicaments dont l’accès est beaucoup plus facile dans ces types d’établissements, avec, aussi, une possibilité de crédit.


Une vingtaine de pharmacies, pour une ville de près d’un million d’habitants

Egalement pourvoyeurs d’emplois, ces dépôts, très prisés pour leurs tarifs concurrentiels, parviennent à briser le monopole des pharmacies classiques, une vingtaine dans la ville, s’ils ne leur ravissent pas la vedette. « Les dépôts, en plus de faire du social en diminuant les prix, cèdent parfois les médicaments à crédit ». C’est du moins l’explication qu’en donne un dépositaire, non sans admettre qu’il arrive souvent que des professionnels de la santé s’approvisionnent dans ces dépôts, en cas de rupture de stock par exemple.

Des dépositaires très puissants et très bien organisés

Dans ces établissements, « les médicaments sont bien rangés suivant les normes » ; « le mobilier (...) est le même que celui des pharmacies avec des étagères bien faites. Mais malgré leur bonne organisation et leur ressemblance, ils demeurent néanmoins clandestins », soulignent nos confrères. Une clandestinité qui ne dérange aucunement les usagers de ces dépôts, toutes catégories socioprofessionnelles confondues. Soit. Les pharmaciens, trouveraient-ils à redire, ce sont eux-mêmes, du moins certains de leurs collègues « qui font fi des règles de leur profession, en entretenant le marché noir de vente illicite de médicaments », un business qui profite à tous.


Donc peu importent les risques en termes de préservation de la santé des habitants d’une cité religieuse où l’autorité, elle aussi, ferme les yeux sur un phénomène où chacun semble y trouver son compte.

« Après tout, les médicaments qu’ils vendent sont les mêmes que ceux que ceux que le patient trouve dans les pharmacies légales », relativise un dépositaire.


Article_similaires

35 Commentaires

  1. Auteur

    Mafiositba

    En Septembre, 2014 (06:08 AM)
    Tant que c'est un business Mouride, il aura de beaux jours devant lui.

    Vive la Republique de Touba!
    • Auteur

      Lep

      En Septembre, 2014 (07:18 AM)
      lep fofou lay fofou lay khewe mo takh colera dufa diok saltenanu meme europ gnom gni deuk fofou gnofi gueneu salte te dunu oute lou lew toujour largent facil rek
    • Auteur

      Doulnaliste De La Mort

      En Septembre, 2014 (08:50 AM)
      ce cretin de doulnaliste est extrêmement dangereux. au lieu de pointer aux dangers mortels lies à ce réseau, il parle comme si ct normal. combien de gens meurent chak jour pensant prendre des médicaments prescrits alors que ce n'est que de la poudre? combien d'enfants meurent inutilement paske leur mères pensaient utiliser un antibiotique pour une infection routine alors que ct de l'eau simple ou de la craie tout simplement?
      au lieu d'alerter les gens sur un danger réel de mort, il fait l'éloge de ce marché qui est sans scrupules
      tout le monde comprend làcherete des médicaments. mais est ce qu'encourager cette pratique est la solution?
      vraiment c'est irresponsable kwa.
    • Auteur

      Spaghettii

      En Septembre, 2014 (16:33 PM)
      touba est une ville sans loi ni foi ,quand j'etaait gosse j'avait 12 pendent les vacances j'etait a touba pour quelque semaine de vacance vue j'ai des parents la bas ,un jour parlent comme ca j'ai jurer en disent barkè mame abdou est ma grande surprise des personnes me lont inderdit evidement j'ai refuser ,un autre jour on voulait m'imposer de saluer un marabout comme eux en fesent le mbeuk la j'ai compris qu'ils sont des fanatiques dangereux qui tot au tard vont bruler se pays
  2. Auteur

    Baye

    En Septembre, 2014 (06:45 AM)
    c'est la meme chose pour les armes et beaucoup d'autres choses et personne n'ose piper mot. Et cela dure depuis la victoire de Senghor qui leur avait ouvert les marches en remplacement des ecoles.

    Tant que ce systeme demeure et qu'il y'aura des Keurs SERIGNE BI , des SANDAGA et des Marches OKASS le Senegal reussira difficilement l'emergence.

    Baye Cinquieme! Dites le cinq fois / jour. Ca ira.
    Auteur

    Ventelamort

    En Septembre, 2014 (06:47 AM)
    Non qui est ce journaliste?

    Ce n'est pas une aubaine pour les petites bourses.

    C'est la mort pour les petites bourses

    Ces médicaments sont les médicaments de la mort

    Aucun état responsable ne devrairt accepter cela
    Auteur

    Hhj

    En Septembre, 2014 (07:24 AM)
    tant qu'on instaure pas une poste de police a Touba yaura tjrs de l'anarchie laba et cest comme ca !!!!
    Auteur

    Ous

    En Septembre, 2014 (07:24 AM)
    je sui dacor on va les tape maime kie leur marabou savai tout mai il cherche que du largent il son sal il cherche largent facil il son violant il son melange lislam on vante des armees du drogue tout il son rien lesse il son comsa se ki me derange il son pas propre wa salam
    Auteur

    Des Parasites

    En Septembre, 2014 (07:49 AM)
    Cette mafia est parrainee par ces mar-a-boues de tout bas ki recoivent lemurs dividendes  :tala-sylla: 

    Auteur

    Signbi

    En Septembre, 2014 (08:25 AM)
    touba mo néx: pharmies ambulantes, sangara, ndialo, armes, escroq, refuge de délinquants et pourtant SAINTE
    Auteur

    Complice

    En Septembre, 2014 (08:29 AM)
    avec la complicité de pharmaciens...
    Auteur

    Nogaye

    En Septembre, 2014 (08:37 AM)
    Medicaments contrefacon meriteny la PRISON A VIE





    Sont tous des bandes d'enfoirés.
    Auteur

    Ndokétéz

    En Septembre, 2014 (09:15 AM)
    Président bi dou nitou dara daga diébalou tarikh. Bo khamné diaguouñiou diongouñiou khamounou yalla vous étte pire k la maladie ébola vs les mouride. Ak khalife bou......... Allez chercher yalla.
    Auteur

    Al Amiine

    En Septembre, 2014 (09:23 AM)
    ville de mafia....et dirigé par des gens ki ne font vivre sur la sueur de leur talibé....tout ce vend comme des petit pains dans cette ville soit disant sainte (drogue sexe .....)
    Auteur

    Max

    En Septembre, 2014 (09:37 AM)
    C'est une ville de MAFIA A TOUS LES NIVEAUX. KHALIS REK NOKO AME BAKH NA. Après ça on dit que c'est une ville sainte. ARRETEZ DE L'APPELER VILLE SAINTE. DE GRACE.
    Auteur

    Cki

    En Septembre, 2014 (09:59 AM)
    Touba, ville lumiere d'un Sénégal rayonnant, ou le tourisme prospere avec une économie galopante.

    Ne touchez à rien,tout le monde glorifie cette ville sainte avec ses membres qui s'inquiettent aujourd'hui d'Ebola
    Auteur

    Souleymani

    En Septembre, 2014 (10:18 AM)
    NOON TOUBA est la ville de tous les TRAFFICS, il est fort possible que CHAPPO GUSMAN ou un quelconque CARTEL méxicain y a des tentacules. Il faut un Homme d'état fort pour désamorcer ce futur Cocktail explosif qu'est TOUT-BAS.
    Auteur

    Radikal Radiks

    En Septembre, 2014 (10:19 AM)
    Pour que le Sénégal se développe il faut rayer Touba et le Fouta de la carte
    • Auteur

      Pas Si Radical !

      En Septembre, 2014 (10:38 AM)
      touba et le fouta existent, personne ne peut le nier. par contre, touba se vantant d'être une ville sainte, dirigée par des religieux, elle devrait justement montrer le bon exemple et chasser de son périmètre les voleurs, drogués, prostitué-e-s et autres vendeurs de mort que sont ces pseudo-pharmaciens qui vendent des produits périmés et dangereux, ainsi que des contre-façons. touba faisant partie intégrante de la république laïque et démocratique du sénégal, devrait s'abstenir de confondre religion, business et politique. que chacun veille sur son troupeau et les moutons seront bien gardés.#
    • Auteur

      @realite

      En Septembre, 2014 (20:38 PM)
      vous ne savez pas qu'a touba il y a tout sauf la discipline et l'ordre malgre ce qque l'on veille faire croire. ils s'en fichent des marabouts tant qu'il s'agit d'argent, d'alcool, de drogue, prostitution ou autre pareil. c'est deja ancre dans les mieurs depuis la creation de la cite.
    Auteur

    Binebine

    En Septembre, 2014 (11:09 AM)
    Eh oui c'est prévisible tout ça.tant que Touba ne descend pas tout bas comme les autres villes, bonjour la m e r d e :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Aberrant!!

    En Septembre, 2014 (11:11 AM)
    Certainement ce journaleux est renumere au meme titre que les passeurs de clients par ces depositaires peut etre qu on y trouve les meme produits mais :

    il n y a pas d etiquettes pas de prix ils surfacturent les produits tu marchandes et ils te le ramenent au prix normal c est ca qu on appelle rabais des prix,

    ils ne maitrisent pas le dosage tu prescris une posologie enfant ils te remettent une posologie adulte avec une prise de 3 fois par jours et les patients incriminent les prescripteurs ,

    les echantillons qu ils mettent en rayons,

    et beaucoup d autres betises que ces gens qui se disent pharmaciens nous livrent au quotidien c est vraiment un probleme de sante publique et c est une urgence de s en occuper .

    Ce sont des commercants qui ne pensent qu a liquider leur produits et ils se comparent aux pharmaciens qui ont passer 7 annees de leurs vie a galerer et qui se soucient de la sante et du bien etre des populations.

    Vraiment c est regrettable!

     :tala-sylla: 
    Auteur

    Atyico

    En Septembre, 2014 (11:30 AM)
    C'est juste un peu plus de drogues frelattées à disposition dans la capitale des principaux pourvoyeurs d'opium chargés d'empêcher leurs talibés serviles de vivre debout en citoyens répubicains conscients ayant la foi ! A Touba les dealer sont rois !
    Auteur

    Ttt

    En Septembre, 2014 (11:40 AM)
    Cet article est rédigé sous la demande des trafiquants. Une simple pub, comme d'altitude.

    Sénégal les journalistes sont payés pour rédiger d'articles soit pour dénigrer les adversaires politiques ou donner de l'importance a ceux qui en ont soif.
    Auteur

    Pepino

    En Septembre, 2014 (12:42 PM)
    les chefs religieux font de leur mieux pour assainir la ville sainte mais des soit disant talibes font du n importe quoi.serigne sidy moctar yalla na fi yag te weer, ci barke serigne touba cheikh ahmadou bamba mbacke
    Auteur

    Peuls,

    En Septembre, 2014 (12:43 PM)
    À Touba, il y a encore pire que ça! Leurs cavernes-grottes de HONTES abritent de ces choses.....! Tout ça dans une République plurielle, laïque, démocratique, sociale. Au 21ème siècle! Cette ville est tellement pleine à craquer de choses......, que ces fléaux-parasites réclament "un statut spécialement spécial" pour mettre définitivement à l'abri leurs collines de HONTES honteuses, pour que l'Etat n'ait plus le droit d'y faire respecter les lois-règles-règlements de la République. D'où d'ailleurs leurs lâches pressions-combines-complots-pactes diaboliques-mensonges-falsifications dégueulasses pour induire le Président de la République du Sénégal, l'Ingénieur Macky SALL à trahir les dignes-nobles peuples sénégalais. Ces paraistes insatiables de Touba vivent spécialement. Ces parasites ne payent pas l'impôt, les taxes, l'eau, l'électricité, s'adonnent impunément à foutre les merdes, à tous les trafics illégaux-illicites-inhumains, égratignent les Institutions de la République, piétinent ses lois-règles-règlements. Et sont les seuls "êtres" dans ces immorales-illégales-indignes conditions. Mais ils s'en vantent! Pauvre & triste Sénégal! PEULS.
    Auteur

    Navetaneszonendoulo

    En Septembre, 2014 (13:12 PM)
    Bonjour, cette année il n'y aura pas la 1ere édition de la coupe du maire de la

    commune de ndoulo parce que le maire lui même a refusé de subventionner la

    zone ndoulo.

    il affirme:

    1) que la zone ndoulo est illégale

    2) que la subvention appartient à tous les jeunes de la commune

    3) que la subvention sera divisé en deux ( les jeunes de son village natal

    organisent un tournoi) donc ils auront eux aussi leur part.

    pour infos: la zone a organisé plusieurs réunions de comité directeur pour

    permettre à toutes ASC, demeurant à la commune de ndoulo, d'affiler et

    participer sur toutes les activités de la zone.

    les jeunes du village de ''monsieur'' le maire etaient aussi présents lors de ses

    rencontres.

    ces derniers se sont manifestés en disant qu'ils préfèrent continuer de jouer

    chez eux puisqu'ils auront cette année leur propre zone.

    le maire lui même a fait des démarches pour l'obtention de cette zone mais

    puisque à ndoulo il ne peut y avoir qu'une seule zone, il a avancé l'illégalité de

    la zone ndoulo qui depuis 2009 est affiliée à l'ODCAV de diourbel.

    le bureau lui a fourni des preuves sur la légalité de cette structure mais

    'monsieur' le maire nous a clairement dit qu'il va divisé le budget en deux l'un

    pour les ndoulo ndoulo et l'autre pour les wokane wokane.

    investi il ya même pas 3 mois, nous jeunes de ndoulo, qui avions opté pour le

    changement, commençons à se mordre les doigts.

    franchement il commence à nous diviser.
    Auteur

    Second

    En Septembre, 2014 (13:35 PM)
    L'etat doit savoir k ces secteur informelles créer bokou d familles . des millions d gens dépende de c busness
    Auteur

    État Responsable

    En Septembre, 2014 (14:24 PM)
     :sn:  Pourtant il suffit que les RG (renseignements généraux) fassent leur travail pour trouver les cerveaux et vendeurs de ces poisons pour en finir avec.



    La vérité est que même les vrais pharmaciens du Senegal s'approvisionnent de ces poisons.



     :sn:  :down: 
    Auteur

    Gaga

    En Septembre, 2014 (15:01 PM)
    waw comment les médicaments font pour entrer à Touba. je pense qu'on yfabrique pas de médicaments
    Auteur

    Pop

    En Septembre, 2014 (17:56 PM)
    Tout est a Touba.
    Auteur

    Tengguela

    En Septembre, 2014 (18:37 PM)
    Le Sénégal n'est-il pas un pays bizarre ? il est de notoriété publique que ces des gens responsables dans des sociétés de distribution de produits pharmaceutiques qui sont les fournisseurs identifiés du trafic de médicaments entre Diourbel et Touba, et en toute impunité !

    Pire leurs propres collégues pharmaciens savent qui sont ces Bandits qui alimentent ce trafic.

    L'hypocrisie qui est un "bien" partagé par beaucoup d'entre nous sénégalais est et restera un point d"achoppement face à toute tentative d'éradiquer ce fléau
    Auteur

    Lu

    En Septembre, 2014 (19:19 PM)
    wakhatiléne mo léne dc seneweb attention
    Auteur

    Pharmacien

    En Septembre, 2014 (20:12 PM)
    décidément monsieur votre article est un vrai navet aussi bien dans la forme que dans le fond,mais cela ne nous étonne point dans un pays ou le métier le plus facile est le journalisme on se demande qu'est ce que vous n'inventerai pas pour vous faire lire. votre article a une manière tendancieuse de légitimer ce qui se fait de mal dans une ville sainte comme touba.

    un patriote doit être soucieux de la santé de sa population et non essayé de se confondre dans un amalgame de comparaison entre un système mafieux et une profession respectée le plus petit diplômée à fait 6 ans d'études.

    vous méritez qu'on jette l’opprobre sur vous car vous n’êtes pas digne de quelqu'un qui aime son pays.
    Auteur

    Reform

    En Septembre, 2014 (20:36 PM)
    c est la ville de toutes les dérives : après avoir ''déchiré'' le tissu industriel, cette ville ou ce village très spécial va ''déchirer'' le tissu social. A moins qu'un EXECUTIF courageux ne vienne mettre le holà à toutes ces magouilles entretenues ou à tout le moins organisés avec la complicité des sangsues-imposteurs-épicuriens. Jamais rassasiés.
    Auteur

    Foudre

    En Septembre, 2014 (20:43 PM)
    ON A MANQUE D'EDUQUER CE PEUPLE DE TOUBA DEPUIS BIEN LONGTEMPS. QUAND ON NE ET GRANDIT A TOUBA, ON IGNORE CE QU'EST UN ETAT, UNE REPUBLIQUE ET UNE LOI. ON NE CONNAIT QUE LE MARABOUT ET LE NDIGUEUL QU'ON NE SUIT PAS TOUJOURS.
    Auteur

    Youssou

    En Septembre, 2014 (21:29 PM)
    je crois que les autorités du pays doivent prendre leurs responsabilités pour la gestion administrative de Touba, ce dernier ne peut pas avoir un statut particulier alors qu'il est dans le territoire senegalais

     :sn: 
    Auteur

    Boff

    En Septembre, 2014 (21:50 PM)
     :sn:  Après le Show médiatique de Touba pendant une semaine, les gens des loges maçonniques et leurs disciples pseudos journalistes ont senti des pincements au niveau de leur coeur.

     :-D  Ils ont: Versons du sable dans le couscous de Touba.

    Il n'existe pas une ville au Senegal ou il y a pas ces marchands de médicaments..

    L'État qui a le control du port et l'aéroport reste le premier responsable.

    Il faut une politique d'éducation des citoyens est des guides religieux sur le danger de ces faux médicaments produits depuis des usines en Inde.

    Il faut aussi que nos hommes de lois ( Douaniers, gendarmes et policiers) soient moin corrompus.

    Touba en plus d'être une ville religieuse et la 2eme ville la plus peuplée avec un impact eleve sur l'économie.

    Ce n'est pas seulement des religieux qui vivent là-bas il ya des commerçants de tous les horizons.
    Auteur

    Bp

    En Septembre, 2014 (21:57 PM)
    L'etudiant guineen peut nous porter bonnheur si Dieu le veut avec les antibiotiques faites par son " immune system" vehicule par son sang, le SENEGAL peut en faire un vaccin pour un autre cas, on ne sait jamais, prions que c'a n'arrive pas, ensuite avec les americains, et autres faisant du SENEGAL une base pour joindre les pays touches' si le gouvernement senegalais n'est pas faible c'est de l'argent pour investir dans le domaine de la sante, et une base et infrastructure pour le SENEGAL quand les americains et autre vont quiitter; seulement il faut veiller que ce transport et va et vient soit fait dans les regles de l'art qu'aucune maladie ne soit laisser au passage, que les americains assure ce domaine. Di na bakh inchallah.
    Auteur

    Fans

    En Septembre, 2014 (23:11 PM)
    les senegalais voire africains sont vraiment indignes . pourquoi ? quand un blanc nous taxe de noirs.. sales noirs .. alors nous les taxons de racistes ... n est ce pas ? alors en meme temps nous utilisons le nom ou l adjectif noir pour designer tous ce qui est irregulier .. tout ce qui est faux ,, tout ce qui est malheureux,, tout ce qui est sale ,, .. de noir ... marche noir ,, journee noire ,, le point noir ,, meme pour un deuil il faut s habiller en noir ,, chers africains ne demandons pas aux blancs de nous respecter ,,, pendant que nous ne nous respectons pas le noir n aime pas sa couleur d ou le pigmentation ... LE KHESSAL
    • Auteur

      Imhotep-sn

      En Septembre, 2014 (23:51 PM)
      :-d il n'existe pas d'hommes blancs mais des leucos.
      des leucocytes.
      le noir est la somme de toutes les couleurs.
      le noir c'est le myster du divin.
      know yourself bro! one  :love: 
    • Auteur

      Parole De Malcom X

      En Septembre, 2014 (00:18 AM)
      « la vérité, pour la résumer en quelques mots, c’était que les blancs avaient "blanchi" l’histoire et les livres d’histoire, qu’ils lavaient le cerveau de l’homme noir depuis plusieurs centaines d’années. le premier homme avait été noir, il avait vécu sur un continent qu’on appelait l’afrique, où l’espèce humaine était apparue pour la première fois sur la planète. le premier homme, l’homme noir, avait bâti de grands empires et de grandes civilisations, alors que le blanc en était encore à habiter les cavernes et à se déplacer à quatre pattes. "le diable blanc", à travers toute l’histoire, avait pillé, assassiné, violé, exploité et torturé toutes les races de couleur. le trafic de la chair noire était le plus grand crime de toute l’histoire de l’humanité ».

      « [le diable blanc avait privé le peuple noir de la connaissance qu’il avait eue de lui-même, de sa langue, de sa religion, de sa culture passées, à tel point que le noir américain était le seul peuple au monde qui ignorât tout de sa personnalité profonde ». (ceci est valable pour tous les noirs)

      « il lui appris à adorer un dieu étranger, qui avait les cheveux blonds, le visage pâle et les yeux bleus de son maître...ce bourrage de crâne était agencé de telle sorte que le " noir " avait fini par croire que plus sa peau était polluée par la blancheur du maître, plus il était "supérieur". la religion chrétienne blanche enseigne encore au noir qu’il devait tendre l’autre joue, sourire, gratter la terre, s’incliner, s’humilier, chanter, prier et se contenter des miettes qui tombaient de la table du blanc ».

      « l’histoire noire de carter g. woodson m’apprit l’existence d’empires noirs antérieurs au temps de l’esclavage et que les noirs avaient commencé tôt à lutter pour la liberté. les trois volumes de race et sexualité de j.a. rogers me renseignèrent sur les mélanges de races qui se sont produits avant jésus-christ ; rogers disait qu’Ésope était un noir qui racontait des fables ; il parlait des pharaons d’Égypte, des grands empires chrétiens coptes, de l’Éthiopie, la plus ancienne civilisation noire ininterrompue. »

      « en le relisant plusieurs fois (le livre intitulé découvertes génétiques de gregor mendel), je finis par comprendre comment, en partant d’un homme noir, on peut aboutir à un homme blanc, alors que le contraire est impossible, parce que le gène blanc est récessif. la conclusion s’impose donc que les premiers hommes étaient noirs. »

      « j’appris que depuis le xvie siècle, les prétendu "marchands chrétiens" sillonnaient les mers à la recherches d’empires asiatiques et africains, pillant et opprimant jaunes et noirs. l’homme blanc n’avait jamais porté la croix aux peuples de couleur en toute humilité, dans un esprit authentiquement chrétien. »

      « aujourd’hui l’homme blanc se voit obligé de regarder les choses en face. la vérité africaine se fait jour. on découvre chaque mois en afrique noire des outils façonnés qui montrent qu’au temps où les blancs habitaient encore dans des grottes, les noirs avaient de grandes civilisations...le blanc a "blanchi" l’histoire à tel point que les professeurs noirs américains en savent à peine plus long que les noirs les plus incultes sur le génie, les civilisations, les cultures noires d’il y a plusieurs millénaires...c’est un crime que de mentir à des générations de noirs. a des enfants noirs, nés de parents qui croient que leur race n’a pas d’histoire. »

      « il faut être très, très prudent en abordant la vérité avec un noir qui l’ignore totalement...nos congénères ont subi un tel lavage de cerveau qu’il se peut que la vérité leur répugne. »

      « parfois mes auditeurs ne voulaient pas me croire avant d’avoir vérifié que les dires des blancs concordaient avec les miens. »

      « l’homme blanc vous a donné la peur. petits nourrissons noirs, vous aviez déjà peur de lui. la peur est sur vous. de tous les ennemis de l’homme, la peur est le plus redoutable. je sais que certains d’entre vous ont peur d’apprendre la vérité. vous avez grandi dans la peur et le mensonge. »

      « le leader noir du coin s’est chargé, afin de conserver sa situation, de rassurer le blanc du même coin : "tout va bien, patron ! nous dominons la situation, patron !"  »

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email