Dimanche 15 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Revue Presse

Les quotidiens alimentent le débat sur le "troisième mandat"

Single Post
Les quotidiens alimentent le débat sur le "troisième mandat"

L’actualité politique revient en force dans les journaux parvenus jeudi à l’Agence de presse sénégalaise, lesquels continuent d’alimenter le débat sur l’éventualité d’une troisième candidature de Macky Sall à la présidence de la République, tout en accordant un certain intérêt à d’autres sujets. ‘’Le débat sur l’éventualité d’un troisième mandat du président Macky Sall est de plus en plus agité. 

Si l’actuel chef de l’Etat avait donné, avant la présidentielle de 2019, des gages fermes de ne pas briguer un 3e mandat, tout laisse aujourd’hui croire qu’il a une telle tentation’’, écrit par exemple Le Témoin. Pour le journal, le changement discursif sur la question, la distillation par doses homéopathiques de l’idée par son entourage et la sanction de tout responsable qui parlerait de l’impossibilité d’un 3e mandat accréditent la thèse de la candidature du président Sall en 2024. Vox populi croit voir à travers ce débat un divertissement du pouvoir et de l’opposition pour des joutes électorales prévues dans cinq ans et évoque un ‘’piège du troisième mandat’’ à sa Une. 

‘’Le débat, prématurément lancé, du 3e mandat, est un piège politique aussi bien pour l’opposition que le pour le pouvoir. Divertis par des joutes prévues dans cinq ans, les deux camps occultent aujourd’hui les véritables défis à relever’’, pointe la publication dans ses colonnes. A ce propos, Seydou Guèye semble avertir dans Sud Quotidien : ‘’Toute tentative de dépassement de notre ligne communicationnelle relève d’une posture de défiance’’. Une sortie sans doute en lien avec le limogeage de deux responsables du pouvoir après avoir publiquement évoqué l’impossibilité pour le président Sall de briguer un nouveau mandat à la tête du pays. 

Dans le même temps, l’actualité du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (APR) suscite l’intérêt de Walf Quotidien, lequel met en relief une ‘’redistribution des cartes’’ à l’intérieur de cette formation politique. ‘’Les premiers deviennent les derniers’’, affiche le journal à sa Une en soulignant que Macky Sall n’est désormais plus entouré de ses lieutenants et compagnons de la première heure. ‘’Avec le sabre qu’il brandit ça et là, il fonctionne tel un monarque en faisant le vide autour de lui’’, croit savoir le journal du groupe Walfadjri. 

De son côté, Le Quotidien a jeté son dévolu sur le renouvellement des instances du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) en expliquant que son leader ’’continue’’ le Sopi (changement). Me Abodulaye Wade continue de procéder aux changements au niveau des instances du PDS. Il a ainsi nommé Lamine Ba et Saliou Sagna, président et secrétaire général de la Fédération des cadres libéraux (FNCL) en remplacement de Cheikh Tidiane Seck et Abdoul Aziz Diop, alors que les concernés soutiennent n’avoir jamais démissionné de leurs postes, rapporte le journal du groupe Avenir communication. 

Pendant ce temps, Enquête met en avant un projet de loi en lien avec l’exploitation gazière en gestation en n’hésitant pas à mentionner à sa Une ‘’Macky met plein gaz’’. ‘’Alors que l’exploitation du gaz du projet Grand Torutue Ahmeyim (GTA) est fixée pour 2022, le Sénégal tente de se doter d’un cadre législatif pour répondre aux défis et saisir les opportunités de cette manne gazière’’, fait savoir la publication. Selon le journal, le processus a ainsi été lancé pour doter le pays d’un cadre législatif permettant de saisir les opportunités de la manne gazière. 

Une loi qui devrait être mise en œuvre pour éviter au Sénégal de se laisser déborder par des opérateurs plus rompus à la tâche dans le secteur gazier. ‘’Le ministre chargé des hydrocarbures sera au cœur du processus d’attribution des licences d’importation ou d’exportation’’, précise Enquête. Le journal Libération s’intéresse pour sa part aux péripéties liées au basculement vers le numérique du Sénégal et révèle les contours d’un affrontement entre l’Etat et Excaf, entreprise en charge de sa mise en œuvre. 

‘’Le Sénégal risque de rater pour la seconde fois, le basculement vers le numérique prévu en juin 2020. Cela fait que rien ne va plus entre le ministère de la Communication et Exacf, société chargée de la construction de l’infrastructure dédiée à Tnt (Télévision numérique terrestre)’’, fait remarquer le quotidien dakarois. D’après le journal, l’Etat a mis en demeure Excaf de transférer, dans les plus brefs délais, l’infrastructure et les équipements TNT à TDS SA, ce que le groupe refuse de faire au prétexte que tout lui appartient. 
Dans sa livraison, L’Observateur est revenu sur la saisie d’une importante quantité de cocaïne mardi soir au Port de Dakar et révèle par exemple que le propriétaire du véhicule dans lequel la drogue avait été dissimulée et un transitaire avaient été entendus. ’’La drogue a les mêmes caractéristiques que les 1036 kilogrammes saisies au mois de juin dernier’’, fait remarquer le quotidien du Groupe futurs médias (GFM). Le Soleil salue à sa manière la qualification historique de l’équipe nationale de football des moins de 17 ans pour les huitièmes de finales de la Coupe du monde abritée par le Brésil. ’’Braves lionceaux’’, exulte le quotidien national en commentant la victoire obtenue la veille par les U17 sénégalais aux dépens de ceux des Pays-Bas (3-1). AKS/OID

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email