Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Religion

Les pèlerins entament les premiers rites du Hajj

Single Post
Les pèlerins entament les premiers rites du Hajj

Les pèlerins sénégalais du 7ème vol, arrivés directement à La Mecque, dimanche à 5h 30 (heure locale), en même temps que les missionnaires venus de Médine, sont entrés de plain-pied dans le Hajj en accomplissant dans la grande mosquée la circumambulation solennelle (tawaf) et la marche entre Safa et Marwa.

''Ces deux actes marquent des étapes importantes du Hajj après avoir accompli à Médine, pour ceux qui y passent, dans la mosquée de Bir Aly la sacralisation ou la formulation de l'intention de faire le Hadj'', a expliqué l'un des guides religieux, l'imam Mansour Seck. La circumambulation consiste à faire sept fois le tour de la Kaaba.

Les pèlerins du 7ème vol, descendus directement à l'aéroport de Djeddah, ont formulé leur intention de faire le Hajj dans l'avion en revêtant leur ''armal''.

Après un trajet de près de 500 km entre Médine et La Mecque, pour certains, et un peu plus de 6 heures de vol, pour d'autres, ils ont juste eu le temps de prendre possession de leur chambre et de poser leurs bagages. 

Puis, ils se sont aussitôt retrouvés dans le hall de l'hôtel au même moment et aux premières lueurs de l'aube, pour s'acquitter d'abord de la prière de "fadiar".

Tout de blanc vêtus, ils se sont ensuite dirigés vers la sainte mosquée, dont on apercevait l'immense horloge murale, sur l'un des minarets. 

Un décor de chantier parsemé de bulldozers et de grandes grues plantées tout le long du chemin pour dompter les montagnes, s'offre à la vue. En pressant le pas, les pèlerins soulèvent de la poussière.

A cette heure de la matinée, certains pèlerins revenaient de la prière, tandis que d'autres, à l'image des Sénégalais, allaient faire la circumambulation solennelle de la Kaaba. Une marche d'une quinzaine de minutes par une route à deux voies, puis sur un chemin délimité dans le vaste chantier d'agrandissement de la mosquée.

''Tout cet espace occupé par les bulldozers et colonnes en fer qui sortent de terre était constituait de grands immeubles où logeaient les pèlerins'', explique un guide habitué des lieux, depuis une dizaine d'années.

Aucun signe de fatigue sur les visages, juste un empressement perceptible sur les pas de chacun pour franchir l'une des 99 portes de la sainte mosquée.

''Il faut d'abord avancer le pied droit en entrant dans la mosquée'', conseille l'Imam Oumar Diallo, l''un des guides du groupe, chaussures à la main.

Sur les grandes dalles froides, les pèlerins avancent, l'oeil scrutateur pour apercevoir la ''Kaaba''.

''C'est un moment très important, où le pèlerin doit formuler toutes les prières qui lui viennent à l'esprit la première fois qu'il voit la Kaaba'', explique le missionnaire, qui fait partie de la commission religieuse d'encadrement.

Situé en contrebas de la mosquée, la ''Kaaba'' s'élève, majestueuse et ornée de sa couverture noire avec des écritures saintes dorées. Une couverture relevée jusqu'au milieu et qui laisse entrevoir la juxtaposition des pierres.

Sous une lampe verte qui signale le début de chaque tour, les religieux, suivis par les autres pèlerins, récitent la formule consacrée. La marche se fait au pas, au rythme de chacun. Et les pèlerins, répartis par groupes, d'entamer le ''tawaf'' autour de la Kaaba.

Les plus téméraires parviennent à se frayer un chemin pour toucher la pierre noire. Un acte qui n'est cependant pas obligatoire, l'islam recommandant juste de faire face à la Kaaba pour la saluer, renseigne le guide mis à la disposition des pèlerins par l'organisme d'informations islamiques du pèlerinage.

''Certains pèlerins ignorent cette vérité et heurtent par exemple les sentiments religieux de croyants et de croyantes en les bousculant, en leur causant du tort en essayant d'embrasser la pierre noire, en effectuant les tours à pas rapide, en priant derrière la station d'Ibrahim ou en essayant de boire de l'eau de +zam-zam+'', indique-t-on.

Mais il s'agit là d'actes surrérogatoires (sunnah), et ''il est absolument interdit de heurter les croyants pour les pratiquer''.

Mais poussés par la dévotion, certains pèlerins font tout pour s'en approcher, au prix de bousculades monstres.

''On sort de cette étape certes en sueur et fatigué, mais cela en vaut la peine'', souligne un pèlerin. Même si ces premiers sept tours marquent le ''tawaful Qudun'' ou la circumambulation d'arrivée, Karim Diop, puisque c'est qu'il s'agit, compte le refaire autant de fois possible.

Toujours sous la conduite des guides religieux, les pèlerins ont par la suite entamé la marche entre Safa et Marwa à la sortie du ''tawaf'', dans l'enceinte de la Mosquée. Ils arpenté deux grandes allées séparées par de grandes colonnes en marbre.

La marche aller marque ''safa'' et le retour ''Marwa''. Sous une lumière verte marquant la distance à parcourir, les hommes sont tenus de courir doucement.

''Les femmes sont épargnées par cette course, parce que l'épouse du prophète Ibrahim avait parcouru cette distance à la recherche de l'eau pour son bébé'', explique l'un des guides.

Les sept allers et retours terminés, le pèlerin boucle ainsi les premiers fondements du Hajj, en attendant la station de Arafat, pilier fondamental, le déplacement vers Mina et la descente à Muzdalifa.

Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Vive Les Colonnies De

    En Septembre, 2014 (16:54 PM)
    vacances, pas cadencé et ponctué par des hurlements de satisfaction ou de douleur c'est selon...certains de ces bons pèlerins ont laissé derrière eux des dettes immenses que leurs femmes apprécieront lors de la dépense journalière qui se fera maigre...Croire en Allah ne veut pas dire aller s'embarquer en croisade , chacun dans sa conscience et dans sa pensée peut l'honorer sans vouloir à tout prix participer à ce grand rassemblement qui tient plus d'une foire qu'un pèlerinage.
    • Auteur

      Un Fils

      En Septembre, 2014 (17:05 PM)
      question:
      combien coute le pelerinage ces jours ci?. j'ai le projet d'emmner ma mere l'annee prochaine, bu sobee borrom bi.
      3 millions?, 4 millions..?
    • Auteur

      Sadaq

      En Septembre, 2014 (17:06 PM)
      quant à la réticence des disciples devant la manifestation des faiblesses humaines du cheikh, cela est la raison que le disciple ignore allah et les stations comportementales. en effet, allah se manifeste dans chaque degré des degrés de ses créatures selon un ordre et une modalité (amr wa houkm) qui est différente dans chaque degré. or ces théophanies ont parfois l’aspect de perfection liée à la sagesse divine et parfois son aspect est celui de l’imperfection. la théophanie de ces aspects-là, liée à la sagesse divine, ne peut être évitée ou déviée de leur manifestation d’imperfection, car cela est le résultat de la volonté divine et tout ce qui est relié à cette volonté, il est impossible de la dévier. il est donc obligatoire à tout connaissant de voir apparaître en lui des faiblesses humaines, puis cette imperfection se voit mêlée à l’image de la perfection du fait des subtilités qu’il y a entre lui et allah, et parfois, il est perçu avec conviction, par le disciple, en tant qu’imperfection.

      cette perception de faiblesse est en réalité l’application de la volonté divine dominante, si bien qu’il est inévitable d’y échapper, si le disciple constate donc que la nature humaine de son cheikh se comporte selon l’imperfection soit dans la loi, soit par les comportements dégradants, qu’il prenne en compte alors tout ce que nous venons d’évoquer et qu’il sache que ces agissements ne font point sortir le cheikh de la présence de son seigneur et ne le gênent en rien dans sa station de proximité, ni ne diminuent par cela la perfection de son adeb. si le disciple sait tout cela, il ne doit pas rejeter son cheikh pour ce qui se manifeste de ses faiblesses humaines. or chaque disciple, en quête d’un degré auprès d’allah, s’y attachant en vue de la proximité et de l’aboutissement, veut qu’il n’y ait aucune imperfection. À ce moment-là, la langue de l’état l’appelle en lui disant : « il ne te sert à rien de convoiter ton entrée dans la présence divine car tous les degrés ont obligatoirement des manifestations d’imperfection ».

      la perfection ne peut apparaître dans son aspect sensible libéré du nafs dans tous ses aspects et toutes ses situations que dans trois degrés seulement et ce sont :

      - l’étape du message divin pour les messagers (sur eux la paix), pour celui qui a pénétré sa présence.

      - l’étape de la prophétie pour celui qui a pénétré sa présence.

      - l’étape de la station du pôle (el qotbaniya) pour celui qui a pénétré sa présence (il s’agit de hifdh pour eux).

      en ceux-là, il n’y a aucun aspect d’imperfection. quant au reste des degrés, ils manifestent fréquemment un aspect d’imperfection et il se peut aussi que cela ne se manifeste pas. quant aux trois degrés cités, même si quelqu’un y voit un aspect d’imperfection, c’est en raison de son ignorance, car il s’agit du summum de la perfection. c’est à cela que fait allusion la parole du prophète (que la prière et la paix d’allah soient sur lui) : « qu’est ce qu’ont les gens à se complaire de voir les choses que j’ai faites. par allah, je suis celui qui connaît le mieux allah et qui le craint le plus ».
    • Auteur

      Jari

      En Septembre, 2014 (17:11 PM)
      quant à la dégradation à nos yeux du caractère sacré du cheikh, c’est la plus grande cause qui nous rompt d’avec allah et la dégradation de cette vision signifie ne pas donner de considération s’il lui ordonne ou lui défend.

      la plus grande cause qui relie le cheikh et son disciple, c’est qu’il ne lui associe personne dans l’amour qu’il lui porte, ni dans le respect, ni dans l’irrigation qu’il reçoit de lui, ni dans le fait de lui réserver son cœur. cela se retrouve dans la législation prophétique, car celui qui met au même niveau le degré du prophète (que la prière et la paix d’allah soient sur lui) avec le degré d’un autre d’entre les prophètes et messager (sur eux la paix) dans l’amour, la valeur, dans l’irrigation et le fait de lui réserver son cœur et dans la législation, cela révèle qu’il devrait mourir en tant que mécréant sauf s’il est préservé par l’amour qu’allah lui porte. tout en sachant cela, sache que le disciple doit se comporter avec son cheikh comme il se comporte vis-à-vis du prophète (que la prière et la paix d’allah soient sur lui) dans la valeur, l’amour, l’irrigation, et dans le fait de lui réserver son cœur, sans mettre à son égal personne d’autre que lui dans ces choses-là et en ne lui associant personne.

      parmi les grandes causes provoquant la rupture avec allah, c’est le fait qu’il rapporte l’origine de ses ouvertures et de ses secrets à un autre que son cheikh. car il faut savoir que les lumières divines qui affluent sur le serviteur lui dévoilant des secrets et des états, des connaissances et des sciences et permettant l’élévation dans les degrés, chacune de ces lumières-là est nostalgique du lieu de son émanation et de cette présence divine d’où elle apparaît et se développe. ainsi, pour chaque cheikh des gens d’allah, il y a une présence particulière que l’on ne peut associer à aucune autre. donc, si la lumière a émané avec les éléments que nous avons cités tels les secrets, les connaissances et que le disciple l’attribue à une autre présence divine que celle à laquelle elle appartient réellement, cela alors conduit à son offense, ce qui poussera ces lumières à retourner à leur emplacement originel.

      dans la sagesse divine, cette situation d’affiliation est comparée à l’affiliation qui lie le fils au père. allah a dit : « appelle-les par leur père, cela est plus équitable chez allah […] » (sourate 33 les coalisés, verset 05).ainsi, celui qui apparente une lumière à une autre présence divine que la sienne, celui-là s’est mal comporté face à la présence de la vérité et a menti sur allah. or, la présence ne supporte pas le mensonge, c’est pour cela qu’il est rejeté et dépouillé et nous cherchons protection auprès d’allah »
  2. Auteur

    Je Ne Sais Pas...

    En Septembre, 2014 (18:37 PM)
    ... TOURNER TOUT AUTOUR DE LA PIERRE NOIRE.... :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 
    Auteur

    Adja Ndeye Ndiaya Ndoye

    En Septembre, 2014 (19:09 PM)
    merci oh quelle émotion, pour avoir fait ce voyage en 2013, la personne qui demande combien après le billet de 2 500 000 ou plus seon l'agence de voyage on nous avait conseillé d'avoir entre 500 000 et plus selon le standing de vie donc environs 3 500 000, merci mon fils qui veut amener sa mère que le Bon Dieu te donne 10 000 000 car moi aussi je prie pour repartir car j'aime trop le prophète Rassouloulah, je veux encore ressentir l'émotion de la Ville de Médine et refaire les 2 Rakkas devant le mausolée du Meilleur ahhh que c'est beau la Mecque quel article
    Auteur

    Caractacusa

    En Septembre, 2014 (03:54 AM)
    L'islam fut créé par un arabe, pour les arabes. L'islam n'en a "rien à cirer" des peuples non-arabes qu'il a conquis, si ce n'est de les transformer en pantins-robots, des récitants compulsifs, des ersatz d'arabes, soumis à un ridicule aérobic, ou le souci de ne pas péter (Voir Iran Ndaw, un de vos imams!) est plus fort que l'aspiration à une quelconque spiritualité. Car, en islam, les pets, ces manifestations naturelles des êtres vivants, annulent la relation à Allah. Après chaque bombinette, on doit rerendre les génuflexions depuis le début. A ce train là... L'islam , sous-tendu par le Coran, cette "Licence to kill" n'est pas fait pour les nègres. Ils n'y ont pas d'autres places que celles d'esclaves et exécuteurs de basses œuvres, tels les Omar bin Kattab et autres Bilal. L'islam est arabe, appartient aux arabes. On ne peut être musulman si on ne singe pas les arabes, dans tous les aspects de sa vie quotidienne. Comme c'est triste de voir tous ces déguisés en arabes d'Asie et d'Afrique qui sont heureux d'aller sacrifier au rite, par ailleurs préislamique, des circonvolutions autour de la Kaaba. Et ils tournent, sans le savoir, non seulement autour de la météorite tombée là depuis des millénaires, mais aussi des trois colonnes de porphyre, symbolisant la puissance du dieu mésopotamien Hubal, qui se trouvent encore à l'intérieur dudit cube. Plus païen que ça, on va se faire exploser contre les Tours Jumelles de New-York!

    Comme je suis malheureuse de voir que les négro-africains, surtout eux, sont incapables de voir tout ce qu'il y a d'avilissant, méprisant pour eux dans le message du Coran! Même les néo-colonialistes européens ont depuis belle lurette renoncé à leur proclamation de supériorité sur les autres races. Seuls les arabes persistent, grâce à l'Islam, à vouloir démontrer qu'ils sont supérieurs aux autres habitants de la planète. Et tous semblent décidés à les y conforter. Alors que malgré leurs mensonges, récupérations, plagiats, distorsions de l'Histoire et autres fourberies, ils n'ont rien apporté d'essentiel dans les progrès de l'Humanité. Même maintenant, qu'ils croulent sous les richesses du pétrole, ils ont besoin de la technologie occidentale , du savoir occidental, de la médecine occidentale, des architectes occidentaux, pour pouvoir jouir desdites richesses. Ils n'ont jamais inventé une trottinette, encore moins une marque de vélo. Et pourtant! devant les nègres et autres asiatiques du Sud-est, ils paradent comme autant de seigneurs.
    • Auteur

      Lol

      En Septembre, 2014 (04:19 AM)
      eurydice qu est qui te fait mal, on verra bien occupe toi plutot de ta chrétienté
    • Auteur

      Bis

      En Septembre, 2014 (04:26 AM)
      c'est lui qui a envoyé son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu'en aient les associateurs.

      allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes oeuvres qu'il leur donnerait la succession sur terre comme il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. il donnerait force et suprématie à leur religion qu'il a agréée pour eux. il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. ils m'adorent et ne m'associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers.

      ya plus rien chez vous, que du folklore

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR