Mardi 19 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Portrait

Aminata Touré : La traqueuse traquée !

Single Post
Aminata Touré : La traqueuse traquée !
Depuis le 1er novembre 2020, date de son limogeage du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Aminata Touré fait face au destin des anciens Premiers ministres politiquement "trop ambitieux" : la séparation. Débarquée du Cese au profit d'Idrissa Seck, elle est dans le rouleau compresseur de la briseuse de carrière politique. L'ancienne traqueuse des biens mal acquis est aujourd'hui traquée dans sa gestion et au sein de son parti. Mais, avec "la dame de fer", la guerre ne sera pas de tout repos. "APRe", elle l'est déjà !

En politique, rien n'est jamais gravé dans le marbre. La réalité change au gré des intérêts du moment, faisant des ennemis d'hier les alliés d'aujourd'hui et vice-versa. Surtout dans un jeu où les lignes de démarcation idéologique se sont effacées depuis des lunes. De même que les bornes de l'éthique et de la morale qui ont sauté depuis belle lurette. Ces caractéristiques du landerneau politique sénégalais, Aminata Touré, l'ancienne Trotskiste du MSU, directrice de campagne de Landing Savané à la présidentielle de 1993, devenue libérale, n'est pas sans les cerner. Mais, elle ne s'en était visiblement pas accommodée. Elle ne s'était manifestement pas préparée à ce revirement brutal que rien ne présageait entre Macky et Idy dont elle est finalement l'un des agneaux du sacrifice. Aujourd'hui, elle en paie les conséquences au prix fort.

Ancienne maîtresse d'œuvre de la traque des biens mal acquis, initiée par la deuxième alternance dès sa prise du pouvoir en mars 2012, la première Garde des sceaux, ministre de la Justice sous l'ère Macky Sall est aujourd'hui victime de l'effet Karma. Et il faut dire que le retour de bâton est d'une violence à nulle autre pareille. A peine débarquée du Conseil économique, social et environnemental (Cese) au profit de l'ancien opposant/nouvel allié qu'elle a farouchement combattu, Idrissa Seck, Mimi est dans le collimateur de son successeur.

Il est encore question de traque. Mais cette fois-ci, ironie du sort, c'est la gestion d'Aminata Touré au Cese qui est fouillée, passée au crible par une mission mise en branle par Idrissa Seck. Et tout se passe dans l'indifférence totale du président et des membres de l'Apr qui rechignent à déployer le parapluie de protection pour celle qui fut deux fois la directrice de campagne de Macky Sall en 2012 et en 2019.

Les déboires ont commencé le mardi 3 novembre, 48 heures après la nomination de son successeur. Dans sa livraison, le journal Libération qui rapporte les propos de faucons, détracteurs de Mimi au sommet de l'État, fait état de "bombes" que Macky Sall détiendrait au sujet de la gestion de l'ancienne présidente du Cese.

La réponse n'a pas tardé. "Dans l'attente sereine de la passation de service avec le nouveau Président du Cese, je voudrais informer l'opinion nationale et internationale que j'ai eu à diriger le Conseil économique, social et environnemental pendant 16 mois en stricte conformité avec les règles et standards de bonne gestion. Les documents de vérification sont en ordre et disponibles au niveau de l'institution ainsi que ma déclaration de patrimoine déposée à l'OFNAC", précise Aminata Touré qui met en garde : "nul ne saurait à cette étape de ma vie administrative et politique ternir ma réputation et mon intégrité. Je me réserve le droit d'ester en justice contre toute tentative de diffamation ou d'intimidation".

Traqueuse hier, traquée aujourd'hui

Celle à qui on colle l'étiquette de Margaret Thatcher, "la dame de fer" n'est pas de celles qui courbent l'échine face à l'adversité. Dans ce jeu d'hommes qu'est la politique, elle s'est forgée des traits de caractère d'un mâle dominant. Et ce n'est pas Idrissa Seck à qui elle livre depuis toujours un duel sans merci ou encore Nicolas Sarkozy qu'elle a vertement tancé à l'université d'été du patronat marocain pour sa réflexion misogyne à l'égard des femmes africaines…qui soutiendraient le contraire.

Si aujourd'hui les Sénégalais n'assisteront jamais à une passation de service dans la civilité administrative entre Aminata Touré et Idrissa Seck, c'est parce que l'ancienne chef du gouvernement de Macky Sall qui ne lâche jamais prise, n'a pas du tout aimé la méthode de l'ancien maire de Thiès.

En effet, la présidente sortante du Cese ne digère pas le processus de "Dé-Miminage" en cours avec le limogeage systématique de tous ses anciens collaborateurs dont des fonctionnaires de l'État et la mise en branle d'une mission de contrôle, et ne s'en cache pas. Mimi avait d'ailleurs déjà annoncé la couleur lors du dépôt de ses rapports d'activités le 6 novembre durant lequel elle a royalement ignoré Macky Sall et son successeur Idrissa Seck.

L'hommage rendu par Idrissa Seck pour rectifier le tir lors de son installation, le 19 novembre 2020, ainsi que les raisons qu'il a servi pour justifier le contrôle financier de l'institution n'ont pas réussi à décrisper la situation. "C'est sur les fondations du legs des femmes et des hommes valeureux qui m'ont précédé, de feu Léon Boissier Palun à Madame Aminata Touré, que j'entends mener ma mission. (…) Il n'est pas question de fouiller dans une quelconque gestion, encore moins celle de Aminata Touré. Je n'ai même pas ce temps. Aucun document signé et paraphé par mon prédécesseur, attestant ce que j'ai trouvé au CESE à mon arrivée, notamment dans les comptes, ne m'a été remis. Il s'agit de faire une situation de référence. On est dans un contexte de rassemblement, pas de division", tempère Idy.

Mais rien n'y fit. Revancharde, Mimi ne lâche pas l'affaire. Elle ne rate jamais une occasion d'en rajouter une couche. "C'est pour éviter de telles situations que l'on fait une passation de services. Si ce jour-là, où je l'attendais, il était venu, donc je lui aurais tout expliqué. Les papiers étaient là. Mais la façon de travailler a changé. Maintenant, on travaille avec l'ordinateur. C'est vrai que cela fait longtemps qu'il (Idrissa Seck) n'a pas travaillé dans l'administration. De 2004 à aujourd'hui, les choses ont changé. Pour qu'il puisse accéder aux dossiers, il faut que ceux qui utilisaient ces ordinateurs soient là, qu'ils donnent le mot de passe, que l'on puisse savoir ce qui est dedans. Mais le Daf et le Drh ont été interdits d'accès dans leurs bureaux", charge-t-elle.

Pourtant celle qui avait rendu public son patrimoine estimé à l'époque à 777 millions de francs Cfa sans en être astreinte, n'est pas pour autant réfractaire à la reddition des comptes.

Karim, Habré et Béthio, les trophées

L'affaire ressemble à un retour de flamme contre celle qui avait mené d'une main de fer la traque des biens mal acquis avec toutes les conséquences que cela pouvait avoir jusque dans son foyer. En effet, son ex-époux Oumar Sarr, père de sa première fille (Mimi a trois enfants et s'est marié 3 fois, sa première fille a fait ses études à l'université de Yale aux États-Unis) faisait partie de la liste des pontes de l'ancien régime ciblées par la Crei.

Et elle n'avait pas hésité à lui servir une interdiction de sortie du territoire. "Lorsqu'on administre la justice, on le fait avec froideur. Parfois aussi avec déchirement", avait-elle expliqué à l'époque dans Jeune Afrique.

C'est avec cette même froideur qu'elle a lancé les chambres africaines extraordinaires qui ont abouti à la condamnation de l'ancien président tchadien Hissène Habré qui s'est installé à Dakar depuis les années 1990. Pourtant deux régimes se sont succédés (Diouf et Wade) sans qu'aucune action allant dans ce sens ne soit posée.

Sa détermination pour la tenue de ce procès a été saluée par les associations des victimes ainsi que les défenseurs des droits de l'Homme. Bien que les relations avec ces derniers, notamment Amnesty international section Sénégal, n'ont pas toujours été tendres. En atteste la missive salée qu'elle a adressée à Seydi Gassama en 2013 pour fustiger le rapport de Amnesty qui, selon elle, ne correspond pas à la réalité.

Avec la même rigueur, sans vaciller malgré la pression, Mimi a procédé à l'arrestation inattendue du défunt guide des Thiantacones en 2012, Cheikh Béthio Thioune très puissant à l'époque, dans l'affaire dite du double meurtre à Médinatou Salam.

C'est dire que cette fille d'un pédiatre et d'une sage-femme, issue d'une fratrie de 8 enfants, née le 12 octobre 1962 (58 ans) n'a pas froid aux yeux.

Délit d'ambitions

Forte de ce "palmarès", Mimi est portée au pinacle. Elle est nommée Premier ministre en remplacement d'Abdoul Mbaye, le 1er Septembre 2013. La dame commence à tisser sa toile aussi bien dans la sphère étatique qu'au sein de l'Apr. Sacrilège ! Comme tous les Premiers ministres qui nourrissaient le rêve d'occuper le "fauteuil présidentiel" et qui prennent des libertés, Mimi est tout d'un coup devenue encombrante.

Les dégringolades s'enchaînent. Après l'avoir jetée avec son "colistier" Adama Faye (petit frère de la première Dame) dans la gueule du "loup de Dakar", Khalifa Sall, lors des élections locales du 29 juin 2014 à Grand-Yoff, Mimi a été limogée après sa débâcle, le 6 juillet 2014. Depuis, les relations avec le président Sall ne sont plus au beau fixe.

Elle sera nommée en février 2015, envoyée spéciale du président de la République. Son retour aux commandes en mai 2019 comme présidente du Conseil économique, social et environnemental, elle l'a gagné en "réélisant" Macky Sall dès le premier tour en 2019 comme directrice de campagne. Mais, les accusations du directeur général de la maison de la presse, Bara Ndiaye, sur un agenda caché qu'Aminata Touré et Amadou Ba détiendraient en parallèle, avaient quelque peu ravivé la tension.

Ses ambitions, l'ancienne directrice de marketing et de la communication de la défunte Sotrac dans les années 1988, ne les cache pas. "L'ambition n'est pas un délit à ce que je sache. En politique, on n'est pas assis à regarder les trains passer", a-t-elle martelé. Cette fonctionnaire qui a bourlingué à l'Unfpa (le Fonds des Nations unies pour la population), et qui n'a, par ailleurs, rien à envier au Macky Sall de Dekkal Ngor en 2009 pour avoir aussi bien été premier ministre et présidente d'une institution tout comme lui, ne se fixe aucune limite. Elle rêve de briser le plafond de verre qu'on dresse aux femmes dans la politique.

Sa rébellion dans l'Apr dont elle a boudé la réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) du vendredi 20 novembre 2020 est sans doute le premier acte vers la matérialisation de ce rêve.


48 Commentaires

  1. Auteur

    Moi

    En Novembre, 2020 (11:03 AM)
    C'est ce qu'appelle le retour de manivelle...
    • Auteur

      Politiciens Immortels

      En Novembre, 2020 (11:49 AM)
      ils se croient tous immortels, ainsi que leurs dieu président et toujours plus riches, jamais rétrogradés. reveillez vous! ramsès 2, grèce, rome, hitler..diouf les wade tous sont tombés. courage mimi pensez à karim ou les dames qui font le rang face aux robinets à 4h du mat pour remplir 20l d'eau.
    • Auteur

      Mme Taetscher.sn

      En Novembre, 2020 (12:08 PM)
      notre dame de fer. pourquoi peu de politiciens limogés reprennent leurs anciens job aux us economiste, fmi, eu juges, géologues, professeurs.. comme si le cfa du senegal avait meilleur gout que le dollar, l'euro.
    • Auteur

      Mimi Piégée

      En Novembre, 2020 (12:21 PM)
      très mauvais titre, comme d'habitude en longueur de texte , plutôt axé ailleurs. mimi a été piégée lors de la gestion de la traque des biens mal acquis des dignitaires du pds, 25 personnes dont karim. le peuple de mars 2012 réclamait que justice soit rendue après la gestion gébegique du régime de wade. il en avait eu presque pour son argent en premier feuilleton. mimi a commencé très fort la traque avec au début l'appui du président macky sall ( rappel de l'arrestation spectaculaire et musclée de ousmane ngom à tambacounda puis mis dans l'avion vers dakar). on se rappelle du standing ovation qu'on lui fit lors d'une manifestation musicale à sorano ou au grand théâtre. cependant, brusquement, le président apparemment ne voulait pas la continuation de cette traque. il mit en promotion éphémère mimi pm. puis limogeage avec boun dione comme remplaçant. mimi comprit un peu tard la manipulation du président à propos de la traque dont il ne voulait plus manifestement pas la continuation. le vent des élections de 2019 approchait et il voulait un large rassemblement avec utilisation maximale de la transhumance dont les barons de la traque étaient en premiers objectifs. mais il faillait pas laisser mimi la pank en marge, on sait jamais avec elle. donc macky sall lui offrit encore le bonbon mi- sucré" d'envoyée spéciale". et mimi toute contente devient presque la louangeuse du président durant cette élection en croisant le fer en excès même de zèle avec l'opposition. et rebelote, en patatras de cese, le président n'avait plus besoin d'elle, la place était réservée au leader de l'opposition idy. et là depuis , mimi n'a pas admis ce " divorce " cette fois dur pour elle de femme politique presque adulée. et depuis aussi, elle déverse sans retenue républicaine, sa rancœur sur le pauvre idy responsable de tous ses maux selon elle.
    • Auteur

      Rendez-lui Son Titre Foncier !

      En Novembre, 2020 (18:04 PM)
      elle connait très mal macky ou la jungle des politiciens. c'est comme conduire en afrique, il faut toujours avancer en regardant devant soi, gerer les nids d'autuche les animaux plus les trois rétroviseurs toutes les 15 sec.
  2. Auteur

    En Novembre, 2020 (11:06 AM)
    LE pire est devant elle
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (13:59 PM)
      texte trop long, rien que des élucubrations et du déjà lu et connu..mimi a son avenir entre ses mains.
    • Auteur

      Mimi Vs Sarko

      En Novembre, 2020 (18:16 PM)
      elle a eu le culot d'humilier sarkozy en public, l'an dernier c'est peut etre une des raisons de son eviction  :up:  :up: 
      allez voir sur youtube
    Auteur

    M

    En Novembre, 2020 (11:29 AM)
    En tout cas, cette dame de fer, est la seule a avoir traqué les voyous voleurs de la république, les marabouts mégalo. Elle sera inchallah la première femme présidente du Sénégal. Je kiff Mimi dame de fer.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:41 AM)
    aprés avoir joué le sale pour maky pour liquider karim et khalifa , c est son tour
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:43 AM)
    Elle n'a traquée que ceux qualifiés de voleurs qui n'étaient pas dans son camp, faisant semblant de ne pas voir ceux qui y étaient. Pourquoi ? Pour le pouvoir? Pour des raisons politiciennes ? Hé bien ce sont ces mêmes raisons qui l'écrasent aujourd'hui et si l'on s'en réjouissait hier, il n'y a pas lieu de s'en plaindre aujourd'hui. Au suivant !
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (14:02 PM)
      mimi n'a traqué personne, c'est l'état du sénégal qui a traqué les voleurs et autres prébendiers. la traque des biens mal acquis est une demande sociale, que macky n'ait pas eu le courage de continuer c'est son problème..mimiç gaccé nalagama!
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:43 AM)
    Mimi est une dame de fer, un jour elle peut etre le president de la republique du Senegal
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:45 AM)
    Si j'étais elle, j'irais directement chez Wade lui demander pardon et faire alliance avec lui ça lui ferait un grand buzz médiatique qui va surement chauffer le cœur du pouvoir.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (14:06 PM)
      astagfiroullahi! elle ne le fera jamais, ne serait-ce la loi d'amnistie protégeant les anciens chefs d'état, wade devrait se retrouver en prison avec sa gestion scandaleuse des finances publiques.
      mimi est droite dans ses bottes et voit l'avenir avec beaucoup de sérénité.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (20:31 PM)
      yaw yaa mana doul. vous faites partis des idiots méchants dont la tête a été formatés par les menteurs manipulateurs sous la solde de la france afrique pour détruire wade et sa famille pour y installer ces mensonges que vous voulez tjs croire espèces de con. tu peux citer un seul scandale financier avec des preuves incriminant wade qui pourrait lui valoir la prison? toutes les accusations concernant karim soulevés par la crei sont tous fausses et sans preuves. où sont les 2500 milliards qu'on vous disait avoir volé par karim wade? rien que des mensonges. les vrais voleurs sont dans dans le régime actuel où ils ont été pris la main dans le sac. affaire petrotim exemple patent.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:45 AM)
    Aminata MIMI TOURÉ est une femme INJUSTE. Elle mérite tout le sort qui lui arrive. Elle a poursuivi les gens et dans le même temps, elle a laissé tomber le dossier de son ex-mari, Oumar SARR parce que sa fille était contre cette action. Lorsqu'on est JUSTE, il faut l'être, EN TOUT TEMPS. C'est une vraie vipère, cette Mimi TOURÉ et Macky SALL a bien fait de l'écarter. De toutes les façons, Marième Faye SALL n'allait jamais la laisser prospérer, plus que ce qu'elle a obtenu. J'ai aucun sentiment pour elle et en plus, elle se sent importante alors qu'en politique, elle n'a AUCUNE BASE POLITIQUE...
    Auteur

    Ami2024

    En Novembre, 2020 (11:46 AM)
    AMI2024
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:47 AM)
    Elle est foncièrement méchante cette dame là......à voir la réponse qu'elle a servi à idy montre qu'elle jouissait de plaisir de la souffrance de ses ennemies..............une sado maso.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:49 AM)
    Mimi elle sera presidente en 2024
    Auteur

    Baye

    En Novembre, 2020 (11:55 AM)
    Je suis plus avec macky mais cette dame mérite être président du Sénégal c’est la seul constante du gouvernement elle a rempli toutes les missions qui lui était confiée et dignement c’est bien une dame de fer qui mérite de déloger macky sall au palais .et j’en sûre qu’après toutes ses voyous seront traqués
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:57 AM)
    La versatilité du sénégalais dans toute sa splendeur !



    Comme les girouettes, suivant le vent et les opportunités.



    Triste pays de fainéants, de larbins à la solde de leurs maîtres politichiens et religieux

    un jour blanc, le lendemain noir , tout dépendant de la recette financière.



    Mimi Touré a des atouts que les machos ne supportent pas :



    elle reste ferme dans ses positions

    n'a pas besoin d'un homme aux "milles collines..femmes) pour mener sa vie comme elle l'entend, elle ne dépend de personne.



    Je comprends mieux le choix du président de repêcher les repentis ....ils connaissent toutes les ficelles de la corruption , du détournement financier, politique, immobilier ...
    Auteur

    Touré Mandy Mory

    En Novembre, 2020 (12:01 PM)
    Mimi Touré Mandy Mory. Mimi méyy la améle Idy. Dr Madiyou Touré korr Adja Nafy Sow sage femme d'état, mbokou ndeyou Adja Diarra Sow, mbokou ndeyou Adja Fatou Sow Lima professeur bou djiguéne bi si dial Diop
    Auteur

    En Novembre, 2020 (12:04 PM)
    je croyais que le directeur de campagne du président Macky Sall lors de la présidentielle 2019 était son Premier ministre à l'époque, Mohamed Boune Abdallah Ndione
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (13:28 PM)
      boun dionne était le danseur de mbarass à l’époque sur le toit de sa voiture
    Auteur

    Quelle Femme!

    En Novembre, 2020 (12:19 PM)
    Deux fois Directrice de campagne de Macky Sall, deux fois à la victoire. Kou ko worr dou la sakh djikk. A bon entendeur salut!
    Auteur

    En Novembre, 2020 (12:35 PM)
    Ces ex-PDS vont faire gifler le sang

    . Waut and see
    Auteur

    En Novembre, 2020 (12:39 PM)
    bienvenue en enfer
    Auteur

    En Novembre, 2020 (12:41 PM)
    Pourquoi certains sénégalais sont aussi méchant. Ce journaliste raconte des balivernes pour avoir les commentaires des désoeuvrés haineux. Aminata Toure n'est l'objet d'aucune traque et pourrait même faire un retour en force. Macky est un politicien très rusé.
    Auteur

    Abdoulaye

    En Novembre, 2020 (12:58 PM)
    Elle sera là future présidente du senegal ne vous fatiguer pas soul ker douko tété fégne.
    Auteur

    Mimi Méyy La Améle Idy

    En Novembre, 2020 (13:39 PM)
    Mimi méyy la améle Idy



    Mimi méyy la améle Idy



    Mimi méyy la améle Idy



    Mimi méyy la améle Idy



    Mimi méyy la améle Idy



    Mimi méyy la améle Idy



    Mimi méyy la améle Idy

    Auteur

    Idy SpermatozoÏde Vieillissant

    En Novembre, 2020 (13:41 PM)
    Ndé ké té yoo Idy akk tchioyy li yeupp 22 ans la ame Bac?



    J'ai eu le bac à 18 ans bien avant lui
    Auteur

    Les Chantiers De Thies/cese

    En Novembre, 2020 (13:42 PM)
    Après les chantiers de Thies c'est maintenant le tour des chantiers du CESE.
    Auteur

    Patience

    En Novembre, 2020 (13:47 PM)
    C'est la jungle et le coupeur de têtes est Macky. Les amis d'aujourd'hui deviendront les ennemies de demain et vis versa. Le problème psychologique et mental est du côté du chef qui n'est pas une référence mais un stratège politique pour lui et sa famille proche et la république n'a se sens pour lui que celle-ci est à ses pieds.



    Quand je vois les fumiers, au lieu de sauver le peuple, passent leur temps dans les médias avec cette phrase à la bouche :

    " Macky, c'est Allah qui lui a confié le Sénégal..." Ils pouvaient rajouter : avec des élections truquées...

    Macky qui entend de tels propos ne voit en monarque avec un peuple soumis.



    Quelle honte avec un pays à 400 PARTIS POLITIQUE. C'est une bombe à retardement pour le Sénégal. Cela veut dire qu'on ne se retrouve en rien et que chacun ne pense qu'à soi !!!
    Auteur

    Baba

    En Novembre, 2020 (13:54 PM)
    Autant….

    Autant Idrissa et Macky étaient compagnons autant ils sont devenus adversaires…

    Autant ils étaient adversaires, autant ils sont revenus compagnons…

    Autant Mimi et Macky étaient compagnons, autant ils sont aujourd’hui adversaires…

    Autant ils sont ennemis, autant ils peuvent redevenir adversaires…

    Messieurs, si malgré le degré d’adversité entre Macky et Idy, les choses ont fini par s’arranger pour conduire les deux hommes à cheminer ensemble, rien vraiment rien n’exclut que la tension entre Mimi et le président de la République ne connaisse dans le futur meilleur sort… En politique, le mot « impossible » n’existe point. Donc prenez garde à ne pas trop vous engager pour l’un ou l’autre acteur, ils peuvent bien finir par s’entendre et vous laisser en rade.

    Auteur

    Soce

    En Novembre, 2020 (14:21 PM)
    Bizarre, personne ne parle de Sa declaration de patrimoine 777 000 000!!!! C'est qd meme bcp. ou je ne suis uptodate??
    Auteur

    Phil

    En Novembre, 2020 (14:45 PM)
    Toute personne à qui on confie des responsabilités au sommet de l'Etat doit s'attendre à rendre compte à tout moment.



    C'est pourquoi il est très utile de vivre avec l'humilité quand on a les pleins pouvoirs en main car l'Administration n'a vraiment pas de sentiment ou d'ami.
    Auteur

    Deug

    En Novembre, 2020 (15:03 PM)
    Qui ne se rappelle pas du coup de poing qu'elle avait reçu devant les locaux du conseil constitutionnel lors du dépôt des listes de parrains? Ce jour elle était ko et si l'on en croit à la presse c'est malick gakou , le nouveau gros poisson pêché par Macky, qui avait déchiré la liste d'inscription par ordre d'arrivée dressée par mimi.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (15:05 PM)
    BIENVENUE EN ENFER
    Auteur

    Oui

    En Novembre, 2020 (15:18 PM)
    Mais Mimi Macky est trop méchant, il te met au frigo et prend ton ex mari et le nomme ministre.Dou nuit massa.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (15:27 PM)
    vipère
    Auteur

    Aissatou

    En Novembre, 2020 (15:36 PM)
    Moi je ne connais pas mimi et je ne suis pas politicienne mais je l'encourage du fond du coeur à se relever et à se montrer plus forte que jamais pour affronter ses adversaires (dont certains ont déja leurs représentants ici sur ce site pour dire du mal) Reste forte ma chère mimi et ne répond plus aux provocations. Tu vaux mieux que ces gens qui t'insultent toi au moins tu as travaillé dure pour ton pays peut importe que tu sois manipulée ou trahie (et j'en doute) Aie la tête haute et marche avec fierté tu resteras gravée dans le coeur de beaucoup de sénégalais d'ici comme d'ailleurs
    Auteur

    Faux

    En Novembre, 2020 (15:54 PM)
    Ndeysan un article bidon écrit par son journaliste son homme de main papa diogoye faye a qui elle a fait un contrat au cese de plusieurs millions pour faire sa promotion.......Elle a toujours été une grande gueule mais pas une grande dame
    Auteur

    Nkhson

    En Novembre, 2020 (15:57 PM)
    Ici la politique est une arène de loups impitoyables, cyniques ou tous les coups bas, toutes les forfaitures sur fond de trahisons et d'ingratitudes, semblent constituer les fondements des règles du jeu. Sous ce registre, la tortuosité devient un atout pour les acteurs politiques, qui pour éliminer un adversaire, accéder aux stations de privilèges usent de toute sorte d'artifices, sans aucun état d'âme.

    Le machiavélisme sous sa forme brute "la fin justifie les moyens" trouve ici toute sa signification, toute son ampleur, n'est ce pas Macky(avec l'élimination de K.Wade et Kh. Sall pendant la dernière élection présidentielle). C'est pourquoi on ne sera jamais surpris d'assister à des revirements spectaculaires chez nos hommes politiques, dont la plupart sont très enclins à la transhumance politique. On vit l'ère des politiciens professionnels dépourvus de principes et valeurs éthiques. Certains, après avoir gouté aux délices du pouvoir, ne nourrissent plus la volonté de rester en dehors des cercles de ce pouvoir une fois débarqués.

    Ils deviennent des corrompus du pouvoir, obnubilés par les postes de privilèges, l'argent facile et les fausses prestiges. Tous les problèmes de ce pays et au delà, du continent africain découlent de ces comportements extravagants, saugrenus et nombriliques de ces hommes politiques et qui constituent un véritable frein au développement.

    Un changement total de paradigme est nécessaire et consistant à rendre la politique beaucoup plus humaine, fondée sur l'éthique et les valeurs morales. Sans cela le concept de république qui consacre un état de droit avec un vrai pouvoir judiciaire indépendant de l'exécutif et un parlement réel dépositaire de la volonté populaire à travers une démocratie manifeste, restera une perpétuelle chimère.

    Auteur

    Jsenegal

    En Novembre, 2020 (16:01 PM)
    Cette dame est une des fiertés de la femme africaine. Les sénégalais l'aiment pour ce qu'elle est et ce qu'elle a fait pour le pays et le continent. Nombreuses sont les filles de cette jeunesse montante qui s'inspirent des qualités et courage de cette grande Dame. Oui, notre pays compte beaucoup sur ces dames de la classe de Mme Mimi Touré, Mme Eva Marie Coll Seck, Mme Anna Sémou Diouf,... Merci pour tout et espérons avoir encore plus de grande Dame dans tous les secteurs pour contribuer à l'émergence de notre pays.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (16:03 PM)
    Politique mo salté té mana worr bouggoumako. En tout cas elle a beaucoup fait pour Macky.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (16:11 PM)
    Vive Mimi Touré, la prochaine Présidente de la République du Sénégal, inchallah. Parce qu'elle en a la compétence, le caractère et la personnalité. Bolèke fulaak fayda ji, machallah.

    Elle le sera deh, un jour, kumu nèèx, kumu naxadi.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (18:13 PM)
      elle a eu le culot d'humilier sarkozy en public, l'an dernier c'est peut etre une des raisons de son eviction  :up:  :up: 
      allez voir sur youtube
    Auteur

    Yeet

    En Novembre, 2020 (16:23 PM)
    Et qui n’a pas d’ambition? Idy?

    Je n’ai jamais fait de la politique mais si Mimi se présente, je l’appuie.



    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2020 (16:29 PM)
    Une femme belliqueuse,sans charme.

    Elle s'est trop rabaissée à vouloir coûte que coûte plaire à Macky.
    • Auteur

      Africa

      En Novembre, 2020 (16:45 PM)
      faux, elle ne s'est jamais rabaissé. elle a toujours été une femme de principe. jamais un mot pour défendre macky dans ses grands scandales (pétro tim, total, prodac, ter,...
    Auteur

    En Novembre, 2020 (16:41 PM)
    fast track jusqu au fond du trou sans fin
    Auteur

    En Novembre, 2020 (21:03 PM)
    Ce qui me plaît chez la Dame de fer, c'est qu'elle a de la personnalité et du caractère, et ne se laisse pas marcher sur les pieds, comme Macky Sall aime le faire avec ses collaborateurs.



    Regardez-moi ces ministres yambar, sans vergogne ni personnalité, ni vergogne, que Macky Sall a viré de son Gouvernement, et qui, le lendemain, viennent dare-dare répondre à sa convocation, pour une simple réunion de parti, et qui en profitent pour lui cirer les bottes. Ces farfelus de ministres sont sans vergogne ni dignité. De vrais yambars, qui ne méritent aucune considération. Tchimm, tchippiri !



    Voilà ce qui les différencie de la Dame de fer, une vraie femme d'honneur, une vraie femme d'Etat !



    Enfin, de mon point de vue, ce que craignent ces yambars, de ministres, c'est que Macky Macky Sall réveille leurs cafards, endormis dans ses tiroirs, pour les poursuivre en justice, pour fautes de gestion avérées ou non. Ce dont s'en fiche éperdument la Dame de fer...Ce que Macky Sall sait parfaitement, parce que cette lionne aux griffes acérées n'a pas peur de lui, ni de personne d'autre. Vive Mimi Touré, jigehn ju mën gohr ! Vivement la Présidentielle de 2024, ce sera chaud pour Macky Sall, ou son dauphin Idrissa Seck.!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2020 (21:44 PM)
    La Mimy Touré n'est pss blanche comme neige.Ses laudateurs qui ont accaparé le net ne parviendront pas à lui donner une image immaculée;elle est au cœur d'un système corrompu. Elle est comptable de tout le passif de ce système de prévarication.Elle ne peut incarner le renouveau car discréditée par sa longue présence dans ce gouvernement népotique.

    En plus,estd'une susceptibilité à fleur de peau et aime trop les querelles. Elle a joué au larbin de Macky pendant si longtemps qu'elle ne bénificie plus d'une once de crédibilité.

    Les sénégalais ne sont pas dupes:la notoriété médiatique factice ne mène à rien.
    Auteur

    Irambi Lo

    En Novembre, 2020 (21:53 PM)
    Que Dieu la préserve. Elle sera notre futur président in chalah créé ton parti
    Auteur

    Moustapha Ckerif Niang

    En Novembre, 2020 (07:11 AM)
    Mr aminata tou c'est là pollutick c'es comme çans moi j'vous

    J'aim tu ét'e un fame travailleur ?
    Auteur

    En Novembre, 2020 (08:47 AM)
    En attendant de voir d'autres candidats, j'opte pour cette dame pour 2024.

    Elle a un parcours exceptionnel et en plus courageuse et intransigeante, voilà ce qu'il nous faut. C'est pas facile pour une femme de s'affirmer dans un monde d'hommes et elle a réussi à s'imposer. Je dis bravo !
    Auteur

    Cheikhou Loum

    En Novembre, 2020 (09:40 AM)
    Dafa soxor, ki dou meuss djitè reew, ndax El porte la poisse
    Auteur

    Moussa

    En Novembre, 2020 (11:53 AM)
    COURAGE MADAME. VOUS ALLEZ BIENTOT REBONDIR.
    Auteur

    Euyineuw ...

    En Novembre, 2020 (16:06 PM)
    Waaw ! Ce panel d'intervenants est tout simplement délicieux . Il est de haute facture intellectuel . Les arguments servis pour défendre les points de vue antagoniques sont tranchants , détaillés et très bien étayés ; en plus d'être écrit par certains dans une syntaxe plaisante malgré parfois le ton irrité pour les uns , moqueur pour les autres , mais très explicite cependant pour tous .

    Cela devrait amener nos acteurs politiques à prendre conscience de la maturité politique entre autres du peuple sénégalais , mais surtout de sa grande érudition . Et leur faire comprendre qu'ils ont pour mission sacrée et divine , de réussir l'avenir radieux une grande nation , d'un immense peuple d'hommes et de femmes de bien , leurs frères et soeurs .

    Mme. Aminata TOURÉ Mimi , dont l'expertise avérée ne fait l'objet d'aucun doute , et dont les qualités de femme battante ne sont plus à démontrer , quant à elle , à mon avis , a la malchance de ne rencontrer dans sa vie ( politique en tout cas ) , que des hommes de peu de vertu , qui n'ont de préoccupation que leurs seuls intérêts personnels . Des hommes ( si l'on peut les nommer ainsi ) qui n'ont pas la moindre once de galanterie . Elle les rencontre dans un environnement politique vicié , pollué qui , au lieu de s'appeler CHAMP politique ( espace de bonnes cultures et de bonnes récoltes ) se prénomme malheureusement ARÈNE politique ( lieu de tous les COMBATS malhonnêtes et fratricides , de tous les vices , de toutes les trahisons possibles et imaginables ) . Elle se bat donc avec SES propres armes mais , celles-ci semblent indisposer ses partenaires eux-mêmes . Mais si son COMBAT est juste , c'est-à-dire que s'il est pour le bien du peuple , tous les sacrifices en valent la peine , et la récompense personnelle n'en sera que plus méritée , légitime et historiquement glorieuse .

    Allez ! Grand courage et très bonne chance grande dame , parce que le vrai combat ne fait que commencer , et l'adversaire est mauvais , coriace , impitoyable , tu le sais bien . Il est immoral et bien armé mais surtout et c'est le drame , il est protégé par notre PAUVRE CONSTITUTION et notre TRISTE POUVOIR JUDICIAIRE entre autres forces armées et ( lobbies ) suivez mon regard , et surtout ( LA REPUBLIQUE FRANÇAISE et ses entreprises et entrepreneurs de merde ) .

    La France ne délocalisera jamais ses usines et technologies au Sénégal , pourtant cela contribuerait à résorber ce chômage endémique des jeunes et leurs tentatives mortelles d'émigrer par les océans et à travers les déserts ou les pays hostiles et dangereux . Et cela sans aucun danger pour la France , au contraire ...

    Courage encore Mmi , les hommes et femmes de bien de ce pays , feront résolument barrage à leurs sales manoeuvres pour te détruire .



    EUYINEUW ... BADJI-BASSENE ... Votre très cher ami et frère en politique ...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email