Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

QUAND THIERNO ALASSANE SALL BOUDE DEVANT MACKY SALL...

Single Post
QUAND THIERNO ALASSANE SALL BOUDE DEVANT MACKY SALL...

L’ancien ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Thierno Alassane Sall, aurait décliné toute offre de recasement du président de la République, Macky Sall, et aurait pris la décision de retourner à l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne (ASECNA). Ce, suite à son limogeage du gouvernement à l’issue des locales du 29 Juin. la liste parallèle du responsable de l'APR a été battue par celle d'Idrissa Seck à Thiès.

Ce refus catégorique d’ un recyclage dans une direction générale serait justifié, selon Libération, par le fait qu’Alassane Sall estime que la « sanction doit être pleine ». Au moment où beaucoup de ses compères, eux aussi d’anciens ministres, démis de leurs fonctions sont entrain de remuer ciel et terre pour décrocher un poste de directeur général. Parmi eux, Seydou Gueye, ancien secrétaire général du gouvernement qui serait fortement tenté par le poste de Directeur général du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD).

Article_similaires

27 Commentaires

  1. Auteur

    Héééé

    En Juillet, 2014 (18:52 PM)
    Yene angui niouy beugueu amé nak
  2. Auteur

    Ahtchoum9

    En Juillet, 2014 (18:57 PM)
    SEYDOU GUEYE YOUSSOU NDOUR GRIS BORDEAU PAKO JACKSON ETC. SE SONT TOUS LIGUES CONTRE BAMBA FALL ET POURTANT ILS N'ONT MEME PAS EU LE TIERS DES VOIX THIEYE BAMBA AHHH S'ILS SAVAIENT ......WA MEDINA GNO GNANGUE DEH C GRACE AU TRAVAIL DE KHALIFA SALL SUR CENTENAIRE ....BAMBA DIKEUL WAAYE AVANT KORITE ...TOUS AUX CHAMPS DE COURSES.
    • Auteur

      Macky Le Traitre

      En Juillet, 2014 (00:44 AM)
      macky2012 vilipende macky sall : "il nous a trahi. il fait dans l’ethnicisation dans les nominations"

      si la présidentielle de 2012 était à refaire, macky sall n’allait surement pas goûter aux délices du pouvoir. pour cause, ses alliés de la première heure, avec qui il s’est battu pour obtenir les 26%, l’accuse aujourdhui de trahison. au fait, ils remarquent pour le regretter que le leader de l’apr a attendu d’être au sommet de l’etat pour leur donner un coup de pied.

      "la relation est quasi inexistante avec macky sall. il y a plus d’échange entre macky sall et macky 2012 depuis l’entre deux tours », souligne el hadji ibrahima mbow, président de l’union citoyenne bunt bi. « beaucoup d’entre eux qui l’entourent n’étaient pas de vrais membres de macky2012. eva marie coll seck, aly ngouille ndiaye, aminata tall ne venaient aux réunions de la coalition que quand ils pensaient que macky sall serait présent », renchéri maguette ngom. selon lui, ces gens-là n’étaient que des dames de compagnie de macky sall. mais pour mouhamed diagne de synergie républicaine, « la grande responsabilité incombe à macky sall. le président a voulu tuer macky2012. le président a été injuste avec macky 2012. la preuve, quand ibrahima sall a quitté le gouvernement, il l’a remplacé par le ps. et le ministère du commerce est comme réservé à l’afp ».

      en vérité pour les leaders de macky2012, la vérité, c’est que si la volonté de ceux qui sont avec macky sall aujourdhui s’était réalisée, il n’aurait jamais été président de la république du sénégal. « d’ailleurs, du temps de benno siggil senegaal, c’était tout sauf macky sall », raconte un ancien sous le couvert de l’anonymat. les propos d’abdou latif coulibaly bourdonnent encore dans les oreilles. « latif disait : macky c’est idy. idy c’est wade. et wade égal voleur ». anecdote : À la réunion de benno chez dansokho, niasse et tanor se partageaient le canapé, laissant macky sall sur une chaise. et il levait la main comme un écolier à chaque fois qu’il voulait prendre la parole ». « macky sall fait fausse route avec beeno bokk yaakkar. depuis 2000, le ps, l’afp,… sont dans une décroissance totale ; ils tirent macky sall vers le bas. si les populations n’adhèrent pas à la gestion de macky, c’est parce que les vrais initiateurs sont écartés ; pis, sans macky 2012 peut mettre une croix sur son ambition d’avoir un second mandat ».

      c’est sous la bannière d’alliance 2014 que la coalition macky2012 ira aux élections locales du 29 juin prochain. a en croire mohamed diagne, ce sera pour relever trois défis. le premier, dit-il, c’est qu’il y a un contentieux à clarifier autours des 26% du premier tour de la présidentielle. l’apr revendique ces 26%, il faudra alors prouver le contraire. ensuite, il nous faut rester cohérents. car on ne peut pas critiquer ces vieillards qui ont pillé et mis à genoux et ensuite accepter d’aller avec eux en alliance aux locales. troisièmement, il nous faut préparer 2017, en jaugeant nos forces. d’ailleurs, à l’issue des locales, macky2012 va devenir un grand parti avec un programme de gouvernement fiable ».

      rédigé le jeudi 12 juin 2014
    • Auteur

      Tas

      En Juillet, 2014 (01:38 AM)
      (envoyé spécial à thiès) - alors qu'il est candidat à la mairie de la commune d'arrondissement de thiès où il a fort affaire avec idrissa seck et mamadou lamine massaly du pds, le ministre des infrastructures et des transports terrestres bat campagne contre la coalition benno book yakaar dans une autre commune à thiès, précisément dans la zone nord.

      en lieu et place de sa propre coalition qui est candidates dans trois communes, thierno alassane sall apporte son soutien sans faille à la coalition boolodéfar thiès de mamadou dieng qui est un des rivaux les plus sérieux de la coalition bby dirigée par hélène tine (majoritaire) et oumar diop (proportionnelle).

      la bataille pour l’occupation du fauteuil de maire dans la commune d’arrondissement de thiès-nord s’annonce très rude au regard des activités des différentes coalitions investies. et pour cause, les coalitions ont investi les quartiers de diakhao, thialy, nguinth, escale nord, kawsara, médina fall ; à la conquête des suffrages des populations.

      si ces joutes locales ont fini de battre tous les records de candidature dans l’histoire politique du sénégal, un fait rarissime qui est sur toutes les lèvres et attire l’attention de beaucoup d’observateurs politiques à thiès. comment comprendre que le ministre des infrastructures et des transports terrestres, candidat à la mairie de thiès-ouest sous la bannière de benno book yakaar, bat campagne contre cette même coalition dans la commune d’arrondissement de thiès-nord.

      en effet, thierno alassane sall apporte son soutien depuis le début de la campagne à la coalition boolodéfar thiès de mamadou dieng décidé à tourner le dos à l’actuelle équipe municipale. l’adjoint au maire s’est engagé dans une lutte sans merci où tous les coups sont permis avec la coalition benno book yakaar dirigée par la députée héléne tine (majoritaire) et le directeur général de la société africaine de raffinage (sar), oumar diop (proportionnelle). sans oublier, l’actuel maire sortant, alassane ndiaye, qui, sous la bannière de la coalition and défar thiès, manœuvre dans tous les sens pour convaincre l’électorat, afin de s’inscrire dans la continuité.

      cette posture du ministre sall qui est théorisée récemment que l’unité fait la force, n’agrée nullement ses camarades de la zone nord. « c’est une bourde politique, dixit hélène tine qui ajoute que : les populations se sont rendues compte que cette adversité est animée par des intérêts personnels. nous, nous adressons et présentons notre projet de société aux thièssois ».

      estimant que le ministre est animé par les questions d’intérêts personnels et de calculs politiciens, la tête de liste majoritaire de bby dans la zone nord interpelle les politiques sur ce cas d’école ».

      « je constate que ce ministre a du temps à perdre parce qu’il est candidat dans la commune ouest où il a à faire face au maire absentéiste depuis 10 ans. cela devrait lui suffire largement d’autant plus qu’il porte la même bannière que nous, a relevé l’ancienne porte-parole de l’alliance pour les forces du progrès, tout en ajoutant que ça fera partie des bizarreries de benno».
    • Auteur

      Helene Tine Seyntane

      En Juillet, 2014 (01:54 AM)
      hélène tine mom na noppi prostituée politique la. societe civil avncer woul mou dem afp, afp nehoul mou beusss dou nakk beuss dou niakk beuss du nehoul mou dem apr.
      ndawsi tine mom profits et intérêts rek. kirikou bongo mom mo yaheu fofou abdou mbow.
      dofff bi mom dr ndiaye dafffa dofff. augustin le feticheur dentiste.et menteur. d'aaracheur de de dets
    Auteur

    Titen

    En Juillet, 2014 (19:23 PM)
    nit dey am foulla !!! de plus vu que certaines personnes comme aminata mbengue ndiaye sont encore dans le gouvernement et pourtant meritent la sanction comme aminata tall dailleur ..
    Auteur

    Al Fulani

    En Juillet, 2014 (20:06 PM)
    Cerno Alhassane bi-dhimo, Seydi Sall a. jaraama. Il y a Sall et Salle. Le Cerno dans le maquis m'a tjs etonne. Alhamdulilah,
    Auteur

    Thies Nord

    En Juillet, 2014 (20:08 PM)
    Thierno sait qu'il a merdé.

    Au delà de perdre les élections, il est surtout le principal instigateur de la division à Thiès en installant des listes dissidentes dans tous les arrondissements. Tout cela pour avoir des conseillers à sa botte dans l'hypothétique éventualité de son élection comme maire MDR Et pfffff il a tout perdu, légui mouy guèd!

    Sa business la!
    • Auteur

      Hametsall

      En Juillet, 2014 (00:04 AM)
      ca transpre la haine! dabord a thies ouest ou thierno etait candidat l n'y a aucune liste dissidente. benno est parti ensemble avec 19 parties prenantes. ensuite la ou il y a eu des listes dissidentes il faut s'en prendre a l'ostracisme de certains et l'imposition de personnes qui ont usurpees le titre de bennoo alors qu'une annee durant jusqu'a ;a veille du depot des listes elles ont fait la politique de la chaise vide a defaut de rouler pour l'adversaire. aussi seuls les faibles d'esprits incapables d'etre ndependants soupconnent des acteurs poltiques majeurs d'etre des marionnettes. ce pays fort heureusement a encore beaucoup de dgnes fils comme thierno alassane qui n'ont pas la poltique comme metier et unique voie d'accomplissement.
    Auteur

    Dl

    En Juillet, 2014 (21:28 PM)
    En tant que kaolackois je suis d'accord pour le sacntionner notre route de fatick est dans un état grave.

    Il n'a rien foutu pour cela malgré les promesses de son chef de gouvernement
    Auteur

    Van Gaal

    En Juillet, 2014 (21:31 PM)
    MORALITE SALL AVAIT UN BOULOT. GUEYE ETAIT UN CHOMEUR. SALL KO TORODO (PAS TOUS LES SALL NAK PUISQUE YEN QUI SONT DES MATHIOUDO EN GENERAL ILS GROS ET GRAS) GUEYE KO GNEGNO. RE-MORALITE / LE SENS DE L'HONNEUR NOUS VIENT LARGEMENT DU SANG ET DE LA NAISSANCE.
    Auteur

    B-t

    En Juillet, 2014 (21:56 PM)
    Macky ne voit que du feu dans ce melting pot politique. La stratégie de son isolement que ses adversaires ont établie , a mordu. éclater l'APR, semer la zizanie dans le BBY, le mettre en mal avec les marabouts, la Gambie et rendre le MFDC plus radical dans ses positions. Pour y faire face, il se débarrasse de Mimi, renvoie ses lieutenants, nomme un Mouride Sadiq PM, donne les portefeuilles juteux au PS et se prépare a mettre fin ä toutes les poursuites judiciaires. La preuve au lendemain de la déposition de Mimi, Béthio et La dame des 40 milliards, déposent des demandes de liberté et des annulations. Je me demande si Machy a vraiment des conseillers politiques ä la hauteur ? Ce qui se passe c'est un crime politique. C'est vraiment enfantin. Il va droit au mur. Je trouve aussi, que ses objectifs de développement économique et social pour le Sénégal tels que définis sont superbes mais ce n'est pas avec ce gouvernement qu'il va les atteindre. La volonté y est certes. Ils s'habillent bien et ont le verbe facile mais, ces hommes n'ont pas la capacité intellectuelle et technique pour conduire ces projets.
    Auteur

    Guy

    En Juillet, 2014 (23:00 PM)
    si tu viens a l asecna il faudra respecter les heures travail aucune absence ne sera toleree. A bon entendeur salut
    • Auteur

      Ponctualité

      En Juillet, 2014 (01:35 AM)
      kou hamm thierno alassane sall hamné ponctualité moy mom il était le premier a son bureau chaque matin au ministère je n'ai jamais vu jamais de retard et reunion toujours ponctuel orrect et courtois retourne a l'asecna la bas au moins il ya la rigueur et pas de belle famille ou familke du dg pour prendre tte la place. suis mon regard
    Auteur

    Tek

    En Juillet, 2014 (00:07 AM)
    TAS est entre en politique accidentellement. il n/est pas un politicien il n/a ni la souplesse ni la souplesse. il est cependant un homme de principe.
    • Auteur

      Tek Tek

      En Juillet, 2014 (01:18 AM)
      il a le plus important les principes je comprends lu tax mou fi wonn yaggg gars yi bou ngou niou borom principe
    Auteur

    Ly

    En Juillet, 2014 (00:09 AM)
    Tous les Ministres et DG démis devront retourner à leur fonction initiale s'ils en avaient. Oui il n'y a qu'au Sénégal où on voit un Chômeur devenir Ministre ou occuper un poste de DG. Ce sont ces pratiques qui endiguent ce pays dans la pauvreté. Retourner à son poste d'origine tout en restant militant actif de son parti est la voie digne pour conquérir le cœur des Sénégalais. Toutefois c'est malheureux que durant tous son séjour à ce Ministère on ne sent aucune réalisation neuve même s'il faut apprécier le fait d'avoir continuer les projets de Wade.

    Il nous laisse un gros problème avec la forte dégradation des cinq mètres du BCCD( ex Rte de Rufisque) impraticable depuis hivernage passé et qui sera un calvaire des automobilistes cette année encore . Il s'agit de la portion de route entre SODEFITEX et le croisement de la Route des hydrocarbures.Et la route Fatick - Kaolack aussi qui était une forte demande sociale attend toujours. Ce n'est pas dans de telles conditions qu'on gagne.

    Réveillez -vous avant qu'il ne fasse MINUIT comme disait l'autre.
    Auteur

    Souvenir

    En Juillet, 2014 (00:22 AM)
    Annoncée en grande pompe par le ministre des Transports, l'indemnisation des ex-agents de la défunte société multinationale Air Afrique présente bien des zones d'ombre que certains agents de la défunte société aérienne considèrent comme une ''mascarade'' et des ''manœuvres'' de Thierno Alassane Sall. C'est en tout cas ce que défend le pilote de ligne et ancien Commandant de Bord Air Afrique, Bou El Moctar Doukouré. Qui pourrait bien tomber sur le coup d'une plainte pour...diffamation.



    Alors que le ministre des Infrastructures et des Transports du Sénégal, Thierno Alassane Sall, n'a pas fini de verser des indemnités à d'ex-travailleurs de la défunte compagnie aérienne Air Afrique au cours d'une cérémonie tenue le lundi 5 août 2013 à l’aéroport Léopold Sédar Senghor, le pilote de ligne et ancien Commandant de Bord Air Afrique, Bou El Moctar Doukouré, rame à contre-courant. Dénonçant la ''mascarade et les manœuvres'' de Thierno Alassane Sall dans cette affaire, Bou El Moctar Doucouré regrette qu''''aucun Pilote de ligne, encore moins un représentant connu ou légitime des ex-travailleurs de l’ex Air Afrique n’ait été convié à une séance de travail au sujet de cette indemnisation du lundi 5 août''. Cela, dit-il, pour les raisons simples que ''M Elie Badji du SLPS, commandant de Bord, et Emmanuel Ndong, Pilote et secrétaire Général du SLPS, n’ont jamais été conviés au ministère pour assister à une séance de travail relative à l’indemnisation des agents d’Air Afrique''. Au même moment, ''Bayla Sow, ex-agent d’Air Afrique et ex-secrétaire général du SUTTAAAS, est affecté à Ouagadougou depuis le mois de février 2013''. De plus, ajoute-t-il, '' Mbargou Cissé, ex-Pilote d’Air Afrique, Commandant de Bord à Sénégal Airlines et membre du SPLS (Syndicat des Pilotes de Ligne Sénégalais), n’a assisté à aucune réunion au ministère des Infrastructures et des Transports depuis le départ du ministre Mor Ngom et l’avènement de Thierno Alassane Sall''.

    Selon Bou El Moctar Doucouré, ''la supposée cérémonie d'indemnisation des ex-agents de Air Afrique s'est déroulée sous haute surveillance policière''. Pour la circonstance, ''4 à 5 véhicules pick-up chargés de forces de l’ordre ont été réquisitionnés à l’avance dès vendredi par le ministre des Infrastructures et des Transports''. Ces forces, soutient-il, ''sont positionnées bien avant l’arrivée des agents d’Air Afrique convoqués par voie de presse par le communiqué du ministre''. Cette disposition sécuritaire mise en place soulève bien des interrogations, selon M. Doucouré. Qui dénonce des magouilles consistant à travailler en catimini avec le Syndic-liquidateur pour établir une liste sur la base de critères non avoués pour éviter soigneusement d'associer les représentants du personnel afin de ne pas ébruiter l’affaire''. Ensuite, ''le syndic-liquidateur est connecté avec un certain nombre d’ex-agents d’Air Afrique que tout le monde connaît et a identifié ceux qui ont perçu une rémunération pour services rendus au Syndic''. ''Tout le travail fait sous le couvert du nouveau secrétaire général du Suttaaas (agent en activité d’Air France) pour donner une légitimité syndicale à la forfaiture'', Bou El Moctar Doucouré confie que ''Thierno Alassane Sall a anticipé sur les événements, sachant (inévitablement) que des agents d’Air Afrique non concernés par cette manipulation se présenteront''. Raison pour laquelle il a, selon lui, ''réquisitionné les forces de l’ordre en les mobilisant à l’avance''. Mais pour lui, ''il aurait été tellement plus simple et plus honnête de dire par voie de presse : les ex agents d’Air Afrique, en attente du règlement de leur soldes de tout compte, dont les noms suivent, et dont les montants restant à régler sont compris entre 2 millions et 4,3 millions sont invités à se présenter à l’aérogare pèlerins de Dakar Lss''.

    Dénonçant un manque évident d’éducation et de courtoisie les plus élémentaires vis-à-vis d’anciens travailleurs, Bou El Moctar Doucouré, qui a traité Thierno Alassane Sall de tous les noms d'oiseau, persifle qu''un ministre doit être courtois en toutes circonstances et doit être soucieux de coller à une certaine déontologie''.



    ''Le ministre va saisir la Justice''



    Mais au niveau du Ministère des Transports, le son de cloche est tout autre. Là, on dénonce bien une certaine ''mauvaise foi'' des pourfendeurs de la mesure consistant à indemniser certains agents d'Air Afrique et on menace le pilote de ligne et ancien Commandant de Bord Air Afrique Bou El Moctar Doukouré d'une plainte en justice, pour les qualificatifs utilisés contre le ministre de tutelle, Thierno Alassane Sall, ''dont la réputation d'honnêteté ne souffre d'aucun doute''. Et sur le plan technique, on explique bien que ''l'indemnisation d'une partie des travailleurs n'a rien à voir avec la procédure engagée depuis la liquidation d'Air Afrique'' et la désignation d'un administrateur provisoire. En gros, l'Etat aurait pris la décision d'indemniser les personnes les plus touchées par la faillite d'Air Afrique. Et d'attaquer frontalement Bou El Moctar Doukouré, qui n'aurait plus de gros soucis financiers alors que plusieurs autres anciens membres d'Air Afrique tirent le diable par la queue. Au ministère des Tranports, c'est le ''critère social'', explique-t-on, qui a été ''prédominant''. ''Beaucoup d'anciens travailleurs ont divorcé, sont tombés malades ou handicapés à cause des problèmes financiers qu'ils ont eus'', avance-t-on, en dénonçant l'amalgame consistant à mélanger le dossier traité au fond de l'affaire qui avait nécessité la désignation d'un syndic à partir d'Abidjan et l'indemnisation présente qui n'obéit qu'à des critères sociaux spécifiques. En tout cas, les proches du ministre ne comptent pas laisser passer des attaques de bas étage, bâties sur du mensonge et mues par des intérêts bassement égoïstes....



    Auteur

    Mediator

    En Juillet, 2014 (00:28 AM)
    SALL ngary

    Gorr foula!!!!

    Goor foula!!!

    Entierement d'accord avec vous..

    Bo khamoul fo dieum

    Dangay delou finga diogue

    GOD bless u...
    Auteur

    Gor Foulleu

    En Juillet, 2014 (00:46 AM)
    Yow de am nga metier kennn dou la yepp deloul sa asecna mo ngueuneu cette chose elle est pourrie bo si dessé sax peuheuk rek ngaay def parce ke ki daffa dehaal
    Auteur

    Macky Dou Dem

    En Juillet, 2014 (00:48 AM)
    Daw sa ba ngaay am tank ndax Macky mi ma guiss dou demm
    Auteur

    Laca

    En Juillet, 2014 (00:53 AM)
    personne ne le connaissait avant c est le pr ki l a revelé et nommé du respect pour le president ka meme thierno a échoué il doi partir c fé bravo prési c tres courageux vs decisions avancons

    • Auteur

      [email protected]

      En Juillet, 2014 (01:16 AM)
      dis que tu ne connais le pr ne dira pas ça il le connait bien sait qu'il a résisté au puissant farba senghor du temps de sa force et c'est pour ca que le pr en a fait le coordinateur des cadres de son parti
    Auteur

    Papi

    En Juillet, 2014 (01:03 AM)
    Il me semble que Macky a profite des élections pour virer les plus radicaux de son régime. On verra toute de suite la fin des poursuites contre Karim.... Et la gabegie va reprendre.

    Mame Mbaye Niang s'en était pris a Mimi Toure parce-que qu'elle avait refuse de lui accorder des avantages indues.Maintenant lui et les autres comme lui, pourront s'en donner a cœur joie...C'est dommage pour cette deuxième alternance.Mais on va continuer, jusqu’à ce qu'on trouve le bon leader....
    Auteur

    Al Amine

    En Juillet, 2014 (01:11 AM)
    Lors du Comité régional de développement (Crd) préparatoire tenu ce mercredi à la gouvernance de Thiès, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, le porte-parole du khalife général des Tidianes, s’en est pris au ministre des Infrastructures et des Transports.



    «Thierno Alassane Sall doit savoir que je ne suis pas son enfant qu’il peut tromper avec des bonbons. Il m’a donné rendez-vous à 4 reprises, il n’est jamais venu. Il doit savoir que je peux être son père. Le Président Abdoulaye Wade s’était engagé à moderniser Tivaouane. Il avait déjà signé le décret. Le Président Macky Sall a promis de continuer le programme de modernisation de Tivaouane. C’est ainsi qu’il m’a mis en rapport avec Thierno Alassane Sall.



    Déjà, un budget de 7 milliards FCfa devait être dégagé pour la réalisation de quelques infrastructures prioritaires pour l’édition de ce Gamou. Pour le moment, rien n’a été fait. Le gouvernement n’a qu’à effectuer les réalisations ou s’abstenir.



    Nous ne sommes pas des enfants pour qu’ils nous promettent des choses qu’ils ne respectent pas. C’est inadmissible qu’ils tiennent des engagements et qu’ils ne les respectent pas», peste le porte-parole du khalife.



    «Une fois, j’ai même fait préparer un déjeuner pour le ministre qui n’a pas respecté son rendez-vous», dira-t-il.

    • Auteur

      Wax Wahett

      En Juillet, 2014 (01:21 AM)
      on a vu quelques jours après le meme marabout dire s thierno sall est mon fils daffa diokhewoul l'argent rek hamna mo tahonnn princioe rek laay weuyé nioun thierno sall la niou wax
    • Auteur

      Air Afrique

      En Juillet, 2014 (01:27 AM)
      doucoure est un jaloux et aigri il devait remercier thierno sall car c'est grace a lui que vous 1vez eu votre premier paiement nitt mo.doy waar kou guereumoulo nittt do geureum yalla
    Auteur

    Sall Ballo

    En Juillet, 2014 (01:13 AM)
    Les principes en bandoulière fo yaggg mo la fa gagal bok santeu tahoula nekkk benn y'a SALL et Sal (e ).

    Le tien a deux Ailes... donc vole très haut mon cher et ne les trouve pas dans les caniveaux l.
    Auteur

    Bara Tall

    En Juillet, 2014 (01:29 AM)
    La vérité c'est que Thierno a été combatu par les lobbies dont Bara Tall qui a eu sa tête finalma non Macky mo doy waar nah naniou ni rek ba nekk président rupture zero sobre et vertueuse zero maann ma warou
    Auteur

    Deugeur Torop

    En Juillet, 2014 (01:37 AM)
    Wade a dit vrai: '''en politik lou degeur moudji dam'' (en politique, ce qui est rigide finit par casser). Ce gars a un esprit rigide, c'est sa nature, il ne peut ou ne doit pas faire la politik. Qu'il apprenne de ses échecs: reste a l' ASECNA, c'est mieux pour toi
    Auteur

    Tas

    En Juillet, 2014 (01:40 AM)
    (Envoyé spécial à Thiès) - Alors qu'il est candidat à la mairie de la commune d'arrondissement de Thiès où il a fort affaire avec Idrissa Seck et Mamadou Lamine Massaly du Pds, le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres bat campagne contre la Coalition Benno Book Yakaar dans une autre commune à Thiès, précisément dans la Zone nord.



    En lieu et place de sa propre Coalition qui est candidates dans trois communes, Thierno Alassane Sall apporte son soutien sans faille à la coalition BooloDéfar Thiès de Mamadou Dieng qui est un des rivaux les plus sérieux de la Coalition Bby dirigée par Hélène Tine (majoritaire) et Oumar Diop (proportionnelle).



    La bataille pour l’occupation du fauteuil de maire dans la commune d’arrondissement de Thiès-Nord s’annonce très rude au regard des activités des différentes coalitions investies. Et pour cause, les coalitions ont investi les quartiers de Diakhao, Thialy, Nguinth, Escale Nord, Kawsara, Médina Fall ; à la conquête des suffrages des populations.



    Si ces joutes locales ont fini de battre tous les records de candidature dans l’histoire politique du Sénégal, un fait rarissime qui est sur toutes les lèvres et attire l’attention de beaucoup d’observateurs politiques à Thiès. Comment comprendre que le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres, candidat à la mairie de Thiès-Ouest sous la bannière de Benno Book Yakaar, bat campagne contre cette même Coalition dans la commune d’arrondissement de Thiès-Nord.



    En effet, Thierno Alassane Sall apporte son soutien depuis le début de la campagne à la Coalition BooloDéfar Thiès de Mamadou Dieng décidé à tourner le dos à l’actuelle équipe municipale. L’adjoint au maire s’est engagé dans une lutte sans merci où tous les coups sont permis avec la Coalition Benno Book Yakaar dirigée par la députée Héléne Tine (majoritaire) et le directeur général de la Société Africaine de Raffinage (Sar), Oumar Diop (proportionnelle). Sans oublier, l’actuel maire sortant, Alassane Ndiaye, qui, sous la bannière de la Coalition And Défar Thiès, manœuvre dans tous les sens pour convaincre l’électorat, afin de s’inscrire dans la continuité.



    Cette posture du ministre Sall qui est théorisée récemment que l’Unité fait la force, n’agrée nullement ses camarades de la Zone Nord. « C’est une bourde politique, dixit Hélène Tine qui ajoute que : les populations se sont rendues compte que cette adversité est animée par des intérêts personnels. Nous, nous adressons et présentons notre projet de société aux Thièssois ».



    Estimant que le ministre est animé par les questions d’intérêts personnels et de calculs politiciens, la tête de liste majoritaire de Bby dans la zone nord interpelle les politiques sur ce cas d’école ».



    « Je constate que ce ministre a du temps à perdre parce qu’il est candidat dans la commune Ouest où il a à faire face au maire absentéiste depuis 10 ans. Cela devrait lui suffire largement d’autant plus qu’il porte la même bannière que nous, a relevé l’ancienne porte-parole de l’Alliance pour les forces du progrès, tout en ajoutant que ça fera partie des bizarreries de Benno».
    Auteur

    Thiers

    En Juillet, 2014 (01:41 AM)
    Gars brillant plusieurs fois laureat du Concours général ceux qui l'on connu a Sfax et ailleurs savent ce que je dis. Ki da am xamm ameu dioudou li titalouko je connais la rigeur de son père.
    Auteur

    Technocrate

    En Juillet, 2014 (01:43 AM)
    Monsieur Thierno Alassane Sall est un technocrate membre influent du parti présidentiel.

    J'ai eu le net sentiment qu"il faisait de la politique par conviction.

    Je me souviens un jour lui avoir dit " quand je te vois, je regrette de ne m'être engagé en politique, car j'ai conscience qu'on peut faire de la politique dans notre pays sans vendre son âme.

    Passage du livre Servir de Abdoul Mbaye...
    • Auteur

      Abdoul Mbaye

      En Juillet, 2014 (01:46 AM)
      on peut faire de la politique sans vendre son ame. tu viens de donner encore raison au valeureux pm abdoul thiatieu mbaye. ...
    Auteur

    Sall Lamtoro

    En Juillet, 2014 (01:53 AM)
    Foula rek sall lamtoro...homme de principe ..homme de valeurs..kou kham sa aye mame dou la fonto..tu as toujours ete exellent dans toutes tes entreprises..une reference..
    Auteur

    Talibe S Safoura

    En Juillet, 2014 (14:21 PM)
    Seydi sall lamtoro guede tu as toujours eait digne et tu le sera pour toujours macky ne peut pas travailler avec des individu digne comme toi et mimi toure yalla reck nga ragal keep it that way boula kene tahaa change degeu rek moy moudie
    Auteur

    Moom

    En Juillet, 2014 (12:26 PM)
    IL n'a qu'à partir;il n'est pas indispensable.Il a bluffé les gens pour faire croire que c'est un spécialiste du transport aérien .Il a démontre que c'est un revanchard qui en veut au President SALL;

    On l'a déjà oublié En tout cas les travailleurs de l'Ex Air Afrique savent que c'est un menteur qui ne respecte jamais sa parole S'i est vraiment Torodo ,qu'il retourne à l'ASECNA ou personne ne veut de lui



    Bye Bye

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR