Jeudi 12 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Prolongement du mandat des députés : Les libéraux mettent en garde Macky Sall

Single Post
Prolongement du mandat des députés : Les libéraux mettent en garde Macky Sall

«Le Pds met en garde le chef de l’Etat et son gouvernement contre toute velléité de prolonger le mandat des députés sous quelque prétexte que ce soit et considère, le cas échéant, qu’il s’agira d’un accaparement du pouvoir que le peuple sera en droit de combattre pour le fonctionnement régulier et normal des institutions du pays», a déclaré Me Amadou Sall, porte-parole du jour.

Le Comité directeur du Pds s’est réuni ce jeudi 18 février 2016, à la permanence du parti.

Article_similaires

34 Commentaires

  1. Auteur

    Pds La Honte

    En Février, 2016 (23:16 PM)
    Le PDS n'a rien à dire, sous leur magistaire les sénégalais ont tout vu. triste parti
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (23:49 PM)
      tout ce que j'en sait il faut arrêter macky sall bima guiss des maintenant avec tous les moyens nak. wassalam
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (23:28 PM)
    tu n´as rien compri.le pds a tout à dire car karim sera le president qui donnera à nos institutions toutes leurs libertés.
    • Auteur

      Mansawali Walimansa Mansa 2012

      En Février, 2016 (10:05 AM)
      notre peuple met ici en garde tous ceux qui profèrent ces menaces pour mettre notre président macky sall en garde

      oui en prêtant sarment en 2012 macky avait juré de respecter la constitution et le'avis

      notre conscience nationale doit respect a la « grande muette » du pouvoir judiciaire
      oui, cela va sans dire que devant la conscience politique de notre nation démocratique, le respect est dû à ces deux « grandes muettes » que sont la cour de notre conseil constitutionnelle et la défense de notre armée nationale tout simplement parce que, en tout de leur actions ou partout dans leurs pensées ces deux « grandes muettes » ne parlent pas dans la rue et ne s’agitent pas dans la vue ! alors que devant toutes ces ruades politiques souvent exprimées en bravades politiciennes, il se voit bien qu’elle est en train de foutre le camps cette notion de noble pensée politique spécifiquement mise au bénéfice particulier de la nation, exclusivement émise dans l’intérêt supérieur de notre pays ou nettement commise au service distinct de notre peuple !

      du "cons-cons" vient de lui donner une occasion en or pour rescter la loi fonda
    • Auteur

      Mansawali Walimansa Mansa 2012

      En Février, 2016 (10:05 AM)
      notre peuple met ici en garde tous ceux qui profèrent ces menaces pour mettre notre président macky sall en garde

      oui en prêtant sarment en 2012 macky avait juré de respecter la constitution et le'avis

      notre conscience nationale doit respect a la « grande muette » du pouvoir judiciaire
      oui, cela va sans dire que devant la conscience politique de notre nation démocratique, le respect est dû à ces deux « grandes muettes » que sont la cour de notre conseil constitutionnelle et la défense de notre armée nationale tout simplement parce que, en tout de leur actions ou partout dans leurs pensées ces deux « grandes muettes » ne parlent pas dans la rue et ne s’agitent pas dans la vue ! alors que devant toutes ces ruades politiques souvent exprimées en bravades politiciennes, il se voit bien qu’elle est en train de foutre le camps cette notion de noble pensée politique spécifiquement mise au bénéfice particulier de la nation, exclusivement émise dans l’intérêt supérieur de notre pays ou nettement commise au service distinct de notre peuple !

      du "cons-cons" vient de lui donner une occasion en or pour rescter la loi fonda
    Auteur

    Kiff

    En Février, 2016 (23:34 PM)
    Il faut qu'ils acceptent oui eux les liberaux que le pouvoir que c'est Dieu qui le donne à qui IL veut quand IL le voudra et comme IL le voudra.

    Observez le visage de ces liberaux et meme de Sidy Lamine Niasse et Idrissa Seck quand ils parlent de Macky Sall. On lit sur leur visage la HAINE , la MECHANCHETE, L'ENVIE D'ETRANGLER. C'est cette meme HAINE qui avait amené le doyen Abdoulaye wade a disjoncté et accuser les parents de Macky d'enthrophophages. Je suis aujourd'hui qu'il regrette tres fort .

    Bin bin, les gars notre DEMAIN arrivera InCHA ALLAHOU RABI . Mais pour le moment c'est Macky que Dieu a élu faisons avec lui .

    Nos marabouts avaient prié pour que Dieu nous donne le president qui est mieux pour nous et LUI Dieu nous a choisi Macky sall . Et il sera là tant que Dieu le voudra .

    Tous ces gens qui nous poussent a descendre dans la rue,personne d'entre eux n'a son fils ici au senegal ; ils sont tous dans les ecoles des toubabs : en FRANCE.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (23:38 PM)
    comment un voleur peut donner la liberte aux institutions
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (23:56 PM)
    On n'a tout compris de votre position. On a pas votre temps. Votre passage au pouvoir est encore tout frais dans nos esprits. Et puis Farba Senghor n'avait-il pas menacé de porter plainte contre le président s'il reduit son mandat et maintenant que C.C dit que c'est impossible vous versez dans la politique politicienne pour vous soit disant vous offusquez alors que cela vous arrange bien. Ceux qui prônent le boycott sont en fait contre le mandat de 5 ans mais sont pour celui de 7 en réalité. On a tout compris On a tout compris
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le considèrent plus comme president
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le considèrent plus comme president
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Okf

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    Macky est entrain de rêver. C est fini pour lui les senegalais ne le croient plus.
    Auteur

    Bouc

    En Février, 2016 (00:19 AM)
    pfff le pds doit savoir raison garder n'est ce pas wade avait prolongé le mandat des députés ? n est ce pas wade avait prolongé le mandat des élus locaux? Amadou Sall beutt bou roussoul tothe
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (01:56 AM)
    Ndeyssan. Pauvre PDS.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (08:18 AM)
    Dynastie faye sall

    Aliou sall frere de maky maire guediawaye qui se reveille à ouest foire

    Aliou sall ministre conseiller meme quand maky n était plus PM

    Aliou sall diplomate en chine avec Maky PM

    Aliou sall patron de la banque BDK

    Aliou sall detenteur de permis de petrole

    Aliou sall proprietaire d une compagnie d aviation

    Les faye gassam dans les ambassades

    Ablaye timbo ooncle de maky maire de guediawaye

    Abdou karim sall cousin de maky DG ARTP

    Pape gorgui ndong maire à pikine

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (08:20 AM)
    okf parle pour toi et laisse les senegalais tranquille,pour ma part il a ma confiance, ana wa quart bloquant
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Février, 2016 (09:31 AM)
    L'énormité, millimaître SALL c'est d'introduire dans la constitution l'exclusion des binationaux pour accéder à la magistrature suprême, de jurer de respecter et de faire respecter cette constitution alors que sous cape on est soi même binational. Sur cette question qui ferait convoquer un ancien Président pour parjure et haute trahison dans une démocratie achevée, on ne vous a entendu. Evidemment puisqu'il s'agit de votre maître, le vieux Abdoulaye WADE, motus et bouche cousue.



    S'agissant du non respect d'un engagement pris par Macky SALL, permettez que je vous rappelle la foultitude de promesses de votre majesté: Les trains à grand écartement, la ligne de chemin de fer Ziguinchor - Tamba (la maquette de la gare de Zig. nous avait été montrée à la télé), les 04 TGV pour le 4ème anniversaire de l'alternance, les maïseries pour transformer le maïs en grain de riz, la Centrale nucléaire de la Casamance, les barges pour produire de l'électricité dans la mer de Gorée, l'Université du Futur Africain, le fameux projet Yakalma pour remplacer les restaurants universitaires ect ect ; je m'arrête là pour ne pas ennuyer le lecteur.

    Alors que nous conseilles - tu de faire avec cet individu qui nous dirigé 12 ans durant alors qu'il avait la nationalité française ? J'attends vos conseils éclairés.
    Auteur

    Citoyen

    En Février, 2016 (10:37 AM)
    Ils sont vraiment amnésiques ces libéraux, jusqu'à vomir tout ce qu'ils avaient goulûment ingérer, jadis.

    Pour rappel, Wade dans une nouvelle constitution avait ramené le mandat de sept à cinq ans par voie référendaire. Quelques années plus tard, il s'est dédit en utilisant sa majorité à l'Assemblée Nationale pour porter le mandat à sept ans. Le mandat de la législature 2001 devait se terminer en 2006, il l'a prolongé jusqu'en 2007. De même, les élections locales qui devaient se tenir en 2007 ont eu lieu en 2009, entre temps, il a placé sous délégation spéciale toutes le communes dirigées par les opposants.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (10:57 AM)
    Je salue l’attitude profondément républicaine du Président de la République qui a su certainement surmonter toutes sortes de pressions afin d’observerscrupuleusement les dispositions de la Constitution. Dans une République comme le Sénégal, le Président de la République incarne l’autorité de l’État. Il veille, par son arbitrage, au respect du texte constitutionnel, et assure le fonctionnement normal des pouvoirs publics et la continuité de l’État. Par conséquent, conformément aux dispositions de l’article 92 dans son alinéa 2 de la constitution, il se doit de s’imposer et de se faire appliquer en tant que première institution de cette République une décision émanant du Conseil Constitutionnel d’autant que parmi les 15 principales mesures initialement prévues dans le projet de révision, il n’en a reçu que quelques observations. Ainsi, le plus important pour moi est qu’on puisse enfin cadenasser notre constitution en réglant définitivement le problème surtout d’intangibilité des dispositions relatives à la forme républicaine, à la laïcité, au caractère indivisible, démocratique et décentralisé de l’Etat, au mode d’élection, à la durée et au nombre de mandats consécutifs du Président de la République à l’instar des pays dits de référence démocratique tels que la France et les Etats Unis qui depuis 1958 pour le premier et 1787 pour le second n’ont fait subir à leurs constitutions respectivement que 24 et 27 révisions ou amendements alors qu’à près seulement de 56 ans d’existence celle du Sénégal en a connu plus de 37. Ce qui est tout à fait aberrant.





    Le courage en politique, c’est de prendre des décisions visionnaires, fussent-elles impopulaires.

    La vision, c’est de mettre en œuvre des réformes qui seront profitables aux générations futures.

    Pour cette vision et ce courage, Bravo Monsieur le Président.

    La question essentielle qui aurait dû être le soubassement de tout ce tintamarre politico-médiatique autour du mandat présidentiel a été, à mon sens, passé sous silence. En réalité, il n’a jamais été crucial de savoir si le Président Macky SALL devrait faire sept ans ou cinq ans, mais plutôt quelle est la durée de mandat qui convient à la configuration politique, économique et sociale du Sénégal.

    Et à cela, conformément aux standards internationaux, nous répondons le quinquennat.

    Il fallait, un homme politique engagé, déterminé, beaucoup plus soucieux de l’avenir républicain du pays que de ses ambitions politiques personnelles, pour faire prendre au Sénégal ce tournant démocratique décisif et irréversible. Et ce, quoi qu’il ne lui en coute du point de vue politique.

    Que représente sept ou cinq ans dans une république ? Sans doute qu’un petit bout de vie à l’échelle du grand destin que nous espérons tous pour le Sénégal.

    Si le OUI l’emporte au référendum, les générations futures apprendrons dans les manuel de droit constitutionnel, que le Sénégal adopta de manière irréversible le quinquennat en l’an 2016 par voie référendaire et que la limitation à deux mandats consécutifs fut verrouillée par la même occasion. Comme nous avons pu apprendre sur les bancs de la faculté de droit que par exemple, l’abolition des privilèges s’est opérée en France à travers la révolution de 1789.

    Et dans la même lignée, les générations futures apprendront dans les manuels d’histoire que le Plan Sénégal Emergent a été impulsé par le quatrième Président du Sénégal tout comme il leur sera enseigné par ailleurs que le Plan Marshal fut porté par Truman en 1947.

    C’est cela, en substance et en définitive, mettre en œuvre des politiques publiques fortes. Cela requiert que leur mise en œuvre ne soit pas justifiée par les tendances politiques contemporaines, mais plutôt qu’elles soient motivées par un idéal de développement durable.

    Par le OUI au soir du 20 Mars, nous dirons oui à une démocratie aboutie.

    Que le temps de la compétition politique sois suspendu jusqu’à l’heure de l’appel aux urnes en 2019.

    Et puissions-nous converger, ensemble, chacun en ce qui lui est possible de faire, vers un Sénégal fort et émergent.



    Khady Jatou Kane

    Juriste-Politologue

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (18:06 PM)
    MACKY EST PIRE QUE WADE.ALIOU SALL PIRE QUE KARIM.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:53 PM)
    LePDS est muet?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email