Jeudi 24 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Organisation des élections : L’opposition récuse Abdoulaye Daouda Diallo

Single Post
Organisation des élections : L’opposition récuse Abdoulaye Daouda Diallo

Responsable politique au sein de l’Alliance pour la République (Apr) et maire d’une localité, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique est aux yeux des leaders de l’opposition, indésirable concernant l’organisation des scrutins au Sénégal. Oumar Sarr qui portait la parole des leaders du Front pour la défense du Sénégal Mankoo wattu Sénégal a plaidé le changement de l’autorité en charge des élections au Sénégal.
 
Malick Gakou, Déthié Fall, Mamadou Diop Decroix, Mamadou Lamine Diallo, Ousmane Ndoye et Cie, par la bouche d’Oumar Sarr ont estimé que «dans un système où les soupçons de fraude sont permanents et les consensus fragiles, entrainant l’instauration d’organes de régulation, de supervision ou de contrôle avec la participation d’observateurs étrangers, il ne fait aucun doute que l’organisation des élections par une personnalité consensuelle peut constituer une garantie assurant davantage de transparence pour rassurer et éviter les tensions».
 
L’expérience, précise le Secrétaire général national adjoint, a démontré que les élections ayant entrainé une alternance paisible saluée par toute la communauté tant nationale qu’internationale ont toutes été organisées par une personnalité neutre, consensuelle et sur qui ne pèse aucun soupçon de partialité. Ce n’est pas le cas de l’actuel ministre de l’Intérieur», dénoncent les membres de l’opposition.
 
Toutes choses qui font que Oumar Sarr et Cie disent demander «à ce que les élections soient organisées par une autorité réellement consensuelle».


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Arissoi

    En Octobre, 2016 (03:55 AM)
    MACKY SALL ETHNICISTE PROCUREUR







     :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (06:56 AM)
    FINISSONS DE PARLE DE TIMIS D'ABORD  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (09:01 AM)
    Oumar SARR massa mémoire courte Me Ousmane NGOM, il était avec le PDS vous aussi...

    • Auteur

      Soigneur De Fous

      En Octobre, 2016 (10:40 AM)
      oumar sarr vous dira que wade avait nommé cheikh gueye directeur des élections, et le gus fera semblant d'oublier que le directeur des elections était un haut fonctionnaire du ministère de l'intérieur placé sous l'autorité directe d' ousmane ngom ministre de l'intérieur et membre du comité directeur du pds.
    Auteur

    Ardan

    En Octobre, 2016 (10:56 AM)
    Pour ceux qui ont la mémoire courte ousmane ngom n'avait pas en charge l'organisation des élections du temps de wade même étant ministre de l'intérieur, c'est Cheikh diop qui s'en chargeait suite à la contestation de l'opposition d'alors. lii yagoul yénitam !!!!
    Auteur

    Goor

    En Octobre, 2016 (15:57 PM)
    Ici, c'est l'appareil d'état qui a toujours organisé les élections. Que ce soit le ministre de l'intérieur ou un haut fonctionnaire nommé par je ne sais qui. L'etat aura toujours la main-mise dans le procesus électoral. On nempeut pas l'éviter. Si vous récusez les gens pour ça, c'est parce que vous semblez ignorer qu'au Senegal on ne peut plus nous tromper pour nous annoncer un vainquer qui ne l'est pas. Qui veut voler des élections au Senegal le fera par la force et en plein jour mais pour avoir pu nous tromper. Lorsque Diouf avait perdu les élections, c'est son administration qui était là pour les organiser et veiller à la transparence. Lorsque Macky a gagné, vous aviez l'appareil d'état et pourtant vous avez perdu. Si vous gagnez, vous serez élus. Ne semez pas le discrédit sur les autres pour vous justifier lorsque vous perdrez pour n'avoir pas bien travaillé.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR