Lundi 15 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[Présidentiables 14/19] Mamadou Lamine Diallo : compétence et maîtrise des dossiers en bandoulière

Single Post
[Présidentiables 14/19] Mamadou Lamine Diallo : compétence et maîtrise des dossiers en bandoulière
L’économiste, Mamadou Lamine Diallo repart à la reconquête de la station présidentielle. Ses idées sur les questions économiques et de développement sont des paroles de maître.

Mamadou Lamine Diallo qui a pris une part active aux travaux des Assises Nationales du Sénégal ambitionne de changer le Sénégal. Dans son programme, il inscrit en priorité entre autres, des logements pour les jeunes couples et une revalorisation de la pension de retraite. Un clin d’œil à cette masse qui peut faire basculer les élections.

Le déclic de son entrée en politique s’est opéré en 1994. Rien ne présageait sa descente dans l’arène politique. Lui, qui est sorti de l’École Polytechnique de Paris et de l’École des Mines de Paris et qui a travaillé à la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) n’avait pas en réalité besoin de faire de la politique pour vivre. Loin s’en faut. Tout a commencé lorsqu’il a été détaché à la primature en tant que conseiller technique auprès de Habib Thiam 1994-2001. « J’ai accepté pour servir mon pays. Et, j’ai beaucoup appris parce que j’étais entouré d’hommes d’État qui maîtrisaient l’appareil de l’État » a affirmé Mamadou Lamine Diallo, au micro, de nos confrères de Senepeople.

De 2003 à 2006, il officiait à la Commission de l’Union Africaine en tant que Directeur de cabinet adjoint, puis Directeur de Cabinet de Monsieur Alpha Oumar Konaré, Président de la Commission de l’Union Africaine. Il quitte la BCEAO au début de l’année 2010, alors qu’il assumait les fonctions de Contrôleur général par intérim de cette institution pour se consacrer à la politique. Depuis lors, lui et un ses collègues, un ancien élève du professeur Iba Der Thiam consacrent une partie de leur temps à élaborer un projet dénommé « Gouvernement continental ». C’était pour promouvoir l’intégration Africaine avec des piliers forts. « Nous avions en tête de confier ce gouvernement continental à sept Chefs d’État africains dont Mouammar Kadhafi, Me Abdoulaye Wade, Olusegun Obasanjo, Omar Bongo, entre autres. J’étais conscient des enjeux en Afrique. Et, si ce n’était pas la politique, je n’aurais pas eu toutes ces convictions » dit-il.

 

Une adolescence marquée par le décès de son père

 

L’homme politique âgé de 65 ans a fait ses premiers pas à l’école primaire Zone B Garçon. Natif de Dakar et fils de fonctionnaire, Mamadou Lamine Diallo intègre les classes préparatoires au Lycée Louis Le Grand de Paris après son baccalauréat en 1977. Son début dans cet établissement a été marqué par la disparition de son papa.

« Mon père est décédé dans un accident de voiture. C’était un choc et on me l’a annoncé quand j’étais en France, en classe de prépa. J’avais environ 18 ans » s’est confié l’ancien camarade de classe de Boun Abdallah Dionne. Mais le candidat à l’élection présidentielle de 2007 a su tenir grâce principalement à l’appui de sa mère. « Ma mère et ses sœurs nous ont bien encadrés après le rappel à Dieu de notre père. Je suis un confident de sa mère », partage-t-il.   

 

La naissance du mouvement TEKKI

 

C’est par le recueil des dix mille signatures nécessaires au dépôt du dossier de candidature que les activités du Mouvement Tekki ont démarré en décembre 2006. En 2007, Mamadou Lamine Diallo obtient 0,48 % des suffrages. Le Président Wade a été élu au premier tour avec 55,90 % lors de cette élection qui comportait quinze candidats.

Après l’appel au sursaut citoyen lancé le 7 janvier 2007, de nombreuses bonnes volontés se sont manifestées pour apporter leur pierre à « cette candidature de l’émergence citoyenne ». Au cours de cette campagne, ils ont proposé des solutions pertinentes aux difficultés des populations et ils se sont aussi interrogés sur l’avenir des enfants et des jeunes. En qualité de président du Mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo est membre de la Conférence des leaders de la coalition Bennoo Siggil Senegaal, victorieuse lors des élections locales de 2009.

 

Ses discussions avec son guide religieux Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum

Mamadou Lamine Diallo était un proche de l’ancien Khalife général des Tidjanes, Serigne Cheikh Tidiane Sy ‘’Al Makhtoum’’. « Il prenait parfois une heure pour discuter avec moi » a souligné le candidat avant d’ajouter « Un jour, on n’a parlé de ‘’l’Aventure Ambigüe’’ de Cheikh Hamidou Kane, et je lui posais des questions sur la notion « Vaincre sans avoir raison ». On en a longuement discuté et la leçon que j' ai tirée, c’est que nous, Africains, nous devons vraiment être conscients », déduit-il.

Auteur de plusieurs ouvrages

Comme Axelle Kabou, il est préoccupé par l’avenir du berceau de l’humanité. Si Axelle Kabou a publié l’ouvrage : « Et Si l’Afrique refusait le développement ? », ne savait pas que Mamadou Lamine Diallo offrira à la postérité : « Les Africains sauveront-ils l’Afrique ? ». Le livre paru en 1996 a été rédigé dans les années 93 et 94.

Dans ce livre, le leader du Mouvement Tekki s’interroge sur la pertinence des politiques d’ajustement structurel et interpelle les Africains sur leur responsabilité directe dans le devenir du continent.

En 2004, dans l’ouvrage, « Le Sénégal, un lion économique ? », Mamadou Lamine Diallo fait une analyse économique. Alors que l`émergence économique repose sur une croissance régulière permise par une recherche permanente de gains de productivité de la part des élites économiques, l’économie sénégalaise est encore caractérisée par un dualisme fondé sur deux rationalités disjointes que sont le secteur moderne où fonctionne la rationalité conventionnelle et un secteur où une rationalité de type relationnel serait à l’œuvre avec des élites rentières aux commandes de l’État. 




10 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2024 (13:51 PM)
    un bon profil pour le Sénégal? Bon couage PRési
    Top Banner
    • Auteur

      Relève

      En Mars, 2024 (18:11 PM)
      Toute la coalition Gueum Sa Bopp derrière le leader Bougane . Appel à l'union des forces dans cette Opposition . Pour ensemble éradiquer ce Système politique pourri et ce régime marionnette qui le prône .
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Mars, 2024 (13:52 PM)
    C'est un bon gars ce Diallo.

    Bonne chance
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (13:54 PM)
    Un homme a l égo surdimensionnee. I comme ICARE. 

    Servir en altruiste,  un don inné pour certaines sommités de la connaissance et du savoir.

    Je.

    Moi.

    J ai

    Mon

    Ma

     

    Me

    Mien

    Mienne 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (13:54 PM)
    c est un bon profil pour le Sénégal. Un homme pétri de valeurs. K Allah vous guide et vous protège. Amiiine
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (14:19 PM)
    Selon les sondages Amadou Bâ va être élu président du Sénégal au premier tour le 24 janvier. 

    Beaucoup d'inconditionnels de Sonko de la diaspora vont boycotter l'élection et ne voteront pas Diomaye. Pour eux il n'y a pas de plan B, c'est Sonko ou rien.

    Vous imaginez Diomaye, cet inculte qui n'a jamais été chef de service diriger le Sénégal ? Il n'a ni charisme, ni culture générale et s'exprime difficilement.

    Sa place c'est à l'enclos des chèvres du marché hebdomadaire de Sandiara. C'est le plus nul de tous les candidats.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (14:27 PM)
      C'est ton propre sondage basé sur tes désirs. Les Sénégalais vont dégager ce régime sans ménagement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Azer

    En Mars, 2024 (15:14 PM)
    Même s'il est brillant théoriquement. C'est un monsieur qui n'a  géré aucune institution nationale ou internationale.Il fait du verbiage.

    Il n'a qu'à créer une entreprise 

    Parole,parole

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Malou

    En Mars, 2024 (15:41 PM)
    c'est que Diallo kham khamam mo amoul barké quoi
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (16:17 PM)
    Mamadou Lamine Diallo a le meilleur profil et les meilleures compétences parmi tous les candidats pour mettre ce pays sur le rails et le développer. Il a également l'honneteté, la droiture et la rigueur et la foi qu'il faut. Les sénégalais doivent voter pour lui.
    {comment_ads}
    Auteur

    Marley Bob

    En Mars, 2024 (18:52 PM)
    Avant hier il caressait les marabouts !
    Top Banner
    Auteur

    Thierno

    il y a 1 semaine (06:48 AM)
    C est un des meilleurs profils de ce pays. On doit lui confier le portefeuille de L economie et des Finances
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email