Vendredi 01 Mars, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Madiaw Diop envoyé en prison : Pastef/Tivaouane va mener le combat pour sa libération

Single Post
Madiaw Diop envoyé en prison : Pastef/Tivaouane va mener le combat pour sa libération
La coordination départementale Pastef de Tivaouane compte mener un rude combat pour faire libérer le coordonnateur départemental de la Jeunesse patriotique du Sénégal (JPS) de Tivaouane, Madiaw Diop, poursuivi pour «atteinte à la sûreté de l'État, appel à l'insurrection et menaces de mort».

 

Après son face-à-face avec le procureur de la République du tribunal de grande instance de Thiès et sa mise sous mandat de dépôt, hier mardi, en attente d'une instruction devant le juge, le mis en cause a passé, hier sa première nuit à la Maison d'arrêt et de correction de Thiès.

Il a été arrêté sur son lieu de travail, à Dakar, puis transféré à la Brigade de recherches de la gendarmerie de Thiès, avant d'être déféré ce lundi 13 mars et transféré au commissariat de Police du 1er arrondissement de Thiès et, ensuite, présenté au procureur.


Alioune Badara Mboup, responsable Pastef de la commune de Tivaouane et ses «frères» et «soeurs» de parti dénoncent «un kidnapping à Dakar, suivi d'un transfert à la Section de recherches de la gendarmerie de Thiès, d'une garde à vue et d'un retour de parquet, avant d'être placé sous mandat de dépôt par le juge en attente d'une instruction».


Pour eux, «ceci est une cavale destinée aux militants de Pastef». Ils ont évoqué les lourdes charges qui pèsent sur leur «frère» de parti et décident lutter pour sa libération. «Tout le parti est mobilisé au niveau départemental et national, parce que ce que Madiaw Diop a dit, d'autres ont dit pire et n'ont pas été inquiétés. Hier, nous avons entendu un militant de l'APR appeler à brûler la maison du président Ousmane Sonko et jusqu'à présent, il circule librement», s'offusque M. Mboup.

Selon ce dernier, «dans ce pays, nous avons actuellement deux types de citoyens : ceux qui sont punis parce qu'ils sont membres de Pastef et les autres qui font ce qu'ils veulent, parce qu’appartenant à l'autre camp».


En tout cas, les militants de Pastef dans le département de Tivaouane comptent poursuivre la lutte pour «l'État de droit» et «la liberté d'expression des citoyens».

 



4 Commentaires

  1. Auteur

    Bof

    En Mars, 2023 (13:36 PM)
    Bla bla reck
  2. Auteur

    En Mars, 2023 (14:08 PM)
    Massa massa ce n'est que gasta gasta 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2023 (14:25 PM)
    Toute cette agitation c'est juste pour empecher leur délinquant et mythomane de chef de faire face au juge demain .Alors, il est où le rapport de l'IGE ou de l'IGF ? 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Mars, 2023 (14:55 PM)
    Posez vous cette question, " pourquoi sur +300 partis seuls les militants de pastef son emprisonnés?" . Et vous verrez l indiscipline ne mène nulle part.  L'état fera face.  Mars 2021 vous a trompé 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email