Mercredi 17 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

LES RAISONS POUR VOTER OUI

Single Post
Photo : Seneweb.com

par Mahammed Boun Abdallah Dionne

Premier Ministre du Sénégal 

Le grand sage chinois Lao Tseu, ce contemporain de Confucius, disait avec raison, au 6ème siècle av. J-C que : "gouverner un grand pays c'est comme cuisiner un petit poisson. Il ne faut pas trop le cuire". C'est certainement dans cette sagesse chinoise plusieurs fois millénaire que le Président Macky Sall est allé puiser sa conviction intime quand il propose, dans un dialogue direct avec le peuple souverain duquel il tire la légitimité de conduire la politique de la nation, sa décision de "changer la république, sans changer de république".

Nonobstant les vicissitudes de sa longue et difficile marche vers une démocratie moderne et apaisée, notre pays, le Sénégal demeure toutefois un pays debout, avec un peuple engagé, "épaule contre épaule", vers la modernité.

Dans le débat actuellement en cours, je voudrais apporter ma contribution pour davantage éclairer nos compatriotes et partager avec eux, les raisons pour voter OUI au référendum du 20 mars 2016.

Dans leur argumentation contre le choix définitif du Président Macky Sall de restaurer le quinquennat comme mode de gouvernance du Sénégal et ceci de manière irréversible, d'aucuns font assurément preuve, pour des raisons d'ailleurs connues de tous, d'une amnésie sélective pour faire croire aux citoyens que la révision constitutionnelle proposée au référendum du 20 mars 2016 est inopportune et/ou précipitée. Pour eux, il faudrait donc reporter le référendum pour rouvrir un cycle de consultations voire de "négociations", à défaut de l'annuler tout simplement. 

D'autres soutiennent que le référendum même est désormais vidé de son substrat dès lors que le mandat en cours du Président de la république n'est pas concerné par le quinquennat que le Président Sall souhaite restaurer. 

Enfin, certains continuent de disserter sur la qualification (et non la qualité) de la réponse transmise par le Conseil Constitutionnel au Président de la république, avis et/ou décision qui fait suite à la saisine par le Chef de l'Etat de cette haute haute juridiction de notre pays.

Vous nous permettrez de rappeler ici (aux premiers cités) que le référendum proposé par le Président Macky Sall n'est pas le résultat du message à la nation que le Chef de l'Etat a prononcé ce 31 décembre 2015. Le référendum tire d'abord sa quintessence des réformes institutionnelles proposées par le candidat Macky Sall dans son programme Yoonu Yokkute avant de découler naturellement du processus de concertation nationale voulue par le Président de la République à travers sa décision de créer la CNRI.

Les 5 mesures clés proposées en son temps par le candidat Sall en matière de réformes constitutionnelles, comprenaient : outre (i) l'encadrement de l'âge des candidats à l’élection présidentielle, (ii) une réforme du Conseil constitutionnel (passage de 5 à 7 membres), (iii) un référendum pour intégrer les révisions constitutionnelles ;

un point spécifique intitulé "Indicateur des domaines de la Constitution dont la révision requiert un référendum et de ceux qui ne peuvent faire l’objet de modification comme : la forme Républicaine de l’Etat et le nombre et la durée du mandat". 

Une fois élu, le Président Macky Sall, après la nécessaire phase de consolidation de l'Etat de droit longuement malmené par son prédécesseur, a mis en place la CNRI (Commission nationale de réforme des institutions) par décret n° 2013-730 du 28 mai 2013, contresigné par le premier ministre d'alors, monsieur Abdoul Mbaye. L'article 3 du même décret le disait clairement : ''les réformes proposées (par la CNRI) peuvent trouver leur traduction dans une modification de la Constitution, des lois organiques et des lois ordinaires". 

L'on s'étonne donc naturellement que le premier ministre d'alors du Président Macky Sall, ayant lui-même contresigné le décret portant création de la CNRI, le 28 mai 2013, puisse venir aujourd'hui justifier ses "raisons de voter non" au référendum (ce qui est du reste son droit en tant que citoyen), quand il proclame de façon péremptoire : "Parce que la Constitution de mon pays ne mérite pas d’être modifiée une énième fois... ". 

S'il était si convaincu de sa posture de "touches pas à ma constitution", il aurait dû tout simplement démissionner le 28 mai 2013 afin que "sa" constitution demeure en l'état. Ou peut-être n'avait-il pas pris conscience de la portée de sa signature, ce qui serait très grave pour le numéro 2 de l'exécutif de notre pays ; les projets de réformes attendues de la CNRI pouvant se traduire par une modification de la Constitution. Si l'on est contre toute modification de la constitution, l'on ne marque pas son accord à la création de la CNRI. 

Nombre de lecteurs assidus des ouvrages de la Grèce antique attribuent à Aristote cette tautologie : "il faut savoir garder raison". Permettez-nous avec modestie de compléter cette assertion par ces trois mots : "en toutes choses". Ainsi vous conviendrez que parler d'éthique et de constance pour les autres est chose bien aisée, mais le difficile est de les inscrire dans son bréviaire en tant que repères immuables, pour les vivre soi-même.

Pour conclure sur ce point, il convient de rappeler ici les étapes fort nombreuses du processus de concertation inclusif et participatif qui a été adopté par la CNRI sur la réforme des institutions. Ce processus aura coûté au budget de l'Etat plus du demi-milliard de francs FCFA, 700 millions FCFA pour être exact. Et ceci est bien normal car si la marche vers davantage de démocratie a un coût, elle n'a cependant pas de prix. Il en est de même aujourd'hui quant au coût du référendum évalué entre 1 et 2 pour mille du budget de l'Etat. Après quoi, il ne sera plus possible à celui qui dispose du suffrage des sénégalais, de modifier le mode d'élection, la durée du mandat et le nombre de mandats fixé à 2 (y compris celui en cours pour le Président actuellement en fonction). Assurément, il s'agit là d'axes de progrès qui seront bénéfiques aux générations futures, une des bonnes raisons de voter OUI, le 20 mars 2016.

Quelle diantre de guêpe a piqué ceux qui parlent de précipitation, si l'on considère tout le processus de concertation nationale initiée à travers la CNRI, le partage, la rédaction et la remise du Rapport de la CNRI à son destinataire, celui-là même qui a la responsabilité constitutionnelle de "définir la politique de la nation" et qui a épousé la sagesse millénaire du père du Taoïsme qui est celle de l'équilibre, du "yin" et du "yang", en optant en définitive pour une révision constitutionnelle tirée en partie des travaux de la CNRI, plutôt qu'une nouvelle constitution. Il en a le droit et il a le Droit avec lui. 

Le chef de l'Etat l'a dit lui-même : "il y a un temps pour la politique mais il y a aussi un temps pour l'Etat". Après la concertation nationale et après la décision arrêtée par le Chef de l'Etat, est arrivé maintenant le temps de l'Etat, le temps de l'Action.

Nous avons également entendu d'autres dire que le référendum désormais est vidé de sa consistance, même s'ils reconnaissent que partie (et non la totalité, précisent-ils) des réformes proposées par le Président Sall sont consolidantes. Que leur répondre ? Cheikh Moussa Ka, ce grand soufi compagnon du vénéré Serigne Touba, disait avec pertinence : "il est facile de réveiller un homme qui dort mais il est impossible de réveiller celui ou celle qui fait semblant de dormir". 

Rien que l'expérience du 23 juin vaut un référendum. Faire verrouiller directement et pour toujours par le peuple qui l'élit, le mode d'élection du Président de la république vaut à lui seul un référendum. 

Parce que nous voterons OUI au référendum, il ne sera plus possible de revivre ce que le Sénégal a failli vivre "démocratiquement" en permettant de faire élire un président de la république avec le quart des voies exprimées, et ceci dès le premier tour. Il ne faudrait jamais oublier que Hitler a été démocratiquement élu chancelier de l'Allemagne le 30 janvier 1933, avant d'être plébiscité Chef de l'Etat, Führer du Reich, guide et chancelier en même temps, en août 1934, toujours démocratiquement.

Rassurons cependant, avec le Président Macky Sall, nos concitoyens. Les ouolofs disent "kou ndobine ray sa mame... ". Et nous les comprenons. La répétition est donc pédagogique.

Premièrement, le mandat actuel du Président Macky Sall est bien décompté dans le nombre de mandats successifs qui est fixé à deux et il en sera fait précision dans le texte de la révision constitutionnelle qu'il soumet au peuple sénégalais.

Deuxièmement, réaffirmons-le aussi clairement : le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Ceux d'entre nous qui sont des binationaux ou double-nationaux si tant est qu'il existe une différence conceptuelle ou sémantique à ce propos, se reconnaîtront bien dans cette fameuse formule empruntée à la Constitution française, car ils votent également là-bas, en France, pour choisir leur Président. Il s'agit en effet d'une formule qui est inscrite telle quelle dans la Constitution de la République française. N'empêche que le scrutin relatif à l'élection du Président de la République s'y déroule bien en deux (2) tours, si nécessaire. Les binationaux pourront confirmer. Nous n'en faisons pas partie.

Enfin, certains pensent que le Gardien de la Constitution aurait dû se passer de la réponse servie à lui, par le Conseil Constitutionnel, faisant suite à sa requête. Il s'agirait d'un avis qui ne peut le lier en aucune manière. D'autres vont encore plus loin et lui conseillent de s'adresser directement au peuple, seul souverain en lui posant les bonnes questions. Le problème, c'est qu'il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises questions. Il y a simplement les questions qui respectent notre charte fondamentale et celles qui la violent. Le Chef de l'Etat l'aurait fait, les Professeurs auraient qualifié sa démarche de "coup d'état civil", comme avait été qualifié le référendum du Général de Gaulle en 1962 portant élection du président de la République française au suffrage universel direct.

Si le Président Macky Sall n'a pas choisi la voie parlementaire pour faire valider la révision constitutionnelle qu'il propose à nos concitoyens, c'est parce qu'il s'agirait là d'un précédent dangereux pour notre démocratie et pour les générations futures. 

Le Conseil Constitutionnel a considéré en effet que "ni la sécurité juridique, ni la stabilité des institutions ne seraient garanties si, à l'occasion de changements de majorité, à la faveur du jeu politique ou au gré des circonstances notamment, la durée des mandats politiques en cours, régulièrement fixée au moment où ceux-ci ont été conférés pouvait, quelque soit au demeurant l'objectif recherché, être réduite ou prolongée". 

Convenons-en, comme ce fut le cas avec Pandore à qui l'on remit le jour de son mariage, une jarre emmagasinant tous les maux de l’humanité en lui interdisant de l'ouvrir, ce qu'elle fit du reste, provoquant ainsi la catastrophe ici-bas, le Président Macky Sall remettrait à l'Assemblée nationale, une boîte à outils à hauts risques pour notre démocratie. Au gré des changements de majorité parlementaire, aujourd'hui comme demain, un président de la république démocratiquement élu, pourrait se voir "expulsé" du "fauteuil présidentiel", le mandat régulier qu'il détient de la souveraineté populaire anéanti à la faveur d'un simple amendement soumis par un député et qui bénéficierait du vote de la majorité de ses collègues. 

Osons penser que les moments à venir, ces moments de campagne pour le OUI, tout comme pour le NON, donneront enfin au peuple sénégalais l'opportunité véritable d'échanger dans le respect et la courtoisie auxquels notre nation est si attachée, sur le contenu de la décision du Conseil Constitutionnel et non sur la nature de son contenant. 

Ce qui importe en définitive, c'est ce que dit cette juridiction supérieure sur tous les quinze points de la révision constitutionnelle. S'agissant plus spécifiquement de l'applicabilité du quinquennat au mandat en cours, "cette disposition doit être supprimée ; elle n'est ni conforme à l'esprit de la Constitution, ni à la pratique constitutionnelle, la loi nouvelle sur la durée du mandat du Président de la république ne pouvant s'appliquer au mandat en cours", selon les termes mêmes de la réponse du Conseil. Comme disaient les latins, ite missa est : la messe fut dite.

Si le Chef de l'Etat faisait fi de cette décision du Conseil Constitutionnel, à quelle instance il devra remettre sa possible déclaration de candidature en janvier 2017, le Conseil ne reconnaissant pas la fin effective de son mandat. A quelle juridiction les autres candidats à la prochaine présidentielle remettraient leur déclaration et dossier de candidature ? Nous irions inévitablement vers le blocage de nos institutions, ce que ne saurait promouvoir ou cautionner le Gardien de la Constitution.

Pour toutes ces raisons et pour bien d'autres, nous voterons OUI, le 20 mars 2016.

Avec le Président Macky Sall, nous voterons OUI.

OUI, pour un quinquennat définitivement verrouillé, renouvelable qu'une seule fois, le mandat en cours du Président Sall étant bien compris dans le décompte de 2 mandats consécutifs prévus par la révision constitutionnelle.

OUI afin que le mode d'élection du président de la République soit établi une fois pour toutes, tant pour nous que pour les générations futures. 

OUI parce que nous souhaitons aussi que soient consacrés par la Constitution les devoirs, mais également de nouveaux droits pour les citoyens relativement à notre environnement et à notre patrimoine communs. 

OUI pour davantage de responsabilités à notre Assemblée Nationale dans le contrôle des politiques publiques. L'Assemblée Nationale pourra ainsi se doter de ses instruments propres et de manière permanente, avec l'objectif de mieux veiller à l'efficience de la dépense publique.

OUI pour compléter l'architecture institutionnelle portée par l'Acte III de la Décentralisation, en créant le Haut Conseil des Collectivités Territoriales en tant que chambre consultative dédiée exclusivement aux élus locaux.

OUI afin que la Diaspora sénégalaise, cette composante essentielle de la nation, gisement de talents et d'opportunités pour notre pays, soit directement représentée à l'Assemblée Nationale. 

OUI enfin parce qu'est venu moment le moment des premiers fruits du Plan Sénégal Émergent, le PSE, qu'il nous faut consolider.

Ces fruits du PSE, nous commençons à en tirer profit collectivement, dans la Vallée du Fleuve Sénégal et dans le Bassin de l'Anambé, avec des résultats prometteurs dans notre marche vers l'autosuffisance en riz. Déjà 917.000 tonnes de riz paddy ont été récoltés en 2015 grâce à la double culture irriguée du riz mais également à la promotion du riz pluvial à travers tout le territoire national.

Ces fruits du PSE, nous les voyons murir à travers le renouveau de la filière arachidière avec cette production record en 2015 et qui ira en s'amplifiant quand nous aurons fini de restructurer l'outil industriel SUNEOR, désormais revenu dans le patrimoine national et qui va promouvoir davantage la contractualisation avec le monde rural. 

Ces fruits du PSE, nous les voyons murir grâce au renouveau industriel entrepris avec succès, au niveau des Industries chimiques du Sénégal (ICS) à Darou, de la NSTS à Thiès dans le textile, d'Africamer et de la SNCDS, des unités industrielles jadis modèles du secteur de la pêche, restées longtemps à l'abandon et qui se relancent.

Ces fruits du PSE, nous les voyons murir avec la reprise du tourisme, en particulier dans la belle région naturelle de Casamance, depuis les mesures d'exception décrétées par le Chef de l'Etat avec la suppression du visa, la baisse des taxes et redevances aéroportuaires, et la défiscalisation de l'investissement productif pour une durée de dix ans.

Ces fruits du PSE, nous les voyons murir par le programme de rattrapage du monde rural, le PUDC entièrement financé par l'Etat dont les premiers forages, les premières pistes rurales, les premiers villages électrifiés, les nombreux équipements dédiés au renforcement des capacités productives et de transformation des femmes, commencent à se généraliser.

Ces fruits du PSE, nous les voyons murir avec l'impressionnant programme de désenclavement mis en place par le Chef de l'Etat depuis son accession à la magistrature suprême avec plus de 800 kilomètres de routes déjà bitumées, les autoroutes ILA Touba en chantier, Diamniadio-AIBD déjà terminé et AIBD-Somone en cours de finalisation. 

Ces fruits du PSE, nous les voyons murir avec les filets sociaux qui se développent pour éradiquer l'exclusion, grâce à 300.000 bourses de sécurité familiale et une couverture maladie universelle qui a déjà enrôlé 32 % de nos concitoyens en deux années d'existence.

Ces fruits du PSE, nous les voyons enfin murir à Diamniadio, cette ville nouvelle en phase avec la modernité et l'émergence, tout en chantier avec son centre de conférences déjà opérationnel, son université en chantier, ses logements sociaux en cours de finition, et son parc industriel qui donnera, aux côtés des domaines agricoles communautaires (DAC) bâtis en milieu rural, des emplois par milliers, à la jeunesse sénégalaise.

Assurément, avec le OUI, ce OUI massif du 20 mars 2016, Demain, c'est le Sénégal qui gagne.

Assurément, avec le OUI, ce OUI massif du 20 mars 2016, c’est tous ensemble que nous ferons de notre démocratie majeure, une démocratie modèle.



97 Commentaires

  1. Auteur

    Casamance

    En Février, 2016 (13:02 PM)
    vous n avez aucune raison ,vous êtes entrain de jouer les sénégalais avec votre whah wahet
    Top Banner
  2. Auteur

    Sall

    En Février, 2016 (13:51 PM)
    Je vote non Mr le premier je ne crois plus
    {comment_ads}
    Auteur

    Non! Non! Non!

    En Février, 2016 (13:54 PM)
    Nous disons NON!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:56 PM)
    Heh yiow boune wala anus, doule lagn la wah!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:57 PM)
    Nous votons NON !!!

    Nous n'avons plus aucune confiance au Président - Farceur Macky SALL qui nous a tournés en bourrique pendant quatre (4) ans !!!

    NON !!! aux mensonges, NON !!! au tâtonnement !!!

    Macky dégage !!!

    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:58 PM)
    Non 1000 fois

    on ne croit plus aux promesses
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:59 PM)
    Jeunesse non
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:59 PM)
    je vote oui moi ma femme ma mere mon pere frere et soeur bref tous diron un grand oui
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:06 PM)
    IL FAUT ETRE IDOIT OU DUPE POUR VOTE: NO: CAR SES SOIT DISSANT OPPOSANT NO PLU DE KW FAIRE IL CRITIQUE ET N DONNENT JAMAIS DE SOLUTION

    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:09 PM)
    je vote OUI
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:10 PM)
    Mw ossi je vote OUI pour un Sénégal Émergeant
    {comment_ads}
    Auteur

    Tab

    En Février, 2016 (14:12 PM)
    je vote OUI pour freiné KARA le menteur
    {comment_ads}
    Auteur

    Oui

    En Février, 2016 (14:13 PM)
    Oui contre les Karimiste
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:13 PM)
    NON total, NO, Dedett, nope, nein, niet...Gnioo LANKKE. Degagez et rendez compte !

    La case de Macky brule.

    Du feu de l'enfer. :emoshoot:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Moi

    En Février, 2016 (14:15 PM)
    Monsieur le Premier ministre, sauf votre respect, je vote NON. Jusqu'à présent vous n'arrivez pas à me convaincre qu'il n' y avait aucun autre moyen pour éviter ce wax waxeet de honte. quelque soit vos acrobaties intellectuelles, vous ne pourrez jamais convaincre les Sénégalais. C'est vraiment la honte. Je vous le jure je n'aurais jamais pensé que maki sall pouvait nous prendre pour des moutons après tout ce que l'on a vécu en 2012 et tous les engagements que ce monsieur a pris devant le sénégal et le monde entier pour réduire son mandant. s'il était véridique, il devait se suicider plutot que de ne pas respecter sa parole.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:22 PM)
    je prend acte de vos mensonge déguisé

     :emoshoot:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:24 PM)
    le oui ou le non se fera sur le terrain et non dans les bureaux climatises
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:27 PM)
    Yes we can
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:28 PM)
    pfff je voulais voter non pour sanctionner macky , mais voter non ce serait donner credibilite a idy seck et aux faux marabouts pour destabiliser le pays. je peux pas voter oui car le referendum est un non sens inutile.Donc je boycotte.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:31 PM)
    Ana textebi dabord. publiez le texte
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Février, 2016 (14:32 PM)
    Ils ont tous maigri ces temps ci , les Panda Mbow et consort......Les Aperistes ont subit un affront inoubliable.....eux qui faisaient le tour du pays et dire que Macky est le premnier en Afrique à duminuer son mandat.......Au meme moment Macky di yoot ak benene programme ! Dufi deh , dialal cia alba.................GNAK DIOM, GNAK LOWAX! :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:43 PM)
    Pompous arrogant ass!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Peuple

    En Février, 2016 (14:48 PM)
    Macky warum sanft Lage Wade dé, je te le jure.

    Un peu de modestieg was durant lesen Posen de Photos.



    Mai je vote NON, Car tu neusten m'éprises tellement Quelle tu as pas jugé util de nous expliquer ce que tu caches dann testen 14 Ou15 points.



    Aktuellen worden bin Neuauflage niou deff mal Neuigkeiten beugueu gueum li la goorgui wakhone dé.



     :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ma Tay

    En Février, 2016 (14:54 PM)
    Macky war nga sant Laye Wade dé, je te le jure.

    Un peu de modestie way durant les Poses Photos.



    je vote NON, Car tu nous m'éprises tellement Que tu n'as pas jugé util de nous expliquer ce que tu caches dans tes 14 Ou15 points .



    Ma ngui beugueu gueum li la goorgui wakhone dé.



     :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:56 PM)
    BOUN TOUT Ce que vous avez dit sont des raisons pour voter NOOOOOOOOON, NOOOOOOOOOOOOOOOON ET NOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNN
    Top Banner
    Auteur

    Moi

    En Février, 2016 (14:59 PM)
    je vote OUI pour l’Intérêt de mon pays et non celui des politichiens qui ne voient actuellement que le fauteuil présidentiel!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (15:04 PM)
    attendons 2017 d'abord Macky n'a fait 4 ans on attendons mais dina bète gnou baré j vous assure. Wakh dieuf lay defffff



    Mane d gueum nako. Macky est une personne très posée et il ne se presse pas Nagnou takhirlou rek lep dina ler 2017
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Février, 2016 (15:05 PM)
    Bravo

    C 'est clair et net et dans le sujet.

    Continuez le PEUPLE ,le vrai votera le 20 Mars.

    Laissez les chiens aboyer



    {comment_ads}
    Auteur

    Ipos

    En Février, 2016 (15:07 PM)
    attendons 2017 d'abord Macky n'a fait 4 ans on attendons mais dina bète gnou baré j vous assure. Wakh dieuf lay defffff



    Mane d gueum nako. Macky est une personne très posée et il ne se presse pas Nagnou takhirlou rek lep dina ler 2017
    Top Banner
    Auteur

    Lassana

    En Février, 2016 (15:13 PM)
    Bada lo etait le plu grand voleur au senegaBada lo etait le plu grand voleur au senegal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (15:17 PM)
    SI PAR EXTRAORDINAIRE ON VOTAIT OUI N'EMPECHE ON A PLUS CONFIANCE A CE MENTEUR INTERNATIONAL TRAITRE ET MALHONNETE.IL FAUT DORENAVANT SE METTRE DANS LA TETE QU'ON A UN CHIEN A LA PRESIDENCE ET CE CHIEN EST MACKY LE FRANCMACON OPERATEUR ECONOMIQUE DES TOUBABS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (15:42 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (15:48 PM)
    Je vote non
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (15:52 PM)
    BOUN merci pour ces éclaircissements et les raisons pour voter OUI. Après avoir lu les arguments du partisans , je m'en vais vous les résumer:

    - le Président s'est dédit,

    - le Président n'est pas lié par l'avis du Conseil Constitutionnel,

    - la réforme est vidée de son sens dès lors que le Président ne réduit pas son mandat en cours,

    - la réforme pouvait se faire par voie parlementaire.

    N'étant ni politicien ,ni juriste mais simple citoyen, sensé je le suppose, je vois le danger pour un pays où donne libre cours de réduire son mandat , car cette disposition pourrait être utilisée à contrario pour l'augmenter dès lors qu'il dispose d'une majorité parlementaire à sa botte.Dans une autre hypothèse une majorité parlementaire hostile peut renvoyer ou réduire le mandat d'un Président élu par le peuple souverain.

    EVITONS CE JEU MORTEL ET VOTONS OUI OUI OUI OUI OUI il en va de l'avenir du pays qui ne préoccupe certains politiciens, plutôt préoccupé par le leur
    {comment_ads}
    Auteur

    Jah

    En Février, 2016 (15:55 PM)
    Bonne contribution Mr le Premier ministre. Moi je vote oui pour renforcer nos pour clore le débat du mandat et de sa durée.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bakine

    En Février, 2016 (16:09 PM)
    Merci Monsieur le PM. C'est un eclairage tres utile et je regretted la sortie malheureuse d'Abdoul MBAYE.

    Je voterai OUI et je ferai une champagne citoyenne pour que le OUI l'emporte parce que c'est dans l'interet de mon pays et de mon people.

    Merci de nous avoir mieux expliques pourquoi voter OUI. Je voterai un grand OUI et ferai voter des milliers de OUI. le Senegal!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:14 PM)
    Oui bine sûr!!!!! Le non n'a pas de logique puisque ça maintient le septennat.
    Top Banner
    Auteur

    Trop Forts

    En Février, 2016 (16:24 PM)




    Y'en a marre eux ils ont raison grâce à ça ils vont se faire plein de tune encore des milliards dans leur jean voyages hôtels invitation dans les medias en europe etc... Eux ils défendent leur business. Tyson fait du sport business,Y'en a marre fait du Civil Society-Business. Oui ou Non eux mome ils vont gagner des milliards à chaque campagne ou référendum. Non ils ont trouvé le bon filon quoi. Sa ma gayi vous êtes forts et les blancs n'y voient que du feu.  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Albacete

    En Février, 2016 (16:25 PM)
    M. Le Premier. Ministre, en bon français on dit "les raisons DE voter Oui". Mais ce n'est pas surprenant. Un gouvernement de nullards ne peux dire et faire que des conneries
    {comment_ads}
    Auteur

    Inquest

    En Février, 2016 (16:29 PM)
    Peut on dire "nonobstant" puis "toutefois" comme ici: "NONOBSTANT les vicissitudes de sa longue et difficile marche vers une démocratie moderne et apaisée, notre pays, le Sénégal demeure TOUTEFOIS un pays debout, avec un peuple engagé, "épaule contre épaule", vers la modernité." L'un ou l'autre m'aurait paru beaucoup plus adéquat.



    Au lieu de "Dans le débat actuellement en cours", n'aurait il pas mieux valu mettre soit "Dans le débat actuel....", soit "Dans le débat en cours".



    Certains penseront que je cherche la petite bête mais ces fautes (enfin je crois) me choquent quelque peu dans un texte écrit pas le Premier Ministre du Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Serigne Modou Fans

    En Février, 2016 (16:31 PM)
    AU SENEGAL IL Y A TROIS CATEGORIES de types ,, ceux dont leurs descendants n avaient jamais contribue a la liberation du pays ,, ceux dont leurs descendants avaien collabore avec les colons pour contrer el haji OUMAR ,, SERIGNE TOUBA EH MALICK THIERNO AMADOU BAAL ,, LAT DIOR NGONE LATIR ,, BIRIMA FALL SAMBA L FALL ALOE SAT DIATTA ,, COUMBA NDOFFENE DIOUF ALBOURY NDIAYE ET MABA DIAKHOU BA ET CEUX QUI ONT PERDU LEURS DESCENDANTS POUR DEFENDRE LA FRANCE SOUS L EMPRISE DES COLONS maintenant ce n est pas surprenant que ces memes traitres aient enfanter les traitres d ujourdhui ,, eux ne regarde que leurs poches ,, la patrie ne l est interesse pas .. ils sont fumiers ,, detourneurs des deniers publiques ,, escrocs politiques et champions du MENSONGE MEME LA DROGUE QUI RENTRE AU SENEGAL CE SONT EUX MINS DE LEURS PASSEPORTS DIPLOMATIQUES ,,, LES MOURIDES ,, BAYE FALL TIJANES NIASSENES KHADRYAS ,, LES DIOP , NDIAYE ,, BATHILY ,, CISSOKHO ,, DIOUF ,, FALL LES THIEKENES ,LES LAYENES LES THAINDOUM, THIOMBANE LES ETUDIANTS ET ETUDIANTES ,, LA DIASPORAS DIGNES FILS ET FILLES DU SENEGAL VOTERONT NON INCHALLAH ENSUITE IL FAUT PRIVATISER LA RTS UNE TVE PARTIALE ,, AVEC DES CHEFS CORROMPUS ,, LA TFM ON COMPREND POURQUOI ELLE EST DU CAMP DE MACKY ET NON DU PEUPLE CAR youssou est corrompu et oit des centaines de millions au fisc il faut voir comment la tfm organise les debat plus de temps d antene a youn et nazir ciss ces deux grands fumiers et moins de temps aux autres des debats tres desequilbres IL FAUT TOUS VOTER NON NON
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:41 PM)
    JE VOTE NON PARCE QUE JE N'AI PLUS CONFIANCE A VOS DISCOURS

    JE VOTE NON PARCE QUE JE TIENS A MA PAROLE

    JE VOTE NON PARCE QUE J'AIME MON PAYS
    {comment_ads}
    Auteur

    Arnaque

    En Février, 2016 (16:42 PM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Une image vaut mieux que 1000 mots...!..Conficius...!

    Lao Tseu que vous citez , pour mieux tromper , leurrer ,

    arnaquer et vous fouttre de la guelle des senegalais ,

    aurait certes honte et serait bien decu , au milieu de ces 2 politicards

    de merde , nuls et incompetents a faire pitie ! :thumbsdown: 

    L ' inertie des intellectuels , qui hier encore vous permettait

    de gouverner au rabais , sans vous inquieter , commence

    a se dissiper pour le bonheur des eclaires et tres intelligents

    senegalais , que vous essayez de saupoudrer de farine ! :thumbsdown: 

    La demission de cet incompetent , rustre , pas noble

    et adepte de Mackyavel .. :contaan:  , serait certes applaudie

    et appreciee par la majorite silencieuse de ce foutu pays ,

    devenu moribond , pret a sombrer vers les abysses ,

    ...at the bottom of ocean , not so far from..the Mamelles ! :thumbsdown: 

    TCHHHIMMM....MELNI ..AYYE DEUMES...WAKHE AKHETT...FENEKATE..YI..!

    WASSALAM...a vous tous...de la part de Sangomarien.. :fbhear:  :sunugaal: 

    NB......KOU AMOULE..GOOR...DIOM...WOLLEURE...AKKE GATHIE...

    MENOULE...DOKHALE.. APE...REW...!... :nono: ..WAKHATOUMAK

    DEUKEU BOU MELNI ...Senegal... :nono: ..NIAKKA...DIOME... :thumbsdown: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaoltigui

    En Février, 2016 (16:47 PM)
    Dis au 1er ministre que les senegalais sont dejà fachès contre le President pour plusieurs raison particulierement ce historique wax-waxet !............L'unique chose que Macky sall peut faire pour etre PARDONNE , c'est L'Application des Conclusions des Assises Nationales..........seul cela peut le sauver car l'application peut les rassurer ! Au cas contraire il va beaucoup souffrir le reste de son mandat et il sera sanctionnè aux legislatives et aux presidentielles....! C'EST IMPOSSIBLE DE GOUVERNER LE PAYS SANS ETRE RECONNU..........  :frustre:   :frustre:   :frustre:   :frustre:   :frustre:   :frustre:  On est desolè pour lui..... :emoshoot:  :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Sidy Ahmed Sy Fans

    En Février, 2016 (16:49 PM)
    CHERS PATRIOTES vous qui etes prets a mourir pour la patrie ne suivezpas moustapha itoc passeports chinois , niass,,, tanor siacp dieng ,, youm woude ,, nazir bijoutier ciss ,, thierno lo camelion arnaqueur,, abdou fall le filou ,, serigne mbacke nd diaye le traitre ,de abdourahim agne ,, le dougrou ,, le voleur ,, ainata paillasse tall youssou ndour blanchisseur d argent ,, traficant ,, et dougrou de macky , , ne suivez pas macky l un des plus grands menteur et traitre du siecle finissant apres wade si vous votez macky c est sur que si le senegal est attaque vous serez les premiers a fuir ,, car le refu de l injustice est un le caractere des pariotes ,, professeurs etudiantes etudiantes ,, paysans ,, eleveurs ,, enseignants ,, syndicalistes ,, emigres ,, marabou infirmiers ,, soignants ,, chauffeurs ,, marchands ambulants ,, commercants ,, bijoutiers ,, coordonniers pecheurs tous ensemble nous pouvons changer ces voleurs et menteurs qui nous gouvernent pour des itoyens comme vous serieux ,, honnetes et croyants ,,, YES WE CAN ,, SE PUEDE ET VOTONS NON NON ,, ET NON exigeons la demission de macky apres le NON
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:51 PM)
    monsieur le premier ministre avec tout le respect que je vous dois cette fois ci vous etes mal barré vous ne pouvez pas etre l' avocat du diable c'est tres simple le president macky sall avait decidé de son propre gré qu' il reduirait son mandat une fois elu ; de ce fait le peuple sénégalais avait voté massivement pour lui il s'est permis d'aller aux usa et en France pour le dire maintenant a notre grande suprise il s'est permis de nous servir un waax waaxet est ce que nous meritons ca ? ET en plus monsieur le ministre quelque soit la haine qui existe entre vous et l'opposition vous saviez tres bien que une constitution doit englober l'aspiration de toutes les couches de la nation donc le president ne peut se permettre de se fermer dans son coin ecrire ce qu'il veut et dire qu'il va le soumettre au peuple c'est la ou se trouve le premier manque de respect et la reconnaissance d'un president a son peuple. La dite constitution dont vous nous dites que le president n'aura pas un troisieme mandat s'il est reelu et vous vouliez qu'on vous croit mais n'aviez vous dit pas que le president respectera son parole et il fera cinq ans si par accident on vote oui et apres le conseil constitutionel vient nous dire que le president peut bel et bien se presenter pour un troisieme mandat que diriez vous que ah le peuple senegalais est le peuple le plus amnesique que je n'ai jjamais vu . Donc a la lumiere de tous ces analyses nous disons niet pas question de votez non et un conseil s'il vous plais monsieur preparez vous la cohabition est proche.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mille Ans...

    En Février, 2016 (16:56 PM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Mille ans a la tete de ce miserable pays , ne suffiraient certes pas , a ce gros nullard

    pour developper le Senegal , pris en otage par des incompetents , magouilleurs,

    menteurs , voleurs et vereux individus , qui ne font que sucer le sang du peuple, et cela sans vergogne...comme des...DEUMS... :thumbsdown: 

    MERDE WAYYE...!!!

    De la part de...Sangomarien..bien decu par ces connards...  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Fadel Dia

    En Février, 2016 (16:57 PM)
    Ce hurluberlu ne s'adresse pas aux sénégalais...car la messe est dite NON, NON, NON....Jamais vu un régime aussi pathétique, arrogant, manipulateur, diviseurs...Avec eux on n,a tout vu au Sénégal, parlementaires bastonnés et emprisonnées, mariage homo, marche anti-homos, marabouts emprisonnées, imams emprisonnés, jeunes djihadistes, diackgate, pétrole et gaz vendu avant exploitation, journalistes menacés, plans de vent vendus Yokkuté, PSE, évasion en masse des prisons, ethnicisme, marabouts achetés en gros, journalistes achetés en gras, ....



    NON, NON
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégal

    En Février, 2016 (16:58 PM)


    OUI, NON OU RIEN ?



    L'idée qu'on doit retenir de ce référendum est de voir ce qu'il y a de mieux pour le Sénégal et sa génération actuelle et future. Je ne suis ni pour Macky ni pour l'opposition mais pour le Sénégal. Au début j'étais en colère comme tous les sénégalais qui pensent que ce référendum ne sert à rien et que le président devait respecter sa parole. Quelques jours après, avec un peu de recul et de lucidité j'ai pensé à la phrase " Que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre ! " et je me suis dit combien parmi nous, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie, a fait une promesse qu'il n'a pas pu faire ? quel qu’en soit la raison. Je me suis mis alors à décortiquer le reste des 15 points proposés. J'ai vu en tant que sénégalais de l'extérieur qu'on va avoir nos députés dédiés ; que les ressources du Sénégal appartiennent désormais à tous les sénégalais, qu'un sénégalais digne de foi, non politique et patriote peut avoir le droit de poser sa candidature pour diriger son pays,... qu'elle est la différence entre 5 et 7 ans ? si le pays est bien redressé, les chantiers en marches, l'éducation, la santé, l'environnement bien géré qu'est-ce que cela peut faire ? est-ce que si Macky n'avait pas promis de réduire son mandat le peuple allait se soulever pour demander sa réduction,...



    Chers amis il faut qu'on refuse d'être les otages de ce groupuscule de politiciens qui sont là depuis ma naissance et qui occupe les télés, les radios, les médias pour défendre leur propres intérêts et ne me dites pas que c'est le Sénégal s.v.p. Je demande à personne de voter oui, non ou de s'abstenir mais de bien lire d'abord les 15 points, de les comprendre, de penser au Sénégal et aux générations futures. Tous ces politiciens qui sont là aujourd'hui disent qu'ils sont ensemble mais au fond quand il s'agit de mettre quelqu'un en avant pour le bien du Sénégal c'est la guerre, les insultes, les insanités et nous dans tout cela. Moi je me pencherais toujours du côté du Sénégal pour montrer à ces politiciens qu'ils ne sont pas le Sénégal, pour montrer à y en a marre qu'il faut avoir un peu de lucidité quand on prétend se battre pour tout un peuple même si chaque sénégalais peut combattre sa propre guerre et pour dire à Macky Sall que le respect de la constitution et ses garants est important quel que soit les failles des hommes qui les mettent en œuvre et qu'aujourd'hui dans chaque pays ou on découvre pétrole et gaz quelques années plus tard il y a des problèmes et c'est un piège qu'il faut éviter en prenant le patriotisme américain c'est à dire savoir se réunir autour de l’essentiel, le calme et la passivité africaine, le pragmatisme asiatique et l’éveil de conscience occidental.



    Nous pouvons dire OUI, pour dire au Président Macky «ok, ce mandat ne peut être réduis mais le prochain si et tu feras deux : c’est pas grave un tient vaut mieux tu l’auras» ; OUI, car aujourd’hui mes ressources seront gérées de manière équitable ; OUI, chaque sénégalais capable de diriger son pays peut le prétendre même s’il ne draine pas derrière lui des gens qui chantent et applaudissent sans raison ; OUI, les sénégalais de la diaspora auront des députés qui se préoccuperont plus de leurs problèmes ; OUI, je veux qu’au Sénégal on sache qui dirige le pouvoir et qui est le chef de l’opposition comme ça au moins les choses sont claires et chacun fera son travail dans les règles de l’art sans triches ni tromperies en toute responsabilités, OUI, au renforcement de la citoyenneté et à leurs devoirs, que je ne vois plus tous ces accidents, des bus et cars qui font demi tours sur l’autoroute, des taxi qui bravent toutes interdictions en arpentant des passerelles, que je vois des sénégalais patriotes et non des sénégalais tout court ; OUI, pour une Assemblée nationale normale, respectueuse et respectée et qui puisse s’impliquer totalement dans les politique gouvernementales et de développement de mon pays ; …



    On peut dire NON aussi, pour laisser des mandats de 14 ans à nos dirigeants tout en sachant que les 7 années seront campagne permanent, donc on laisse les choses comme telles, c’est pas grave ! ; NON, parce qu’un homme comme vous et moi lors d’une élection a tenu une promesse qu’il n’a pas pu réaliser au moment voulu ; NON car je laisse le droit à mes dirigeants de dilapider toutes nos ressources sans mon mot à dire ; NON je veux que personne en dehors de nos politiciens en place et qui tournent comme l’eau d’un jet d’eau ne puissent diriger mon pays ; NON pour laisser toute personne, avec n’importe qu’elle « double nationalité » diriger notre pays ; Non je veux que mon pays ai avec 15 240 174 d’habitants avoir plus de 300 partis sans parler des mouvements, associations politiques,… ; NON parce que je veux que les terres du Sénégal appartiennent à un groupuscules de personne ou ethnies ; NON car je veux que les 7 sages du conseil constitutionnel soit nommés par le peuple (et si on ne les connait pas et si on se trompe de choix comment on fait ? on attend la fin de leur mandat ?) ;…



    Ou tout simplement s’abstenir ou boycotter. Ok donc je vote RIEN. RIEN donc on décide pour moi ; RIEN car le Sénégal ne m’intéresse pas ; RIEN donc demain je n’ai rien à dire ; RIEN donc demain je vais pas enquiquiner les gens dans les médias et ailleurs ; RIEN QUI NE TENTE RIEN N’A RIEN !!!



    A BON ENTENDEUR SALUT !!!!!!



     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (17:05 PM)
    Mr le Premier Ministre a trop dit pour nous edifier, mais moi j;ai fini par ne rien retenir.

    La langue Francaise , aussi bien que vous la maitrisez, ne poura produire un mot qui vaut l' l'ACTION,

    MACKY SALL EST ENTOURE DE POTICIENS DU VENTRE.

    NOTRE PAYS A BESOIN DE PATRIOTES OUTILLES ET TRAVAILLEURS.

    VOTEZ NON

    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégal

    En Février, 2016 (17:06 PM)


    OUI, NON OU RIEN ?

    L'idée qu'on doit retenir de ce référendum est de voir ce qu'il y a de mieux pour le Sénégal et sa génération actuelle et future. Je ne suis ni pour Macky ni pour l'opposition mais pour le Sénégal. Au début j'étais en colère comme tous les sénégalais qui pensent que ce référendum ne sert à rien et que le président devait respecter sa parole. Quelques jours après, avec un peu de recul et de lucidité j'ai pensé à la phrase " Que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre ! " et je me suis dit combien parmi nous, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie, a fait une promesse qu'il n'a pas pu faire ? quel qu’en soit la raison. Je me suis mis alors à décortiquer le reste des 15 points proposés. J'ai vu en tant que sénégalais de l'extérieur qu'on va avoir nos députés dédiés ; que les ressources du Sénégal appartiennent désormais à tous les sénégalais, qu'un sénégalais digne de foi, non politique et patriote peut avoir le droit de poser sa candidature pour diriger son pays,... qu'elle est la différence entre 5 et 7 ans ? si le pays est bien redressé, les chantiers en marches, l'éducation, la santé, l'environnement bien géré qu'est-ce que cela peut faire ? est-ce que si Macky n'avait pas promis de réduire son mandat le peuple allait se soulever pour demander sa réduction,...

    Chers amis il faut qu'on refuse d'être les otages de ce groupuscule de politiciens qui sont là depuis ma naissance et qui occupe les télés, les radios, les médias pour défendre leur propres intérêts et ne me dites pas que c'est le Sénégal s.v.p. Je demande à personne de voter oui, non ou de s'abstenir mais de bien lire d'abord les 15 points, de les comprendre, de penser au Sénégal et aux générations futures. Tous ces politiciens qui sont là aujourd'hui disent qu'ils sont ensemble mais au fond quand il s'agit de mettre quelqu'un en avant pour le bien du Sénégal c'est la guerre, les insultes, les insanités et nous dans tout cela. Moi je me pencherais toujours du côté du Sénégal pour montrer à ces politiciens qu'ils ne sont pas le Sénégal, pour montrer à y en a marre qu'il faut avoir un peu de lucidité quand on prétend se battre pour tout un peuple même si chaque sénégalais peut combattre sa propre guerre et pour dire à Macky Sall que le respect de la constitution et ses garants est important quel que soit les failles des hommes qui les mettent en œuvre et qu'aujourd'hui dans chaque pays ou on découvre pétrole et gaz quelques années plus tard il y a des problèmes et c'est un piège qu'il faut éviter en prenant le patriotisme américain c'est à dire savoir se réunir autour de l’essentiel, le calme et la passivité africaine, le pragmatisme asiatique et l’éveil de conscience occidental.

    Nous pouvons dire OUI, pour dire au Président Macky «ok, ce mandat ne peut être réduis mais le prochain si et tu feras deux : c’est pas grave un tient vaut mieux tu l’auras» ; OUI, car aujourd’hui mes ressources seront gérées de manière équitable ; OUI, chaque sénégalais capable de diriger son pays peut le prétendre même s’il ne draine pas derrière lui des gens qui chantent et applaudissent sans raison ; OUI, les sénégalais de la diaspora auront des députés qui se préoccuperont plus de leurs problèmes ; OUI, je veux qu’au Sénégal on sache qui dirige le pouvoir et qui est le chef de l’opposition comme ça au moins les choses sont claires et chacun fera son travail dans les règles de l’art sans triches ni tromperies en toute responsabilités, OUI, au renforcement de la citoyenneté et à leurs devoirs, que je ne vois plus tous ces accidents, des bus et cars qui font demi tours sur l’autoroute, des taxi qui bravent toutes interdictions en arpentant des passerelles, que je vois des sénégalais patriotes et non des sénégalais tout court ; OUI, pour une Assemblée nationale normale, respectueuse et respectée et qui puisse s’impliquer totalement dans les politique gouvernementales et de développement de mon pays ; …

    On peut dire NON aussi, pour laisser des mandats de 14 ans à nos dirigeants tout en sachant que les 7 années seront campagne permanent, donc on laisse les choses comme telles, c’est pas grave ! ; NON, parce qu’un homme comme vous et moi lors d’une élection a tenu une promesse qu’il n’a pas pu réaliser au moment voulu ; NON car je laisse le droit à mes dirigeants de dilapider toutes nos ressources sans mon mot à dire ; NON je veux que personne en dehors de nos politiciens en place et qui tournent comme l’eau d’un jet d’eau ne puissent diriger mon pays ; NON pour laisser toute personne, avec n’importe qu’elle « double nationalité » diriger notre pays ; Non je veux que mon pays ai avec 15 240 174 d’habitants avoir plus de 300 partis sans parler des mouvements, associations politiques,… ; NON parce que je veux que les terres du Sénégal appartiennent à un groupuscules de personne ou ethnies ; NON car je veux que les 7 sages du conseil constitutionnel soit nommés par le peuple (et si on ne les connait pas et si on se trompe de choix comment on fait ? on attend la fin de leur mandat ?) ;…

    Ou tout simplement s’abstenir ou boycotter. Ok donc je vote RIEN. RIEN donc on décide pour moi ; RIEN car le Sénégal ne m’intéresse pas ; RIEN donc demain je n’ai rien à dire ; RIEN donc demain je vais pas enquiquiner les gens dans les médias et ailleurs ; RIEN QUI NE TENTE RIEN N’A RIEN !!!

    A BON ENTENDEUR SALUT !!!!!!

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégal

    En Février, 2016 (17:08 PM)


    OUI, NON OU RIEN ?

    L'idée qu'on doit retenir de ce référendum est de voir ce qu'il y a de mieux pour le Sénégal et sa génération actuelle et future. Je ne suis ni pour Macky ni pour l'opposition mais pour le Sénégal. Au début j'étais en colère comme tous les sénégalais qui pensent que ce référendum ne sert à rien et que le président devait respecter sa parole. Quelques jours après, avec un peu de recul et de lucidité j'ai pensé à la phrase " Que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre ! " et je me suis dit combien parmi nous, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie, a fait une promesse qu'il n'a pas pu faire ? quel qu’en soit la raison. Je me suis mis alors à décortiquer le reste des 15 points proposés. J'ai vu en tant que sénégalais de l'extérieur qu'on va avoir nos députés dédiés ; que les ressources du Sénégal appartiennent désormais à tous les sénégalais, qu'un sénégalais digne de foi, non politique et patriote peut avoir le droit de poser sa candidature pour diriger son pays,... qu'elle est la différence entre 5 et 7 ans ? si le pays est bien redressé, les chantiers en marches, l'éducation, la santé, l'environnement bien géré qu'est-ce que cela peut faire ? est-ce que si Macky n'avait pas promis de réduire son mandat le peuple allait se soulever pour demander sa réduction,...

    Chers amis il faut qu'on refuse d'être les otages de ce groupuscule de politiciens qui sont là depuis ma naissance et qui occupe les télés, les radios, les médias pour défendre leur propres intérêts et ne me dites pas que c'est le Sénégal s.v.p. Je demande à personne de voter oui, non ou de s'abstenir mais de bien lire d'abord les 15 points, de les comprendre, de penser au Sénégal et aux générations futures. Tous ces politiciens qui sont là aujourd'hui disent qu'ils sont ensemble mais au fond quand il s'agit de mettre quelqu'un en avant pour le bien du Sénégal c'est la guerre, les insultes, les insanités et nous dans tout cela. Moi je me pencherais toujours du côté du Sénégal pour montrer à ces politiciens qu'ils ne sont pas le Sénégal, pour montrer à y en a marre qu'il faut avoir un peu de lucidité quand on prétend se battre pour tout un peuple même si chaque sénégalais peut combattre sa propre guerre et pour dire à Macky Sall que le respect de la constitution et ses garants est important quel que soit les failles des hommes qui les mettent en œuvre et qu'aujourd'hui dans chaque pays ou on découvre pétrole et gaz quelques années plus tard il y a des problèmes et c'est un piège qu'il faut éviter en prenant le patriotisme américain c'est à dire savoir se réunir autour de l’essentiel, le calme et la passivité africaine, le pragmatisme asiatique et l’éveil de conscience occidental.

    Nous pouvons dire OUI, pour dire au Président Macky «ok, ce mandat ne peut être réduis mais le prochain si et tu feras deux : c’est pas grave un tient vaut mieux tu l’auras» ; OUI, car aujourd’hui mes ressources seront gérées de manière équitable ; OUI, chaque sénégalais capable de diriger son pays peut le prétendre même s’il ne draine pas derrière lui des gens qui chantent et applaudissent sans raison ; OUI, les sénégalais de la diaspora auront des députés qui se préoccuperont plus de leurs problèmes ; OUI, je veux qu’au Sénégal on sache qui dirige le pouvoir et qui est le chef de l’opposition comme ça au moins les choses sont claires et chacun fera son travail dans les règles de l’art sans triches ni tromperies en toute responsabilités, OUI, au renforcement de la citoyenneté et à leurs devoirs, que je ne vois plus tous ces accidents, des bus et cars qui font demi tours sur l’autoroute, des taxi qui bravent toutes interdictions en arpentant des passerelles, que je vois des sénégalais patriotes et non des sénégalais tout court ; OUI, pour une Assemblée nationale normale, respectueuse et respectée et qui puisse s’impliquer totalement dans les politique gouvernementales et de développement de mon pays ; …

    On peut dire NON aussi, pour laisser des mandats de 14 ans à nos dirigeants tout en sachant que les 7 années seront campagne permanent, donc on laisse les choses comme telles, c’est pas grave ! ; NON, parce qu’un homme comme vous et moi lors d’une élection a tenu une promesse qu’il n’a pas pu réaliser au moment voulu ; NON car je laisse le droit à mes dirigeants de dilapider toutes nos ressources sans mon mot à dire ; NON je veux que personne en dehors de nos politiciens en place et qui tournent comme l’eau d’un jet d’eau ne puissent diriger mon pays ; NON pour laisser toute personne, avec n’importe qu’elle « double nationalité » diriger notre pays ; Non je veux que mon pays ai avec 15 240 174 d’habitants avoir plus de 300 partis sans parler des mouvements, associations politiques,… ; NON parce que je veux que les terres du Sénégal appartiennent à un groupuscules de personne ou ethnies ; NON car je veux que les 7 sages du conseil constitutionnel soit nommés par le peuple (et si on ne les connait pas et si on se trompe de choix comment on fait ? on attend la fin de leur mandat ?) ;…

    Ou tout simplement s’abstenir ou boycotter. Ok donc je vote RIEN. RIEN donc on décide pour moi ; RIEN car le Sénégal ne m’intéresse pas ; RIEN donc demain je n’ai rien à dire ; RIEN donc demain je vais pas enquiquiner les gens dans les médias et ailleurs ; RIEN QUI NE TENTE RIEN N’A RIEN !!!

    A BON ENTENDEUR SALUT !!!!!!

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (17:32 PM)
    Mr le premier ministre très sincèrement vous ne m'avez pas convaincu donc je vote non.

    En plus je vous donne un conseil. Ne divisez pas les senegalais par ceux qui ont la double nationalité et ceux qui le n'ont pas.

    Un premier ministre doit être au dessus de ce débat.

    Merci pour rappelle je vote NON et NON
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (17:32 PM)
    "Si le Président Macky Sall n'a pas choisi la voie parlementaire pour faire valider la révision constitutionnelle qu'il propose à nos concitoyens, c'est parce qu'il s'agirait là d'un précédent dangereux pour notre démocratie et pour les générations futures."



    Dionne pense donc que les députes sont irresponsables et dangereux,et que les 5 du conseils constitutionnel sont gentils et sage!



    Le fond du problème c'est quand le Président consulte le Président de l’assemblée nationale et non le parlement en entier,et surtout qu'i ait un Conseil Constitutionnel a ses cotes pour se substituer a représentation parlementaire.



    Un conseil Constitutionnel n'a pas sa place dans une démocratie. Cette chose était une trouvaille de Degaulle pour contre-carre le parlement. Il n'avait jamais existe en France avant,et n'existe nulle par ailleurs,Sauf, dans les anciennes colonies africaines de la France.



    Par ailleurs, ce n'est pas un danger pour une démocratie quand le parlement peut destituer un President qu outrepasserait les lois.



    Le Président Macky Sall rejette les reformes du CNRI qu'une majorité de sénégalais n’hésiterait pas a voter,parce-qu’il ne veut pas d'un état démocratique et de droit: Dans un tel Etat,il n'aurait pas pu donner des concessions pétrolières a son frère impunement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (17:46 PM)
    " Un President qui perd un référendum devient illégitime, et doit quitter le pouvoir". :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégal

    En Février, 2016 (18:06 PM)


    OUI, NON OU RIEN ?

    L'idée qu'on doit retenir de ce référendum est de voir ce qu'il y a de mieux pour le Sénégal et sa génération actuelle et future. Je ne suis ni pour Macky ni pour l'opposition mais pour le Sénégal. Au début j'étais en colère comme tous les sénégalais qui pensent que ce référendum ne sert à rien et que le président devait respecter sa parole. Quelques jours après, avec un peu de recul et de lucidité j'ai pensé à la phrase " Que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre ! " et je me suis dit combien parmi nous, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie, a fait une promesse qu'il n'a pas pu faire ? quel qu’en soit la raison. Je me suis mis alors à décortiquer le reste des 15 points proposés. J'ai vu en tant que sénégalais de l'extérieur qu'on va avoir nos députés dédiés ; que les ressources du Sénégal appartiennent désormais à tous les sénégalais, qu'un sénégalais digne de foi, non politique et patriote peut avoir le droit de poser sa candidature pour diriger son pays,... qu'elle est la différence entre 5 et 7 ans ? si le pays est bien redressé, les chantiers en marches, l'éducation, la santé, l'environnement bien géré qu'est-ce que cela peut faire ? est-ce que si Macky n'avait pas promis de réduire son mandat le peuple allait se soulever pour demander sa réduction,...

    Chers amis il faut qu'on refuse d'être les otages de ce groupuscule de politiciens qui sont là depuis ma naissance et qui occupe les télés, les radios, les médias pour défendre leur propres intérêts et ne me dites pas que c'est le Sénégal s.v.p. Je demande à personne de voter oui, non ou de s'abstenir mais de bien lire d'abord les 15 points, de les comprendre, de penser au Sénégal et aux générations futures. Tous ces politiciens qui sont là aujourd'hui disent qu'ils sont ensemble mais au fond quand il s'agit de mettre quelqu'un en avant pour le bien du Sénégal c'est la guerre, les insultes, les insanités et nous dans tout cela. Moi je me pencherais toujours du côté du Sénégal pour montrer à ces politiciens qu'ils ne sont pas le Sénégal, pour montrer à y en a marre qu'il faut avoir un peu de lucidité quand on prétend se battre pour tout un peuple même si chaque sénégalais peut combattre sa propre guerre et pour dire à Macky Sall que le respect de la constitution et ses garants est important quel que soit les failles des hommes qui les mettent en œuvre et qu'aujourd'hui dans chaque pays ou on découvre pétrole et gaz quelques années plus tard il y a des problèmes et c'est un piège qu'il faut éviter en prenant le patriotisme américain c'est à dire savoir se réunir autour de l’essentiel, le calme et la passivité africaine, le pragmatisme asiatique et l’éveil de conscience occidental.

    Nous pouvons dire OUI, pour dire au Président Macky «ok, ce mandat ne peut être réduis mais le prochain si et tu feras deux : c’est pas grave un tient vaut mieux tu l’auras» ; OUI, car aujourd’hui mes ressources seront gérées de manière équitable ; OUI, chaque sénégalais capable de diriger son pays peut le prétendre même s’il ne draine pas derrière lui des gens qui chantent et applaudissent sans raison ; OUI, les sénégalais de la diaspora auront des députés qui se préoccuperont plus de leurs problèmes ; OUI, je veux qu’au Sénégal on sache qui dirige le pouvoir et qui est le chef de l’opposition comme ça au moins les choses sont claires et chacun fera son travail dans les règles de l’art sans triches ni tromperies en toute responsabilités, OUI, au renforcement de la citoyenneté et à leurs devoirs, que je ne vois plus tous ces accidents, des bus et cars qui font demi tours sur l’autoroute, des taxi qui bravent toutes interdictions en arpentant des passerelles, que je vois des sénégalais patriotes et non des sénégalais tout court ; OUI, pour une Assemblée nationale normale, respectueuse et respectée et qui puisse s’impliquer totalement dans les politique gouvernementales et de développement de mon pays ; …

    On peut dire NON aussi, pour laisser des mandats de 14 ans à nos dirigeants tout en sachant que les 7 années seront campagne permanent, donc on laisse les choses comme telles, c’est pas grave ! ; NON, parce qu’un homme comme vous et moi lors d’une élection a tenu une promesse qu’il n’a pas pu réaliser au moment voulu ; NON car je laisse le droit à mes dirigeants de dilapider toutes nos ressources sans mon mot à dire ; NON je veux que personne en dehors de nos politiciens en place et qui tournent comme l’eau d’un jet d’eau ne puissent diriger mon pays ; NON pour laisser toute personne, avec n’importe qu’elle « double nationalité » diriger notre pays ; Non je veux que mon pays ai avec 15 240 174 d’habitants avoir plus de 300 partis sans parler des mouvements, associations politiques,… ; NON parce que je veux que les terres du Sénégal appartiennent à un groupuscules de personne ou ethnies ; NON car je veux que les 7 sages du conseil constitutionnel soit nommés par le peuple (et si on ne les connait pas et si on se trompe de choix comment on fait ? on attend la fin de leur mandat ?) ;…

    Ou tout simplement s’abstenir ou boycotter. Ok donc je vote RIEN. RIEN donc on décide pour moi ; RIEN car le Sénégal ne m’intéresse pas ; RIEN donc demain je n’ai rien à dire ; RIEN donc demain je vais pas enquiquiner les gens dans les médias et ailleurs ; RIEN QUI NE TENTE RIEN N’A RIEN !!!

    A BON ENTENDEUR SALUT !!!!!!

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Wadjou Bakh

    En Février, 2016 (18:38 PM)
    Il faut voter non et faire voter non au référendum car le président Macky SALL n'a pas tenu compte des propositions de réformes de la Commission Nationale de Réforme des Institutions (CNRI) dirigeait par le doyen Amadou Moctar MBOW qui avait fait les propositions suivantes au Président de la république concernant la réforme de nos instutitions :



    1- le Président de la République doit cesser d’être le chef de parti dès son élection.



    2- le pouvoir de nomination du Président doit être mieux encadré.



    3- l’instauration de l’appel à candidature pour la nomination aux postes de direction dans l’Exécutif ainsi que le respect des critères de compétence et de hiérarchie dans la nomination des personnels des différentes administrations.



    4- la suppression de la liste nationale (scrutin proportionnel) pour les élections législatives.



    5- l’élection du Président de l’Assemblée nationale pour une durée égale à celle de la législature.



    6- Les députés nouvellement élus doivent bénéficier des séances de formation sur leur rôle, sur les procédures du Parlement.



    7- la désignation des magistrats à certains postes par leurs pairs.



    8-mettre fin à la présidence par le Président de la République du Conseil supérieur de la magistrature.



    9- la révision de la formule « Ministère de la justice » et la mise en place d’une structure indépendante dirigée par un magistrat choisi par ses pairs et dont le nombre de mandats est inférieur ou égal à deux (2).



    En lieu et place des réformes profondes de nos institutions le président Macky SALL nous propose des réformettes qui n'apporteront rien à nos institutions.

    Voter massivement non au référendum du 20mars pour sanctionner le président de la république Macky SALL et lui montrer la souveraineté du peuple.

    Top Banner
    Auteur

    Malaw Dioum

    En Février, 2016 (18:49 PM)
    UN TEXTE CLAIRE ET TRES ACCESSIBLE. Avec cet arsenal juridique nous pouvons garder l'espoir d'entrer rapidement dans le cercle des pays les plus démocratiques au monde.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (18:59 PM)
    Avec son bas niveau en français le Premier Ministre serait évidemment recalé au concours d'entrée a l'ENA.

    Je comprends pourquoi le Gouvernement veut remettre en cause les acquis des fonctionnaires .Les actuels dirigeants ont un complexe d'infériorité envers les fonctionnaires.

    Aucune explication scientifique .Des parenthèses pour dire que le mandat en cours en fait partie.

    Le premier Ministre m'a déçu . S'il sort d'un bon discours écrit par les hauts fonctionnaires , il étale ses limites.

    Thiéy gnoune fougnou dieum!

    Votons NON.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:12 PM)
    Non non et non
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:21 PM)
    WWW.TANEF.SN : Achetez, vendez, louez et proposez vos services sur le plus grand portail d'annonces professionnelles et de petites annonces gratuites au Sénégal : immobilier, automobiles, téléphonie, électroménager, mode et beauté, meubles, emploi, etc...
    Top Banner
    Auteur

    Louga

    En Février, 2016 (20:06 PM)
    Bon sang, même si le OUI est la meilleur décision à prendre pour les intérêts du Sénégal, une partie de grande masse qui a élu le président Macky voudront le sanctionner avec ce wakh wakhéete et c'est dommage. Il devrait faire tout, quitte même a proposer la réduction de son mandat en cours dans ce référendum pour tenir parole. C'est cela connaître son peuple.
    {comment_ads}
    Auteur

    Antana

    En Février, 2016 (20:10 PM)
    Réveillez vous mes chers compatriotes. Ces gens nous prennent pour des cancres ou même des moins que rien. Ils s'amusent avec notre confiance. Montrons leur que nous sommes réveillés bien avant eux. Nous devons dire NON pour aujourd'hui et non pour toujours quand on ne respecte pas.

    NON à Macky

    NON au PM

    NON à l'APR

    NON
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (20:17 PM)
    Qui avait dit que Macky SALL Diamm-La ???!!!

    Wakhi Mak Dou Fannaan Alleu !!!...

    En tout cas : Gorr Thia Wakh Dia !!!

    Nous votons NON !!!

    Macky SALL nous ne voulons pas d'un Président qui n'honore pas sa parole, DEGAGE !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Les Enseignants Votent Non

    En Février, 2016 (21:13 PM)


    ENSEIGNANTS DE TOUT LE PAYS VOTEZ NON!

    Ce pouvoir continue de maltraiter les enseignants (i) en refusant d'appliquer les accords qu'il avait signés, (ii) en bloquant leurs carrières (iii) (iv) en foulant au pied la tradition bien établie de la gestion démocratiques, ....

    Pour toutes ces raisons, votons NON pour donner au régime une réplique à la hauteur de l'affront
    Top Banner
    Auteur

    Ndeupp

    En Février, 2016 (21:28 PM)
    Non, dée-déett

    Simply no



    Referendum bi amoul bénn ndiarigne

    Wakh wakhét na liko takhoone djok



    Donc aller au travail et voter NON.







    {comment_ads}
    Auteur

    Fatou Diankha

    En Février, 2016 (21:37 PM)
    En sus de ce que Mr Sonko nous explique , il est important pour les financiers que nous sommes d'éclairer les sénégalais sur la mauvaise foi de Makky concernant son engagement à réduire son mandat , ceci simplement à la lumière du vote de la loi des finances 2016.

    En effet, Makky SALL et ses ouilles nous ratatine les oreilles à longueur de journée que le Président est allé jusqu'au bout de son engagement , c'est archi faux. C'est une grosse manipulation qui a abouti à son wakhe wakhête devenu historique. Makky s'est en effet joué des Sénégalais depuis le début avec arg consommé de la mise en scène et de la théâtralisation.

    Le vote du budget a très tôt révèlé qu'il n'y aura pas d'élections en février 2017 car s'il devait y en avoir les Crédits budgétaires nécessaire à leur organisation seraient prévus et inscrits dans la loi des finances de l'année 2016.

    Ce qui veut dire que Makky SALL avait très tôt pris la décision de se dédire avant même d'avoir saisi et reçu l'avis du Conseil constitutionnel. Le budget a été élaboré depuis le mois de juin 2015 et vous n'y verrez pas le moindre franc inscrit en prévision des élections de 2017. Le budget est un acte prévisionnel. Si Ceux qui l'on conçu , en l'occurrence les Ministres des finances et celui du budget savaient dès le départ qu'il n'y avait pas lieu de prévoir les crédits nécessaires à des élections en février 2017, le décision politique ayant déjà été prise par le Président de revenir sur son engagement de réduire son mandat.

    Les députés de la majorité au premier Rang desquels Moustapha Niasse étaient informés. Le ministére de l'intérieur étalt également au courant. D'autres personnalités qui ont d'ailleurs eu à intervenir sur la question étaient avisées. C'est notamment le cas de Abdoul Aziz. Sy junior et de Serigne Modou Kara qui sont intervenus dans la presse pour cautionner le septennat un peu avant l'avis du conseil constitutionnel.

    Tout cela n'aura été qu'une mascarade, une parodie de saisine du conseil constitutionnel qui avait accepté de jouer le jeu de Makky et de nous servir ce charabia juridique ( un AVISDECISOIN ) Un nouveau concept juridique à intégrer dans le jargon judiciaire !!!

    Makky SALL et ses affidés doivent comprendre qu'ils ne sont pas plus intelligents que les sénégalais et partant de cela les respecter. Faut qu'il cesse de se jouer de nous et d'ériger l ruse en mode de gestion de l'Etat.

    Rien que pour cela , les Sénégalais doivent le sanctionner pour lui montrer que c'est le peuple SOUBERAIN qui décide.

    RÈWMI DOU FOWOUKAAYE. ILS NE LONT HÉRITÉ NI DE LEUR PÉRE NI DE LEUR MÉRE.

    LE PEUPLE DOIT REPRENDRE SA SOUVERAINETÉ CONFISQUÉE PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL ET PAR MAKKY SALL.

    C'est uniquement par ce moyen , par cette voie que les politiciens respecteront le peuple à l'avenir.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (22:07 PM)
    le front sociale est aujourd'hui agité par un simple fait:

    des accords signés et non respectés

    Comment peut-on avoir confiance à ces gens qui dissent une chose aujourd’hui et son contraire demain?



    JE VOTE NON PARCE QUE JE N'AI PLUS CONFIANCE A VOS DISCOURS



    JE VOTE NON PARCE QUE JE TIENS A MA PAROLE



    JE VOTE NON PARCE QUE J'AIME MON PAYS
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Toubé- Toubé

    En Février, 2016 (22:21 PM)
    Tous les peulhs de n:'diébéne -toubé voterons parcequ'ils sont pas content d e maky ils sont toujours dans l'obscurité .
    Top Banner
    Auteur

    Abou

    En Février, 2016 (22:40 PM)
    Ce qui me fait mal c'est qu'ils prennent les sénégalais pour des vendus sans foi ni loi., achetables et corvéables à souhait...REFUSER et INFORMER VOS Parents .qu'ils prennent l'argent, qu'ils assistent à leurs meeting et qu'ils votent NON pour l'intérêt du pays.



    Attention Dieu ne dort pas dé même si vous ne croyez pas en lui.



    QUE DIEU SAUVE LE SENEGAL

    Senghor 4 mandats, Abdou 3 mandats, Wade 2 mandat, Macky fera 1 mandat, c'est écrit ...le destin d'un peuple est scellé avant la naissance de ceux qui vont les diriger....1 mandat ce n'est pas grave, il peut revenir comme Sarko en France. Donc APR soyez digne et responsable, n'allumez pas le feu qui va nous consumer...nous ne sommes pas à l'abri malgré les prières... et nos voisins guettent cet instant pour que je l'un des rares ilots de paix en Afrique bascule dans la violence....

    bref, je n'espère rien avec ceux qui sont en face avec leurs meutes de journalistes vendus....

    ET LES MARABOUTS SE TAISENT, LES ANCIENS PR se Taisent, ....

    QUE PERSONNE NE SOIT SURPRIS SI CE PAYS FLAMBENT....les signes sont déjà là ...j'implore les patriotes qui ont de la voix en agir avant ...
    {comment_ads}
    Auteur

    Gaindé

    En Février, 2016 (22:45 PM)
    En 2012, la grande majorité du peuple sénégalais, vu les conneries de Wade, voulait que mandat présidentiel soit réduit à 5 ans, renouvelable 1 fois. Macky en tant que candidat s'y est engagé sans que personne l'y oblige. Maintenant il fait du wakh wakhet en se réfugiant derrière le Conseil Constitutionnel qu'il a mis à ses bottes moyennant finances (5 millions d'émoluments, avantage en nature voyage de luxe en France aux frais de la République). Plus aucun pays en Afrique pour ainsi dire n'adopte le mandat présidentiel à 7 ans (y compris les pays avec des présidents qui insistent à rester une éternité , leur mandat est de 5 ans mais 5 ans seulement, c'est vrai quelques fois renouvelable à merci). Macky tu nous fait honte. Mais je sais tu es entêté et même tu t'en fous. Tu adores le pouvoir parce que dans le fond tu es un pauvre type. Si tu aimais réellement ton peuple, tu l'écouterais. Tu pensais être bénis des dieux ; mais ce à quoi tu ne t'attendais pas, c'est que ton peuple (sans l'opposition que tu piétines) t'a démystifié. C'est la descente aux enfers.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lika

    En Février, 2016 (22:54 PM)
    noooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (22:58 PM)
    Je me demande si Macky est un vrai croyant musulman. En effet, j'ai des doutes sur son attachement aux valeurs de l'Islam.

    1* Il ne respecte pas ses engagements alors qu'il a prise devant le peuple souverain sénégalaise et aussi devant la communauté internationale.

    2* Il parle de laïcité à la française dans la nouvelle constitution qui sera soumise par referendum.Le Sénégal a été bien avant la colonisation un territoire marqué par des hommes hautement religieux que je ne vais citer et ça jusqu'au 20 ème siècle. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Top Banner
    Auteur

    Avis.

    En Février, 2016 (23:02 PM)
    Vraiment mr le pm vous avez oublie d ajouter avec son premier ministre d alors l actuel president, car il l avait deffendu comme vous le faites actuelement.DEmain le pm du presi qui sera là dira la meme chose que vous ainsi de suite.les reformes dont vous faites allusions ont ete deffendues par abdou mbaye certe,mais c est l integralite qu il deffendait pas celles que vous deffedez.vous les hommes politique changeaient la façon de faire svp.ON ATTENDAIT PRESI SORTIR PAR LA PORTE ET VOUS L AVEZ LAISSE SAUTER PAR LA FENETRE. DE GAAAAACE! L HEURE DU BILAN N A PAS ENCORE SONNE!ET PUIS SI VOUS COYEZ QUE C EST UN BILAN QUI PEUT VOUS MAINTENIR DETROMPEZ VOUS VOUS NE POUVEZ PAS EGALER WADE. DeMANDER POURQUOI IL A ETE SANCTIONNE!ET VOUS VERREZ QUE CE N EST RIEN D AUTRE QUE DU WAKH WAKHET.diadieuf wayyye.
    {comment_ads}
    Auteur

    Avis.

    En Février, 2016 (23:02 PM)
    Vraiment mr le pm vous avez oublie d ajouter avec son premier ministre d alors l actuel president, car il l avait deffendu comme vous le faites actuelement.DEmain le pm du presi qui sera là dira la meme chose que vous ainsi de suite.les reformes dont vous faites allusions ont ete deffendues par abdou mbaye certe,mais c est l integralite qu il deffendait pas celles que vous deffedez.vous les hommes politique changeaient la façon de faire svp.ON ATTENDAIT PRESI SORTIR PAR LA PORTE ET VOUS L AVEZ LAISSE SAUTER PAR LA FENETRE. DE GAAAAACE! L HEURE DU BILAN N A PAS ENCORE SONNE!ET PUIS SI VOUS COYEZ QUE C EST UN BILAN QUI PEUT VOUS MAINTENIR DETROMPEZ VOUS VOUS NE POUVEZ PAS EGALER WADE. DeMANDER POURQUOI IL A ETE SANCTIONNE!ET VOUS VERREZ QUE CE N EST RIEN D AUTRE QUE DU WAKH WAKHET.diadieuf wayyye.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (23:12 PM)
    Vous les apprentis politocards qu'on a paye pour inonder le web de vos conneries , on en a marre de vous vraiment , vous nous etouffez, trouvez vous un boulot digne.
    {comment_ads}
    Auteur

    Cosmo

    En Février, 2016 (23:18 PM)
    Une manière encore de tromper l'opinion par ce long discours, et pensez-vous que le peuple a le temps de lire ce bla-bla.

    "On a tout compris" et votons "NON" pour un référendum de toute façon "non compris".



    SE Macky SALL, le peuple dit "NON NON NON........................!"
    Top Banner
    Auteur

    Nit Dafay Nité

    En Février, 2016 (23:22 PM)
    Dans un entretien avec le journaliste Momar DIENG Quotidien samedi 9 juin 2007

    analysant le résultat des élections législatives , répondant à une question du journaliste

    qui lui demandait " Comment faire entrer l'Assemblée Nationale dans une ère de rupture ?

    le Professeur Ismaila Madior FALL répondit je le cite :

    "C'est très difficile car nous sommes dans un système qui ne permet pas le développement significatif et quantitatif d'une institution parlementaire. En réalité , nous sommes dans un système hyper présidentialiste, et dans ce système il ne faut pas se faire d''illusions, le Président de la République a un leadership , une prédominance sur toutes les autres institutions . Or la vocation d'un parlement est de constituer un contre-pouvoir à l'exécutif.

    Voila pourquoi au USA , le parlement est le premier pouvoir dans l'ordre constitutionnel .

    Au Sénégal c'est la logique présidentialiste du régime qui s'accommode pas de l'existence d'un parlement fort. On peut quand même avancer certaines mesures symboliques pour renforcer l'Assemblée nationale dans sa double vocation de vote de la loi et de contrôle de l'action gouvernementale à la quelle on peut ajouter une nouvelle tendance , l'évaluation des politiques publiques. Aujourd'hui , c'est l'exécutif qui joue le rôle d'atelier législatif , le parlement ne faisant qu'entériner les lois. Et c'est l'exécutif qui fixe également les ordres du jour etc. Entre l'exécutif et le législatif , c'est le règne du contrat de solidarité . C'est la nature du régime qui empêché l'existence d'un parlement de qualité. Il est même difficile d'identifier des mesures pour renforcer le parlement . On parle de moyens à mettre en œuvre , mais cela renvoie souvent à l'augmentation des salaires des députés . A mon avis , la solution pour réhabiliter le parlement dans notre régime politique passe par une réforme institutionnelle en profondeur. Ce sera un régime parlementaire ou , en tout cas , un régime d'équilibre des pouvoirs ".

    Alors qu'est ce qui a changé depuis lors ? Rien sinon qu'il est devenu conseiller du Président de la république pour ne pas dire " d'amplificateur de la voix du Président de la République" Nous présenter ces réformes comme étant consolidantes ne peut nous faire que sourire .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonymedeug16

    En Février, 2016 (23:35 PM)
    Mr Boun



    Tout ca c'est du blabla



    La question qu'il fallait poser pour le conseil a était

    Est ce que je peux demander au peuple de reduier mon mandat .

    La réponse ne pouvait être que oui ..



    Ensuite Aminata Tall a fait une revelation de taille Macky a suivi mon conseil et celui de la majorité .donc son entourage la poussé a se dédire .Il faut assumer au lieu de prendre les sénégalais pour des enfants
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (00:16 AM)
    JE VOTE NON MACKY FICHES NOUS LA PAIX AVEC TON PREMIER MINISTRE ET LES AUTRES MENSONGE EN FLAGRAND DELIT TU VA PAYER LES POTS CASSES JE VOTE NON
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (00:32 AM)
    Ce n'est plus une question de constitution mais d'étique politique. On a le devoir de léguer à nos enfants des valeurs sure dont la "parole donnée" reste la plus illustre
    Top Banner
    Auteur

    ,

    En Février, 2016 (02:28 AM)
    non
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (03:26 AM)
    no no no no

    faramaso

    {comment_ads}
    Auteur

    Pédant

    En Février, 2016 (03:30 AM)
    Franchement pédant comme texte....

    Faut décomplexée monsieur le ministre.

    Arrêtez cet élitisme de bas étage...
    {comment_ads}
    Auteur

    Kocc Barma

    En Février, 2016 (06:06 AM)
    Avec des visages pareils , n 'inspirant ni confiance , ni admiration

    et surtout invitant a la mefiance et au doute , j 'ai bien peur

    que le Senegal est entre des mains d 'amateurs politicards ,

    qui pensent beaucoup plus a s ' enrichir , se gaver , sucer

    le sang du peuple , comme des vampires , qu ' au developpement ! :thumbsdown: 

    Les seuls plans proposes , ou presentes aux senegalais depuis

    l 'accession de ce gros phacochere a la tete de ce miserable pays ,

    sont d 'ordre...politico- judiciaires , sans visees socio-economiques,

    ou pour faire developper le pays , creer des emplois , nourrir les pauvres ,

    ou bien eduquer les jeunes , les assister , ainsi que leurs parents !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Tout pointe vers des echecs , des reculs et des bilans negatifs ,

    sur tous les fronts , et dans dans tous les secteurs , visiblement !

    La veritable solution , la seule issue souhaitable , serait certes

    la demission , pure et simple , et le plus rapidement possible ,

    de ce gouvernement , et de son chef tres nul et incompetent !

    Il faut etre aveugle , nafekhe...ou les deux , pour esperer du bon ,

    des resultats satisfaisants , ou du positif , de la part de ces cancres

    et magouilleurs , inspires par un certain...Mackyavel..!

      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  ....Bonne fin de semaine.. a vous tous , au pays et dans la diaspora !

    De la part de.....Elysee.... :fbhear:  :sunugaal: 

    WASSALAM....et surtout...priez...avant le deluge , qui guette ce pays ,

    bafoue , vole , viole et pris en otage par des gueux , menteurs et manipulateurs !

    Qu ALLAH...azawajal...vienne au secours de ce pays et son bon peuple...Amine..!
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:06 AM)
    Je vote non non non non
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:38 AM)
    non rék point fene bakhoul . On sanctionne le mensonge de macky
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (10:42 AM)
    En sus de ce que Mr Sonko nous explique , il est important pour les finances que nous sommes d'éclairer les sénégalais sur la mauvaise foi de Makky concernant son engagement à réduire son mandat , ceci simplement à la lumière du vote de la Loi des finances 2016.

    En effet, Makky SALL et ses ouilles nous ratatine les oreilles à longueur de journée que le Président est allé jusqu'au bout de son engagement , c'est archi faux. C'est une grosse manipulation qui a abouti à son wakhe wakhête devenu historique. Makky s'est en effet joué des Sénégalais depuis le début avec arg consommé de la mise en scène et de la théâtralisation.

    Le vote du budget à très tôt révèlé qu'il n'y aura pas d'élections en février 2017 car s'il devait y en avoir les Crédits budgétaires nécessaire à leur organisation seraient prévus et inscrits dans la loi des finances de l'année 2016. Ce qui veut dire que Makky SALL avait très tôt pris la décision de se dédire avant même d'avoir saisi et reçu l'avis du Conseil constitutionnel. Le budget a été élaboré depuis le mois de juin 2015 et vous n'y verrez pas le moindre franc inscrit en prévision des élections de 2017. Le budget est un acte prévisionnel. Si Ceux qui l'on conçu , en l'occurrence les Ministres des finances et celui du budget savaient dès le départ qu'il n'y avait pas lieu de prévoir les crédits nécessaires à des élections en février 2017, le décision politique ayant déjà été prise par le Président de revenir sur son engagement de réduire son mandat.

    Les députés de la majorité au premier Rang desquels Moustapha Niasse étaient informés. Le ministére de l'intérieur étalt également au courant. D'autres personnalités qui ont d'ailleurs eu à intervenir sur la question étaient avisées. C'est notamment le cas de Abdoul Aziz. Sy junior et de Serigne Modou Kara qui sont intervenus dans la presse pour cautionner le septennat un peu avant l'avis du conseil constitutionnel.

    Tout cela n'aura été qu'une mascarade, une parodie de saisine du conseil constitutionnel qui avait accepté de jouer le jeu de Makky et de nous servir ce charabia juridique ( un AVISDECISOIN ) Un nouveau concept juridique à intégrer dans le jargon judiciaire !!!

    Makky SALL et ses affidés doivent comprendre qu'ils ne sont pas plus intelligents que les sénégalais et partant de cela les respecter. Faut qu'il cesse de se jouer de nous et d'ériger l ruse en mode de gestion de l'Etat.

    Rien que pour cela , les Sénégalais doivent le sanctionner pour lui montrer que c'est le peuple SOUBERAIN qui décide.

    RÈWMI DOU FOWOUKAAYE. ILS NE LONT HÉRITÉ NI DE LEUR PÉRE NI DE LEUR MÉRE.

    LE PEUPLE DOIT REPRENDRE SA SOUVERAINETÉ CONFISQUÉE PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL ET PAR MAKKY SALL.

    C'est uniquement par cette voie que les politiciens respecteront le peuple à l'avenir.

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (12:45 PM)
    Je vote non pour non-respect de la parole donnée par le pr
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:54 PM)
    Non
    {comment_ads}
    Auteur

    Amount

    En Février, 2016 (14:49 PM)
    Pourquoi ils ont tous les deux des pin's jaune et rouge (épinglette sur leur veste)? Ce n'est pas le drapeau national que je sache!
    {comment_ads}
    Auteur

    Fennbakhoul

    En Février, 2016 (15:09 PM)
    Fenn bakhoul.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ss

    En Février, 2016 (15:18 PM)
    Jusqu'à récemment je soutenais le président Macky SALL malgré les attaques qui quelques fois même étaient fondées. Mais quand il vient à toucher l'Islam et à essayer de sceller son non entrée sur la scène politique, là je dis NON!

    Nous avons été musulmans des siècles avant que les européens ne viennent nous voir. Les plus grands Etats (par la taille, l'économie, l'administration, etc.) d'Afrique de l'ouest à savoir le Mali & le Songhai se sont basés sur le Coran et la Sunnah. Et pourtant tout allait bien. L'administration de Askia Mohamed est de loin plus performante que celle de ces pseudo états (micro) qui existe maintenant.

    Non monsieur le président, je suis désolé. Vous et votre génération avez le "droit" d'échouer mais pas de sceller notre avenir à nous.



     :sunugaal: 
    Top Banner
    Auteur

    Moi

    En Février, 2016 (16:08 PM)
    Maki sall, moustapha niass et tanor se sont ligués contre le peuple. quelle honte. Mais Dieu n'aime pas les menteurs et les comploteurs. Inch Allah vous verrez le 20 mars qu'un viellard ne doit pas jouer avec les valeurs, et le Coran juste pour des intérêts personnels. Quand à ce PM béni oui oui, il ne m'intéresse pas moi. Personne ne le connaissait dans les combat que le peuple menait pour que l'on en finisse pour toujours avec ces wax waxeet. alors ta parole ne passera pas. Et puis ce long texte qui a le temps de lire ça.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:20 PM)
    Merci pour cette maîtrise parfaite de la langue de Molière. C'est un plaisir de vous lire.



    Sinon pour en revenir au sujet, je ne comprends pas qu'on puisse se montrer hostile à une modification constitutionnelle bénéfique au peuple sénégalais. S'opposer juste pour s'opposer.

    Dire non, juste parce qu'on est dans l'opposition. Voient-ils l'intérêt des sénégalais? Je me demande.

    En tout cas, le Président Macky a tout mon soutien et celui de milliers de patriotes. Vive le Sénégal!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:21 PM)
    allez voter tout cela à l'assemblée nationale ! ces milliards peuvent servir pour le peuple et autres projets en latence! il y eu 4 ans ! moi moi moi je n'ai 1 mois pour decider l'avenir de mon pays????? non Non NON
    {comment_ads}
    Auteur

    Allo Stop

    En Février, 2016 (16:21 PM)
    Le silence de la LD, de AJ landing, de Momar Samb....est honteux..Comdien ont-ils reçus pour se taire...APR est une malédiction pour le Sénégal..la corruption des marabouts , polticiens, journalistes...n'a jamais atteint ce niveau...

    Ne les ragardez pas parler à la télé, ne les lisez pas ( Mr Le PM, désolez on répond sans vous lire) ne les écoutez pas à la radio..faites passer ces consgines...tournez la page APR....Le Nonm pour réhabiliter la dignité du peuple bafoué, le non pour montrer le vrai visage du sénégalais devant nops frères africains et du monde qui rient sous cape....

    Le Non pour réparer une erreur

    Wade nous a fait du mal pour avoir sorti de sa manche un PR aussi lamentable, aussi roublard, aussi theatral, pourtant dans son parti, il y avait des gensvaleureux, dignes comme Habib Sy....pour remplacer Idy comme PM.... Il l'a su trop tard quand pour le faire sortir de l'assemblée.....il est parti demander pardon partout...les sénégalais sont-ils amnésiques.



    NON., NON, AU RÉFÉRENDUM
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email