Vendredi 21 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Le PM et le CNJS se félicitent du "succès diplomatique" sénégalais

Single Post
Le PM et le CNJS se félicitent du "succès diplomatique" sénégalais

Le Premier ministre Abdoul Mbaye et le Conseil national de la jeunesse du Sénégal (CNJS) ont salué, dimanche soir, le choix porté sur le Sénégal pour abriter en 2014 la 15e Conférence des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage, communément appelée "Sommet de la Francophonie".‘’Cet éclatant succès diplomatique du Sénégal et de Macky Sall, président de la République, récompense l’engagement du chef de l’Etat en faveur de la promotion des valeurs de démocratie, de paix et de défense des droits de l’homme’’, a déclaré, dans un communiqué, le Premier ministre Abdoul Mbaye.

 Le 14e Sommet francophone s’est réuni samedi et dimanche à Kinshasa (RD-Congo), avec les 56 États et gouvernements membres de l’OIF et les 19 États observateurs. Le Sénégal est passé devant le Vietnam, la Moldavie, la Guinée Équatoriale et Haïti. Ces quatre pays se sont désistés. ‘’Le Conseil national de la jeunesse se félicite du choix porté sur le Sénégal pour abriter le prochain sommet de la Francophonie en 2014. Cette décision prise à l’issue du Sommet de Kinshasa honore le peuple sénégalais et sa jeunesse’’, rapporte un communiqué transmis, dimanche soir à l’APS. ‘’Le CNJS félicite le président Macky Sall pour cette victoire diplomatique, fruit de la vitalité de notre démocratie et du rayonnement de notre pays dans le concert des nations. Le Conseil souhaiterait que le sommet de Dakar soit dédié à la jeunesse et appelle celle-ci à se mobiliser pour un succès éclatant de la rencontre.’’ 

Le Sénégal va accueillir pour la deuxième fois les dirigeants francophones. Dakar a déjà abrité, du 24 au 26 mai 1989, le troisième sommet de cette de la Francophonie. Les réactions mettent en évidence son leadership politique. ‘’Cette décision est également un hommage au président Senghor, membre fondateur de la Francophonie et une reconnaissance des mérites du président Abdou Diouf, Secrétaire général de l’OIF, dont le deuxième Sommet de Dakar devrait coïncider avec la fin de son mandat à la direction de cette Organisation’’, a rappelé Abdoul Mbaye. Le président Diouf a été élu Secrétaire général de l’OIF le 20 octobre 2002, en remplacement de l’Égyptien Pierre Boutros-Boutros Ghali. 

Il a été reconduit à l’unanimité à ce poste lors du 11ème sommet de l’organisation, à Bucarest (Roumanie) en 2006. Élu le 25 mars dernier, le nouveau chef de l'État sénégalais, Macky Sall, a remplacé le président Abdoulaye Wade, lequel a battu démocratiquement, en mars 2000, M. Diouf qui était au pouvoir depuis début janvier 1981, après le départ en douceur de Léopold Sédar Senghor. Feu le poète-président Senghor fut un des pères-fondateurs de la Francophonie avec les présidents Hamani Diori (Niger), Habib Bourguiba (Tunisie) et le roi Norodom Sihanouk (Cambodge), qui est décédé dimanche à Pékin (Chine), à l'âge de 89 ans, alors que le 14ème sommet de l'organisation tirait à sa faim


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email