Samedi 25 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Invité d'Ousmane Sonko: Jean-Luc Mélenchon explique les dessous de sa visite à Dakar

Single Post
Invité d'Ousmane Sonko: Jean-Luc Mélenchon explique les dessous de sa visite à Dakar

Le député et leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, va entamer du 14 au 18 mai, une visite au Sénégal, accompagné d’une délégation, à l’invitation du Premier ministre du Sénégal. Dans une note, l'homme politique français souligne que  l’objectif de son périple est de consolider les liens entre le Pastef et la gauche radicale de son pays qui a ardemment soutenu le camp de Pastef dans le cadre de sa longue bataille judiciaire avec les autorités d'alors. 

M. Mélenchon dit également avoir prévu lors de son séjour d'animer des conférences sur notamment "l'instrumentation de la justice" et de présenter ses publications "Faites mieux" et "l'Ere d'y Peuple", entre autres activités. 

Voici l'intégralité de son texte

"Du 14 au 19 mai, je séjourne au Sénégal, à l’invitation du chef du gouvernement et président du Pastef, monsieur Ousmane Sonko, et de l’École supérieure de commerce de Dakar (SUPDECO). Depuis, une université publique nous fait aussi l’honneur de nous recevoir pour une conférence avec Ousmane Sonko. 

Les deux premiers m’avaient invité depuis plusieurs mois. Nous étions dans le feu de la première phase de l’insurrection. D’abord poursuivi, dans un pur lawfare(coup monté judiciaire à finalité politique), Ousmane Sonko avait été emprisonné. On retrouva là le scénario traditionnel qui a frappé au Brésil, en Mauritanie, aux Philippines, en France (contre moi et mes proches), et récemment en Espagne, d’abord contre Podemos, puis contre Pedro Sánchez du PSOE : lancement d’une campagne médiatique prétexte à « autosaisine » judiciaire. 

Contre Sonko, la persécution politique judiciaire ne se cacha pas longtemps. Diffamatrice dans les motifs qu’elle affichait pour salir son accusé (comme l’accusation de viol), elle se ridiculisa en invoquant le motif de condamnation de Socrate : « corruption de la jeunesse » ! (Mon intervention à l’occasion du rassemblement en solidarité avec le Sénégal le 17 février 2024 à Paris).

Divers agents d’influence nous approchèrent en vain pour nous alerter sur « le cas Sonko » et des « graves révélations » qui devaient intervenir. Dans le contexte de manifestations et de répression ultra-violente, l’École supérieure de commerce avait accepté de reporter son invitation à tenir ma conférence de sciences politiques. Mais, tout au long des évènements, les Insoumis avaient soutenu de toute leur force Ousmane Sonko et ses camarades dans leur combat pour la démocratie. Nous avons d’ailleurs tenu une conférence Skype, Arnaud Le Gall et moi avec Sonko et son équipe pour faire le point. 

Depuis, le peuple a eu le dernier mot au Sénégal. Le prisonnier politique Ousmane Sonko est devenu Premier ministre, son parti et son candidat ont gagné l’élection présidentielle. Le pays s’est apaisé en s’engageant vers un tout nouvel horizon. De la sorte, les établissements d’enseignement supérieur, gardiens de la liberté d’esprit, sont en excellente situation pour m’accueillir en toute liberté. Heureuse différence d’attitude avec la France, où j’ai déjà été interdit de conférence par les universités de Bordeaux, Rennes et Lille, à la demande de groupes racistes ou de personnalités de la droite et de la macronie, universitaires ou pas.

Mon objectif était d’abord de présenter mon livre Faites mieux, comme j’avais prévu de le faire dans les universités francophones. J’avais commencé au Maroc, à Casablanca, et continué à Kinshasa. Très récemment, j’étais en Arménie à Erevan, dans le même but. Mon premier projet était d’enchaîner la conférence de Casablanca et celle de Dakar. Je voulais m’adresser aux intellectuels et universitaires sénégalais qui souhaiteraient connaître les nouveaux paradigmes d’analyse de notre époque que je propose depuis la publication de L’Ère du peuple et mes trois candidatures pour la campagne présidentielle. Mais vite, nous en fûmes au début de la mobilisation populaire. Rien n’aurait été plus contre-performant pour chacun que de donner l’impression d’une ingérence de ma part.  

L’instrumentalisation de la justice contre Ousmane Sonko et ses amis, les violences gouvernementales qui ont suivi ont fait craindre la fin de la démocratie au Sénégal. On a vu alors la magnifique mobilisation engagée par le peuple mobilisé. Elle a non seulement permis d’éviter le pire, mais surtout ouvert de toutes nouvelles perspectives pour le Sénégal. Ce dénouement, autant que ses prémices, sont un cas concret de révolution citoyenne. Et il aura conduit ses porte-paroles au pouvoir. Leur rude tâche est dorénavant d’assurer la mise en œuvre du programme des attentes populaires. Ce processus nous intéresse au plus haut point. Le moment est favorable pour l’étudier auprès de ceux qui en ont été les principaux porte-paroles.   

Mon séjour et celui de ma délégation prévoient un ensemble d’activités partagées. Nous aurons donc deux conférences et diverses interventions retransmises sur ma chaîne YouTube et celle de l’Insoumission  des rencontres avec les hautes autorités de l’État, des temps symboliques, des rencontres avec le monde politique et associatif. Notre thème commun sera l’étude des causes ayant provoqué l’insurrection populaire et des méthodes ayant permis la victoire électorale contre le régime libéral de Macky Sall devenu autoritaire.

Comme d’habitude, nous formons une délégation très organisée. Elle forme une équipe de travail. Elle est coordonnée par Lise Maillard. Elle est composée à notre mode demi-institutionnel, demi-militant de Nadège Abomangoli, députée insoumise de Seine-Saint-Denis, secrétaire de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, Arnaud Le Gall, député insoumis du Val-d’Oise, coordinateur du livret international de LFI, Manuel Bompard, député insoumis des Bouches-du-Rhône, coordinateur général de LFI.  Paola Collado assurera la chronique pour notre site d’info « l’Insoumission » et notre site international « le Monde en commun » ainsi que le compte rendu pour le laboratoire Révolution citoyenne de l’Institut La Boétie qui assure la documentation technique de la délégation. Se joint à nous Aurélien Taché, député du Val-d’Oise, membre du groupe parlementaire EELV, en charge d’un rapport pour l’Assemblée nationale sur l’avenir de la Francophonie".



42 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (17:04 PM)
    Et la france-Afrik reprend
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (17:17 PM)
      en tout cas les gens n'ont toujours pas de boulot d'argent ne se soignent pas et ne mangent pas à leur faim.
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (18:48 PM)
      Pathétique. ce type n'est plus rien en France et il vient ici se faire inviter avec une grosse délégation à nos frais. 
    Top Banner
    • Auteur

      Golden Sentinelle

      il y a 2 semaines (18:50 PM)
      Il a soutenu en toute profonde solidarité de cœur Sonko contre la Dictature violente de l'ancien Président à vite oublier. Bienvenue Mr Mélencho. Mais séjour de 48 h souhaité. Le Président Diomaye et le PM Sonko sont très débordés en mille urgences. Et leurs ennemis malhonnêtes ne leur ont fait aucune indulgence en grâce. A peine 1 mois, ils avaient commencé à lancer des missiles. Alors qu'ils leur ont légué un enfer de millions de problèmes plus des millions d'euros détournés. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (19:04 PM)
      Bienvenu à toi Jean-Luc et à tous ceux qui luttent pour la liberté et le respect de la dignité humaine.
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    France Afrique De Gauche

    il y a 2 semaines (17:06 PM)
    On laisse Macron et on reprend Melanchon ! Pauvre sénégalais 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:09 PM)
    "à l’invitation du Premier ministre du Sénégal" non non non et non !!!!

    ça doit être plutôt 

    "à l'invitation du Secretaire Général du PASTEF"
    {comment_ads}
    Auteur

    Wakh Deug

    il y a 2 semaines (17:27 PM)
    Ousmane sonko oublie qu'il est maintenant le 1er ministre du sénégal, le fait d'inviter mélanchon un opposant au pouvoir de macron me semble un peu à l'envers de la diplomatie sénégalaise. Quand macky a reçu marine le pen qu'est qu'on a pas entendu, bref le constat c'est que sonko mooy macky, kiif kiif. S'il cherche a vouloir destabilisé le pouvoir de macron c'est peine perdu. Diomaye et sonko à chacun son agenda, diomaye celui diplomatique et officiel et sonko celui de "pastef". Un pays deux (2) présidents!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reveillez Vous.

      il y a 2 semaines (17:47 PM)
      Tu es naif. Melenchon n'est pas ici en tant qu'opposant à Macron. Il est ici en tant que relais du pouvoir français qui prefere mettre en avant des figures de "gauche" tiers mondistes pour reprendre la main face à leur perte d'influence en Afrique. Melenchon est ici pour les interets de la France. Les actes de Branco avaient la benediction de la France. Ils viennent rappeler à Sonko ce qu'il doit à la France : complaisance médiatique (France24, RFI, TV5), ingérence politique (critiques contre le gouvernement sénégalais), intimidation judiciaire (CPI)
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (09:08 AM)
      Mauvaise analyse. En France melenchon n est que dalle à part une grande gueule. Il n a aucun mandat du gouvernement  et en plus son parti va se planter aux prochaines élections.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:28 PM)
    Que ce soviet aille faire un tour chez ses amis populistes du Mali,du Faso et du Niger,on verra si aprés il viendra critiquer l´état du Senegal et ses institutions du temps de Macky.Ses leçons,qu il les garde pour lui.
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:28 PM)
    La justice au Sénégal est aussi respectée comme la vôtre. Vous n'avez rien a nous apprendre et ce sont vos amis qui ont appelé à l'insurrection, aux pillages et la république est restée debout comme en France avec les gilets jaunes. Nous n'avons pas massacré des innocents comme vous l'avez faites avec les magrebiens et les peuples noirs comme les tirailleurs à Thiaroye. TAISEZ vous petit homme.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:30 PM)
    ça me conforte sur mon idée de n'avoir jamais voté pour ce gars en Frane
    {comment_ads}
    Auteur

    Mor Khoudia

    il y a 2 semaines (17:35 PM)
    J'ai voté pour Diomaye et j'ai mal au coeur...
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:38 PM)
    LFI-PASTEF : quand antisemistes et antipulaars se croisent
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:38 PM)








     Dubai Unlocked » | Une fuite de données révèle que des dizaines de criminels, fugitifs et « kleptocrates » ont placé dans l’immobilier du petit émirat leurs millions d’origine douteuse, grâce à la complaisance des autorités locales.









     



    Au trente-septième étage du Burj Khalifa, la plus haute tour du monde, Dzenis Kadric loue au prix fort un appartement haut de gamme avec une vue imprenable sur Dubaï. Le propriétaire ne le sait probablement pas, mais son locataire, un ancien policier bosnien, est membre d’un cartel dont le leader est considéré par les autorités américaines comme « l’un des trafiquants de drogue les plus actifs au monde ». Le narcotrafiquant ne le sait sans doute pas non plus, mais son bailleur est lui aussi visé par la justice.

    Candido Nsue Okomo, l’ex-directeur de la société pétrolière nationale de Guinée équatoriale, devenu par la suite ministre des sports, est mis en examen pour détournement de fonds et pour blanchiment par la justice espagnole. Cette situation surprenante est emblématique du Dubaï d’aujourd’hui, où se croisent criminels condamnés, fugitifs, personnalités politiquement exposées et oligarques placés sous sanctions.

    Jusqu’au milieu des années 1990, pourtant, la ville de 35 kilomètres carrés n’était que dunes sablonneuses. Il n’a fallu que quelques décennies pour qu’elle se mue en métropole démesurée. Une transformation tous azimuts, portée par la stabilité d’un régime monarchique rigide, une situation géographique au carrefour des continents et la volonté de trouver des relais de croissance au pétrole, qui finira inéluctablement par s’épuiser.



    L’émirat établit alors des zones franches à la fiscalité très avantageuse, investit massivement dans des infrastructures ultramodernes et joue pleinement la carte du tourisme. Il instaure des lois qui permettent aux étrangers de détenir facilement de l’immobilier. Ces conditions économiques et fiscales attirent les capitaux du monde entier. Le secteur de la construction suit le mouvement.

    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:43 PM)
    C'est un retour aux temps bénis des colonies.

    Comme le chantait Michel Sardou.

    Désormais c'est à chacun son Toubab!
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Temoin

    il y a 2 semaines (17:49 PM)
    Allez lire le communiqué de SONKO, il reçoit Mélenchon en tant que président de PASTEF, c'est un rencontre entre deux chefs de partie politique. Le fait que Mélenchon dit qu'il sera reçu par le premier ministre n'y change rien, c'est juste un abus de langage de sa part. Et puis, DIOMAYE et SONKO sont libres de recevoir au nom de leurs fonctions respectives des leaders politiques et en assumer la responsabilité. Le Sénégal reste ouvert à tout le monde, dans un respect mutuel et dans une logique de partenariat gagnant-gagnant. Mélenchon a utilisé ses moyens de communication pour soutenir PASTEF, comme il le fait actuellement pour la Palestine, c'est un homme courageux, qui assume toujours ses prises de positions politiques. Les grands esprits se rencontrent, SONKO et Mélenchon ont plusieurs similitudes, deux humanistes, deux paroliers, deux visionnaires, deux anti-capitalistes, deux hommes de coeur ( courageux) ............ Ces deux là ont compris le dicton qui dit : c'est l'homme qui a peur sinon il y a rien 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:50 PM)
    Chaque peuple n'a que ce qu'il mérite ! Point final .
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:56 PM)
    L'amuseur de Marianne est de tournée au Sénégal. Quel cirque ce pays !
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Témoin

    il y a 2 semaines (17:58 PM)
    Ceux qui disent que Mélenchon est là pour défendre les intérêts français, et alors ? Vous croyez qu'on peut vivre dans ce monde sans nouer des partenariats, l'essentiel pour nous sénégalais c'est d'avoir la fermeté, le courage et le patriotisme nécessaire pour nouer des relations gagnant gagnant dans le but de pouvoir voler de nos propres ailes d'ici une décennie. Nous avons besoin de transfert de technologies, de formation des nos enfants surtout dans les domaines scientifiques, bref nous avons besoin de nouer partenariats pour combler notre retard, tout pays qui est prêt à collaborer il sera le bienvenu. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (18:20 PM)
      Tu penses que ta pensée pèse quelque chose sur les décisions de Sonko?Ne gaspille pas ton temps.Tout le monde l'attend au tournant.S'il ne fait rien pour les sénégalais il sera foutu dehors.Il le sait.Elu pour changer la vie du citoyen lambda pas pour fricoter avec des babtous.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (18:18 PM)
    Bienvenue Mélanchon au Sénégal 🇸🇳 le pays de la teranga pour des gens comme vous qui aiment les noirs et les musulmans de France !
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (18:20 PM)
    l'Afrique restera pour longtemps encore le terrain de jeu des petits politiciens Français.
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (18:25 PM)
    En tout cas sur le plan éthique il est plus honorable de recevoir Mélanchon au Sénégal que Marine le Pen raciste,xénophobe de père en fille !
    {comment_ads}
    Auteur

    La_parisienne

    il y a 2 semaines (18:28 PM)
    LFI et la gauche française sont responsable de la pauvreté du 93. Si Sonko veut transformer le Sénégal en tiers-monde économique et intellectuel il est sur la bonne voix. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (18:49 PM)
      Deux phrases deux fautes , bravo la parisienne. En passant même pauvre le 93 est plus riche Dakar dans sa globalité.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Kader

    il y a 2 semaines (18:37 PM)
    Jean Luc melenchon n'est plus parlementaire. Il est juste leader du parti la France insoumise. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Changement

    il y a 2 semaines (18:45 PM)
    JLM est un homme de grande valeur qui defend des ideaux d'humanité et le seul politicien que je respecte en France.Il a soutenu le Pastef comme il a toujours dénoncé les injustices, le racisme et defendu les opprimés. Un homme de grande culture à la parole veredique que les menteurs et manipulateurs combattant et critiquent. Bienvenu au Senegal Monsieur JLM.Il ne plait pas aux extremistes et aux gens du systeme mais nous sommes pour un systeme juste et le vent est en train de tourner dans le monde et balaiera les ordures. 
    Top Banner
    Auteur

    Abass

    il y a 2 semaines (19:03 PM)
    J'espère que l'université qui a été attaquée et incendiée sera au menu des sujets qui seront abordés avec les intellectuels sénégalais. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (23:08 PM)
      Abass, j'espère également qu'ils donneront également tous les détails du" complot " dont SONKO a été victime . Pendant que l'on y est SONKO devrait en profiter pour jurer Sur Allah , la main sur le Saint Coran, qu'il n'a pas violé ADJI  SARR comme cette dernière l'avait défié de faire . En tout cas Aliou SALL , accusé de détournement , l'a fait . Donc on attend de SONKO qu'il fasse autant.
      Pour finir , je vous assure que SONKO aurait une triste fin, une fin pas enviable car personne ne fornique et tue des innocents pour parvenir au pouvoir sans en subir les conséquences .Et ce qui l'attend dans l'au delà est pire : un chatiment terrible pour fornicctaion et crimes 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    il y a 2 semaines (19:11 PM)
    France dégage,  melenchon vient.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kalkulart

    il y a 2 semaines (19:34 PM)
    LFI: La France Islamique

    LSI : Liberté Sous Influence.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (19:53 PM)
    Qu'ils reste au Sénégal.il est un bon griot dieuredieff 
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (20:01 PM)
    LFI est un parti politique français assez riche et autonome pour prendre en charge tous ses frais de transport et de séjour au Sénégal. En effet, c'est un parti qui a des députés aux parlements français et européens et qui a des militants qui cotisent et financent les activités du parti. Aussi, la France est un pays très démocratique et très organisée qui finance en totalité ou en partie les frais relatifs aux activités politiques des partis politiques représentant le peuple français. Alors ceux qui pensent que c'est l'état sénégalais qui va prendre en charge tous leurs frais de séjour est un ignare. 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Dou

    il y a 2 semaines (20:11 PM)
    Ce sont les politiques de développement qui nous intéressent le plus.

    on a rien à voir avec cette visite 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (20:24 PM)
    Rien a foutre de ses 2 populistes !
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriotic

    il y a 2 semaines (20:26 PM)
    Les idées de gauche n'ont jamais développé aucun pays du Sud. Même la Chine communiste a du négocier un grand virage libéral pour accomplir son bond en avant économique. La gauche ne sait faire qu'une chose : échouer partout dans le monde. Même le Sénégal doit sa pauvreté aux 40 ans de règne socialiste. Cette visite ne sert à rien. Melenchon lui-même ne croit pas dans cette idéologie périmée. Il sait bien que sa seule utilité consiste à préserver un semblant de lien entre français et indigènes.
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (20:28 PM)
    En attendant l'arrivée au pouvoir du FN!

    Thiey sunu émigrés yi founou dieum???
    {comment_ads}
    Auteur

    Joe

    il y a 2 semaines (21:13 PM)
    No complains

    vous avez élu les plus nuls au senegal

    vous allez le regretter
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (21:42 PM)
      Les nuls, c'est ceux dont lea electeurs Senegalais se sont debarrassés et dont le chef a montré son vrai visage de larbin international.
      Vous critiquez les nouvelles autorités alors que n'avez rien à leur repocher. Les politiques de mediants et d'emprunts et de courbettes sont peu etre votre ideal mais votre temps et revolu. 
       
    {comment_ads}
    Auteur

    Djibril

    il y a 2 semaines (21:29 PM)
    Grand père L S Senghor aura toujours raison. Le grammairien disait parlant des politiciens d alors : chacun a sa France et sa française. Lolu moo am Batey. Dàq Ngañ di woo Demba
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (22:11 PM)
    Mais les gars, où est la Française de Pastef ?

    Celle qu'on avait foutu en taule!
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (22:17 PM)
    Un francais reste un francais il ne cherche que leur interet et ce mec n est rien d autre qu un grand bavard et ne peut nous apporter rien fu tout 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (22:19 PM)
    "...Depuis, le peuple a eu le dernier mot au Sénégal. Le prisonnier politique Ousmane Sonko est devenu Premier ministre, son parti et son candidat ont gagné l’élection présidentielle..." Diomaye n'est pas le candidat de Sonko mais d'une coalition. Pas une seule fois le nom du Président n'aura été mentionné dans cette lettre. La dualité Diomaye -Sonko est acte par melenchon 
    {comment_ads}
    Auteur

    Momo

    il y a 2 semaines (22:48 PM)
    Je savais que Sonko avait un penchant gauchiste mais pas a ce point. Malanchon n'a pas de lecons a donner aux Senegalais. C'est un extremiste populiste dont les idees frolent le chaos socio-economique. 

    Nosu nous parle de souverainete. Alors pourquoi ce rush a recevoir de gauche a droite. Un peu de retenue et d'intelligence quand meme. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (00:33 AM)
    Pathétique !!! Il ne changera jamais ousmane sonko... imbécile un jour , imbécile pour toujours !! Qu'est ce que le Sénégal gagne en recevant melenchon au moment oú tous les efforts devraient être orientés sur la revue de la coopération économique avec la france on se met à faire du populisme... en mélangeant la casquette de chef de parti et d'opposant!!! Non moi suis dégoûté par ce charlot! Diomaye lui bref....je m'en arrête là!
    Top Banner
    Auteur

    Birame Meissa

    il y a 2 semaines (07:51 AM)
    En tout cas la présentation de la délégation est remarquable ! Nos politiques et acteurs de la société civile gagneraient à organiser les événements publics qui sont des occasions de communiquer, en composant les délégations de façon appropriée et efficace, avec des rôles et des objectifs bien clairs...sans qu'Il n'y ait de lien apparent, cette façon de penser les événements aurait amener les autorités a encadrer les passations de service, moment important et symbolique dans la mise en œuvre du programme devant répondre aux attentes des sénégalais. Cet encadrement des passations aurait éviter le folklore que tous ceux qui ont suivi la passation de service au Port Autonome de Dakar .
    {comment_ads}
    Auteur

    Birame Wmeissa

    il y a 2 semaines (07:58 AM)
    Je termine ma dernière phrase...

    Folklore que tous ceux qui ont suivi la passation au PAD ont pu constater.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (08:03 AM)
    La guerre Diomay Sonko a demarré depuis longtemps 
    {comment_ads}
    Auteur

    Yaafy

    il y a 1 semaine (16:15 PM)
    Marine le Pen a surnommé Mélanchon "le capitaine des pédalos"

    le capitaine des pédalos est connu pour être un fervent défenseur du droit des LGBT  

    c'est le capitaine  qui est invité dans notre pays par celui qui parlait de criminaliser l'homosexualité  

    quelle sera la prochaine bourde ?

    Merci

     
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (14:41 PM)
    Qui t'a dit que Sonko n'était pas ou n'est pas milliardaire , tu crois à ses propres déclarations . Tu crois vraiment que DIOMAYE a acheté son champ de 4,3 ha à Sandiara à 15 millions de francs CFA comme stipulé dans sa déclaration de patrimoine ? Tu crois que Sonko est sujet à des rhumatisme depuis tout petit c, qu'il a bien vu et consulté l'agrément thérapeutique de sweet beauté avant de se faire massé et qu'il a appelé son imam? Ce sont des déclarations publiques du Président et de son 1er ministre et tout sénégalais sait que qu'ils ont menti . Sweet beauté n'avait qu'une inscription au régistre de commerce , le cahamp de Diomaye a été acheté à plus de 15 millions et Sonko n'a pas appélé un imam comme il l'avait lors de sa conférence de Presse pour appeler les jeunes à sortir sinon Maky allait le mettre en prison , et on a vu le résultats : des jeunes sont morts .
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email