Dimanche 08 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Grâce présidentielle: Une "monarchisation de la République à abandonner d'urgence"

Single Post
Grâce présidentielle: Une "monarchisation de la République à abandonner d'urgence"

Moustapha Diakhaté a livré sa position sur le tollé suscité par la sortie du chef de l’Etat sur la grâce présidentielle en faveur de Khalifa Sall. Dans un post via Facebook, l'ancien chef de cabinet du président de la République plaide pour un abandon "d'urgence" de ce droit "conçu pour la monarchie de droit divin". Voici son post:

«Le droit de grâce: la «monarchisation» de la République, un héritage à abandonner d'urgence.

Article 47 de la constitution du Sénégal dispose: «le Président de la République a droit de grâce.»

Toutefois, il n’en demeure pas moins que, compte tenu des polémiques qu’il soulève ici et ailleurs, nous devons sans émotion futile questionner la pertinence de la survivance dans la République de ce droit conçu pour la monarchie de droit divin.

Cette prérogative est, en effet, née dans les monarchies où la justice est rendue au nom de la Reine ou du Roi.

Dans ces pays, il est tout à fait compréhensible que les Reines ou Rois puissent accorder la grâce aux personnes condamnées à leur nom. P

ar contre dans des Républiques comme le Sénégal, la justice est rendue au nom du Peuple et non au nom du Président de la République. Par conséquent, cette prérogative royale ne devait être appliquée par aucune République où prévaut le système de séparation des pouvoirs.

En effet, libérer un condamné par la justice revient, en fait, à une correction par l’exécutif d’une décision des autorités judiciaires. Ce qui constitue une entorse au bon fonctionnement du régime de la séparation des pouvoirs qui est le mur qui porte la République.

Pour mettre un terme à la pression sur le Président de la République et éviter à l’exécutif de frustrer les autorités judiciaires, en remettant en cause les peines qu’elles prononcent, il urge d’abroger l’article 47 de la constitution et de rendre à la justice la prérogative de lever ou d’alléger un certain nombre de sanctions pénales issues de ses délibérations. »


Article_similaires

25 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2019 (11:55 AM)
    Bien pensé!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (12:10 PM)
      c'est triste. ce clown qui défendait la gouvernance hideuse de macky sall veut passer dans l'opinion comme quelqu'un
      d'objectif et de patriote. le temps de retrouver un poste de sinécure et son silence
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (12:50 PM)
      la grace presidentielle est conferee o prezi dans ts les pays du monde y compris les usa…..des gens sagitent comme si tout dun coup c nouveau
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (12:51 PM)
      je croyais diakhatee plus intelligent ke ca, les usa ne sont pas une monarchie mais la grace ca existe
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (15:47 PM)
      très pertinent moustapha et entièrement vrai. la royauté est différente de la république héritée de la france.
  2. Auteur

    En Août, 2019 (12:01 PM)
    Tres bien pense même
    Auteur

    En Août, 2019 (12:01 PM)
    Tres bien pense même
    Auteur

    En Août, 2019 (12:13 PM)
    Nous sommes dans une monarchie républicaine calquée sur le modèle français.
    Auteur

    En Août, 2019 (12:22 PM)
    Diakhate, ton raisonnement laborieux renseigne simplement sur tes limites.
    Auteur

    En Août, 2019 (12:23 PM)
    UN BADOLO NE MERITE PAS DE DIRIGER LE SEHEGAL.
    Auteur

    Tamsyr

    En Août, 2019 (12:23 PM)
    Je souscris entirement au raisonnement de Mr. Diakhate
    Auteur

    En Août, 2019 (12:25 PM)
    seneweb, vous effacez mes commentaires dénonçant les ouvrages sur l'histoire générale du sénégal que je trouve scandaleux. Je n'insulte personne, mais ne fait que donner mon avis et appeler à une réplique intellectuelle de ces ouvrages. Pourquoi efffacez vous mes commentaires? Pourquoi n'effacez vous pas ceux de foulbes qui insulte toujours les wolofs?

    dénonçons avec la plus grande énergie l'ouvrage "histoire générale du sénégal" qui vient d'être publié et dans lequel les wolofs du sénégal sont écartés de l'histoire de leur propre pays. Non, messieurs les "historiens" prétendus : le cayor n'est pas un pays sérère, le damel n'est pas une institution sérère, les fall ne sont pas des sérères, les damels ne sont pas des sérères, lat dior n'est pas un sérère!



    Non, messieurs les prétendus historiens, le djoloff n'a pas été créé par des étrangers mais par des wolofs! Non messieurs les prétendus historiens, le djoloff n'a jamais été un vassal du fouta!



    Non messieurs les prétendus historiens, les lébous ne sont pas des sérères, mais une communauté composée à plus de 90% de wolofs et qui ont pris l'appelation lébou il y'a pas deux siècles .



    Ne minimisons pas la nocivité de ces ouvrages! évaluons le lavage de cerveau pour nos enfants et les générations futures. C'est la communauté wolof même qui est en danger.



    Dans les ouvrages, ils trouvent "sensible" de parler de quelle ethnie est majoritaire, mais curieusement, ils n'ont pas trouvé sensible de nier aux wolofs leur existence et de les déposséder de leurs empire et royaumes.



    Ils ont trouvé qu'on ne devait pas distinguer toucouleurs, peuls, laobés qui formeraient, selon eux, la même ethnie, mais ils ont curieusement trouvé qu'il fallait distinguer les lébous des wolofs.



    Une grave et dangereuse idéologie se cache derrière cette prétendue "histoire générale du sénégal" et nous devons la dénoncer et exiger la rectification de ces ouvrages malfaisants.

    Auteur

    Dokha'ndem

    En Août, 2019 (12:28 PM)
    Il commence a me plaire nak le sieur Diakhate..un illumine dans la galaxie APR..il faut vraiment oser etaler sa pensee, Bravo !

    Auteur

    En Août, 2019 (12:41 PM)
    Diakhaté t as rien compris!
    Auteur

    En Août, 2019 (12:43 PM)
    Parfaitement daccord avec vs
    Auteur

    En Août, 2019 (12:48 PM)
    je vous assure que le problème c'est le Président Sall ne comprend pas bien le français. Il n'a pas cerné le sens du mot désir Donc pardonnez le
    Auteur

    En Août, 2019 (12:49 PM)
    Le seul hic, en ces temps, la justice n'est pas rendue au nom du peuple mais celui du président.
    Auteur

    En Août, 2019 (12:57 PM)
    Pourquoi khalifa ne peut pas bénéficier d'une remise de peine pour bonne conduite vue qu'il a fait la moitié de sa peine tout comme les autres prisonniers qui sont dans ce cas
    Auteur

    Dou

    En Août, 2019 (13:07 PM)
    Sama wadji tu a tout à fait raison il y'a des gens quand ils entandent le mot wolof sen khol fi beugue dagg. Mais dagnouy sonal sen bopp ils ne peuvent rien contre les wolofs. Iba der rhiam mom vrai connard leu pour de l'argent il est capable des pire besognes.

    Wolof juska la mort koumou nekhoul sa thiotou...
    Auteur

    Dou

    En Août, 2019 (13:07 PM)
    Sama wadji tu a tout à fait raison il y'a des gens quand ils entandent le mot wolof sen khol fi beugue dagg. Mais dagnouy sonal sen bopp ils ne peuvent rien contre les wolofs. Iba der rhiam mom vrai connard leu pour de l'argent il est capable des pire besognes.

    Wolof juska la mort koumou nekhoul sa thiotou...
    Auteur

    En Août, 2019 (13:14 PM)
    Aucune loi, aucune règle, aucune organisation n’est parfaite, le problème c’est l’éthique, l’humilité, le respect des institutions et de son peuple. Et une bonne dose d’honnêteté : c’est comme la caissière et sa caisse!
    Auteur

    En Août, 2019 (13:46 PM)
    D'accord avec ce monsieur.

    À défaut, un aménagement peut être être apporté en précisant que la grâce doit être motivée par des critères objectifs permettant à toutes les personnes y répondant d'en bénéficier.

    Mais il est vrai comme il a été dit ci-dessus que le problème est plus général et beaucoup plus grave et toute à l'instrumentaliation de la justice, en particulier pour des raisons politiques.

    Auteur

    En Août, 2019 (14:30 PM)
    Le président a raison de ne pas céder à la pression médiatique. Khalifa Sall est un criminel et il doit purger sa peine, c’est la loi !
    Auteur

    En Août, 2019 (14:30 PM)
    Macky agit avec Khalifa Sall comme il agirait avec n’importe quel citoyen et c’est ainsi qu’un homme d’état doit agir..
    Auteur

    En Août, 2019 (14:31 PM)
    Cela prouve que l’heure de la corruption est terminée… Le président ne se laisse pas influencer ou manipuler et laisse la justice faire son travail !
    Auteur

    En Août, 2019 (14:31 PM)
    Macky n’a pas peur des critiques et fait son devoir de président en laissant les voleurs à leur place !
    Auteur

    En Août, 2019 (14:31 PM)
    Arrêter de taper sur Macky, le vrai coupable c’est khalifa sall ! Je vous rappelle les faits : il a été condamné à 5 ans pour escroquerie sur deniers publics devant le tribunal de grande instance de Dakar !!
    Auteur

    Lamine

    En Août, 2019 (16:48 PM)
    Il ya un post qui le souligne à juste titre

    Maky a des lacunes en français
    Auteur

    En Août, 2019 (19:02 PM)
    Au Sénégal sont des rois qui sont élus pendant leur mandat, après on recommence.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email