Lundi 06 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

[EDITO DU JOUR] Elan brisé !

Single Post
[EDITO DU JOUR] Elan brisé !
L'ancien maire de Dakar déchu par le chef de l’Etat de ses mandats de maire et député à l'Assemblée nationale, espérait rebondir en politique suite à la grâce présidentielle dont il a bénéficié. Libre, Khalifa Sall espérait plutôt reprendre la main et rallier à sa cause ceux qui le soutenaient, affiché ou en sourdine, au sein du Parti socialiste divisé après la mort du père Tanor.

Le secrétaire général du Ps out, le champ semblait libre pour le responsable politique opposant qui multiplie les sorties et rencontres politiques au Sénégal comme dans la diaspora, dans un nouvel élan de conquête du pouvoir. Mais le stratège Macky Sall ne laisse aucun répit à celui qu’il a fait emprisonner et empêché de battre campagne à la présidentielle de février dernier. Dire que le timing a été bien choisi quand il s'est agi de désigner le successeur de Tanor Dieng à la tête du Haut Conseil des collectivités territoriales (Hcct). La nomination actée, a été mise en stand-by le temps de laisser le parti s'organiser et désigner un nouveau leader de la stature du fils de Nguéniène. Et le choix porté sur Aminata Mbengue Ndiaye de reprendre les rênes du parti, aura été le bon choix malgré quelques contestations internes. Légitimée par les siens, le désormais ancien ministre de la Pêche a effacé Tanor en pesant de tout son poids pour stabiliser le fauteuil vacant. Mais ceci n'était qu'une étape dans le processus visant à ressusciter Tanor et lui enfiler des habits de femme, car dans la pratique, rien ne change au Ps. Ni en interne ni dans les relations avec le pouvoir. Et c’est là qu’intervient le chef de l’Etat pour confirmer ce que tout le monde murmurait à voix haute. Pour confirmer le choix de Tanor de positionner l’ancienne maire de Louga à un poste stratégique.

Le Ps, un parti allié du pouvoir, reste donc au pouvoir et se conforte dans la position président du pouvoir décentralisé, donc 4e personnalité de l’Etat, derrière le Conseil économique social et environnemental (Cese) occupé par Aminata Touré, membre de l’Apr et ancienne Première ministre.

En dehors des « Khalifistes » qui s’étaient illustrés lors de ses années de détention, Khalifa Sall ne peut plus compter sur un PS réconcilié avec lui-même. Un parti conforté dans son compagnonnage avec le pouvoir qui vient de lui filer une nouvelle sucette destinée à fidéliser ses membres, avec la nomination, du maire de Dakar-Plateau, au poste de ministre des Pêches, en remplacement de Aminata Mbengue Ndiaye. 

La guerre entre Khalifa Sall et Macky Sall, qui a connu une trêve, ne fait que reprendre sous une autre forme. En attendant les Locales auxquelles le premier risque de ne pas être candidat, au regard des actes posés par le second. Élan brisé.

liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (16:58 PM)
    SEUL DIEU A LE DERNIER MOT
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (18:13 PM)
      khalifa sall n'a pas l'étoffe pour diriger le senegal
      il est trop sociale, il fera comme diouf et va retarder le senegal de 20 ans
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (17:00 PM)
    Il cogne pas fort en tout cas face à des voyou comme ce régime il fallait être Bcp plus agressif politiquement parlant .
    • Auteur

      Moussa

      En Novembre, 2019 (17:23 PM)
      vous qui voulez qu'il cogne fort, où étiez-vous quand on le jetait en prison avec une promptitude jamais connue dans les annales de la justice sénégalaise. avez vous une seule fois manifesté pour que ses droits soient respectés. avez-vous été le voir en prison. donc laissez le se gérer lui lui-même. khalifa sait plus que quiconque ce doit faire
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:01 PM)
    Arrêtez way. En 2012 Tanor et sa coalition n’avait eu que 13%.

    Si le P.S. part seul aux élections il n’aura même pas 5%.



    Xam nga lanela. On ne doit plus accepter que ces Aminata Mbengue Ndiaye et Moustapha NIASS qui était là avant 2000 continuent à nous gouverner
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2019 (17:01 PM)
    ce khalifa ne m'a jamais inspiré confiance depuis déclaration de patrimoine de milliardaire. il est du système qui doit dégager. il nous faut un nouveau type de leader
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (17:54 PM)
      sale rÉpondeur automatique franchement ousmane sonko vous empeche de dormir
      on nous parle de khalifa tu ouvres ta bouche puante pour parler de sonko
      tu n es pas le seul a Être inquiÉtÉ , mÊme ton gros porc de prÉsident incompÉtent ne dort plus et son frÈre aliou sall le mongol buveur de pÉtrole et gaz aussi a des cauchemars
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:13 PM)
    Yalla rek mo kham
    Auteur

    Moussa

    En Novembre, 2019 (17:18 PM)
    Tanor n'a jamais pensé qu'il partirait cette année, mais Allah SWT a décidé qu'il irait vers lui cette année, donc demain appartient à Allah SWT. Qui avait prédit en 2012 que Macky SALL serait PR.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:30 PM)
    Quel est le rapport entre cette nomination de Aminata Mbengue Ndiaye à la tête du HCCT et la « force ou faiblesse » de Khalifa Sall ?

    Cette nomination était prévue de longue date et Khalifa n’a aucune influence là dessus. Et cette nomination n’a aucune influence sur Khalifa Sall



    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2019 (22:11 PM)
    déplume jusqu'à l'os
    Auteur

    En Novembre, 2019 (22:35 PM)
    Khalifa est un calculateur timoré qui ne sait pas mesurer le bon timing politique.
    Auteur

    Back

    En Novembre, 2019 (00:20 AM)
    A ce rythme le PS n'aura pas de candidat issu du parti
    Auteur

    En Novembre, 2019 (01:22 AM)
    Analyse très contestable. Tout ce qui est écrit est contestable.

    Mais c'est vrai que khalifa doit apprendre à être "dur". Il faut qu'il arrête de vouloir être l'ami de tout le monde.

    Ce n'est pas comme ça qu'il va reconstruire le Sénégal. On a besoin d'autorité, pas de mollesse et de compromis.
    Auteur

    Me

    En Novembre, 2019 (04:23 AM)
    Oui un vieux politicien mais sans poigne et pas très intelligent. Il ne changera pas grands choses s’il venait au commande ... une autre race de politiciens voilà ce qu’il faut au Sénégal.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (06:33 AM)
    La vérité c'est que s"il.se présente au congrès d'investiture, il le gagne mais on ne le laissera pas se présenter. Le PS comme l'APR et l'AFP voire le PDS vont disparaître après 2024 car ils n'auront plus de leader.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (09:02 AM)
    Kalifa Sall est un faible , un mollusque sans dcaractere .....et tout le monde sait qu'il a volé à la mairie de Dakar ! il est mort politiquement et ne représente rien sur l'échiqier politique du Sebnegal
    Auteur

    En Novembre, 2019 (10:04 AM)
    Khalifa a été tué politiquement par ses deux gardes du corps bamba fall et Barthélémy dias

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email