Lundi 09 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Dialogue national : Idy, Madické, Issa Sall,… partants, Karim impose le boycott à Wade

Single Post
Dialogue national : Idy, Madické, Issa Sall,… partants, Karim impose le boycott à Wade

Le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, préside, ce jeudi, "la réunion de démarrage des concertations sur les termes de référence du dialogue politique" lancé par le Président Macky Sall au lendemain de la réélection. L'opposition regroupée au sein du Front de résistance nationale (Frn) sera de la partie.

Le Quotidien annonce que Idrissa Seck, Madické Niang, Issa Sall, Thierno Bocoum, notamment, sont partants et porteront un message dont le contenu n'a pas été dévoilé.

D'abord annoncé à la table d'Aly Ngouille Ndiaye, Oumar Sarr du Pds sera finalement absent. D'après Libération, qui donne l'information, le coordonnateur dudit parti, initialement désigné par Wade pour répondre à l'invitation, a été sommé à l'arrivée par l'ancien chef de l'État de bouder la rencontre.

Dans un communiqué publié hier, mercredi, dans la soirée, le Pds informe qu'il ne prendra pas part à la rencontre que présidera Aly Ngouille Ndiaye, ce jeudi, fixant ses conditions pour répondre à la main tendue de Macky Sall.

"Le Pds rappelle que sa participation au dialogue politique est conditionnée par la libération immédiate de Khalifa Sall et par la révision du procès de Karim Wade, en application des décisions de justice internationale condamnant l'État du Sénégal, notamment celle du Comité des Droits de l'Homme des Nations Unies qui prescrit cette révision", signalent les libéraux.

Libération rapporte que Wade a pris cette décision sous la dictée de Karim Wade qui, depuis Doha, lui a forcé la main. Le journal ajoute que ce revirement fait grincer des dents au sein du Pds.


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2019 (07:02 AM)
    Et Sonko en isolement. Il sera bientôt écrasé comme un cafard par les dinosaures. Wait and see.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (08:09 AM)
      l'éternel lionceau karim ne peut rien imposer à l'éternel grand lion indomptable de père wade.
  2. Auteur

    En Mai, 2019 (07:08 AM)
    Ne repondez à cette farce les les partisans du pastef .
    Auteur

    En Mai, 2019 (07:10 AM)
    Sonko se bat pour son pays imaginaire la Casamanse
    • Auteur

      Vérité

      En Mai, 2019 (09:21 AM)
      sonko ne t'a jamais dit qu'il se battait pour la casamance. c'est exclusion qui révolte.
    Auteur

    Boy Djine

    En Mai, 2019 (07:21 AM)
    SONKO MO WAKH DEUGEU ,KI MOYE GORR WAYE, LI MOYE MEDCIN APRES LA MORT NAKK
    Auteur

    En Mai, 2019 (07:43 AM)
    L’INDÉPENDANCE DE TOUBA OUI MAIS PAS LA CASAMANCE MONSIEUR
    Auteur

    En Mai, 2019 (08:01 AM)
    dialogue entre un pouvoir et ses opposants est impossible,ca n'existe dans aucun pays du monde.que le president fasse son travail de president,les opposants fassent leur travail d'opposants.diam ni gnoy
    Auteur

    Dialogue Dialogue

    En Mai, 2019 (08:04 AM)
    Il est temps d' arrêter d'être inconséquent pour rien. Dans leur divers programme présidentiel, les anciens candidats disaient se présenter pour le bien du Sénégal et des sénégalais. Si le président appelle à un dialogue, pourquoi ne pas y répondre. Wade joue avec les nerfs des sénégalais. Il doit quitter définitivement la vie politique et laisser les jeunes travailler. Il pourrit la vie politique sénégalaise, la vie du PDS en particulier. Pourquoi, les membres PDS ne peuvent pas le lui dire? Dîtes lui MERDE WADE.
    Auteur

    En Mai, 2019 (08:35 AM)
    élimination ethnique de karim et khalifa , vol des élections pour triompher dan l ethnicisme
    Auteur

    Vérité

    En Mai, 2019 (09:48 AM)
    Idy, c'est lui qui devait être président du Sénégal. Son comportement bizarre a fait qu'il n'a pas pu remplacet le président wade. C'est qu'il parvient toujours pas à tirer ses erreurs du passé. De ce constat, cela devient certain qu'il s'éloigne de plus en plus de la confiance des sénégalais.
    Auteur

    Xéy, Au Boulot !

    En Mai, 2019 (10:36 AM)
    Tout le monde sait que Macky n'est pas partageur, il a déjà tous les leviers du pays et il décide seul. Macky veut jouer au démocrate face au bailleurs et à l'opinion mondiale. Son programme est déjà ficelé, les vrais opposants pour le peuple comme Sonko ne doivent pas aller à ces faux dialogues.
    Auteur

    Baye Modou

    En Mai, 2019 (12:13 PM)
    je soutiens la démarche du Pds qui est cohérente ce président ne respecte l opposition en reconduisant ce ministre de l intérieur qui a organisé un hold-up électoral SONKO merci de ne pas participé à ce cirque grotesque
    Auteur

    Alassane1.

    En Mai, 2019 (12:24 PM)
    Bravo Karim. Dans la vie, il faut rester cohérent. La population n'est pas dupe et n'acceptera pas de deal. Tu as mon estime. On ne peut pas dire que Macky a volé les élections et accepté de s’asseoir autour d'une même table sans poser des conditions.
    Auteur

    S. Solution

    En Mai, 2019 (12:31 PM)
    Le Président Macky Sall fait appel pour le dialogue national aux partis politiques. Est ce que Karim à lui seul a un parti politique pour dire qu'il appelle au boycotte. Oké, on verra .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email