Lundi 09 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[ÉDITO DU JOUR] 'Coût' d'épée dans l'eau (Par Momar Mbaye)

Single Post
[ÉDITO DU JOUR] 'Coût' d'épée dans l'eau (Par Momar Mbaye)

Il ne lui appartient pas de s'indigner, de pleurer sur le lait déjà répandu, mais d'agir. De sortir de la réaction impulsive et de se mettre dans le temps de l'action. De 2012 à 2019, soit 7 ans durant, le chef de l'État a sciemment fermé les yeux sur le train de vie dispendieux de l'État… pour des raisons de clientélisme politique sans doute.

Les propos du président Sall tenus en août dernier sur la boulimie financière de l'administration sénégalaise notamment sur les factures de téléphone, une réalité connue de tous, sonnent comme une déception chez ceux qui croyaient en ses capacités avérées à dévier le pays de cette trajectoire dépensière, une fois à la tête de l'État. Or, si le chef de l'État était animé d'une volonté de mettre un terme à la boulimie financière dans l'administration sénégalaise, il en a le plein pouvoir. Il a en a eu toute la latitude depuis 2012, date de son élection à la tête du pays. Parce qu'il lui suffit d'apposer sa signature au bas d'un décret pour mettre un terme à tous ces privilèges que rien ne justifie. Pour dire que très peu d'actes ont été posés sous son magistère pour décréter la fin de ce pillage des ressources publiques qui épouse sa bénédiction tacite. Parce qu'il lui faut, entretenir sa clientèle politique au travers de nominations de complaisance souvent, pour des profils pas ou peu taillés pour le poste (salaires exorbitants de certains commis de l'État, véhicules de fonction très cher payés, billets d'avion, bons de carburant, logements de fonction), rien n'a été laissé au hasard. Sans mentionner l'argent liquide que trimballent des responsables politiques du parti présidentiel à chaque consultation électorale et dont l'origine n'est pas établie et qui est loin de constituer un fonds issu de la sueur du généreux distributeur…

Pour des soucis de constance et surtout d'efficacité, Macky Sall devrait ordonner la restitution des véhicules mis à la disposition des ministres et des vice-présidents de l'Assemblée nationale, arrêter d'entretenir les épouses d'ambassadeurs, envisager la suppression du HCCT et autres coquilles vides caricaturales de nos institutions et dont l'apport à la démocratie n'a l'air de convaincre que les bénéficiaires nommés par le chef de l'État lui-même. Une telle prise de conscience ferait du baume au cœur de nos finances publiques trop mal en point du fait de choix politiques souvent inadaptés. La cure d'austérité qui commence par les factures de téléphone, est à encourager, quoiqu'elle serait un 'coût' d'épée dans l'eau, car au-delà de l'effet sédatif sur un peuple désabusé, ne suffira pas à contenter les bailleurs de fonds et leurs injonctions faites à notre pays, contraint à des ajustements structurels d'un genre nouveau contre lesquels Macky Sall ne pourra rien, sinon s'exécuter.

Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2019 (16:19 PM)
    Les véhicules, téléphones, dotations de carburant par nécessité de service ne sont pas un exclusivité sénégalaise. Les salaires des épouses des ambassadeurs décriés servent à compenser le manque à gagner d'une épouse salariée au Sénégal ou ailleurs et qui se voit obligée d'abandonner son travail (et donc son salaire) pour rejoindre son mari. De plus les diplomates sénégalais sont les plus mal payés de tous. Le chauffeur du consulat d'un pays ouest-africain X est mieux rémunéré que le consule du Sénégal dans une ville Y d'Europe. Le problème à ce niveau c'est les affectations inexplicables de parents, clients, militants dans les postes diplomatiques et consulaires et qui se retrouvent souvent à ne rien faire. Le problème du Sénégal, c'est aussi la gestion clientéliste et politique de l'Etat, l'égoisme des autorités, employés, commis etc. de l'Etat et des citoyens ordinaires qui mettent leurs intérêts personnels avant ceux de l'Etat.
  2. Auteur

    En Septembre, 2019 (16:35 PM)
    Et bizarrement tous ces gens qui empochent ou profitent de ses faveurs nous disent tous que ils ne travaillent que pour le bien du Senegal pendant que les senegalais vivent dignement dans une grande misere...Quel egoisme !
    Auteur

    Fifi

    En Septembre, 2019 (17:09 PM)
    laisser les épouses des ambassadeurs, les femmes professeurs ou médecins qui rejoignent leur mari ambassadeur perçoivent 500000 f en europe, aux usa ou ailleurs 500000 francs ce n'est rien en europe alors qu'elles gagnaient bien leur vie au sénégal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (18:58 PM)
      on ne les as pas forcé à aller en europe ou aux usa. servir son pays est un choix et un sacerdoce. il n'y a rien à compenser pour qui croit en sa mission de service public et de servite du peuple. ou alors, s'ils veulent toucher de gros salaires, ils ont toute la latitude de "vendre" leurs compétences dans le privé.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (05:26 AM)
      la majorité de ces épouses ne gagnaient rien, si non de petits boulots petits salaires, très peu d’entre elles avaient un emploi mérité, je ne parle pas du système sall qui donne le travail qu’à ses clients politiques sans raison valable, avec des profils loin des besoins des postes octroyés.
    • Auteur

      Ko Yap??

      En Septembre, 2019 (10:45 AM)
      lolou dou wakh dé!

      le contribuable paie leur mari au delà de toute décence, plus que suffisamment pour que ceux-ci puissent garantir qu'elles ne manquent de rien. et en plus de ça il faut qu'elles soient payées? pourquoi?

      si les salaires de la fonction publique - enfin, pour le fonctionnaire ordinaire - sont relativement bas, c'est justement au regard du principe de distribution équitable des richesses communes, et particulièrement compte tenu du fait qu'il y a des citoyens qui ont également droit à une part de ces richesses, lesquelles ne devraient pas exclusivement redistribuées aux salariés.

      au regard de tout cela, de quel droit peut bien se prévaloir un chef d' etat pour décider que des citoyennes sénégalaises, pour avoir eu la chance d'épouser un homme devenu ambassadeur, méritent une part de lion taillée dans des ressources accumulées grâce à l'effort d'honnêtes sénégalais aux revenus modestes?

      et parmi ces sénégalais se trouvent des femmes comme ces épouses d'ambassadeurs, qui travaillent en europe et ailleurs, dans des conditions difficiles, paient leurs taxes. ces femmes n'ont pourtant comme salaire que le mépris de l'ambassade du sénégal dans ces pays, quand elles ont besoin de leur pays - juste pour une signature ou un renouvellement de documents d'identité.

      salaire pour salaire, les sénégalais récoltent le mépris de leur mandataires pour leur avoir prodigué luxe et richesse au prix de la sueur et du sang. et on ose évoquer le commerce triangulaire des esclaves comme principal facteur de notre retard, mais qu'en est-il de cette forme subtile et meurtrière d'esclavage, à nous infligées par les nôtres?

      "senegal reewu jamm la", dit-on...le fleuve est tranquille à la surface, mais allez demander à un poisson ce qu'est la tranquilité.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (21:36 PM)
    Ce pays se construit chaque jour davantage. Ceux qui ont raté le train sont sur le net à pondre des articles pour raconter leur amertume

    Monsieur continuez à raconter vos balivernes sur ce pauvre site, si cela peut vous soulager, ce sera cela au moins de gagné.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (23:28 PM)
      ceux qui ont raté le train comme tu dis scrutent l'horizon pour apercevoir le ter de macky qui montre chaque jour sa carence à soulager les populations.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email