Mardi 05 Juillet, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

BONNE GOUVERNANCE ET SACRIFICE DES INTÉRÊTS NATIONAUX : Ces dossiers nébuleux qui poursuivront Macky Sall

Single Post
BONNE GOUVERNANCE ET SACRIFICE DES INTÉRÊTS NATIONAUX : Ces dossiers nébuleux qui poursuivront Macky Sall

Le changement de régime en mars 2012 était un espoir de rectifier quelques grandes magouilles économico-financières développées sous les Wade. Mais avec Macky Sall, certaines d'entre elles ont au contraire été consolidées, au grand dam des Sénégalais avides de transparence. C'est le cas du dossier Suneor, mais aussi de l'autoroute à péage et de l'affaire Tahibou Ndiaye.

 

En arrivant au pouvoir, Macky Sall avait promis d’inscrire la bonne gouvernance au cœur de son action. C'est un fait. Mais force est de constater que cette promesse reste à l’état d’intention sous plusieurs points au regard de nombreuses affaires dont le caractère scandaleux a souvent été recyclé en fait accompli durant ces 18 premiers mois d’exercice du pouvoir.

 

Et parmi les scandales, on peut citer l’affaire Suneor (ex Sonacos), une unité industrielle nationale cédée quasi gracieusement par l'ancien régime des Wade à l'homme d'affaires franco-sénégalais Abass Jaber. A ce propos d'ailleurs, faut-il rappeler que l'actuel ministre chargé de la Promotion de la Bonne gouvernance, Abdou Latif Coulibaly, sous sa plume de journaliste, s'était ému d'une transaction absolument scandaleuse quand on sait que le seul patrimoine de l'entreprise pouvait être évalué à plusieurs dizaines de milliards de francs Cfa. Or, Jaber n'avait pas décaissé plus de 10 milliards de francs Cfa.

 

Le scandale Suneor recyclé en profit politique

 

Alors que l’on s’attendait à une procédure judiciaire en bonne et due forme pour vider ce deal réalisé au détriment des intérêts du Sénégal, le régime de Macky Sall s'est engagé dans une sorte de médiation pénale qui a été tout bénéfique pour Abass Jaber. Au terme d’«un protocole d’accord signé avec l’Etat du Sénégal», l’homme d’affaires accepte de transiger pour la somme de 5,4 milliards de francs Cfa dont la première tranche de 2, 4 milliards aurait été remise au mois d’avril, le reliquat étant prévu en septembre.

 

Si l’Etat a cru avoir réussi un bon coup en invitant la presse à la cérémonie de remise d'un chèque à cet effet, une bonne partie de l’opinion sénégalaise est restée plutôt dubitative face à une «opération opaque de transaction». «C’est un faux-fuyant présidentiel pour ne pas faire face à l’acte d’enrichissement du sieur Jaber qui, en complicité avec Wade et son fils, sous le magistère de Macky Sall comme Premier ministre, s’est enrichi de manière illicite à travers le bradage volontaire de la Sonacos», avait déclaré Amadou Guèye, président de l’Union des indépendantistes du Sénégal (UNIS) dans un communiqué rendu public. Pour lui, l’acte «d’enrichissement illicite ne peut être mieux établi que dans ce dossier qui a permis de donner un patrimoine au prix de 2 milliards, si l’on intègre le plan social qu’il a financé pour 4 milliards contre 6 milliards décaissés par Jaber».

 

Face à la pression des travailleurs qui exigent la «renationalisation» de la Suneor, l’Etat va-t-il revoir sa copie dans ce sulfureux dossier ? En tout cas, l’affaire Tahibou Ndiaye montre que le gouvernement d'Aminata Touré n’a pas trop de choix par rapport à la traque des biens mal acquis. Accusé d’«enrichissement illicite» pour un montant d'environ 8 milliards, l’ancien directeur du cadastre a dû casquer 3 milliards (en biens immobiliers et autres) pour échapper à la prison. Selon les mauvaises langues, l'Etat a tellement besoin d'argent liquide ou d'autres biens pour financer les promesses du président de la République qu'il en vient à «accepter n'importe quoi à n'importe quel prix». Le tarif semble désormais connu des poursuivis et autres suspects : c'est presque du fifty-fifty pour ne pas aller à Rebeuss. L'Etat avait écarté tout ce qui pourrait être assimilé à de la compromission, aujourd’hui, par la force des choses, Macky Sall semble s'être démarqué de cette position initiale.

 

Cheikh Amar et les phosphatages

 

Pressé par une opinion qui attend toujours le rapatriement des «600 milliards planqués à l’étranger», le président de la République semble opter pour un… raccourci pour rentrer dans ses fonds. Pendant que les dignitaires de l’ancien régime sont traqués, d’autres semblent se tirer d’affaire. C’est le cas de l’homme d’affaire Cheikh Amar, proche de l’ancien président Wade, qui au lendemain de l’alternance, a été au cœur de la controverse autour des 8 milliards que l’ancien régime lui avait alloués au terme d’un décret d’avance pour le «phosphatage» de Matam. Mais n’ayant «pas exécuté ce travail», l’Etat avait décidé de poursuivre le patron du Tse. Face aux députés, en octobre 2012, Abdoulaye Daouda Diallo, alors ministre du Budget, déclarait : «Je confirme que la totalité du montant a été payée et versée au contractant (…). l’Etat a le droit de poursuivre la personne pour récupérer l’argent. Il peut initier une procédure pénale dans le but de reprendre 1,733 milliard de FCfa» déjà versé à l’homme d’affaires.

 

Deux mois plus tard, c’est-à-dire en décembre 2012, c’est un revirement à 180 degrés. Le président Macky Sall ordonne le paiement de 23 milliards de francs Cfa que l’Etat «devait» à Cheikh Amar. Un montant qui correspond à ce qu’«il a pré-financé pour les campagnes agricoles, l’achat de matériel agricole à l’Etat du Sénégal, des véhicules qu’il a concédés à l’administration territoriale pour équiper les gouvernances, les préfectures et les sous-préfectures, entre autres». L’homme d’affaire, qui était sous la menace de poursuites judiciaires, est aujourd’hui entré dans les bonnes grâces du président de la République et se voit octroyer un bon stock de marchés relatifs au monde rural. Qui disait que les politiques s'entendent toujours avec les hommes d'affaires bailleurs de fonds potentiels


affaire_de_malade

23 Commentaires

  1. Auteur

    Ya

    En Septembre, 2013 (13:41 PM)
    Il faut y ajouter le refus d'auditer la foire. Comment quoi, la bonne gouvernance ne se décrète pas. ll faut l'assumer jusqu'au bout. Sinon on fait dans la gestion selon ses propres intérêts. Et ça c'est exactement comme Wade.
  2. Auteur

    Moi

    En Septembre, 2013 (13:47 PM)
    je l'aimais bien mais il commence à me décourager par son incapacité à faire bouger les choses. A ce rythme il sera trés loin de la moitié des réalisations du vieux président. Ce serait vraiment dommage
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuls,

    En Septembre, 2013 (14:20 PM)
    Tout le monde sait que les clanistes-confréristes-régionalistes amar cheikh - mbakyou faye -un autre mesquin dont le nom nous échappe au moment où NOUS couchons ces lignes (truand-mafieux de centres commerciaux qui ne sont rien d'autre qu'une autre lâche manière de lessiver des sous souillés). Tant que la presse ne va pas au fin fond des causes des désastres en cours qui abîment le Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT, le CHANGEMENT salutaire sera ardu. Les causes: les ignobles culture-nature-éducation-langue-us-coutume-modes-manières-façons de certains-es; les archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux, mesquins nomenklatura, bouffeurs insatiables de harams-ribas, qui usent-abusent de l'inculture-l'ignorance affligeantes de leurs semblables pour s'adonner à l'exploitation sordide de la Foi religieuse à des fins purement mercantilistes. Que les authentiques REPUBLICAINS-ES de tous les bords se lèvent pour sonner le glas de ce cancer, de ces cancers de la République laique-démocratique-sociale du Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT.

    PEULS.

    PEULS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fans

    En Septembre, 2013 (14:49 PM)
    il faut y ajouter l injutice car comment comprendre que wade et sa famille ne soient pas juges et emprisonnes jsqu a ce qu ils retournent les fonds voles ? pourquoi les prisons snt remplies de citoyens qui n ont pas commis le millarieme de ce qu ont commis wade ,, sa famille ,, et les autres? ou bien les gens pensent qu ALLAH ne veille plus sur l injustice et ceux qui les appliquent ? il y aura un autre president qui va juger tous ceux qui ont commis des detournements des fonds publics INCHALLAH de senghor a diuof ,, wade et macky tous y passeront INCHALLAH les journalistes senegalais devaient eclairer l opnion sur toutes les affaires nebuleuses avant que la tourmente ne s abat sur le pays et ce sera trop tard en tout macky confirme ce que beaucoup pensaient de lui _( il a fait un deal avec wade pour eviter qu un autre soit elu pour es mettre tous en prison ) mais ce n est que partie remise
    {comment_ads}
    Auteur

    @peuls

    En Septembre, 2013 (15:01 PM)
    Va consulter un psychiatre au lieu de nous enquiquiner avec ton jargon asementaique. Ta place n'est pas dans ce forum, mais dans un asile psychiatre avec test diatribes qui ne rendent guere service a Macky le fessu et ventru.
    Auteur

    Daanuleer

    En Septembre, 2013 (15:12 PM)
    C 'est navrant de lire des analyse aussi superficielles à travers laquelle on perçoit que le billetiste ne maitrise aucun des sujets qu'il traite et a travaillé à partir de "débris " d'informations sur les différents dossiers qu'il évoque . Vraiment nul....
    {comment_ads}
    Auteur

    Kotch

    En Septembre, 2013 (15:46 PM)
    qu'est-ce qu'il attend, le peuple pour se révolter contre Macky Sall qui doit rembouser cet argent que Wade distribuait à tours-de -bras. Au lieu de ça, le maquisard reécrit le droit pénal pour s'absoudre.....
    {comment_ads}
    Auteur

    Guirane

    En Septembre, 2013 (15:48 PM)
    free karim wade :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Véracité

    En Septembre, 2013 (15:50 PM)
    "un fonctionnaire ne doit pas toucher de l'argent hormis son salaire dans le cadre de sa fonction"

    Mr le président s'il vous plait est ce que vous pouvez nous éclairer sur vôtre fortune c'est dans le cadre de vôtre fonction ou pas

    vous devrait être poursuivi au même titre que karime wade
    Auteur

    Remake

    En Septembre, 2013 (15:55 PM)
    "4 milliards de moussei le presi ont transité dans le compte de karim wade le sénégal demande un éclaircissement

    mousse le prési seto
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Septembre, 2013 (16:16 PM)
    Ce régime a raté le coche depuis longtemps malheureusement..... Profitez de ce qui vous reste.



    wassalam
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuls

    En Septembre, 2013 (16:44 PM)
    macky LE JOUFLU

    MACKY le FESSU

    MACKY le VENTRU
    {comment_ads}
    Auteur

    Ngor Diouf

    En Septembre, 2013 (16:46 PM)
    Latif COUILLE BALI BALI

    Latif COUILLE BALI BALI

    Latif COUILLE BALI BALI

    Latif COUILLE BALI BALI

    Latif COUILLE BALI BALI
    Auteur

    @ngor Diouf

    En Septembre, 2013 (16:48 PM)
    Latif mbell mbelli

    Latif mbell mbelli

    Latif mbell mbelli

    Latif mbell mbelli

    Latif mbell mbelli
    {comment_ads}
    Auteur

    Macky Ndiyam

    En Septembre, 2013 (16:51 PM)
    NDIYAM

    NDIYAM

    NDIYAM

    DE L'EAU

    DE L'EAU

    DE L'EAU
    {comment_ads}
    Auteur

    Zamio

    En Septembre, 2013 (16:57 PM)
    AVEC MACKY TOYE TAATT VOUS N'AVEZ PAS FINI DE PLEURER. CET INCAPABLE NE APPORTERA RIEN DE BON. PAUVRE DE NOUS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Adja Macky

    En Septembre, 2013 (17:06 PM)
    daw na safaa, daw marwaa.
    Auteur

    Diory

    En Septembre, 2013 (17:07 PM)
    Agences immobilières : Des réseaux d’arnaqueurs et d’huissiers malhonnêtes qui volent l’argent des locataires ?

    « Ils sont rusés, méchants, mauvais, mécréants et très habiles à soutirer injustement de l’argent de façon malhonnête et ce, avec la complicité d’huissiers véreux qui sont indignes de leur profession ». Ils, « ce sont des agents immobiliers de Dakar, qui dictent leur loi et font souffrir les locataires en leur faisant payer des loyers et autres assignations de façon malhonnête ; et aucune autorité ne bouge le petit doigt pour mettre fin à leur escroquerie », a lancé cet étudiant venu d’un pays voisin qui préfère garder l’anonymat et à qui une agence n’a pas daigné remettre sa caution après son départ. « Ils m’ont fait faire des vas-et-viens et finalement je me suis découragé et j’ai laissé tomber. Et je sais qu’ils le font exprès parce que nous sommes des étrangers », déplore-t-il.

    Nombreux sont ceux qui se font rouler par des réseaux de soi-disant agences immobilières et qui au font ne le sont pas et malheureusement avec la complicité d’huissiers et d’avocats « bandits qui sont pire que les trafiquants de drogue dans la police », lance ce locataire du quartier du point E de Dakar. Et d’ajouter, « chez moi, nous avons des maisons, et si nous louons ici, c’est parce que nous venons pour travailler ici, mais avec la mauvaise pratique de ces agences qui te prennent presque tout ton salaire, il te faut des années pour espérer avoir une maison à Dakar. Avec tout ce qu’on leur donne de notre salaire, ils savent bien que nous pouvons acheter une maison, si leur salop… de pratiques n’existait pas. Ce n’est pas normal ! »

    Et pourtant des voix se sont levées pour dénoncer le problème de la cherté du loyer, en plus maintenant de « la pratique de ces mécréants d’agents immobiliers qui ne croient en rien, sinon qu’à l’argent », explique madame Sarr. Et de poursuivre, « heureusement que la sanction divine est là et que ces gens vont mal finir leur vie. » « Il vaut mieux travailler et gagner sérieusement son argent que de se feutrer dans des bureaux climatisés pour attendre que de vaillants travailleurs viennent te verser le fruit de leur labeur et pire encore, il y a des agents qui ne mettent jamais les pieds dans les maisons pour voir s’il n’y a pas des travaux à faire », tonne A. Sonko. « Ces agents et leur courtiers et même leur vauriens d’huissiers iront tous pourrir en enfer. Je me demande jusqu’à quand on va les laisser continuer leurs salles besognes sur le dos des Sénégalais. Il faut que les populations se mobilisent, pour leur faire leur fête, puisque maintenant nous ne pouvons plus compter sur une loi ou nos députés encore moins sur la justice ou la police trafiquant de drogue même. Tout est corrompu abominable dans ces agences et dans certains cabinets d’huissiers », tonne D. M qui jure de leur régler leur compte dès que la moindre occasion se présentera.

    Par résignation et plus conciliant, F. G. préfère « les laisser dans ceux qu’ils sont et au jugement divin, parce que allalou jambour kèn dou ko lèk thi nèn. » « J’espère tout simplement que le gouvernement prendra à bras le corps ce problème de la cherté des loyers, des arnaqueurs tapis dans l’ombre d’agences immobilières, et des huissiers et autres avocats qui méritent l’enfer », lance ce locataire qui paye 65 000 F Cfa pour un chambre seulement à Médina.

    Avec la crise économique qui n’épargne personne, la plus part des agences immobilières tirent inévitablement le diable par la queue et s’adonnent à des pratiques malsaines pour spolier les locataires. Ils ne méritent aucune considération. « Les mendiants, au moins, mendient honnêtement, mais ces agents immobiliers et leurs complices d’huissiers véreux sont pires que le diable », estime Oury Diallo qui appelle les populations à mettre fin à la pratique de ces « filous » car, « trop c’est trop ! En plus de la cherté des denrées de première nécessité, de l’électricité, de l’eau qui manque depuis plus de cinq jours, les agences immobilières ne cessent pas de nous pomper l’air. »

    La traque de l’argent mal acquis, c’est aussi du coté des agences immobilières, n’est-ce pas, monsieur le procureur ?

    Balthazar xibaaru.com



    {comment_ads}
    Auteur

    Las

    En Septembre, 2013 (17:41 PM)
    IL FAUT Y AJOUTER L'AVENANT N°7 DE LA SDE
    {comment_ads}
    Auteur

    M Bidou

    En Septembre, 2013 (19:40 PM)
    Macky et marième vont manger du m'bakhal ou soupe kandj chez Cheikh Amar tous les dimanches
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Patriote

    En Septembre, 2013 (21:02 PM)
    Au contraire Macky a compromis des acquis que le président Wade avait fini de sauvegarder dont les appels entrants que le joufflu a gracieusement renoncé ainsi que les terres qu'occupaient l'armée sans vergogne de la France. Il ne faut nous raconter des histoires à dormir debout en essayant de comparer WADE à ce benêt Macky qui incarne la nullité par excellence. WADE n'a jamais été un valet de la France contrairement à ce pachyderme dans un cirque. Macky et WADE c'est comme pomme de terre et Angleterre je suis désolé,  :sn: 
    Auteur

    Lefeul Mareme

    En Septembre, 2013 (22:42 PM)
    SENEGALAIS A prendre ou a laisser si vraiment le pays nous appartient boudons c gars la du palais sinon le pays sera dans chao MACHY ne peut pas supporter le senegal il est tres lourd pour lui et mareme ne peut pas nous dirriger
    {comment_ads}
    Auteur

    Vos Sarakh

    En Septembre, 2013 (11:41 AM)
    Faites vos dons sur sarakh.com. Votre solidarité et votre devoir en ligne !
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email