Vendredi 12 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Aïssata Tall Sall : "Pourquoi je suis candidate à la présidentielle de 2019"

Single Post
Aïssata Tall Sall : "Pourquoi je suis candidate à la présidentielle de 2019"

Candidate déclarée à la présidentielle de 2019, Me Aïssata Tall Sall a officiellement lancé sa campagne de collecte des parrainages ce jeudi. Dans cet entretien accordé à Seneweb, elle donne les raisons qui l'ont poussée à se lancer dans la course pour la succession de Macky Sall (voir aussi la vidéo). La député-maire de Podor s'est prononcé aussi sur la révocation de Khalifa Sall et la répression de la marche de l'opposition.

Osez l'avenir vient de lancer sa campagne de parrainage. Quels sont vos objectifs ?
J'ai convié les militants, partis politiques et mouvements politiques alliés à Osez l'avenir  à venir aujourd'hui (hier, jeudi 6 septembre) pour que nous puissions lancer notre campagne de parrainage en vue de collecter les signatures requises pour porter notre candidature à la magistrature suprême du Sénégal. C'est donc pour moi une séquence politique et une séquence d'explications importante…

Pensez-vous pouvoir réunir le nombre de signatures requis ?
Incha Allah. Je pense  qu'on y arrivera quand je vois la détermination de mes camarades d'aujourd'hui, et quand je vois et j'entends les appels du pied que les Sénégalais nous font pour nous parrainer et porter notre candidature. D'ailleurs, j'ai imparti à l'ensemble de nos délégués départementaux des 14 régions du Sénégal et de la diaspora, de finir la collecte au  maximum le 31 octobre. Et que d'ici à cette date, que nous finissions ce travail pour nous consacrer à un autre travail : l'explication de notre projet de société pour que les gens comprennent que nous sommes un candidat sérieux, qui ambitionnons de travailler pour le Sénégal et changer le destin du Sénégal.

"J'ai reçu énormément de coups, j'en ai donné de temps en temps. J'ai muri à l'épreuve de la politique."

Pourquoi avez-vous choisi ce moment précis pour être candidate ?
J'ai reçu énormément de coups, j'en ai donné de temps en temps. J'ai muri à l'épreuve de la politique. Cela veut dire que j'ai acquis une certaine expérience sur le terrain politique. Je sais ce que c'est que gérer une collectivité territoriale, gérer un pays. Tout cela je le sais et je le comprends. Je pense donc que je suis outillée et que l'heure est arrivée pour moi, de m'adresser à mes compatriotes, de demander leur confiance pour qu'ensemble nous transformions le Sénégal.

Vous n'êtes donc pas satisfaite du mandat du Président Macky Sall…
Absolument pas. Sinon la chose la plus simple aurait été d'être à ses côtés et de travailler.

Pourquoi ne l'avez-vous pas fait ?
Les appels n'ont pas manqués dans ce sens-là. Mais pour moi la voie la plus facile ne peut pas être celle de la politique. Souvent en politique la voie la plus difficile est la vraie voie. Je l'emprunte parce que je pense que nous pouvons proposer mieux que ce qui est en train d'être fait aujourd'hui sur le plan économique, sur le plan social, sur le plan de l'épanouissement des Sénégalais, sur le plan culturel.

Tout n'est pas négatif, quand même, dans le bilan de Macky Sall.
Pensez-vous que c'est normal, pendant que nous sommes en train de sauter, d'exulter que nous avons le pétrole, qu'il y ait des gens qui ont  encore les pieds dans les inondations dans toutes les banlieues du Sénégal ? Pensez-vous que c'est normal, pendant que nous sommes en train d'exulter, que nous sommes un pays à 60 années d'indépendance, que la famine menace au Sénégal ? Qu'à Podor, à Matam, dans les zones les plus reculées, qu'on en soit encore à une période de soudure ? Des choses que j'entendais depuis que je suis toute petite et que j'entends toujours. Tout cela, nous devons le changer. C'est la raison pour laquelle nous proposons mieux, nous proposons plus, parce que nous voulons un meilleur Sénégal, un mieux vivre et un meilleur vivre pour les Sénégalais.

"Honnêtement, il y a des choses que Macky Sall a réussies. Il y a d'autres qu'il n'a absolument pas réussies."

Dites-vous que le bilan de Macky Sall ne comporte aucun point positif ?
Honnêtement, il y a des choses qu'il a faites et qu'il a réussies. Il y a d'autres qu'il n'a absolument pas réussies. Et ces autres choses-là sont à corriger par nous qui avons l'ambition de lui succéder.

Quelles sont ces choses qu'il n'aurait pas réussies ?
J'ai donné  l'exemple de l'agriculture. Le Président  nous a beaucoup parlé de l'autosuffisance alimentaire. Cette autosuffisance alimentaire, la région la plus vouée à  cela, c'est la région du Fleuve. Et c'est là-bas où on crie famine.  Je  pense que de ce point de vue les objectifs n'ont pas  été atteints. Le taux de croissance qu'on est en train de nous chanter, oui il est là. Mais il n'est que chiffre. Il recoupe quelle réalité concrète ? Car dans la banlieue, dans le Sénégal des profondeurs les gens ne mangent pas à leur faim. Accéder aux soins de santé est un problème. Aller à l'école est un autre problème. Je pense véritablement qu'il y a beaucoup de choses à faire et à redresser dans ce Sénégal-là. Nous sommes outillés et déterminés pour cela. Et c'est pour cela que nous sommes candidat.

Il est beaucoup question de l'indépendance ou non de la justice. Vous penchez de quel côté de la balance ?
Moi je suis un acteur de la justice avant même d'être un politique. Je ne dis  pas que je n'ai pas confiance aux acteurs de la Justice. Parmi eux, il y en a qui sont des hommes et des femmes dignes, debout, qui appliquent la loi dans le silence  de leur sacerdoce. A ceux-là, je voue le plus grand respect. Il y en a, cependant, qui s'écartent de la règle et de la  dignité que doit leur conférer leur serment. Ceux-là, il faut les combattre.

Comment jugez-vous la révocation de Khalifa Sall ?
La révocation d'un maire est toujours un acte grave. Parce que c'est la circonstance exceptionnelle dans laquelle le président  de la République ou une autorité ministérielle peut enfreindre le vote et le suffrage universel. Parce que le maire, le Président ne l'élit pas, le ministre ne l'élit pas. Ce sont les populations qui l'élisent. Alors pour qu'on autorise un président de la République, un ministre,  à aller à  l'encontre de cette volonté qu'a exprimée le suffrage, il faut que ce soit dans des circonstances exceptionnelles. Non seulement exceptionnelle, mais gravement exceptionnelle.

"Le Président Macky Sall aurait dû attendre que toute la justice se prononce, pour aller à l'encontre (de la volonté des) Dakarois qui ont investi Khalifa Sall de leur confiance."

Êtes-vous d'avis que ce n'était pas le cas pour Khalifa Sall ?
J'ai entendu en lisant le décret de monsieur le Président, qu'il se fonde  sur l'article 140, sur les décisions de Justice. Je pense que  l'article 140 ne lui a pas suffi. Si cet article seul lui avait suffi, il aurait révoqué  Khalifa depuis très longtemps. Il a attendu que la  justice se prononce. Mais la justice n'a pas fini de se prononcer. Ce processus est encore en cours. Ses avocats ont fait un pourvoi contre l'arrêt de la Cour d'appel.

La loi sur la Cour suprême dit que lorsqu'il y a un pourvoi en cassation intenté contre une  décision pénale, cette décision  ne s'exécute  pas jusqu'à ce que la Cour se prononce. Donc je pense que monsieur le Président aurait dû attendre que toute la justice se prononce, que les décisions soient définitivement définitives pour pouvoir prendre cet arrêté et aller à l'encontre du suffrage universel tel qu'il  a été exprimé par les Dakarois qui ont investi Khalifa Sall de leur confiance.

Récemment la marche de l'opposition a été sévèrement réprimée. Votre réaction ?
Le droit de manifester, celui de revendiquer, celui même de s'ériger de façon physique contre certaines pratiques est un droit essentiel. C'est fondamental. Il est la quintessence de ce  qu'on peut appeler un régime démocratique. On ne peut quand même pas empêcher toutes les marches au Sénégal surtout par ces temps-là, qui sont des temps de revendication, d'expression démocratique, parce que nous allons  vers une élection essentielle, celle du président de la République. Et dans une démocratie,  cette séquence politique est une séquence majeure. Et on doit laisser, pendant cette séquence-là, toutes les libertés s'exprimer. Donc le ministère de l'Intérieur, même si c'est lui qui est garant du respect de l'ordre public, doit penser que ces temps-là, l'expression démocratique devant être la plus  fondamentale et le plus essentiel, le ministère de l'Intérieur doit laisser les Sénégalais manifester à leur guise, manifester de tout leur content; leur devoir à eux c'est de sauvegarder l'ordre public pendant que les Sénégalais manifestent.



31 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:05 PM)
    Vive son excellence Macky sall
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:09 PM)
    faite une descente à diourbel svp
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:09 PM)
    Macky Sall a resolu le problem des inondations a Dakar.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:31 PM)
    Ce que Macky est entrain de faire Fouta est extraordinaire. Vous étés bien placées pour le reconnaître haut et très fort.



    {comment_ads}
    Auteur

    Ddr

    En Septembre, 2018 (15:39 PM)
    Elle ne répond même pas à la question sur la révocation de KS. Elle sait très bien que la révocation de KS est un acte administratif, pas pénal, et voilà ce qu'elle dit pour répondre à la question du journaliste: "La loi sur la Cour suprême dit que lorsqu'il y a un pourvoi en cassation intenté contre une décision pénale". Le pourvoi en cassation ne suspend pas les sanctions administratives ou les dommages et intérêts à payer par le condamné. Elle fait tout pour éviter de dire que la révocation est légale. Voilà pourquoi, les politiciens me dégoûtent, ay nafexx rek.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:56 PM)
    Madame ,mes respects, toujours mes respects car vous etes digne de respect.toujours

    Fier de vous.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:58 PM)
    Depuis 60 ans!Dont 40 ans du pouvoir Ps dont elle était membre actif. Elle a participé à la liquidation de ceux qu'on appelait les barons..Elle a participé avec Khalifa au congrès sans débat, sous l'aile protectrice de Tanor..Qu'a fait le Ps pendant 40 ans pour l'agriculture? La santé et l'éducation?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (16:01 PM)
    Qu'avez vous fait durant le temps que vous étiez avec Abdou? A faire la pûte?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (16:55 PM)
    Il ne fallait pas trahir Tanor, yakamti yakhoulé. toi et tes acolytes pensiez pouvoir saborder Tanor avec vos grandes gueules, quand on donne des coups on doit s'attendre à en recevoir. trop bavarde et aucune classe  :thumbsdown: 



    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (17:34 PM)
    Coups de poing ou coups de rein ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (17:39 PM)
    aissata guelle trop pour ne rien dire c est dommage elle a rate son interwiew

    il a doublie ce qui est entrain de sefaire dans lile a morphile

    peinbe perdue tu as ete repechee pour etre depute

    cette fois ci tu n aura rien
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (17:45 PM)
    Elle a habilement esquivé les questions, pour rester dans des considérations générales. Elle sait que les dispositions juridiques ont été respectées pour le jugement et la révocation de Khalifa Sall dont elle ne cautionnait pas la ligne de conduite. Elle pourrait beaucoup apporter à Macky, mais c'est peut - être aussi la fierté de la femme halpoular et juriste qui la maintient dans l'opposition. Allez Me Aissata, le petit saut...
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (18:09 PM)
    n
    Top Banner
    Auteur

    Mbaye

    En Septembre, 2018 (18:09 PM)
    Amnésique ATS?promesse faite à Macky de ne pas se présenter contre lui(voir discours aux obsèques de Moussa Tall)
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbaye

    En Septembre, 2018 (18:09 PM)
    Amnésique ATS?promesse faite à Macky de ne pas se présenter contre lui(voir discours aux obsèques de Moussa Tall)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:07 PM)
    Je vote pour vous en 2034 si Mariéme et Mimi ne se présentent pas :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:14 PM)
    Vous ne vous rendez pas compte que le Sénégal est déjà dans le chaos et le seul responsable c’est Macki salleté daye mateye sall et sa bande de mafia. Cette esclavage de pourriture d'ordures Macki mateye sall nous as tous vendus, je pèse bien mes mots, nous sommes tousse vendus sans exception nak. Macki à déjà orienté le pays dans une direction chaotique que personne ne sens sortira. Avec Macki mateye sall dans dix ans tous les sénégalais dignes, honnêtes seront étrangers dans notre propres pays. Moi en tout cas je ne vais pas cautionner cela. Macki est un vendue, psychopathe, synic, haineux et très rancunier. Pour un deuxième mandat ce pork est même prêt à vendre Mareme tataguine faye salleté sall. Suivez moi et vous saurez de quoi il est capable. Ce bande de pion est tellement assoiffé de pouvoir qu’il est prêt à mettre notre cher pays en feu. Macki inchallah en 2019 tu vas chuter comme une feuille morte sur un arbre et tu iras en prison avec ta bande de mafioso à vie inchallah.

    Qu’Allah nous libère des ses magouilleurs sans scrupule.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:14 PM)
    Vous ne vous rendez pas compte que le Sénégal est déjà dans le chaos et le seul responsable c’est Macki salleté daye mateye sall et sa bande de mafia. Cette esclavage de pourriture d'ordures Macki mateye sall nous as tous vendus, je pèse bien mes mots, nous sommes tousse vendus sans exception nak. Macki à déjà orienté le pays dans une direction chaotique que personne ne sens sortira. Avec Macki mateye sall dans dix ans tous les sénégalais dignes, honnêtes seront étrangers dans notre propres pays. Moi en tout cas je ne vais pas cautionner cela. Macki est un vendue, psychopathe, synic, haineux et très rancunier. Pour un deuxième mandat ce pork est même prêt à vendre Mareme tataguine faye salleté sall. Suivez moi et vous saurez de quoi il est capable. Ce bande de pion est tellement assoiffé de pouvoir qu’il est prêt à mettre notre cher pays en feu. Macki inchallah en 2019 tu vas chuter comme une feuille morte sur un arbre et tu iras en prison avec ta bande de mafioso à vie inchallah.

    Qu’Allah nous libère des ses magouilleurs sans scrupule.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:23 PM)
    les cartes, le fichier electorale cest le combat le reste cest des details
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:36 PM)
    Poste 9-1 laisse les femmes excisées tranquilles à chacun ses coutumes, je suis sûr que le clitoris de ta mère et plus gros que la petite bite de ton père, ame leuf am koye :taala_sylla:  :thumbsdown: 



    {comment_ads}
    Auteur

    Thierno Sabaly

    En Septembre, 2018 (21:14 PM)
    Allez y madame je ferais que tout citoyen sénégalais vivant à Madrid de vous soutenir nos douaws sont la pour vous madame tall. Vous ou madame mimy toure.

    Dame de fer.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (21:14 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (21:22 PM)
    blaa blaaa bllaaa la famine au Senegal, les gens souffrent mais une fois au palais lavage de cerveau vous oubliez tout
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (22:56 PM)
    Tous les gens qui insultent ici sont envoyés par l apr seneweb Ne censure jamais les insultes quand on insulte les opposants a macky sale
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (22:56 PM)
    Tous les gens qui insultent ici sont envoyés par l apr seneweb Ne censure jamais les insultes quand on insulte les opposants a macky sale
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (22:56 PM)
    Tous les gens qui insultent ici sont envoyés par l apr seneweb Ne censure jamais les insultes quand on insulte les opposants a macky sale
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (03:09 AM)
    ca sent l'intelligeance! bien que je ne suis pas au courent de ce que Macky avait dit avant son investiture a la presidence
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (06:30 AM)
    Pourquoi aly ngouye ne porte que des grand boubou...
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (06:30 AM)
    Pourquoi aly ngouye ne porte que des grand boubou...
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (07:08 AM)
    :!!:n :&é’ » »(-

    TRANSHUMANCE DES TRANSITANTS DU BETAIL POLITIQUE:VEUILLEZ METTRE A JOUR LA LISTE DES GROS RUMINANTS DE LA REPUBLIQUE APRES 2012, n’oubliez pas les petits ruminants anonymes

    Prostitution politique dans le maquis sans la carte sanitaire de l’APR. Maky traitait en 2012 les transhumants de rats.

    Les transhu-traitres ont brouté dans les prairies bleues de Wade, ils vont désertifier les pâturages marron beige du Maquis.

    R.A.P.E.L : Ramassis Animalier des Prostitués politiques et Lesbiens

    1 Djibo ka ministre PS PDS APR

    2 Khadim diop ministre, nouveau Pdt CETUD

    3 Souleymane ndene ndiaye PM, nommé PCA, avait proposé la peine de mort pour les transhumants

    4 Abdoulaye baldé-Dupont-Demba, ex jumeau de Karim, ministre maire ziguinchor

    5 Safiatou ndiaye ministre

    6 Bamba Mousseylimatou ndiaye al kazab, grâce à ministre monument de la renaissance

    7 Sada ndiaye (Loi sada ) ministre

    8 Adama Sall Ministre

    9 Serigne Diop Sadakhta, PS-PDS-APR

    10 Seydou diouf député PS-PDS-APR

    11 Bassirou kébé, PDS, conseiller maky PS-PDS-APR

    12 Me Babou ministre PS-PDS-APR

    13 ELhadji daouda faye vava PS-PDS-APR

    14 Aminata LO ministre

    15 Cheikh oumar anne COUD ministre conseiller sous wade PS-PDS-APR

    16 Seydina issa kane ministre ex Dg senelec

    17 Samuel Senelec sarr ministre

    18 Iba Der thiam (ex abdoo niou doy) deputé PS-PDS-APR

    19 Moussa amendement sy deputé

    20 Elhadji malick gueye latmingué député PS-PDS-APR

    21 Mamadou lamine keita ministre

    22 Serigne mbacké ndiaye ministre porte parole wade PS-PDS-APR, ex ami de Rahim Agne

    23 Ousmane ngom ministre intérieur PDS-PS-PDS-APR

    24 Aliou Malaw sow english ministre

    26 Modou fada diagne, sans profession, gréviste UCAD, ministre

    27 Modou bousso leye ministre

    28 Safiétou thiam ministre santé, gère le SIDA

    29 Moussa sakho ministre

    30 Sitor ndour Fatick, aller-retour chez maky

    31 Becaye diop ministre affaire bi Touba la

    32 Abdou aziz mbaye ministre

    33 Ngone ndoye député

    34 Ablaye makhtar diop ministre grand serigne PS-PDS-APR

    35 Mbaye Jacques diop avocat PS-PDS-APR

    36 Aida mbodj Fantomas, ministre, ma carte ma caution PS-PDS-APR

    37 Abdou fall ministre Ande nawlé, PCA

    38 Farba senghor, casseur journal As et 24 H chrono,ministre ex baye fall auto-proclamé de wade

    39 Papa samba mboup ex baye fall auto-proclamé de wade

    40 Serigne mboup DG SAR PS-PDS-APR

    41Macoumba diouf ex DG ISRA

    42 Alé ou Aly lo député vice-president Assemblée nationale sous diouf, wade et maky PS-PDS-APR

    43 Modibo diop DG ASER

    44 Baila wane BMW mobilisait pour wade PS-PDS-APR

    45 Thierno ZIDANE lo ministre PS-PDS-APR

    47 Momar aly ndiaye ministre

    48 Awa couddou louche ndiaye ministre

    49 Innocence ntap ndiaye ministre

    50 Ameth Fall Braya ?

    51 Me Ousmane seye avocat PS-PDS-APR

    52 Pape diouf ex rewmi

    53 Oumar sarr député ex rewmi

    54 Oumar gueye ministre sangalkam, grâce à Idy

    55 Talla sylla Maire Thies grâce à Idy

    56 Gana mbaye maire Bambey

    57 Kalidou Diallo ministre PS PDS APR

    58 Me Amadou ka PCA Port PS PDS APR

    59 Amadou kane Diallo ex maire de Ndioum PS PDS APR

    60 Khoureychi thiam ministre

    61 Serigne modou kara marabout et sa femme sokhna dieng PS PDS APR

    62 Ablaye sow Fédé Football

    63 Fabouly Gaye de Kolda

    64 Aliou dia député PS PDS APR

    65 Fatou thiam Mame gor Djazaka député

    66 Thierno bocoum député rewmi

    67 Abdou khafor touré DG

    68 Amadou tidiane wone ministre PS PDS APR

    69 Momar gueye ouakam directeur ONFP

    70 Nafissatou Diop cissé ex rewmi

    71 Diop SY marché des ordures, député PS- PDS-APR

    72 Aissata Tall SALL Député maire Podor PS APR

    !:;;bbb&é113& »’

    {comment_ads}
    Auteur

    Maky Satan

    En Septembre, 2018 (10:48 AM)
    Je vais vs parrainer car jusque là j'avais pas de candidat depuis que j'ai quitté Maky Madoky Satan Sale qui a brisé nos rêves et se nourrit de notre pays. Et le zircon qui est en train d'être exploité en douce et j'en passe, pour un président qui est né et grandi dans la misère, quelqu'un qui est un exemple de ce que vivent les sénégalais et qui aujourd'hui continue à piller nos resources
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email