Dimanche 08 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Les magistrats vers une mise en compétition des postes

Single Post
Les magistrats vers une mise en compétition des postes

Le 10 juillet dernier, lors d'une audience au Palais que Macky Sall a accordée au Bureau exécutif de l'Union des magistrats du Sénégal (UMS), en présence du Garde des sceaux Me Malick Sall, il a été retenu, entre autres décisions, la mise en compétition des postes de Procureurs et de Présidents de tribunaux (Tribunaux de grande instance et Tribunaux d'instance). Une mesure qui ne touchera pas les chefs de Cour.

D'après L'As, "c'est une mesure révolutionnaire qui va renforcer l'indépendance des magistrats qui ne seront, désormais, plus nommés à la discrétion du ministre de la Justice ou du président de la République. Il reviendra à la commission du Conseil supérieur de la magistrature (Csm) de faire des propositions de nomination sur la base des critères de compétence".

Quid de la hausse de la pension de retraite ? "Lors de la rencontre, il a certes été question de sa revalorisation, mais aucune décision n'a été prise". Une pension qui devrait passer de 300 à 800 000 Fcfa. Les réformes dans la justice, l'état de délabrement de certains tribunaux, le manque de véhicule pour les chefs de juridictions… ont aussi été abordés.


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2019 (10:30 AM)
    Tres bonne decision de Macky Sall. Comme dans le foot, la concurrence ne poeut tirer que vers le haut.
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (10:30 AM)
    Travailler et laisser parler … c'est ça la voie de l'émergence pour Macky Sall
    Auteur

    Malik

    En Juillet, 2019 (10:32 AM)
    J'espère que Macky Sall va continuer son excellent travail , une nouvelle tres belle decision!
    Auteur

    En Juillet, 2019 (10:33 AM)
    La competition est toujours bonne peu importe ou. Et en plus ca permet de mettre fin au nomiation de proteges. Force a vous presi
    Auteur

    Un Retraité De Cette Professio

    En Juillet, 2019 (11:33 AM)
    vraiment à le voir agir on sent en Macky Sall un chef d'Etat ouvert et plein de bonne volonté , une autorité qui instrumentalise la Justice ne va jamais accepter une telle initiative en recourant à un appel à candidature , il faut souhaiter qu'on l' etende aux juges du siege , la magistrature senegalaise a tjrs souffert de ce mal qui s'est perpetué d'un regime politique à un autre ,des magistrats competents et independants ont souvent souffert de ce mal
    Auteur

    Le Diola

    En Juillet, 2019 (11:57 AM)
    Les deux premiers aigris, peut-être que vos parents sont les hypocrites. Jusqu'à présent vous ne faites que des accusations gratuites, c'est vous qui êtes des minables.

    Merci Monsieur le président, la démocratie va de paire avec le renforcement des prérogatives des juges.
    Auteur

    Vérité

    En Juillet, 2019 (12:11 PM)
    Les magistrats viennent de montrer à la face du monde ce 15 juillet que bassirou gueye n'est pas à la hauteur de son poste. C'edt tout simplement un grznd nullard.
    Auteur

    Khalifa Sall

    En Juillet, 2019 (13:00 PM)


    Je suis profondément bouleversé par le rappel à Allah de Ousmane Tanor DIENG, Secrétaire général du Parti socialiste et Président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales. Avec sa disparation, la République perd un grand serviteur et le socialisme, une de ses personnalités marquantes.



    Je salue l’homme d’Etat et le grand républicain qui a marqué la vie publique de notre pays au cours de ces trente dernières années.



    Je m’incline devant la mémoire de l’homme politique qui a rempli, avec responsabilité et courage, sa mission à la tête du Parti socialiste au moment où il faisait l’apprentissage de l’opposition.



    Jai cheminé avec Ousmane Tanor DIENG dans l’Etat et au Parti socialiste pendant plus de trente ans au cours desquels nous avons entretenu des relations fraternelles empreintes d’affection et de respect. Je garde de lui le souvenir d’un homme déterminé sans concession sur ses convictions. Je conserve également le souvenir d’un homme d'une courtoisie exemplaire et d'une grande sobriété.



    Je mesure, avec une vive émotion, la peine de ses épouses, de ses enfants et de ses proches et tiens à leur témoigner mon affection et ma solidarité dans cette douloureuse épreuve. En ces moments de grande tristesse pour toute la Nation, mes pensées émues vont également aux militants du Parti socialiste et au peuple sénégalais.



    Qu'Allah, dans Sa Très Grande Miséricorde, lui accorde Ses Faveurs et lui ouvre les portes de Son Paradis éternel.



    Repose en paix, Ousmane. Amine.»









    Tags: Khalifa SallBouleverséDécésTanor DiengPrisonAncien Camarade de Parti





    Auteur: SenewebNews - Seneweb.com





    Partager



    Tweeter



    Partager



    Partager

    Auteur

    En Juillet, 2019 (13:50 PM)
    Non mais je comprends à présent Macky Sall il veut bien faire mais c'est juste qu'il est incompétent. C'est pas de sa faute s'il est nul. Le Sénégal est tombé très bas avec ce président.
    Auteur

    Citoyen Lambda

    En Juillet, 2019 (14:44 PM)
    Toute ces syndicats de corporations: magistrats, Inspecteur des impots,douaniers etc...ne revendiquent pour leu r part du gateau.

    Personne ne revendique pour que les lois votees soit appliquees de maniere equitable.Personne ne revendique pour que le budget natioanle soit depense de maniere euitable.

    C'est ou bien des augmentations de salaires,de pensions ou de terrain s et voitures de fonctions qui font bouger ces gens.Le peuple n'est pas dupe.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email