Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Ismaïla Madior Fall : "Les pressions sur la justice ne viennent pas de l'Exécutif…"

Single Post
Ismaïla Madior Fall : "Les pressions sur la justice ne viennent pas de l'Exécutif…"

Le ministre de la Justice n'est pas d'accord avec ceux qui disent que la justice est aux ordres des autorités étatiques. Ismaila Madior Fall a porté sa robe d'avocat pour défendre l'Exécutif qui, selon lui, ne met pas de pression sur les juges. "À partir de deux affaires, on dit que la justice est instrumentalisée, la justice subie les pressions de l'exécutif. Les pressions sur la justice ne proviennent pas du pouvoir exécutif ou du gouvernement", a plaidé Ismaila Madior Fall, ce mardi, à l'occasion d'un atelier de sensibilisation sur les propositions des réformes de la justice.

À l'en croire, celles-ci proviennent des lobbies économiques et sociaux. D'autant plus que 99,99% des affaires qui sont jugées devant la justice n'intéressent pas l'État. Ce sont, souligne-t-il, des affaires qui opposent des civils ou des entités privées. "Il arrive même que l'État soit condamné sans que le ministère de la Justice ne soit au courant", rapporte-t-il.

S'agissant de la précipitation du jugement de certaines affaires judiciaires comme le dossier de Khalifa Sall, le ministre de répondre : "Le jugement d'un dossier dépend de sa maturité. Quand vous avez un dossier, il faut de l'instruction. Il faut avoir tous les éléments pour juger un dossier. C'est pourquoi vous avez des dossiers qui prennent plus de temps que d'autres. Il y en a qui disent que c'est suspect mais tout dépend de la maturité du dossier."


Article_similaires

17 Commentaires

  1. Auteur

    Khatior-bi

    En Septembre, 2018 (17:09 PM)
    C'est juste grotesque de mentir de la sorte.

    Monsieur, vous avez des enfants a qui on dira que vous etes deplorable. J'ai vraiment pitie de vous. Vous pouvez deja dire adieu a votre carriere d'enseignant car les etudiants ne vous oublieront jamais.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2018 (20:07 PM)
      dans une démocratie digne de ce nom et pour porter dignement ton toge dintellectualite, madîor devait apporter une réponse appropriée à la contribution du pr abdoulaye dieye.
      c'est regrettable le recul systémique qui gorge ce pays!
      ou sont nos intellectuels?
      je m'étonne que les journalistes sénégalais n'aient jamais sollicité ou exigé de macky des interviews
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (17:45 PM)
    le guewel de Macky deyssane thiey xalis comme le dit You xalisso xalisso badio tassaré gua dounyiaa
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (17:54 PM)
    TANT QUE CES CHAUFFARDS NE SONT PAS DÉGAGÉS DE LA CIRCULATION, DE MÊME QUE LES CHAUFFARDS DE 7 PLACES ET BUS DE TRANSPORT LES ACCIDENTS NE VONT S’ARRÊTER;

    L'ETAT EST MALHEUREUSEMENT FAIBLE CAR MACKY SALL EST UN LÂCHE QUI NE PENSE QU'A SA RÉÉLECTION PENDANT QUE LA POPULATION EST DÉCIMÉE TOUS LES JOURS PAR CES CHAUFFARDS CRIMINELS.
    Auteur

    Mbissane

    En Septembre, 2018 (18:13 PM)
    Notre humoriste du droit a encore parlé, seulement, il ne croit même pas à ce qu'il déclare. Certainement, c'est encore la faute de WADE qui a emprisonné les deux K, qui met les dossiers sous le coude, qui nomme des retraités au conseil constitutionnel, qui ne transmet pas les rapports de l' IGE au procureur, qui remplace MADAME Nafi Gnom Keita par une étoile filante, qui voyage avec des personnes poursuivies par dame justice, sans compter les sanctions infligées aux magistrats dignes de ce nom.

    Mesdames, Messieurs les magistrats, pour votre honneur, poursuivez ce combat comme vous le faite, quand les circonstances vous le permette et les Sénégalais vous en seront éternellement reconnaissant.

    Quand au ministre de la justice, j'ai de la peine pour les membres de sa famille et pour ses proches, car, au pays de la téranga, la parole vaut l'homme, ou l'homme ne vaut rien. Des reniements et des renoncements de ce calibre dépassent l'entendement. LE CHANGEMENT, C'EST EN FÉVRIER 2019;
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (18:42 PM)
    Pourtant ce qu'il dit est vrais et tous les Sénégalais qui sont dans le monde active le savent. Il faut appeler le chat par son nom, c'est le lobbie surtout des marabouts et autre dignitaires (haut fonctionnaires dans tous les domaines, affairistes etc...)
    Auteur

    Kou Yewou Yewekou

    En Septembre, 2018 (19:25 PM)
    Si c'est pas toi c'est donc un des tiens alors c'est la mafia politico-religieuse qui nous étrangle depuis les indépendances dont il s'agit. c'est tout notre système qu'il faudrait revoir avec bcp de courage et de lucider pour le bien de tous avec des lois applicables à tous et appliquées par tous.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:43 PM)
    ki mom doul rek la man
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:53 PM)
    Je te hais madior. Te voir ou t entendre me donne envie de vomir. Écoeurant dégoutant vous êtes.
    Auteur

    Expert Horpert

    En Septembre, 2018 (20:39 PM)
    léral: son propos sous-entend que les pressions sur la justice qui n' échapent à personne ne viennent pas de l'Exécutif dans son ensemble, mais seulement et uniquement de Macky Sall!!!

    -gaayin-bi déébali naditéleu  :bip-bip: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (20:54 PM)
    Ya meune doul déh.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (21:36 PM)
    Les juges sont corrompus à 98%.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (22:11 PM)
    Les plus grandes pressions sur la justice viennent surtout des lobbys religieux, des milieux d'affaires et des pesanteurs sociales.

    Chaque magistrat a son attache religieux confrerique à laquelle il est un inconditionnel.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (23:40 PM)
    Il y'a aussi le lobby gueweul qui est très puissant. Demandez pourquoi thione Seck a eu sa liberté provisoire devenue presque définitive alors que son présumé complice alaye djite est toujours dans les liens de la détention.

    Ce lobby gueweul composé de communicateurs traditionnels est très fort. Liberté provisoire parce que son état de santé est incompatible avec la détention carcérale alors qu'il y'a un pavillon spécial à l'hôpital le Dantec.

    Ismaila madior a raison.

    Ce jeune ngaka blindé va dans les prochains jours retrouver sa liberté. Cest le lobby des rappeurs..
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (01:47 AM)
    Post 13 votre argumentaire est faux.
    Auteur

    Clown

    En Septembre, 2018 (08:26 AM)
    LE ministre dégage en touche comme au foot en parlant de MATURITÉ DES DOSSIERS JUDICIAIRES ........Mais il y a bien quelqu un qui doit dire que le dossier est arrivé en plein

    développement......TOUT EN PROTÉGEANT SON ENVIRONNEMENT PERSONNEL AU DÉTRIMENT DE L ENSEMBLE

    ET CETTE PERSONNE "QUI DIT " C EST L EXECUTIF PAR L INTERMÉDIAIRE DES PROCUREURS QUI BIEN QUE MAGISTRATS OBEISSENT À MR FALL
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (08:29 AM)
    SI VOUS METTEZ LA MÊME HARGNE COMME LE DOSSIER A KHALIFA ET DIAS FILS IL N'Y AURAIT PAS DE SUSPICION



    AUTRE CHOSE Mr FALL NOUS NE SOMMES PLUS A LA MATERNELLE POUR CROIRE AU PÈRE NOEL DE GRACE EPARGNE NOUS DE VOS COMMENTAIRE TAILLEUR CONSTITUTIONNEL VOUS FAITES HONTE A VOS ANCIENS ÉLÈVES
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (09:12 AM)
    ISMALA MADIOR FALL vous etes devenu ignoble. honte sur vous

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR