Jeudi 27 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Ce que Cheikh Diallo a dit devant la CREI

Single Post
Ce que Cheikh Diallo a dit devant la CREI

L'inculpé déclare : je ne reconnais pas les faits qui me sont reprochés. 
Je suis journaliste de formation et conseiller en communication. Je suis également dans l’enseignement et l’écriture plus précisément. Je finalise en ce moment mon doctorat en sciences politiques à l’UCAD, sous la direction du professeur Ismaïla Madior Fall qui était mon directeur lors de mon DEA. 
Accessoirement, je dispense des cours de communication et de marketing. Pour ce qui est de mon parcours professionnel, je totalise une quinzaine d’années d’expérience dans les médias et dans la communication politique et institutionnelle. J’ai travaillé dans les quotidiens comme le Soleil où j’ai été chef du desk politique, le Matin, le Cafard Libéré entre autres. De 2002 à 2004, je suis allé en France à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris où j’ai obtenu une maîtrise en journalisme/option télévision. A mon retour en 2004, j’ai été coopté à l’ANOCI en qualité de chargé de communication où je suis resté jusqu’en 2009. Parallèlement à cela, en 2007, j’ai été chargé de relation presse du candidat Abdoulaye Wade sous la tutelle de son directeur de campagne M. Macky Sall. 
Quant à mes fonctions, jusqu’à ma date de garde à vue, j’étais DG de la société CD MEDIA Group SA, éditrice du journal LE PAYS AU QUOTIDIEN et du portail d’information www.lesenegalais.net. Je précise que j’ai été, en tant qu’employé-salarié, actionnaire à 30%, des actions qui m’ont été octroyées par mon employeur Karim Meïssa Wade. En juillet 2013, je devais être à LA HAYE à la Division Communication de la Cour Pénale Internationale pour un stage pré-embauche. 
SIR : la société dont je suis le directeur général s’appelle bien CD MEDIA GROUP SA qui est la propriété de Karim Meïssa Wade qui payait lui-même les salaires. Par ailleurs, je précise que c’est lui-même qui m’a octroyé les 30% de parts, les 70% revenant à Patrick WILLIAM. A propos des 70% des parts, Karim Meïssa Wade m’a lui-même dit que c’est lui-même qui les a octroyées à Patrick WILLIAM. Ce dernier n’a jamais participé à aucune activité de la société et je ne l’ai rencontré qu’une seule fois le 01er novembre 2007, date d’anniversaire de mon fils, dans le bureau de Madior Sylla au niveau des locaux de l’ANOCI. Il est probable qu’on se soit croisé dans les couloirs de l’ANOCI, mais la dernière fois que je l’ai vu, c’était lors de l’enquête préliminaire dans les locaux de la gendarmerie. Ce sont toutes ces raisons qui me font dire que Karim Meïssa Wade est le propriétaire de CD MEDIA GROUPE SA. 
SIR : En mon sens, Patrick William n’était qu’un prête-nom pour Karim Meïssa Wade. Il en est de même de mes 30% qui n’étaient pas rémunérés par des dividendes. En fait, c’est Karim Meïssa Wade qui me payait 1.000.000 de francs CFA au même titre que le PCA, Mamadou Diop, qu’il a lui-même nommé après avoir recueilli mon avis. 
SIR : C’est Victor Tendeng qui par chèque a, à mon insu, libéré entre les mains de la notaire, Patricia Lake Diop, la somme de 3.000.000 de francs CFA correspondant à mes 30% de part. c’est seulement lors de mon audition, à la Section de Recherches, que j’en ai été informé lorsque la copie du chèque m’a été présentée. 
SIR : je suppose que c’est Karim Meïssa Wade qui a payé le montant de ladite somme puisque Victor Tendeng, qui a remis le chèque à la notaire, était son chauffeur. 
Q : Pouvez-vous nous dire l’étendue de votre patrimoine au Sénégal et à l’étranger ? 
R : j’ai une maison de 160 m2 à la Sicap Foire que j’ai obtenue par un prêt bancaire d’une trentaine de millions de francs CFA de la BHS. J’ai une voiture PAJERO. J’ai un compte bancaire à la SGBS, hormis mon compte à la BHS où il ne reste que 500.000 francs CFA. J’ai aussi un compte pour une société qui s’appelle STRATEGIA. Et, je suis bénéficiaire de deux terrains nus de 150 m2 chacun, dans la zone de l’aéroport, qui m’ont été attribués par voie de bail. 
Q : Comment votre prêt contracté à la BHS a-t-il été remboursé ? 
R : par plusieurs moyens : la vente de mes livres, mes activités de consultance, mes revenus de salaires et l’appui décisif de mon épouse. Je précise que je payais à la banque la somme de 300.000 francs CFA qui correspondait aux mensualités qu’elle avait fixées à la portion cessible de mon salaire. 
SIR : la vente de mon livre m’a apporté entre 15.000.000 et 20.000.000 de francs CFA. 
Q : Connaissez-vous les nommés Karim Meïssa Wade, Ibrahim Aboukhalil, Karim Aboukhalil, Pape Mamadou Pouye, Pierre Goudjo Agbogba, Victor Kantoussan, Victor Tendeng, Patrick William ? Si oui, dans quelles circonstances ? 
R : je n’ai jamais connu Karim Aboukhalil, Pape Mamadou Pouye et Pierre Goudjo Agbogba. Je n’ai jamais vu le premier nommé et quant aux deux autres, je ne les ai vus pour la première fois qu’à la gendarmerie lors de l’enquête préliminaire. En ce qui concerne Victor Tendeng et Victor Kantoussan, je les connais très bien pour avoir travaillé tous les trois pour Karim Meïssa Wade. Pour ce qui concerne Patrick William, je m’en rapporte à ce que j’ai dit plus haut sur les circonstances de notre rencontre. S’agissant de Ibrahim Aboukhalil, je l’ai rencontré deux ou trois fois de façon informelle à l’occasion d’un déjeuner dans un restaurant. En plus, sur recommandation de Karim Wade, je suis allé le rencontrer une fois à son domicile pour qu’il achète des exemplaires du livre édité par la maison d’édition HACHETTE intitulé «Si près, si loin avec Wade». 
SIR : Avant les présidentielles de 2000, en 1998, j’étais détaché au Point E et au siège du PDS à Colobane. J’étais journaliste au quotidien le Matin et ensuite au Cafard Libéré, pour couvrir les activités du PDS. C’est au fil de ces couvertures que j’ai fait la connaissance de Karim Meïssa Wade, mais c’est surtout à la veille de la présidentielle que nos relations se sont renforcées. J’étais parmi les plus jeunes reporters et j’avais des relations affectueuses avec Abdoulaye Wade et Karim voulait savoir les rasions de cette proximité. Etant de la même génération, on s’appelait régulièrement dans le cadre de la campagne. Après la victoire du PDS, je me suis retrouvé au quotidien Le Soleil et je m’en suis ouvert à lui pour aller poursuivre mes études en France. En 2004, lorsqu’il a été nommé à l’ANOCI, il m’a fait revenir. 
A partir de 2009, il y a eu entre nous une tension amicale, une prise de distance jusqu’en 2011, parce que je considérais que son entrée dans le gouvernement était une erreur manifeste d’appréciation politique. Un semestre avant la présidentielle de 2012, nous nous sommes retrouvés pour préparer la campagne électorale, d’où le projet de création de CD MEDIA GROUP SA. 
Q : Pouvez-vous nous édifier sur le processus de constitution des sociétés CD MEDIA GROUP, SENEGAL DISTRIBUTION PRESS, CITYCOM SA, IDP SA, LES EDITIONS DU PAYS, leur fonctionnement et le pourcentage des actions ? 
R : un semestre avant la présidentielle de 2012, Karim Wade et moi avons tenu une réunion dans son cabinet ministériel, sis à l’immeuble Tamaro, en présence de Me Patricia Lake Diop, notaire, une séance de travail relative à la constitution de CD MEDIA GROUP SA. Cette réunion sera suivie d’une autre quelques semaines plus tard, toujours en présence de Me Patricia Lake Diop. Il s’agissait pour Karim Wade de mieux finaliser le processus de constitution de CD MEDIA GROUP SA avec ses différentes filiales. L’ambition de départ était de fonder un groupe de presse constitué : d’un journal, d’un site d’informations, d’une radio, d’une télévision, d’une imprimerie et d’une société de distribution du journal Le Pays. A l’arrivée, deux produits étaient fonctionnels et opérationnels : Le Pays au Quotidien et lesenegalais.net. Ces deux supports médiatiques ont été fermés 72 heures après mon arrestation. Connaissant à fond la fiabilité de mon désintéressement et le fétichisme de mon amitié, il m’a proposé un salaire de 1.000.000 francs CFA et 20% des actions de CD MEDIA GROUP SA et après réflexion, il est monté jusqu’à 30%. C’est à cette occasion qu’il ma précisé que les 70% étaient attribués à Patrick William. 
Il a requis mon avis sur la nomination de Mamadou Diop, ancien DG du groupe Futurs Média, avec le même salaire que moi en précisant qu’il s’occupera d’administration et de finances et moi de la ligne éditoriale. J’ai accepté tout cela à condition de ne pas être dans la quotidienneté d’une rédaction, ce qui pourrait influer sur les activités de consultance. Je lui ai ainsi proposé la nomination respectivement du directeur de publication du journal et du site, Serigne Saliou Samb et Mouth Bane. Serigne Saliou Samb avait 600.000 francs CFA de salaire et Ban 500.000 francs CFA. C’est eux qui ont trouvé les locaux. Après on a pu regrouper dans un même local le journal et le site. Tous les immeubles que le groupe de presse a occupés étaient en location. 
SIR : Au début, c’est Karim Meïssa Wade qui payait les salaires, le loyer, l’intendance et les frais d’imprimerie. Par la suite, ayant un peu de publicité, il payait exclusivement les salaires, les frais d’impression et les frais de téléphone. 
SIR : je précise que pour les dépenses, Karim Meïssa Wade avait décidé qu’il y aurait deux signatures, la mienne et celle de Mamadou Diop. 
SIR : s’agissant de CITYCOM SA, IDP SA, LES EDITIONS DU PAYS, je connais bien leur existence, mais je ne sais rien de leur fonctionnement. Pour ce que j’en sais, Karim Meïssa Wade s’est lui-même obligé, stylo à la main, d’expliquer à Me Patricia Lake Diop et à moi-même les processus et les montages des sociétés citées. J’ai reçu le 14 mars 2012, par le biais de la comptable de CD MEDIA GROUP, Soukey Sy, une expédition de l’acte constitutif de CD MEDIA GROUP SA. En avril 2012, j’ai reçu une expédition relative à CITYCOM et IDP. En général, Me Patricia Lake me présentait les actes notariés et je les signais dans mon cabinet. Puisque Karim est le propriétaire exclusif et l’unique sponsor de ces sociétés, c’est lui qui connaissait la constitution, le fonctionnement et la structure de l’actionnariat. Tout ce que je sais, c’est qu’il m’a octroyé 30% de CD MEDIA GROUP. 
SIR : En plus de ces sociétés, il était prévu la création d’une société www.webdupays.net où Karim Wade disait que je serai l’actionnaire unique. 
SIR : Cette société n’a pas finalement vu le jour tout comme les autres sociétés, hormis CD MEDIA GROUP. 
Q : Quels étaient les dirigeants de ces sociétés ? 
R : les dirigeants de ces sociétés n’étaient personne d’autre que Karim Meïssa Wade qui expliquait, stylo en main, la géographie du capital des sociétés en présence de Me Patricia Lake Diop. Je précise que pour la création de ces sociétés, il m’a appelé à deux reprises en présence de Me Patricia Lake Diop. 
Q : Kairm Meïssa Wade intervenait-il dans le fonctionnement de ces sociétés ? 
R : il intervenait, comme je l’ai précisé plus haut, soit dans le journal, soit dans le site au moment de passer des informations qui intéressent le PDS pour une plus grande visibilité. Pour le reste, il n’intervenait pas et il n’y avait pas de réunion du Conseil d’administration. 
Q : Pouvez-vous nous édifier sur le mode d’acquisition du matériel nécessaire au fonctionnement de ces sociétés ? 
R : je ne peux rien dire sur le mode d’acquisition du matériel de CD MEDIA GROUP, étant entendu que pour les autres sociétés, il n’y a pas de matériel. Pour ce qui concerne le matériel de CD MEDIA GROUP, je peux énumérer les éléments qui le constituent, mais je ne peux pas dire comment Karim l’a acquis. Il s’agissait d’ordinateurs, d’imprimantes, de mobilier de bureau, de groupe électrogène et cinq véhicules 4X4 Pick Up et un véhicule Ford. Karim Wade m’a également informé avoir commandé un matériel de radio haute technologie que je n’avais pas vu. Lorsque le matériel est arrivé à Dakar, Karim m’a donné le numéro d’un certain M. Amar, consultant chargé de piloter le projet de radio. J’ai rencontré ce dernier deux ou trois fois, dont une avec le PCA, Mamadou Diop. Je suis incapable de vous dire à quoi ressemble ce matériel, ni son origine, encore moins son coût. 
Q : Saviez-vous quels étaient les véritables bénéficiaires économiques de ces sociétés ? 
R : Si par extraordinaire il pouvait y avoir de bénéfices, Karim Meïssa Wade en serait le bénéficiaire. Je précise que la société était déficitaire et devait deux ou trois mois d’arriérés de loyer et trois mois d’arriérés de frais d’impression. C’était visiblement plus un centre de coût qu’un centre de profit. Les coûts étaient supportés par Karim. 
Q : Avez-vous connaissance de biens mobiliers ou immobiliers appartenant à Karim Meïssa Wade au Sénégal ou à l’étranger ? 
R : je suis incapable de vous le dire. 
Q : Confirmez-vous que c’est Victor Tendeng qui vous a appelé pour vous dire, sur instruction supposée de Karim Wade, d’aller signer chez Patricia Lake Diop les documents constructifs de la société CD MEDIA GROUP SA ? 
R : Je ne me rappelle plus, compte-tenu de l’ancienneté des faits. Je ne sais plus si c’est son secrétariat qui m’a appelé ou si c’est Victor Tendeng. 
SIR : je confirme bel et bien que c’est Victor Kantoussan qui a livré les Pick up appartenant à CD MEDIA GROUP, même si je n’étais pas présent sur les lieux. D’ailleurs, à cette occasion, il m’a appelé au téléphone pour solliciter que deux de ses connaissances soient employées comme chauffeurs. J’ai fait droit à sa demande et c’est Karim qui payait les salaires comme pour tous les autres employés. 
Mention : Me Moustapha Diop, conseil de l’inculpé, est arrivé à 12H15 minutes à notre siège et assiste à l’audition de son client. 
SI de Me Borso Pouye/Réponse : je n’ai jamais bénéficié d’un véhicule de fonction en ma qualité de DG de CD MEDIA GROUP. De même, hormis le salaire de 1 million de francs CFA qu’il me payait, Karim Wade ne m’a jamais remis d’argent ni en mains propres ni par virement d’argent dans mon compte. 
De Me Borso Pouye/Réponse : je ne sais même pas où a été entreposé le matériel de radio que je n’ai, du reste, jamais vu. 

Plus n’a été interrogé à 12 heures et 22 minutes, lecture faite, persiste et signe avec Nous et le Greffier.


liiiiiiiaffaire_de_malade

31 Commentaires

  1. Auteur

    Cj

    En Septembre, 2014 (09:25 AM)
    au moins j ai compris le declarations de diallo
    • Auteur

      Xeme

      En Septembre, 2014 (11:24 AM)
      "s’agissant de citycom sa, idp sa, les editions du pays, je connais bien leur existence, mais je ne sais rien de leur fonctionnement. pour ce que j’en sais, karim meïssa wade s’est lui-même obligé, stylo à la main, d’expliquer à me patricia lake diop et à moi-même les processus et les montages des sociétés citées."

      il n'en sait rien, mais il connait tout puisque tout lui a été expliqué stylo en main.
  2. Auteur

    Khalaas

    En Septembre, 2014 (09:32 AM)
    MAIS NÉKHOUL BA NÉKHOUL MAIS KARIM VRAI BAADOOLALA KI DAF GNOU DÉPOUILLER COMPLETEMENT HEUREUSEMENT QUE WADE WATHIEU SINON BOY BI SENEGAL YEUP LADONE DOU GAL SI POCHE SAME LEPP LA DONE DEF TOU NGAAAAGNE. VRAI BAADOOLA WAYE
    • Auteur

      Michel Platini

      En Septembre, 2014 (11:40 AM)
      cheikh yaw y bone yaw bakho lou karim deff pour yaw ngay yacke deréme nga kay dougale vrais badolla moy yaw cheikh diallo danou beugue soul boy bi mais bideweme dafa fenkhe
    Auteur

    Hourte

    En Septembre, 2014 (09:40 AM)
    Traitre, traitre, traitre
    Auteur

    Diarrysy

    En Septembre, 2014 (09:47 AM)
    cheikh est un traitre il n;a pas dit la verite par ce que il été menacer pour enfoncer karim et contre sa liberté ki amoul ngor  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Non

    En Septembre, 2014 (09:50 AM)
    C'est faux et archi-faux
    Auteur

    Fara

    En Septembre, 2014 (10:05 AM)
    Cheikh Diallo a été payer par le pouvoir pour salir Karim mais Dieu est là
    Auteur

    Ass Kanewi

    En Septembre, 2014 (10:25 AM)
    il était menace pour enfoncer karim contre sa liberté "ki wakhouma sakh amoul ngor ,mais vrai diaaamla ."



    Mentir pour enfoncer quelqu'un qui a tout fait pour toi :c'est ça que prône l'APR et ses ac colites et c est dommage pour mon senegal.



    On n'a pas besoin d'affirmation gratuites de vaut rien et traîtres mais de preuves et rien d'autres.
    Auteur

    Xxx3

    En Septembre, 2014 (10:26 AM)
    Ouf! je souffle pour mon promo Pape Cheikh. Je suis content que tu n'aies rien à voir avec tout ce qu'on reproche à ce bandit.
    Auteur

    B

    En Septembre, 2014 (10:45 AM)
    sur lopinion avec pierre edouard faye il avait declare etre proprietaire cd Medias qui porte dailleurs son nom. il a meme fait cette declaration a Mamadou Diouf journaliste.

    comme la CREI cherche karim des que tu laccuse on te libere si tu le blanchis tu reste en prison comme pouye la deja dit . on lavait propose un deal il a refuse ce que cheikh diallo a accepte ce que je crois
    Auteur

    Lu

    En Septembre, 2014 (10:46 AM)
    salam,je ne reconnais pas le cheikh diallo que j’avais suivi sur l’emission de Mr Edouar Faye de Walf Fadjri et ce cheikh diallo devant la CREI.En comparant ses dits Cheikh Diallo est le plus grand menteur du senegal.cheikhdiallo avait dit qu’il ne peut pas comprendre que Karim wade puisse aller en chine pour voler des pigeons grilles alors qu’il a en des poulets bien grilles dans la cuisine de sa pere.karim est blanc comme neige et qu’il sait que karim est un prisonnier politique.
    Auteur

    Khalaasss

    En Septembre, 2014 (10:51 AM)
    QUI SAUVERA L’HOMO SENEGALENSIS ?



    Il y’a du mérite à gravir les échelons de la hiérarchie sociale ou socio-économique par l’effort : études, travail. Honneur à ceux et celles qui se battent pour réussir en toute dignité, à cheval sur les valeurs morales ancestrales !



    La prison est un terrible révélateur humain. A l’aune des privations qu’on y subit s’affirme les caractères, les véritables natures des uns et des autres. Les faibles d’esprit passés à la moulinette de Rebeusse capitulent, renoncent à leurs principes ou valeurs, trahissent leur idéal et ceux à qui ils avaient juré fidélité, … et rejoignent le camp de leurs bourreaux-vainqueurs.



    Dans tous les segments de la société sénégalaise, dans tous les services ou sociétés existe et émerge cette race d’hommes et de femmes (des rampant(e)s) qui pour réussir sont prêts à tout : délation, courbette jusqu’au domicile du boss en saluant tête baissée et des deux mains madame et les enfants !, larbinisme, promotion canapé (faveurs sexuelles au boss), faux diplômes ou CV, maraboutage d’un(e) collègue plus compétent(e), etc.



    Ces parvenu(e)s une fois devenu(e)s chefs de service, DG ou ministres peuvent faire tout ce qui est illégal pour rester dans les grâces de la Hiérarchie ou du Pouvoir. Ils retournent casaque dès que leur protecteur est limogé, quittent le navire à la 1ère heure d’une défaite électorale et deviennent les plus virulents délateurs de leurs anciens maîtres et les plus zélés défenseurs de ceux qu’ils vouaient naguère aux gémonies : prompts aux vraies ou fausses révélations ; l’injure ou l’insulte baveuses toujours pleine la bouche !

    Cette race est une menace pour la Conscience morale sénégalaise, un vrai sida social et un ébola économique. Son extermination est de salut public.

    Dieu sauve le Sénégal ! Dieu sauve Cheikh Diallo (CD) Média) ! Amen !!!



    KhaLaasss
    Auteur

    Teeylen

    En Septembre, 2014 (11:24 AM)
    Pourtant à sa sortie de prison, il avouait à un de ses amis sa surprise de voir, pendant les interrogatoires, KW se débiner et se défausser sur lui voulant lui faire porter le chapeau. D'où le crédit que j'accorde à ce qu'il dit ici.

    Kou gneup touffli nak nga toy, que nous réserve la suite de ce procès avec le défilé des témoins à venir ?????
    Auteur

    Lost Boy'z

    En Septembre, 2014 (11:33 AM)
    Ecoutez, après avoir lu cette déposition je comprends mieux cette affaire karim wade. Le gars a voulu impressionner son père en créant des sociétés écrans et puis se sucrer dans le dos des sénégalais. Cheikh Diallo n'a été qu'un cobaye dans cette affaire reste à situer sa part de responsabilité dans cette affaire mm si il n'est nullement prouvé qu'il a pris de l'argent. Ce qui est sûr et certain c'est qu'il est complice car lui mm le dit Karim utilisait que des prête noms dans tous les sociétés. Devant cet aveux de taille je me dis qu'il savait qu'il baignait dans des affaires louches.

    Mais on cesse de le répéter Dieu seul sait. Mais laissons à la justice le soin d'élucider toute cette affaire et puis s'il s'avère que Mr Karim s'est enrichit illicitement, au moment ou les senegalais souffrent le martyre alors que justice soit faite ! Dans le cas contraire kon le laisse retrouver sa famille c tout simple
    Auteur

    Vrai

    En Septembre, 2014 (11:46 AM)
    Pauvre Xème:





    Xeme = BOUJOU BANTOU =Mory = GAYS LESBIENEE = Kafa = MIMI=ADOUNA = Minuit = Noel = FX18-FBMB = Soleil = WADE 2012 = IS = Ama = Free = Amadiora = Kim = Pix = Alba = Egwugwu = Matamois = Lyns = Ass (trou du Q) = Kanko = Méditer = Diop = Nar = La Princesse = LOLO = Amadiora = Perle = Lyss = Racky = Nat = Yak = Cherifa = Boubs = Paix = ALMOUDEL = DOOR = Nar = Far = Ndour 2012 = Youssou 2012 = Diallo 2012 = Pie10 = Pie4 = Pie01 = MAKHOU = Pix = Ham = Pie123 = Alma = Pie = Blak = Yahoo = Boy Pekin = Mbour = Kal = Pix = Alba =Plx = Doutes = Jo = Bla = DXB = Boubess = Maxou = Ardo = Ndiaganiao = Patisco =Siga diouf = Maya =Lissa =Myra =Tima = MANE MOUSSA etc etc …Un des GRIOTS INFORMATIK DES Wades . OPPOSANT CHOMEUR !!

    Auteur

    Vrai

    En Septembre, 2014 (12:08 PM)
    Mon oeil ! Comme abus quand on dénonce ce crétin de Xème QUI UTILISE TOUS CES PSEUDO S et défendre ces voleurs !
    Auteur

    Ndiayde

    En Septembre, 2014 (12:47 PM)
    Quel traitre ce peul vous vous êtes sucré ensemble si Karim était encore Président tu serais sur ses bask encore
    Auteur

    Ngor

    En Septembre, 2014 (12:48 PM)
    Cette ordure de Cheikh ne croit même pas en ce qu'il avance. C'est un discours monté de toutes pièces. Il le regrettera un jour.
    Auteur

    @ngor Ou Xème

    En Septembre, 2014 (13:17 PM)
    c'est tout ce que tu trouves à dire ??
    Auteur

    Dz

    En Septembre, 2014 (13:54 PM)
    On était dirigé par une mafia
    • Auteur

      Sylvie Coly

      En Septembre, 2014 (14:39 PM)
      des propos tenus à la télé n'engagent que les téléspectateurs. mais devant un juge ça n'engage que l'auteur. laisse monsieur diallo tranquille, il est parti en prison pour un ami qui n'a même pas été capable de reconnaître qu'il a monté et financé ce petit journal. même des vendeurs de journaux ont des journaux. karim yow tamit, l'etat ne peut pas avoir tout faux à 100%. reconnais au moins cd media et an media, il n'y a pas de krim à tenir un journal. youssou ndour, bara tall et farba senghor l'ont fait avant toi. cheikh, ton karim vous a tous utilisés comme des pions. cela n'en valait pas la peine de toujours monter au créneau pour le défendre. karim est un ordure, une pourriture.
    Auteur

    ,

    En Septembre, 2014 (14:33 PM)
    Franchement, à lire la déposition de ce gosse je ne vois pas où est la traitrise. Il a fait six mois de prison pour rien. Foutez lui la paix. Je ne vois pas où il y a eu déballage. Au contraire, je le trouve même neutre. Payer seulement à 1 brique alors que les gars de TFM et RFM se tapent 4 ou 5 briques.
    • Auteur

      Ali Sane

      En Septembre, 2014 (14:56 PM)
      pourtant à sa sortie de prison, il avouait à un de ses amis sa surprise de voir, pendant les interrogatoires, kw se débiner et se défausser sur lui voulant lui faire porter le chapeau. d'où le crédit que j'accorde à ce qu'il dit ici.
      kou gneup touffli nak nga toy, que nous réserve la suite de ce procès avec le défilé des témoins à venir ?????
    Auteur

    Erd

    En Septembre, 2014 (14:48 PM)
    Sans blague on nous a toujours dit"peul dou mbok" cela se confirme de cas en cas;au départ il fait semblant d'être le plus loyal en suite il essaye d'être le meilleur des conseillers jusqu'à filtrer les visites ou bien colle sa bouche à ton oreille...Donc celui qui veut faire des affaires évite ton copain ou ami(e) peul à bon entendeur salut ...
    Auteur

    Layyyy

    En Septembre, 2014 (14:51 PM)
    heyyy heyyy heyyyy quel feuilleton . sew karim la walahii n m plai pas du tout c t un vrai satan et l4avenir nous edifiera incha allah

     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Tidiane Faye

    En Septembre, 2014 (15:15 PM)
    Pas de quoi fouetter un chat. Un journal qui n'a même pas fait 2 ans. Une responsabilité que Karim refuse d'endosser. Minable ce rejeton de Wade. Dire que Diallo a pris six mois de taule pour ça. Ce qui s'entête à aider Karim comprend jusqu'où il peut être ingrat et égoïste.
    Auteur

    Salam Ndiaye

    En Septembre, 2014 (15:42 PM)
    Il s'est est fallu de peu pour tu sois le mouton du sacrifice et tu serai a ton deuxième tabaski a rebeuss Karim ne te mérites pas. Et puis je trouve Pape Cheikh que ta déposition est neutre. Grand gentleman depuis la fac. Continue ta route.
    Auteur

    Mor

    En Septembre, 2014 (17:18 PM)
    Did moi qui the frequente je te dirai qui tu es qui est sa femme fatou thiam

    pas de commentaire
    Auteur

    Amir Ndoye

    En Septembre, 2014 (17:40 PM)
    À lire son audition il ne méritait même pas 24h de garde à vue. Victime collatérale
    Auteur

    Bab

    En Septembre, 2014 (17:59 PM)
    ce cheikh Diallo est vréma un traître de la pire espèce.
    Auteur

    Randy

    En Septembre, 2014 (18:34 PM)
    La question que tout sénégalais doit se poser est de savoir si ce monsieur etait ministre de la republique ou homme d'affaires gérant accessoirement un ministère de la republique. Comment les juristes qualifient cette situation? 
    • Auteur

      Jus

      En Septembre, 2014 (19:50 PM)
      conflit d'intérêts. mais bon au sénégal où la conscience citoyenne est peu développée un ministre peut tout se permettre, surtout s'il est fils de président.
    Auteur

    Amsata

    En Septembre, 2014 (20:04 PM)
    Aucune traîtrise ici et aucun déballage. Ce mec a dit la vérité aux juges sur ce qu'il sait d'un petit journal à deux balles. Sur tout le reste, il affirme ne rien savoir. Que voulez-vous ? Qu'il mente et se prenne 5 ans comme Pouye et les autres ? Non faut arrêtez jaloux et méchants...
    Auteur

    Sirey

    En Septembre, 2014 (21:35 PM)
    Mais où est le problème, Karim Wade n'a-il pas le droit de créer sa société? où est le rapport sur l'enrichissement illicite et cette société du nom de CD Média?
    Auteur

    Badou 101

    En Septembre, 2014 (21:45 PM)
    Cheikh Diallo, je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi ignoble que vous. Vous verrez, Karim sortira grandi de cette épreuve et toi le restant de ta vie sera amère car la trahison se paie chère. Ta femme, ta progéniture ne sont plus fières de toi sans te l'avouer. Plus jamais une personne n'aura confiance en vous meme au sein de ta propre famille. Vous appartenez à une petite race, vous l'avez démontré.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email