Jeudi 12 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Bibo Bourgi et Mamadou Pouye déboutés

Single Post
Bibo Bourgi et Mamadou Pouye déboutés

Propriétaires des sociétés Menzies Middle East and Arica SA (Mmea) et Aviation Handling services international limited (Ahsi), qui ont des filiales au Sénégal, Bibo Bourgi et Mamadou Pouye ont été déboutés par le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi). Ils avaient saisi cet organe, le 17 avril 2015, pour réclamer la condamnation de l’État du Sénégal pour la réparation de ce qu’ils considéraient comme un préjudice subi par leurs sociétés dans le cadre du procès de la traque des biens mal acquis.

Ils évaluaient le préjudice à 23,3 milliards de francs CFA. Ils réclamaient aussi 1,4 milliards, pour l’utilisation « indue » des investissements, matériels et autres actifs par l’administrateur provisoire de ces entreprises, 4,9 milliards pour combler la perte de parts de marchés dans des pays tels la Côte d’Ivoire, la Tanzanie et l’Arabie Saoudite, où le groupe est implanté, et 2,9 milliards pour la réparation du préjudice moral subi.

Sans compter qu’ils demandaient au Cirdi de condamner le Sénégal à payer l’intégralité des frais et dépenses liés à la procédure qu’ils ont déclenchée.

Ils n’ont pas été suivis. Au contraire. Le Cirdi a débouté Mmea et Ahsi. Dans son jugement, il dit : « Le tribunal n’est pas compétent pour connaître des demandes de Mmea et Ahsi. »

L’Observateur, qui a consulté le jugement, rapporte dans son édition de ce samedi que Menzies et Ahsi ont été condamnés à « supporter solidairement l’intégralité des frais de l’arbitrage, tels qu’ils seront notifiés par le Cirdi aux parties ». Le journal ajoute que les deux sociétés devront également supporter l’intégralité des frais de conseil de l’État du Sénégal, « soit un montant de 631 053 euros (431 millions 936 mille francs CFA).

Menzies et Ahsi sont considérés comme des biens de Karim Wade. Bourgi et Pouye étant selon l'accusation des prête-noms. Ils ont été condamnés en même temps que l’ancien ministre d’État. Ils ont recouvré la liberté à la faveur d’une grâce présidentielle, pour Bourgi, et d’une liberté conditionnelle, pour Pouye. Ce dernier, qui n’avait pas le droit de quitter le territoire national, a récemment obtenu la levée de cette restriction.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (10:37 AM)
    LA RUPTURE CHEZ MACKY SALL :





    - Le personnel du Port a doublé en moins de 4 ans : Cheikh Kanté recrute la fille de Niasse, celle de Sidiki Kaba, des conseillers sans bureau, des promotions inexplicables

    - Pour avoir enquêté sur le petit frère du président de la république et certains barons du régime APR, la Directrice de l’OFNAC relevée de ses fonctions ;

    -Ousmane SONKO, inspecteur des impôts et domaines , patron du parti politique PASTEF, suspendu de ses fonctions pour avoir dénoncé les délinquants financiers de la république (Youssou Ndour, assemblée nationale ...)

    - Inculpé et extrait de prison, El Hadji Seck Ndiaye Wade, responsable de l’APR nommé Pca du Fonds d'entretien routier autonome du Sénégal avec un budget de 500 millions

    - Gestion nébuleuse à la SAPCO : le jackpot de 52 millions FCFA de Youssou Ndour qui indispose le Palais

    -Refus de respecter les procédures sécuritaires, Mimi Touré débarquée d’un vol de Delta

    - Graves révélations de Ousmane Sonko : « L’Etat file un marché de gré-à-gré de 150 milliards à la société ‘’Envol immobilier’’ créée il y a 6 mois » par des pontes du régime

    - 12 milliards de dédommagement à Bictogo

    - Gaspillage : le Prodac dépense 40 millions pour des ... Tee-shirts

    -Scandale sexuel: Le ministre Arona Coumba Ndoffène Diouf accusé de “violence et tentative de viol”

    - Epinglé par l’Ofnac dans son rapport 2015, le Directeur du COUD détourne des centaines de millions

    - Couverture médiatique de la cérémonie d'inauguration de la Centrale du Cap des Biches : la Direction de la Communication de l'APIX "éclaboussée" par une affaire de 44 millions F Cfa

  2. Auteur

    Deug

    En Août, 2016 (13:01 PM)
    TOI ,anonyme No1, c'est comme si ceux qui te lisent sont des cons.disons des gens depourvus d'intelligence et de discernement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (15:03 PM)
      ne te fatigues pas. ils sont nombreux les idiots qui prennent les autres pour des idiots
    Auteur

    A. Mengue

    En Août, 2016 (13:32 PM)
    IL n'est pas compétent et vous voulez chier sur nous...Un tribunal qui n'est pas compétent, qu'il la ferme. Journalistes, Macky SALL ou Aliou SALL vous pompent comment? Combien? Vous êtes bas... ET Macky SALL et ses 8 milliards de patrimoine? er Aliou SALL et "pétro-tim"??? Vous êtes malhonnêtes, lâches et intellectuellement inutiles...
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (15:08 PM)
    Numéro 3 s'il te plaît, donnes nous le détail de l"affaire Petrotim ".Et ne nous répète pas les âneries de Seck, Haidara et Wade. Nous voulons des preuves, documents à l'appui, et les dispositions du code petrolier qu'Aliou Sall a violé.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email