Mardi 02 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

WikiLeaks : l'Equateur accorde l'asile politique à Julian Assange

Single Post
WikiLeaks : l'Equateur accorde l'asile politique à Julian Assange

Le ministre des affaires étrangères équatorien, Ricardo Patino, a annoncé, lors d'une conférence de presse jeudi 16 août, qu'il accordait l'asile politique au cofondateur de WikiLeaks Julian Assange, actuellement réfugié à l'ambassade équatorienne à Londres depuis près de deux mois.

Plus tôt dans la journée, le Royaume-Uni avait déclaré qu'il n'autoriserait pas le fondateur de WikiLeaks Julian Assange à quitter libre l'ambassade d'Equateur, selon une note du Foreign Office après une réunion la veille avec des membres du gouvernement équatorien à Quito.

"Nous devons être absolument clairs sur le fait que si nous recevions une demande de sauf-conduit pour M. Assange, après qu'il eut obtenu l'asile politique [de l'Equateur], ceci serait refusé, conformément à nos obligations légales", indique cette note confidentielle, dont le gouvernement équatorien a déjà fait état mercredi soir. La veille, l'Equateur avait ainsi dénoncé la menace des autorités britanniques de lancer un assaut contre son ambassade à Londres.

"Aujourd'hui [mercredi] nous avons reçu du Royaume-Uni la menace expresse et par écrit qu'un assaut pourrait être lancé contre notre ambassade à Londres si l'Equateur ne lui remet pas Julian Assange", a déclaré le ministre équatorien des affaires étrangères, Ricardo Patino, lors d'une conférence de presse à Quito. "L'Equateur rejette de la manière la plus énergique la menace explicite" britannique, a-t-il affirmé.

Suivez la situation devant l'ambassade équatorienne à Londres en direct ici.

La justice britannique avait auparavant donné son feu vert à son extradition vers la Suède où la justice veut le juger pour viol et agression sexuelle. Le Foreign Office a ainsi répété mercredi que la Grande-Bretagne était "déterminée" à l'extrader. "Le Royaume-Uni a l'obligation légale d'extrader M. Assange vers la Suède (...) et nous restons déterminés à remplir cette obligation", a affirmé un porte-parole du Foreign Office. La police britannique gardait jeudi matin toutes les issues de l'ambassade d'Equateur.

"VIOLATION DE LA CONVENTION DE VIENNE"

Julian Assange, un Australien de 41 ans, est suspecté par la justice suédoise de viol et d'agression sexuelle. Il n'a pas été mis en examen, et est pour l'instant recherché comme témoin. Depuis le 19 juin, il est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres, où il a déposé une demande d'asile politique, pour éviter son extradition vers la Suède.

Le fondateur de WikiLeaks dit redouter d'être transféré dans un second temps aux Etats-Unis pour y répondre d'espionnage après la divulgation par son site de 250 000 télégrammes diplomatiques américains.

Selon le chef de la diplomatie équatorienne, "la position qu'a adoptée le gouvernement de Grande-Bretagne est inadmissible, tant du point de vue politique que du point de vue juridique". "Une entrée non autorisée dans l'ambassade d'Equateur serait une violation flagrante de la Convention de Vienne" sur les missions diplomatiques, a déclaré M. Patino. Londres pourrait justifier une telle intervention par une loi de 1987 sur les statuts des locaux consulaires et diplomatiques qui permet de lever l'immunité d'une ambassade sur le sol britannique. Une porte-parole de WikiLeaks, Kristinn Hrafnsson, a déclaré que la menace d'une intervention dans l'ambassade équatorienne à Londres était "extrêmement sérieuse" et que les avocats d'Assange rejetaient sa légalité. Un appel à manifester devant l'ambassade a été lancé sur le réseau social Twitter.



2 Commentaires

  1. Auteur

    Senebazar.com

    En Août, 2012 (13:55 PM)
    Achetez et Vendez sur senebazar.com
    Top Banner
  2. Auteur

    Aben

    En Août, 2012 (20:02 PM)
    La légalité, l'immunité diplomatique l'Occident impérialisto-colonialiste n'en à rien à faire tant que cela concerne les petits pays sous développés ou en voie de l'être. Avec nous, c'est la loi du plus fort, la force brute, la diplomatie du canon ce langage leur est commun...

    Les sous-marins de Thatcher pour confisquer les Iles Malouines à l'Argentine, les "abracadabrantesques "mensonges de Bush et de Blair pour casser Saddam et l'Irak et s'approprier leur pétrole, les yeux mi-clos de Mitterrand tandis que l'on découpait du Tutsie au kilog, les combines de Sarkozy qui enrôla le sinistre Wade pour aller assassiner Khadafi, les missiles de Sharon et Nethanyaou et les colonies pour écraser la Palestine etc...Tel est leur crédo pour nous maintenir sous leurs bottes ad vitam aeternam...

    Ils ne jugeront pas ces assassins responsables des centaines de milliers de morts et au nom de leur conscience de confort à deux vitesses, ils veulent tordre la main à l'Afrique pour juger un autre assassin, Hissène Habré. Avec leur TPI qui sait cibler ses justiciables largement dans nos rangs, ils évitent à mort-c'est le cas de le dire-de voir d'autres meurtriers que ceux qu'ils veulent voir. On se souvient des guignols d'une cour de justice belge qui se démène des quatre fers pour juger Habré, alors qu'il a suffit d'un petit toussotement d’Israël et d'un froncement de sourcils des Êtats-Unis pour qu'elle raye du jour au lendemain de sa liste, ARIEL Sharon, massacreur à Sabra et Chatilla de centaines de femmes et d'enfants palestiniens . Et aujourd’hui , ils exportent leur combat contre le terrorisme sur notre continent, offrant le Nord Maili à Al Quaida , avec la complicité de l'Arabie Saoudite et des Emirs pétroliers qui financent ces combattants et leur offrent un territoire dans le Nord Mali et pourquoi pas demain toute l'Afrique de l'Ouest , en manipulant l'OCI ,pour que leurs petro-dollars soient sécurisés et qu'ils aient la Paix chez eux en échange.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Aben

      En Août, 2012 (20:23 PM)
      (suite)
      ...arilel sharon, massacreur de centaines de femmes et d'enfants palestiniens à sabra et chatilla et auhourdhui, ils "exportent" ou codifient "leur lutte " contre le terrorisme sur notre continent, en offrant le nord mali à al qaida, avec la complicité active et financièrement déterminante de l'arabie saoudite et des Émirats du golfe, le nord mali-et demain toute l'afrique de l'ouest ?-qui manipulent à mort l' oci avec la complicité 5inconsciente ?) de plusieurs pays africains dont le nôtre qui creusent leur propre tombe, pour avoir en échange la paix dans leurs royaumes et la sécurisation de leurs pétro-dollars.
      et aujourd’hui assange est pourchassé à mort pour avoir révélé toutes leurs combines, tous leurs mensonges, toutes leurs manipulations et à ce niveau, pour leur vengeance, ce n'est pas l'ambassade d'un minuscule pays l’Équateur, qui leur barrera la route...ils ont déjà massacré pour largement moins que ça...
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email