Jeudi 25 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

“La situation a basculé”: le soutien à Israël isole les États-Unis sur la scène internationale

Single Post
“La situation a basculé”: le soutien à Israël isole les États-Unis sur la scène internationale
“L’Amérique est de retour!”: trois ans après cette promesse pleine d’enthousiasme du président Biden, l’image des États-Unis sur la scène internationale est à nouveau secouée par son soutien indéfectible à Israël dans sa guerre contre le Hamas.

La première puissance économique mondiale est timidement sortie de son isolement vendredi, en décidant de ne pas bloquer un texte au Conseil de sécurité exigeant l’acheminement d’une aide humanitaire “à grande échelle” dans le territoire palestinien. Contrairement à certains de leurs plus proches alliés -- le Royaume-Uni, la France et le Japon ont voté en faveur de la résolution -- les États-Unis se sont abstenus. Seule la Russie a fait de même.

Biden serrant Netanyahu

Une semaine plus tôt, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, les États-Unis n’ont eu que l’Autriche et la République tchèque comme partenaires européens lorsqu’ils se sont opposés à un cessez-le-feu. La situation provoque un malaise grandissant.

“La façon dont tout cela est perçu dans le reste du monde, c’est que les États-Unis se préoccupent des Israéliens, des Ukrainiens”, mais qu’ils se soucient beaucoup moins des populations qui ne sont pas occidentales, note Leslie Vinjamuri, du cercle de réflexion londonien Chatham House.

Contrairement à son prédécesseur Donald Trump, qui soutenait Israël sans réserve, le président Biden a plus d’une fois perdu patience avec son allié historique, au point d’étaler publiquement ses divergences avec le gouvernement conservateur de Benjamin Netanyahu.

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a exhorté le monde à rediriger son indignation vers le Hamas, dont les combattants ont attaqué Israël le 7 octobre, tuant environ 1.140 personnes, en majorité des civils, selon un décompte de l’AFP réalisé à partir du dernier bilan israélien et enlevé quelque 250 personnes.

En riposte, Israël a juré de détruire le mouvement islamiste et pilonne sans relâche Gaza, où au moins 20.258 personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été tuées et plus de 53.000 blessées, selon un dernier bilan du gouvernement du Hamas.

Les responsables de l’administration américaine répètent aussi que les pressions exercées en coulisses portent leurs fruits, Israël ayant accepté de laisser entrer du carburant, de rétablir l’accès à l’internet et d’ouvrir les points de passage vers Gaza.

Mais ce double récit de Joe Biden “serrant Netanyahu dans ses bras, tout en pressant discrètement” Israël, n’a pas été crédible très longtemps, estime Leslie Vinjamuri.

“Parti pris total”
Selon un sondage publié fin novembre mené auprès de publics arabes, 7% seulement estiment que les États-Unis ont joué un rôle positif dans la guerre entre Israël et le Hamas.

La réputation de Washington s’était déjà sérieusement dégradée après l’invasion de l’Irak il y a vingt ans.

Mais jusqu’à peu, “l’Amérique surfait encore sur cette image d’un pays incarnant (...) la démocratie, les droits humains, la liberté d’expression... autant de valeurs dignes du fameux rêve américain”, souligne Munqith Dagher, à la tête de l’organisation qui a mené le sondage, Al Mustakilla.

Le déluge d’images crues provenant de Gaza, repartagées en masse sur les réseaux sociaux, “a vraiment fait basculer la situation”. Il a montré aux Arabes le “parti pris total des États-Unis pour les Israéliens et leur non-respect des droits humains des Palestiniens”, estime-t-il.

Les premiers à profiter de ce basculement de l’opinion publique ont été la Chine et la Russie et, de manière plus frappante, l’Iran. La Chine a nettement musclé ses efforts diplomatiques dans la région, mais l’administration Biden a mis Pékin au pied du mur en l’exhortant à user de son influence auprès de Téhéran pour mettre fin aux attaques récentes des rebelles Houthis du Yémen contre des navires commerciaux en mer Rouge.


9 Commentaires

  1. Auteur

    King

    En Décembre, 2023 (18:38 PM)
    Merci très chers commentateurs, rien à ajouter 
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2023 (20:00 PM)
    Le gouvernement sénégalais rugit quand les militaires prennent le pouvoir au niger, sans effusion de sang. Il reste muet et continue de collaborer avec Israël quand ce pays organise un genocide qui a déjà fait près de 25 mille morts et plus de 15 mille disparus...c'est à ne rien y comprendre...par notre silence et notre coopération, nous soutenons un regime raciste et genocidaire, un regime d'apartheid criminel et irreductible...pour ceux qui nous gouvernent, la vie d'un palestinien ne vaut sans doute pas grand chose... c'est triste
    {comment_ads}
    Auteur

    En Décembre, 2023 (20:24 PM)
    Au cas où cela vous aurait échappé l'Amérique ne soutient pas Israël. En réalité ce sont les juifs qui contrôlent la Maison Blanche. Depuis des décennies les différentes administrations américaines n'ont en réalité été que des instruments au main des sionistes. Ceci expliquant cela il n'est point besoin de rappeler qu'aux USA le véritable pouvoir c'est à dire économique financier et médiatique est aux mains des juifs. Nous sommes bizarrement dans le même contexte qui a prévalu dans les années 1930 et et pendant laquelle Adolfe Hitler a pris le pouvoir, période pendant laquelle surtout en Allemagne les juifs avaient pris le pouvoir économique et financier pratiquaient l'usure et enfoncaient les allemands dans la pauvreté. Quelque de pire que la Naqba devrait bientôt s'abattre sur Israël les juifs les sionistes et leurs suppôts. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Décembre, 2023 (20:51 PM)
    Le sionisme est un cancer qui se méthastase , et Theodor Herzl et Daved Ben Gourion,des monstres inhumains fils de rescapés de l holocauste.

    Hitler avait raison de vouloir exterminer ces nuisibles.
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Ousmane

    En Décembre, 2023 (00:00 AM)
    Prenez cette photo a temoin. Elle est prise a la face du monde, entre deux hommes, qui expriment leur grande proximite et font signifier la solidite des liens qui les unissent.

    Deux vieillards, lies par la durete de coeur, la mechancete, et l'impitoyabilite qui caracterisent la communaute qu'ils partagent. Deux demons dans les corps d'humains qui, des leur mort qui surviendra sous peu, seront associes et memes jumeles dans les flammes ardentes de l'enfer, pour y subir eternellement les supplices insurmontables de saqqar. Ils y souhaiteront la mort, et la supplieront de ravir leur ame, mais rien, ils ne la trouveront guere, malgre leur rude sort qui s'eternisera.

    De ce fait, le monde entier saura a quel point leurs liens fraternels sont rigides, a quel point ils sont solidaires l'un envers l'autre, a quel point leur soutien mutuel est inconditionnel, a quel point leur amitie est inebranlable, et leur solidarite indefectible.

    Leur sort est scelle tandis qu'Allah reste aux aguets, patient et imperturbable. Wallahou bil mirsaad!
    Top Banner
    Auteur

    En Décembre, 2023 (01:01 AM)
    Une roquette bien ajustée aurait fait et bien fait l'affaire ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Décembre, 2023 (01:38 AM)
    Isolation? C'esr exactment ce que la moitie des americains veulent, ce que Donald Trump voulait, ce qui actuellemnt arrange les Americains qui n'ont pas besoin du reste du monde.... C'est le reste du monde qui a besoin des ameicains a l'image de l'ONU qui ne pourra pas survivire financierement sans les americains. 

    C'est pourquoi aucun pays ne leve le petit doigt contre ces americains depuis le debut de la guerre. Personne ne fera rien parce qu'ils ont tous besoin des americains d'une facon ou d'une autre.

    Au Senegal, si les Americains voulaient immigrer qui voulait, 75% de la population partira...
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    En Décembre, 2023 (07:58 AM)
    Les succès de Zelensky et de l'Ukraine ont disparu. Maintenant c'est Israël qui commence à perdre son traditionnel soutien aveugle et obligé d'une certaine presse. 

    Les actuels ravalements de vomissures de la presse sont dus à l'incapacité de lire, au bon moment, le réveil du monde. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Drôle

    En Décembre, 2023 (11:18 AM)
    L'Afrique intervient sur les réseaux sociaux 🤥 les bokassa et Amine Dada donnent leurs opinions 
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email