Samedi 25 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Documentaire sur les talibés : La CNN vilipende le Sénégal

Single Post
Documentaire sur les talibés : La CNN vilipende le Sénégal

Après la BBC qui a ébruité "le scandale Petro-Tim à 10 milliards de dollars" qui continue de polluer le climat politico-social dans notre pays, c'est au tour de la célèbre chaine de télévision américaine CNN de vilipender, à travers un documentaire qui sera diffusé demain, le Sénégal dans le monde.

Selon Les Échos qui donne la nouvelle dans sa parution de ce vendredi, ce documentaire sur la situation des enfants talibés au Sénégal risque de faire beaucoup de bruits et impacter négativement sur l'image de notre pays et lui coûter des restrictions sur certains financements internationaux.


Article_similaires

41 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (14:43 PM)
    Senegal kaay amoul joom, seul pays au monde aussi archaique

    quelle honte
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (16:24 PM)
      au temps de wade, une chaîne française (a2, je crois ) avait fait un documentaire sur la mendicité à mbour et les services que subissaient les talibes par leurs marabouts. avec des images choquants. a tel point de vue sur le pr était noir de colère qu'aucun service de sécurité n'a vu vent de ce tournage de cette télé qui a débarqué au sénégal ni vu , ni connu. pareil avec cnn. comme quoi , de grosses failles existent a propos de la porosité de nos frontières, dans un monde devenu très dangereux .
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (14:44 PM)
    bien fait pour ce pays d'hypocrite comment supporter de voir des enfants traiter pareil
    • Auteur

      Reply_authorsecou

      En Novembre, 2019 (18:46 PM)
      tous les dirigents sont dans les faux gamou avec leur grand bou-bou, ils vont bien manger.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:49 PM)
    Ah les milliards de adiya et l'argent des campagnes électorales pouvaient bien servir a atténuer ce fléau. Dommage pays de merde

    • Auteur

      Jack Off All

      En Novembre, 2019 (13:33 PM)
      qui reçoit cette manne???? soyons honnêtes: lesdites associations défenseurs de droits divers, roulent en 4/4, habitent des r+, les magasins d'une certaine classe sont pleins à craquer... tout le monde se sert de la situation des vulnérables....
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:49 PM)
    Et si la CNN nous parlais des milliers de SDF Americains qui vivent dans les rues , sous les ponts et stations américains. Maintenant des énergumènes vont nous sortir des bêtises avec l'argent sale des "ONG" marron pour occuper les plateaux télés. Pensez y. Nous avons nos enfants de la rue mais eux sont ils solidaires avec leurs compatriotes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:52 PM)
      saway ne compare même pas eux ils sont développés et 90% des sdf sont des drogués ou repris de justice ou des émigrés. ici ce sont des écartés du système et la moyenne d'âge est de 5ans labas c'est 40ans.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:57 PM)
      mais ils sont des adultes ces sdf.il y en a meme ceux qui choisi de vivre dans les rues.beaucoup d entre eux refusent d etre aider et preferent cette vie.les enfants ne sont pas dans les rues aux etats unis.peut etre dans certains pays africains comme le senegal,asiatiques comme l inde,sudamericains comme bresil etc...
    • Auteur

      Majeur

      En Novembre, 2019 (15:56 PM)
      eux ils sont majeurs , aus usa, alors qu'au sénégal ce ne sont que des pauvres petits enfants maltraités par des gens inhumains.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (16:23 PM)
      tu es un ignare, ignoble.
      c'est le commentaire le plus bête de l'année 2019.
      seneweb vous pouvez le décorer.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (18:15 PM)
      votre réponse révèle une grande malhonnêteté, et ce n'est pas parce qu'aux États-unis d'amérique il y a des sdf que leurs chaînes de télévision doivent s'interdire de traiter de sujets aussi graves que l'exploitation éhontée de pauvres gamins maltraités au nom d'une religion importée.est,ce que les arabes qui ont imposé l'islam en afrique noire ont des talibé chez eux ?non! vous avez pris le pire de ce que les arabes vous ont inculqué,et c'est bien pour cette raison que notre pays ne se développera jamais !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:53 PM)
    L'ETAT DOIT INTERDIRE LA MENDICITÉ ! POURQUOI AVOIR DES MARABOUTS. 99% DES TALIBES MENDIANTS NE SAVENT PAS RÉCITER FATIYA. LES ADULTES MENDIANTS AUSSI VENANT DE LA SOUS RÉGION DOIVENT ETRE RAPATRIES.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:56 PM)
    Ce système nio indi mendicité bi dakh louniou yor dem serigne mouni sarakhel gua diokh talibe tok. Badola rek ak ces marabouts qui construisent des mosquées a coût de milliards bayilen fi niouy khouler
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (16:59 PM)
      borom mosquée à cout de milliards n'a pas de talibés dans la rue.
      ay milliards lay def cii ay daaram
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:58 PM)
    Un enfant ne vivra jamais dans la rue aux USA, et puis ce sont les ratés qui y vivent et des fois ils le choisissent
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:58 PM)
    Que CNN nous parle des carnages au niveau de certains établissements scolaire perpétrés par des américains qui ont été bien éduqués et encadrés par leur gouvernent. Des manquements ça existe dans tous les pays du monde. alors basta
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (16:47 PM)
      va te faire foutre imbécile. je ne comprends pas comment certains sont aussi insensibles aux traitements réservés a ces pauvres enfants talibés.
    Auteur

    Babacar

    En Novembre, 2019 (15:06 PM)
    La CNN a oublié de dire que les états-unis d'amérique n'ont pas ratifié la convention internationale sur les droits des enfants.

    Elle a oublié de dire aussi que les états-unis d'amérique et Israël n'ont pas ratifié le traité de Rome et qu'aucun américain ou israélien ne peut être jugé par la CPI fut-il un grand criminel de guerre. Qu'elle aille demander aux américains de balayer leur propre porte avant de s'ériger en donneurs de leçons.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (15:20 PM)
      on s'en fout! qu'ils aient ratifié ou non, ils n'ont pas d'enfants dans les rues! katelen ndéyame baayi faire des comparaisons qui ne tiennent pas la route. les talibés au sénégal c'est une honte et ceux qui défendent la situation des talibés n'ont pas d'enfants talibés. le sénégal mérite d'être humilié devant le monde entier!
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (16:57 PM)
      des complexés senegalais .nous sommes tous responsables de cette mendicité par manque de solidarité et par égoïsme. combien ont tourné le dos à leur famille les délaissant sans ressource obligeant certaine pères ou mères de laisser les enfants mendier. vous les dépassez dans la rue sans pitié pour eux ni compassion mais il suffit que cnn ou autres parlent du problème pour voir ces déserteurs de familles se meprisent
      les nécessiteux dans ce concert de réprobation. .on a tout cpmpris
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (18:29 PM)
      la mendicité des enfants est un business tres.florissant .les majorité des enfants quittent les regions périphériques ( kolda , fouta , tamba et même diourbel) pays limitrophes ( mali , guinée bissau et conakry).

      moi je trouve pour apprendre le coran on a pas besoin d'amener un enfant de 5 ans dakar et nous savons tous que ces enfants passent cherchent ade l'argent pas le savoir.
      mais un etat malade ne peu ne fera rien. une loi appliquée aurait suffit pour y mettre fin et ces hurleeurs de marabouts / association des maitres coraniques sont des truands de classe a.
    Auteur

    Pas Surprenant

    En Novembre, 2019 (15:13 PM)
    Quant tu les entend expliquer les raisons de la Mandicité de ces enfants dite "talibé" qui sillonnent les quartiers pieds,tu les offres des sasandales neufs le lendemain tu les croisent encore pieds nus ,c'est le début de la perversion et de la dévalorisation de ce sentiment qu'on appelle "dignité " en rappelant quelques cas de réussite qui n'ont rien à voir avec le "Dara" dont tout ces maux servent d'alibi de justification. Aucun n'individu digne ne doit accepter la mendicité comme moyen de substances, hélas c'est banalisé de nos jours, autrefois vous ne verrait jamais un Diola Mandiant ,en casamance même les handicapés vivaient dans leur famille et participaient aux travaux champêtre et rizières, les greniers demeuré pleins jusqu'au mois de juillet, d'août d'où le fameux terme "madi oute" (Moi d'Août ) période de ravitaillement de farine "semoule "par l'état en guise vivre de soudure sous feu le Président Senghor. ces phénomènes de Mendicité ont connu de l'ampleur avec cette nouvelle génération de" Marabout citadin "avec plusieurs femmes en charge et et des talibé qui autrefois travaillez avec leur maître dans les champs pour constituer leur réserve de nourriture. Rendons à l'homme sa véritable place dans la société. Arrêtons de faire des "Montres "
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:28 PM)
    Le problème de nos enfants mendiants dans nos rues est un phénomène connu et reconnu comme grave. Ce n'est pas pour rien que le Président Macky SALL et son gouvernement ont fait des Conseils de ministres sur la question. C'est hallucinant et cela fend le cœur de voir les enfants mendiants, dans le silence, sans chaussure, dans nos rues. Lorsque mon propre fils fait son petit malin sur une crème glacée que je lui refuse ou un hamburger, je pointe aussitôt du doigt, dans les rues de kaolack un enfant mendiant qui visiblement n'a pas son papa â ses côtés. Mais croyez-moi, même mon fils voit que quelque chose d'anormal arrive aux talibés. Et cela fend le cœur. Les enfants talibés, c'est une partie de nous-mêmes et sont dans la relève de demain. Il y a de quoi désespérer au vu du sort qui leur est réservé. L'État doit régler définitivement ce phénomène comme il avait fermé les internats!
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:28 PM)
    Le problème de nos enfants mendiants dans nos rues est un phénomène connu et reconnu comme grave. Ce n'est pas pour rien que le Président Macky SALL et son gouvernement ont fait des Conseils de ministres sur la question. C'est hallucinant et cela fend le cœur de voir les enfants mendiants, dans le silence, sans chaussure, dans nos rues. Lorsque mon propre fils fait son petit malin sur une crème glacée que je lui refuse ou un hamburger, je pointe aussitôt du doigt, dans les rues de kaolack un enfant mendiant qui visiblement n'a pas son papa â ses côtés. Mais croyez-moi, même mon fils voit que quelque chose d'anormal arrive aux talibés. Et cela fend le cœur. Les enfants talibés, c'est une partie de nous-mêmes et sont dans la relève de demain. Il y a de quoi désespérer au vu du sort qui leur est réservé. L'État doit régler définitivement ce phénomène comme il avait fermé les internats!
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:28 PM)
    Le problème de nos enfants mendiants dans nos rues est un phénomène connu et reconnu comme grave. Ce n'est pas pour rien que le Président Macky SALL et son gouvernement ont fait des Conseils de ministres sur la question. C'est hallucinant et cela fend le cœur de voir les enfants mendiants, dans le silence, sans chaussure, dans nos rues. Lorsque mon propre fils fait son petit malin sur une crème glacée que je lui refuse ou un hamburger, je pointe aussitôt du doigt, dans les rues de kaolack un enfant mendiant qui visiblement n'a pas son papa â ses côtés. Mais croyez-moi, même mon fils voit que quelque chose d'anormal arrive aux talibés. Et cela fend le cœur. Les enfants talibés, c'est une partie de nous-mêmes et sont dans la relève de demain. Il y a de quoi désespérer au vu du sort qui leur est réservé. L'État doit régler définitivement ce phénomène comme il avait fermé les internats!
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:28 PM)
    Le problème de nos enfants mendiants dans nos rues est un phénomène connu et reconnu comme grave. Ce n'est pas pour rien que le Président Macky SALL et son gouvernement ont fait des Conseils de ministres sur la question. C'est hallucinant et cela fend le cœur de voir les enfants mendiants, dans le silence, sans chaussure, dans nos rues. Lorsque mon propre fils fait son petit malin sur une crème glacée que je lui refuse ou un hamburger, je pointe aussitôt du doigt, dans les rues de kaolack un enfant mendiant qui visiblement n'a pas son papa â ses côtés. Mais croyez-moi, même mon fils voit que quelque chose d'anormal arrive aux talibés. Et cela fend le cœur. Les enfants talibés, c'est une partie de nous-mêmes et sont dans la relève de demain. Il y a de quoi désespérer au vu du sort qui leur est réservé. L'État doit régler définitivement ce phénomène comme il avait fermé les internats!
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:28 PM)
    Le problème de nos enfants mendiants dans nos rues est un phénomène connu et reconnu comme grave. Ce n'est pas pour rien que le Président Macky SALL et son gouvernement ont fait des Conseils de ministres sur la question. C'est hallucinant et cela fend le cœur de voir les enfants mendiants, dans le silence, sans chaussure, dans nos rues. Lorsque mon propre fils fait son petit malin sur une crème glacée que je lui refuse ou un hamburger, je pointe aussitôt du doigt, dans les rues de kaolack un enfant mendiant qui visiblement n'a pas son papa â ses côtés. Mais croyez-moi, même mon fils voit que quelque chose d'anormal arrive aux talibés. Et cela fend le cœur. Les enfants talibés, c'est une partie de nous-mêmes et sont dans la relève de demain. Il y a de quoi désespérer au vu du sort qui leur est réservé. L'État doit régler définitivement ce phénomène comme il avait fermé les internats!
    Auteur

    L'extremiste

    En Novembre, 2019 (15:32 PM)
    Quoi ? Quoi les gars ? C'est un mensonge ce qui se dit dans le reportage ? Fermez votre patriotisme hypocrite et disons nous la vérité sur la déshumanisation des enfants dont les responsables sont :

    -les parents qui n'ont rien et qui enfantent comme des chiens.

    - les soit disant marabouts esclavagistes qui préfèrent faire mendier l'enfant plutôt que de demander une mensualité pour son son instruction.

    -les gouvernements successifs qui irresponsables ceddent en permanence aux chantages des maîtres coraniques qui les reprochent de combattre l'islam.

    Enfin nous tous la population qui par notre inaction, notre déni coupable participons à la souffrance des enfants.
    Auteur

    Objet Cassé

    En Novembre, 2019 (15:39 PM)
    Il était temps. L'ONU devrait se mêler de cette affaire. Un grand débarquement militaire onusien sur Dakar et autes villes pour libérer définitivement ces enfants serait salutaire. Visiblement l'état sénégalais est impuissant car soumis aux marabouts comme les maitres de ces taalibés.
    Auteur

    Fernient

    En Novembre, 2019 (15:47 PM)
    En fait nous dépensons toute notre nrj pour de grandes causes ( religion, lutte contre la France, le cfa, patriotisme etc...) pour éviter de nous occuper du réel: notre quotidien, les embouteillages, le désordre, les hôpitaux, les talibés qui ne sont que des esclaves modernes,...

    et pour se rassurer on se répète que Sénégal mo dakh ci rew yi et que mag you bakh gnio fa teud...

    un jour il va falloir être sérieux et arrêter de fuir la réalité. On peut bien pratiquer sa religion chez-soi sans fioriture et se mettre au travail.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:54 PM)
    AH AH AH AH ! OU SONT LES JAMRA DE MAME MATAR GUEYE ET LES GENS QUI PASSENT TOUT LEUR TEMPS À CRITIQUER ET QUI ESQUIVENT LA QUESTION DE LA MENDICITÉ DES ENFANTS.

    C'EST UN VÉRITABLE BUSINESS AU SÉNÉGAL.

    LES PAUVRES PETITS QUI N ONT PAS DEMANDÉ À NAÎTRE SONT EXPOSÉS À TOUTE SORTE DE DANGER. PÉDOPHILIE MEURTRE ENLÈVEMENT SACRIFICE.

    CE SÉNÉGAL EST UN VRAI PAYS D HYPOCRITES
    Auteur

    Volai414

    En Novembre, 2019 (16:01 PM)
    ET NOUS OSONS FAIRE LES SURPRIS ?

    Nous n’allons tout de même pas croire que nous, sénégalais, sommes les seuls occupants de ce grand village qu’est devenu le monde où tout se sait et dans lequel l’information circule avant même la naissance du fait quelle concerne. Le scandale des modou-modou exploités par leurs marabouts en avait heurté quelques uns mais rien n’a changé dans nos pratiques.

    Dans notre pays, il est admis ce qui n’est ni plus ni moins que de l’exploitation des enfants sans défense : les talibés. Je ne parle pas de religion mais seulement de pratique exercée sur ces enfants. Pour une Nation noire, qui continue de condamner l’esclavage subie par les noirs, comment ne pas avoir honte d’infliger le même sort à ses propres enfants. Travail obligatoire avec production obligatoire et maltraitance, c’est exactement ce que subissaient les anciens esclaves. La différence est que les anciens esclaves étaient le fruit d’une vente là où les talibés sont celui d’un don. Oui les parents donnent leur progéniture à des sadiques. Ne jouons pas la surprise lorsque d’autres qui se veulent plus humains se saisissent de nos tares pour nous couvrir de la honte que nous méritons pour l’avoir fabriquée nous-mêmes. Si vous saviez la honte que j’éprouve quand je suis interrogé sur ce phénomène en Europe !

    Tant que nous n’aurons pas les couilles (excusez mon emportement) d’en faire un délit, le sort des talibés sera raconté par d’autres qui aiment leurs enfants en tant que nation. Pour avoir grandi et vécu avec des talibés, je bénis le ciel d’avoir eu une famille qui m’a épargné leur sort.

    Nous pourrons toujours cracher sur les ONG et autres pour divers motifs mais sur le présent sujet ils ont raison sur toute notre Nation qui est la seule fautive. NOTRE NAUFRAGE EST COLLECTIF !

    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (16:44 PM)
      tout est dit. rien à ajouter. quand un laissez-aller en est devenu pis-aller ce n'est que logique. le sénégal est devenu l'attraction des damnés de la terre ou ce qui font semblant de l'être. le plus révoltant est que ce laissez-aller profite aussi à un nombre croissant de non-sénégalais y compris des talibés dont certains viennent de gambie, mali et de guinée bissau. un vrai foutoir.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:05 PM)
    OUI SAUVONS CES ENFANTS !!! PLUS JAMAIS ÇA LE GOUVERNEMENT DOIT FAIRE QUELQUE CHOSE.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:07 PM)
    AU NIGERIA AUSSI 209 ENFANTS TROUVE DANS UNE ECOLE CORANIQUE TORTURE EST TRAITE PIRE QU'UN ANIMAL VOUS ETES UNHUMAIN LES AFRICAINS.
    Auteur

    Crime Contre L'humanité

    En Novembre, 2019 (16:08 PM)
    L' ONU devrait se pencher sérieusement sur ce fléau qui touche le Sénégal, car s'agissant là d'êtres humains, des enfants de surcroit, réduits à l'esclavage. Or, l'esclavage est un crime contre l'humanité. Vraiment quand je vois ça , j'ai honte d'être sénégalais. Les marabouts , les maitres coraniques, les imams, les musulmans du Sénégal, peuvent gérer ce problème mais ils ne réagissent pas. Donc , aux États étrangers de fermer les robinets afin d'obliger l’État du Sénégal à régler ce problème en urgence car c'est vraiment honteux . Bravo aux journalistes de la CNN. La question pourquoi on a toujours besoin des autres pour gérer nos problèmes. Là , il s'agit quand même de l'esclavage des enfants. Arrêtons de nous faire honte.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2019 (16:11 PM)
    Il existe trop de tard dans notre société et pourtant personne n'en parle.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2019 (16:11 PM)
    Il existe trop de tard dans notre pays et pourtant personne n'en parle.
    Auteur

    Us

    En Novembre, 2019 (16:33 PM)
    une fois je parlais a ma mere au senegal et j ai entendu un bruit puis le l' ai demande qu es ce qui se passer elle m' a di que c' etait un talibe qui etait entre dans le salon pour demander a manger, boire et de l argent. puis je l' ai direct que ils sont tous complises parcequ elle savent que ses enfants endurents et les gens continuent a leur donner de l argent. elle m' a dit oui en effect ses marabouts louent les enfants au village et viennet a dakar pour faire fortune. Donc je l ai di de plus rien rien donner a ses enfants un jour le gouvernment, les parents des enfants et les marabouts vont trouver une solution. pour moi c' est le marabout lui meme qui doit sortir et mandier
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (17:06 PM)
      en effet, c'est purement et simplement un business! il n'y a aucune religion dans cette honteuse pratique. c'est une honte! pays d'hypocrites!
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (20:22 PM)
      effectivement, c'est être complice que de donner de l'argent à un talibé. moi cela fait un moment que je n'aide aucun talibé. je ne veux participer aucunement au maintien du système.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:52 PM)
    Nous avons des grands probleme au Senegal pas 1 mais des problemes.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:43 PM)
    Le matin, de bonne heure, lorsque je croise ces enfants mendiants sales,portant des haillons,pieds nus, frissonnant de froid,je me demande si ces marabouts et maîtres-coraniques sont des humains ayant un cœur parceque aucun parent ne laissera ses propres enfants dans ces conditions pitoyables.

    Et c'est écoeurant que certaines personnes essaient de faire la comparaison avec les clochards dans les rues en Europe.Osons toucher du doigt cette plaie (ce phénomène d'enfants-talibés ) même si ça fait et fera toujours mal à ceux qui en profitent pour s'enrichir.Non à la mendicité des enfants car leur place est à l'école et non dans la rue !!!!!
    Auteur

    Ndumbe

    En Novembre, 2019 (17:58 PM)
    MERCI THANK U CNN .AT LAST,,,,,
    Auteur

    En Novembre, 2019 (18:04 PM)
    OU EN SOMMES NOUS AVEC L'histoire des daras modernes ? L'un de ses objectifs n'etait -il pas de lutter contre la mendicite des enfants en appuyant les enseignants coraniques et mettre un peu d'ordre dans cet ensignement ou n'importe qui peut se reclamer serigne dara? Actuellement certains de ces serignes en quittant le village ,des parents lui confient qui un voir deux ou trois enfants en fonction de la taille de la famille.le serigne vient faire son "norane" en ville et pendant toute la saison seche les enfants ne font que mendier.De retour au village, chaque parent vient reclamer sa part du yalwane .chacun recevra en fonction du nombre de fils confie au marabout.A mbour la plupart de ces talibes viennent du saloum et du djolof et squattent des batiments en construction sans portes , ni fenetres et y vivent dans des condition excecrables...Moi qui pensais qu'avec la mort des dix talibes de la Medina brules vifs l'etat allait prendre ses responsabilites pour trouver solutions au phenomene ,mais touss...il a peur de ceux qui disent daniouye khekh dine, comme si dine rime avec reduire des enfants a l'esclavage..
    Auteur

    En Novembre, 2019 (18:29 PM)
    Moi je suis effaré quand je passe à Thies et voit le nombre d’enfants dans les rues et qui vous interpellent à chaque cinq mètres. Ils sont si nombreux!!! L’état démissionné.
    Auteur

    Sénégalais

    En Novembre, 2019 (19:00 PM)
    Ces reportages choquants reviennent par cycle de 2, 3, 4 voir 5 ans mais que faisons nous concrètement en dehors de nous émouvoir ? Je pense que nous sommes tous à tous les niveaux concernés car ces enfants autant que les nôtres méritent d'avoir une éducation religieuse décente en dehors de toute souffrance.

    Exclusif.envoyé Spécial, Les enfants talibés du sénégal, l'esclavge des temps modernes selon France 2 :

    https://www.seneweb.com/news/Video/exclusif-envoye-special-les-enfants-tali_n_157179.html

    Auteur

    Fernient

    En Novembre, 2019 (19:15 PM)
    un sujet tabou mais qui tôt ou tard se posera: combien d'enfants faut il faire? réponse: le nombre que tu peux nourrir.

    dès que la question est posée, on s'agite, on traite l'autre d'aculturé, occidentalisé. On nous bassine que chaque bouche ouverte par Dieu, recevra pitance. Foutaises. En attendant on crève. Faisons 10 enfants si nous avons les moyens de les nourrir, les éduquer, les vêtir.

    Remarque: les pseudos intellectuels qui protestent en premier ont en général une seule femme et peu d'enfants. Même s'ils sont polygames, ils n'ont pas 10-20 enfants.

    On invoque la religion et on oublie ses devoirs. Bien sûr, c'est bien commode.
    Auteur

    Paradis

    En Novembre, 2019 (19:42 PM)
    Je vous jure que si on pouvait se voir à l'au-dela, il y aura beaucoup de surprise car ce n'est pas ceux qu'n pense qu'ils iront au paradis qu'on retrouveras au paadis. Yalla recka kham mais la façon de pratiquer la réligion en Afrique subsaharienne notamment au Senegal est très loin de ce qu'il doit etre. Se faire de l'argent ou exploiter des gens au nom de Dieu et de leur ignorance est un très grand péché. Nos soit disant guide sont loin de la bonne pratique car accepter l'argent du contribuable sans son consentement est dèjà une corruption grave. Et beaucoup de chefs religieux vivent de cela. Il y en a meme qui se plaignent que le prefet n'a rien fait comme s'ils organisent leurs ceremonies pas pour Dieu mais pour recevoir quelque chose de l'Etat. Que Dieu nous pardonne.
    Auteur

    Mossanne

    En Novembre, 2019 (19:54 PM)
    Bien sûr, difficile pour les sénégalais d'accepter d'être montrer du doigt ou d'être critiquer vis-à-vis des talibés ou autres rubriques. Des milliers d'enfants sont exploités et maltraités quotidiennement pour le bénéfice de marabouts qui sont habillés cousus de fil d'or et d'argent, qui dépensent des fortunes en boeufs etc, pour se remplir le ventre et boire à satiété, construire des maisons ou des mosquées richement décorées, s'acheter des voitures luxueuses, etc. Ceux-là et celles-là vivent de la mendicité des enfants. C'est un grand péché devant Allah que d'utiliser un petit enfant pour satisfaire ses besoins luxueux alors que l'enfant n'a pas de quoi se nourrir ni s'habiller correctement en plus de subir des sévices corporelles. HONTE au Sénégal, ou HONTE au Sénégal. Dieu jugera et sanctionnera tous ceux-là de leur geste de lâcheté.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (20:42 PM)
    La communauté internationale doit faire quelque, comme que nos élites n'ont pas un coeur pour sauver ces enfants et sauver notre honneur
    Auteur

    Sénégalais

    En Novembre, 2019 (12:06 PM)
    La responsabilité se trouve à 3 niveaux :

    - les géniteurs qui ne méritent pas le titre de parents. Les premiers responsables, ce sont des animaux au vrai sens du terme. Aucune forme de pauvreté ou de croyance ne justifie cette fuite de responsabilités. Quand on ose dire au supposé maître coranique de son enfant "ay yakham la-la ladj" cela signifie implicitement qu'ils ne lui demanderont jamais de comptes à plus forte raison lui porter pleinte quel que soit le traitement infligé.

    - les supposés maîtres coraniques de vrais tortionnaires sans état d'âme, sortis tous droit des entrailles de l'enfer. Ils me rappellent le capitaine Domato dans Kunta-Kinté. C'était à eux d'aller mendier sils étaient convaincus de leur mission.

    - Nous sénégalais lambda, nous qui croyons que notre avenir sera d'autant plus belle que nous aurons de bons marabouts chargés de nos "kharfa-foufa". On nous apprend à croire dès le bas âge à l'importance du marabout "guissané" à travers les gris-gris dont on nous barde, les "sarakh" et bains mystiques de notre entourage proche, les "nawétanes" et entre autres les pratiques mystiques de la lutte. Tout ceci justifie l'existence de ces talibés premières cibles des "sarakh".

    Comme on est au Sénégal, je n'ose pas parler des grands propriétaires terriens multimilliardaires que sont nos chef religieux ou "serignes tarikha" mais il est de notre devoir de souligner leur complicité tacite à travers un silence assourdissant. Entre construire une mosquée à coup de milliards et investir ces mêmes milliards dans l'implantation de darras suivant la subdivision territoriale, à l'instar de la case des tous petits, respectueux des besoins de la petite enfance ou se trouve la priorité ?

    Je suis encore désolé de le souligner mais des gens comme Khadim Samb de "thiakhabal" et Iran Ndao ne peuvent constituer des références en terme de réussite sociale pour justifier le maintien de ces pratiques d'un siècle révolu.

    Excellent gamou à tous
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (13:59 PM)
      man dé dégatina deug. saway yeuw djolof djolof pir nga. li nga wakh ni dé ci la yaroo magué ci. beuss niki tay nak dootouma djokhé deureum ap talibé wala lougnou meuna diay wanté nak sagn nalèna may gnou lek ak naan ndakh samay doom lagnou. wanté seurign ci ma gui lène di woo walou ndakh gnou rafétal dérou diné dji. sénégal li gni fi néké di ko woyofal kèmtaané na.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:36 PM)
      exclusif.envoyé spécial, les enfants talibés du sénégal, l'esclavge des temps modernes selon france 2
      https://www.seneweb.com/news/video/exclusif-envoye-special-les-enfants-tali_n_157179.html

      anonyme
      en juin, 2015 (00:53 am)
      toujours le même message. l'ange blanc au secour du pauvre noir... ils sont malade ces francais....
      rÉpondre +0 -46 signalier permalink
      reply_author
      en juin, 2015 (01:03 am)
      c'est plutôt nous qui sommes malades
      rÉpondre +31 -0 signalier permalink
      reply_author
      en juin, 2015 (01:42 am)
      si le noir ne fout rien il doit remercier l'ange blanc qui vient a son secours. personne ne souhaite que son fils se retrouve dans ces conditions. mentalité sénégalaise moy lolou. et dans tout vous critiquez macky sall alors que tout le monde était contre le projet de loi jusqu'a ce qu'il fasse marche arrière.
      dommage pour mon pays et pour l'afrique. c'est pour quand le réveil.
      ce sont ces genres de videos qu'il faut montrer chaque jour a la rst
      rÉpondre +43 -1 signalier permalink
      sénégalais meurtri
      en juin, 2015 (01:43 am)
      m. je ne suis pas d'accord il n'y a pas d'ange blanc ou jaune .il y a juste des gens plus sensibles aux souffrances des enfants .si nous ne faisons pas ce que nous devons faire vis à vis de nos enfants quelqu'un d'autre viendra le faire à notre place . il faut arreter cette hypocrisie .au sénégal on est négligent et par rapport àl'avenir des jeunes, laxiste. pardonnez -moi mais on met souvent la charrue avant les boeufs . on se met imaginairement à la hauteur des pays developpés alors qu'on a meme pas reglé nos problémes les plus basics l'exemple le plus probant est ce documentaire. on passe tellement de temps sur des futilités que l'essentiel passe sous nos yeux sans meme qu'en s'en rende compte . heureusement qu'il y ' a cet " ange blanc " comme tu l'appelles sinon on serait dans la merde.moi je ne vois pas des blancs je vois des humains de vrai humains.c'est un excellents geste qu'ils sont en train d'abattre .alors un merçi n'est pas trop monsieur . on prefere donner des liasses de billets à une soirées xawaré qu'aux nécessiteux . alors c'est normal que ceux qui plus interessés par l'etre humains et moins par le folklore viennent s'occuper de ces enfants . y'a qu'au sénégal ou l'islam rime avec la souffrance , la saleté . et de l'autre coté y'a qu'içi ou l'on voit jeune avec un portable cher chaque mois et qui dort sur des cartons dans une chambre qui ressemble à une porcherie.nous avons pas de priorité ni de plan à y voir plus clair . les dirigeants qui nous promettent des trams ways , tgv , alors qu'on ne peut meme pas avoir de l'electricité pour une journée sans coupure. ca fait mal je sais mais on ne sait pas gouverner . on ne sait pas ou commencer et ou finir .on chamboule tout en faisant croire qu'on a tout compris . on nous galvanise en nous faisant croire q'on se rapproche des pays developpés calmez vous on ne voit meme pas leur poussiére. 50 ans aprés l'independance il faut qu'on nous aide pour prendre en charge nos propres enfants c'est honteux . alors quand on en est à ce degrés d'incompetence et d'irresponsabilité on ferme sa gueule .bilahi dama mér té lima léér , peu de sénégalais connaissaient cette association tellement on s'en fout des pauvres.
      et il n' y a que les medias etrangers pour publier ce genre de faits , car nos gouvernants en ont honte raison pour laquelle ils ne feront jamais de visites officielles dans ces lieux .et nos pseudo medias nationaux sont plus occupés à nous montrer des dakar ne dort pas , et autres conneries .
      merçi à village pilote merçi loic .
      un sénégalais meurtri
      rÉpondre +303 -0
    Auteur

    Xoslouman

    En Novembre, 2019 (14:42 PM)
    @Sénégalais Dja djeuf sway nagn ko wakh té déé



    "La responsabilité se trouve à 3 niveaux :



    - les géniteurs qui ne méritent pas le titre de parents. Les premiers responsables, ce sont des animaux au vrai sens du terme. Aucune forme de pauvreté ou de croyance ne justifie cette fuite de responsabilités. Quand on ose dire au supposé maître coranique de son enfant "ay yakham la-la ladj" cela signifie implicitement qu'ils ne lui demanderont jamais de comptes à plus forte raison lui porter plainte quel que soit le traitement infligé.



    - les supposés maîtres coraniques de vrais tortionnaires sans état d'âme, sortis tous droit des entrailles de l'enfer. Ils me rappellent le capitaine Domato dans Kunta-Kinté. C'était à eux d'aller mendier sils étaient convaincus de leur mission.



    - Nous sénégalais lambda, nous qui croyons que notre avenir sera d'autant plus belle que nous aurons de bons marabouts chargés de nos "kharfa-foufa". On nous apprend à croire dès le bas âge à l'importance du marabout "guissané" à travers les gris-gris dont on nous barde, les "sarakh" et bains mystiques de notre entourage proche, les "nawétanes" et entre autres les pratiques mystiques de la lutte. Tout ceci justifie l'existence de ces talibés premières cibles des "sarakh".



    Comme on est au Sénégal, je n'ose pas parler des grands propriétaires terriens multimilliardaires que sont nos chef religieux ou "serignes tarikha" mais il est de notre devoir de souligner leur complicité tacite à travers un silence assourdissant. Entre construire une mosquée à coup de milliards et investir ces mêmes milliards dans l'implantation de darras suivant la subdivision territoriale, à l'instar de la case des tous petits, respectueux des besoins de la petite enfance ou se trouve la priorité ?



    Je suis encore désolé de le souligner mais des gens comme Khadim Samb de "thiakhabal" et Iran Ndao ne peuvent constituer des références en terme de réussite sociale pour justifier le maintien de ces pratiques d'un siècle révolu.



    Excellent gamou à tous"
    Auteur

    Seck Birame

    En Novembre, 2019 (19:34 PM)
    la problématique autour de la mendicité au Sénégal a déjà fait l'objet d études très approfondies. A l ENTSS qui constitue une école de référence des solutions ont été consignées dans des mémoires d études. je suggère aux acteurs du ministère de tutelle d aller exploiter ces documents pour mettre un terme à ce phénomène
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:23 PM)
    DOMMAGE L ETAT DU SENEGAL N ARRIVE PAS A GERER CETTE SITUATION FACE A L EXPLOITATION DES TALIBES ET FACE A LA MENDICITE ZT CELA DEPUIS DES ANNEES CA NE FAIT PAS PARTI DE LEUR PRIORITE
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:26 PM)
    C EST PAS CA QU ON APPEL VILIPENDER LA C EST JUSTE MONTRER AU MONDE CE PAYS QUI SE DIT ETRE UN EXEMPLE EN MORALITE ET EN RELIGION. DOMMAGE L ETAT DU SENEGAL N ARRIVE PAS A GERER CETTE SITUATION FACE A L EXPLOITATION DES TALIBES ET FACE A LA MENDICITE ZT CELA DEPUIS DES ANNEES CA NE FAIT PAS PARTI DE LEUR PRIORITE

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email